La Cité Miroir, lieu d'exception dédié à l'éducation, au débat, et à la mémoire
4 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Philippe Evrard
Scoop.it!

Les pénibles jeux de rôle de nos femmes et hommes politiques. Attention, danger de (in)cohérence !

Les pénibles jeux de rôle de nos femmes et hommes politiques. Attention, danger de (in)cohérence ! | La Cité Miroir, lieu d'exception dédié à l'éducation, au débat, et à la mémoire | Scoop.it
Un homme politique qui s’excuse et reconnaît une erreur, voilà qui doit être souligné. Mais le compliment s’arrête là. [...]
Philippe Evrard's insight:

Je suis un citoyen qui soutien le travail mené par nos femmes et hommes politiques. Je comprends les jeux de rôle à - parfois - tenir, particulièrement dans un système de démocratie représentative à la proportionnelle.

 

Mais il est du devoir de vigilance citoyenne de tirer la sonnette d'alarme lorsque les incohérences de ses jeux de rôles, observés du point de vue des citoyens, amènent à fragiliser un élément essentiel du rapport démocratique fondamental, soit le lien entre entre élus et électeurs : la CONFIANCE. "Voter pour", c'est avant tout accorder sa confiance.

 

Chers élues et élus, vous avez besoin de la confiance de vos citoyens pour mener votre travail à bien. Probablement plus aujourd'hui qu'hier dans le contexte d'une Europe économiquement stagnante, des nationalismes, des extrémismes, des populismes... Alors faites attention, s'il vous plaît, faites même doublement attention : la rupture de confiance pousse au vote de contestation ou de conviction inscrit dans l'une ou plusieurs des tendances en "isme" précitées. Où à l'émergence dans l'espace civil de "clowns idéologiques", nouvelles idoles, tel Zemmour décrit par Béatrice Delvaux. 

 

Attention, danger.

 

L'édito de Béatrice Delvaux le décrit très bien.

 

NB : je m'exprime dans ce commentaire à titre personnel et privé, et non au nom des associations la Cité Miroir, qui n'ont pas connaissance - et n'ont donc pu valider ou invalider - ce commentaire.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Evrard
Scoop.it!

Tax Freedom Day: le Belge travaille 217 jours «pour remplir les caisses de l’Etat». Non !

Tax Freedom Day: le Belge travaille 217 jours «pour remplir les caisses de l’Etat». Non ! | La Cité Miroir, lieu d'exception dédié à l'éducation, au débat, et à la mémoire | Scoop.it
Zoom secteur par secteur sur le nombre de jours pour lesquels le Belge travaille pour l’Etat.
Philippe Evrard's insight:

"Le Belge travaille 217 jours pour remplir les caisses de l’Etat". Et si on ajoutait... "Qui le lui rend" !?! Le vrai enjeu est l'équité, la qualité et la simplicité des services, ce que ce folklorique, réducteur et ultralibéral "Tax Libertation Day" omet totalement en laissant penser que l'on travaille trop pour un système de solidarité...
http://www.lesoir.be/617743/article/debats/chats/2014-08-05/11h02-liberation-fiscale-un-concept-nuancer
http://www.levif.be/info/levif-blog/vu-de-flandre/le-tax-freedom-day-de-pwc-floue-l-opinion-publique/opinie-4000328033240.htm

more...
No comment yet.