Curation et Stratégie de contenu
3.0K views | +2 today
Follow
Curation et Stratégie de contenu
Actualité sur la curation et la stratégie de contenu (Sources Anglaises Résumées en Français)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

2 Applications Twitter indispensables pour avoir plus de Followers et de Retweets

2 Applications Twitter indispensables pour avoir plus de Followers et de Retweets | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch  :

 

JUSTRETWEET

http://www.justretweet.com/

 

Justretweet est une application twitter (en anglais) basée sur un système de crédit. En gros, vous donnez des points ou crédits aux personnes qui retweetent vos messages, et vous en gagnez en retweetant d'autres messages.

 

Quelques conseils pour gagner des crédits avec JustRetweet :

 - Retweeter d'autres messages

- Surfer sur les sites web des membres

- Gagner 10 crédits en devenant follower des membres VIP (présentés en page d'accueil)

- Tweeter les liens des fils rss dans la rubrique blog

-Invitez des amis et obtenez 25 crédits

 

Guide basique pour une première utilisation :

- Connectez vous avec votre compte twitter et obtenez 100 crédits

- Allez dans les paramètres (setting), dans l’onglet général remplissez les informations requises et obtenez 25 crédits

- Insérez un message que vous désirez que l’on retweete et indiquez le nombre de crédit que vous donnez

- Ajoutez votre site internet ou votre blog

- Ajoutez votre fil rss

- Retweetez des articles intéressants et surfez sur des sites pour obtenir des crédits

 

Video (en anglais) explicative Justretweet

http://www.youtube.com/watch?v=m4NCa5Gl_DI

 

BUFFERAPP

 

Bufferapp est une application qui vous permet de programmer l’envoi de vos tweets à l’heure que vous souhaitez. Vous pouvez par exemple paramétrer l’envoi de vos tweets le matin pour une diffusion tout au long de la journée.

 

Principales caractéristiques :

- Raccourci automatiquement vos liens (choix entre buff.ly, bit.ly ou j.mp)

- Vous pouvez vous connecter depuis votre compte facebook, twitter ou linkedin

- Vous n’êtes pas contraint à un seul créneau horaire contrairement à d'autre application twitter

- Vous pouvez ajouter un boutton BUFFERAPP sur la barre d'outils de votre navigateur

- Vous avez plein d’option d’intégration dans la page "apps, extensions & extra"

 

Statistiques:

 

Le bouton "analytics" vous donne des informations précises  sur le nombre de personne ayant cliqué sur vos liens.

 

Video (en anglais) explicative Bufferapp:

http://www.youtube.com/watch?v=DpJGzs9vtsM

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

Crazy about Curation: 5 American girls, 3 fashion startups

Crazy about Curation: 5 American girls, 3 fashion startups | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch:

Article intéressant qui traite de la curation dans l’industrie de la mode à travers des femmes entrepreneurs américaines qui viennent de lancer trois startups de prêt à porter à New York et Los Angeles.

 

MATERIAL WRLD http://materialwrld.com/

 

Material Wrld est une start-up de prêt à porter New Yorkaise fondées par Jie Zheng et Rie Yano, deux femmes entrepreneurs qui viennent de lancer la seconde édition de leur ligne pop-up store sur internet, qui met en vente à prix soldés, des vêtements tout droit sortis des placards d’icônes de la mode New-Yorkaises.

« Ici à Manhattan, nos placards ne sont pas très grands. C’est un moyen de rafraîchir sa garde robe, » explique Rie, qui a personnellement recruté une centaine de vendeurs. « Nous formons ensemble une communauté créative et stylé du monde entier, c’est pourquoi les utilisateurs peuvent facilement découvrir, explorer et acheter les vêtements des uns et des autres. Nous voulons que les gens qui viennent sur le site se disent : « J’aime bien son style et je veux porter la même chose»

 

Material Wrld s’adresse essentiellement aux blogueurs de mode, aux professionnels de la création, aux fans de mode très répandus dans le milieu étudiant, aux jeunes actifs et aux jeunes mamans. Selon Rie : « La cible idéal étant les internautes qui affichent déjà leurs styles sur les blogs ou autres réseaux sociaux »

La jeune start-up prévoit de se développer lentement et de façon progressive afin de préserver la qualité de l’offre. Cet été la société envisage de lancer sur le marché international deux services. Un service qui permettra aux utilisateurs de proposer des photos d’articles de mode et de les envoyer par email à la société afin que celle-ci les mettent en ligne, et un autre service qui donnera la possibilité aux vendeurs de gérer leur liste de produits en vente, directement de leurs téléphones portables ou de leurs sites mobiles. L’entreprise se rémunèrera en prenant un pourcentage sur chaque transaction.

 

ONE OF A KIND http://www.ofakind.com/

 

Cette start-up New Yorkaise fondée par Claire Mazeur et Erica Cerulo, propose des articles de mode haut de gamme à prix abordables fabriqués par des créateurs principalement de New York et Los Angeles. Le storytelling et l’exclusivité sont les éléments clefs de la stratégie de l’entreprise qui propose 3 nouveaux articles par semaine en édition limitée. Après deux ans d’existence, la société cherche activement d’autres créateurs à travers les Etats-Unis. «A chacun de nos déplacements nous nous efforçons de faire le tour des boutiques des différentes villes que nous visitons et nous essayons également de rencontrer les créateurs locaux » souligne Claire. Elle ajoute : « Nous cherchons ardemment des créateurs en dehors de New York et L.A. On a adoré Austin et vraiment apprécié de faire du shopping là bas. On a également trouvé un tas de nouveaux créateurs en provenance de Minneapolis et San Francisco »

 

Pour rester informé des dernières tendances en matière de mode, elles utilisent principalement trois sources d’information.

La newsletter de The Business of Fashion http://www.businessoffashion.com/ sorte de veille quotidienne sur le milieu de la mode, Uncommon Update http://uncommonupdate.com/ qui est un site de curation sur le monde du luxe et des médias interactifs, et le blog EDITD http://editd.com/ qui fournit des données et statistiques sur l’industrie de la mode.

 

La société vend ses produits dans 47 états américains et dans 30 pays de part le monde, dont la Thaïlande, l’Autriche et la Russie. Cette année le site proposera un nouveau service qui permettra aux créateurs de vendre leurs produits de façon permanente et non plus seulement en édition limitée, une fois par semaine.

Outre les prix intéressants pratiqués, les articles sont accompagnés de contenu éditorial de premier choix notamment à travers leur blog « In Character ».

 

CLOSET RICH http://closetrich.com/

 

Start-up créée par Elizabet Kott, ancienne chargée des relations publiques dans un grand groupe de mode. Le site propose des vêtements vintage dénichés dans les placards des personnalités d’Hollywood travaillant notamment dans le milieu du divertissement, de l’éditorial et du cinéma. On y trouve des robes, des chaussures, des sacs et plein d’autres articles.

« Les produits sont présentés et organisés de façon très sélective afin de permettre aux visiteurs de s’y retrouver facilement. » affirme Elizabet. Elle ajoute : « J’aime particulièrement les choses qui sortent de l’ordinaire mais les choses plus simple se vendent très bien ». « Les articles qui ne trouvent pas preneurs sont donnés à différentes œuvres caritatives ».

L’anonymat reste de mise quant aux noms des vendeurs et au nombre des clients de l’entreprise. Celle-ci se rémunère par ailleurs à hauteur de 50% sur chaque article vendu.

 

Voir l'article complet : http://thenextweb.com/insider/2012/05/12/crazy-about-curation-5-american-girls-3-fashion-startups/

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

25 Conseils pour mieux écrire

25 Conseils pour mieux écrire | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch:

Aujourd’hui, à l’ère d’internet, bien écrire est primordial. Ecrire n’est pas seulement une occupation quotidienne, comme c’est le cas pour beaucoup d’entre nous, c’est aussi un moyen de se documenter, de communiquer et de redéfinir nos idées. En tant qu’essayiste, programmeur et investisseur, Paul Graham a écrit à ce sujet :  "Ecrire ne permet pas seulement de communiquer des idées, cela les génèrent. Si vous écrivez mal et que vous n’aimez pas ça, vous passerez à côté de la plupart des idées qui ont été générées par le simple fait d’écrire".

 

Vous trouverez ci-dessous une liste de 25 conseils d’auteurs d’exception. Bien qu’ils se focalisent essentiellement sur l’art d’écrire et le métier d’écrivain à proprement parlé, la plupart de ces conseils vous seront bénéfique pour n’importe quel de vos projets créatifs.

 

1. PD James: Asseyez-vous et écrivez

 

N’envisagez pas seulement d’écrire mais mettez-vous y.

C’est en pratiquant l’écriture que nous développons notre propre style.

 

 2. Steven Pressfield: N’attendez pas d’être prêt pour commencer

 

Ne réfléchissez pas trop avant de vous y mettre, au risque de repousser toujours un peu plus loin votre décision d’écrire. Allez-y, foncez !

 

3. Esther Freud: Trouver votre routine

 

Définissez le meilleur moment de la journée pour écrire et écrivez. Ne laissez rien d’autre interférer.

 

4. Zadie Smith: Déconnectez-vous d’internet

 

Travaillez sur un ordinateur qui n’est pas connecté à internet

 

5. Kurt Vonnegut: Trouver un sujet sur lequel écrire

 

Trouver un sujet qui vous préoccupe, dont vous pensez au plus profond de vous, que les autres doivent également se préoccuper.

C’est cette forme de bienveillance, et pas vos jeux de mots, qui doit être l’élément le plus convaincant et attrayant de votre style. Peu importe ce que vous écrivez, l’essentiel est que cela soit écrit avec bienveillance.

 

6. Maryn McKenna: Organisez vos idées

 

Choisissez votre propre façon d’organiser vos notes et données, et faites le de manière structurée.

Mettez vos notes régulièrement à jour et ne changez pas d'organisation. Restez fidèle à votre schéma initial. N’en changer pas, sauf si vous en trouver un autre qui a été adopté avec succès par des personnes dont la façon de travailler corresponde à la votre et que sa mise en œuvre est simple.

 

 7. Bill Wasik: Définissez une structure

 

Peaufiner votre structure et tenez-y vous. Elle vous permettra d’avancer dans ces moments difficiles où les idées ont du mal à venir en focalisant votre pensée sur des thèmes précis et vous éviter d’aller dans tous les sens.

 

8. Joshua Wolf Shenk: Faites une première ébauche

 

Mettez vos idées rapidement sur papier cela vous permettra de structurer votre pensée.

Ne vous souciez pas de la qualité de votre écriture, vous y reviendrez plus tard.

 

9. Sarah Waters: Soyez discipliné

 

L’écriture est une activité qui nécessite de la rigueur.

Imposez-vous d’écrire TOUS les jours. Même si parfois vous n’êtes pas satisfait de votre travail, vous pourrez toujours y apporter des modifications ultérieurement.

 

10. Jennifer Egan: N'ayez pas peur d'écrire mal

 

N’ayez pas peur d’écrire des choses dont vous n’êtes pas du tout satisfait.

Ecrivez-les comme elles viennent. Car ce que vous écrivez, vous servira de base à d’autres idées qui seront meilleures par la suite. N’attendez pas la bonne inspiration pour écrire car vous risquez d’attendre longtemps.

 

11. AL Kennedy: La Peur

 

Nous avons tous des peurs plus ou moins grandes. Laissez les petites peurs vous pousser à parfaire votre écriture. Mettez de côté les grandes peurs. Lorsque celles-ci ressurgiront, vous pourrez les utiliser et parfois même les écrire. Par contre, trop de peur peut-être contre productif et vous empêcher tout simplement d’écrire.

 

12. Will Self: Ne regardez pas en arrière

 

N’arrêtez pas d’écrire jusqu’à ce que vous ayez terminé votre brouillon. Chaque jour, commencez par écrire à partir de la dernière phrase que vous avez écrite le jour précédent.

 

13. Haruki Murakami: Renforcer votre capacité à vous concentrer

 

Concentrez-vous chaque jour avant d’écrire. Cet entrainement vous permettra de renforcer, jour après jour, votre volonté d’écrire.

 

14. Geoff Dyer: Ayez plusieurs projets à la fois

 

Ayez plusieurs idées de projets d’écriture à la fois. Cela vous permettra de pouvoir comparer un projet par rapport à un autre et surtout de faire le bon choix.

 

15. Augusten Burroughs: Entourez-vous de gens qui partagent votre passion

 

Entourez-vous de gens qui vous soutiennent dans votre projet d’écriture et évitez tant que possible les personnes négatives.

Rejoignez une communauté de personnes qui partage votre passion. Vous obtiendrez ainsi des retours positifs et constructifs sur votre travail.

 

16. Neil Gaiman: L’importance des feedbacks

 

Ce que vous écrivez ne peut pas plaire à tout le monde. Certaines critiques mêmes négatives peuvent parfois être constructives. Mais méfiez-vous des gens qui disent que votre travail n’est pas bon et qui vous conseillent de faire autrement.

 

17. Margaret Atwood: Faites relire ce que vous avez écrit

 

Vous ne pouvez pas avoir un regard neutre sur vos propres écrits. Faites donc relire votre travail à d’autres personnes, pas seulement à des proches, l’essentiel est que celui ou celle qui vous relie soit le plus objectif possible

 

18. Richard Ford: Inspirez-vous de la réussite d’autres écrivains

 

Prenez en exemple le succès d’autres écrivains comme source de motivation.

 

19. Helen Dunmore: Le meilleur moment pour arrêter d’écrire

 

Il n’y a pas vraiment de meilleur moment dans la journée pour arrêter d’écrire.

C’est d’ailleurs souvent difficile lorsqu’on aime ça.

 

20. Hilary Mantel: Que faire lorsqu’on est face à un blocage

 

Si l’inspiration ne vous vient pas et que vous ne trouvez pas les mots, ne restez pas devant votre feuille de papier ou votre écran d’ordinateur. Faites une pause, aérez vous l’esprit. L’essentiel est de « couper » complètement avec ce que vous étiez en train de faire. Par contre, évitez de voir ou de discuter avec d’autres personnes car cela vous amènera inévitablement à parler de votre travail et n’aura d’autre impact que de vous embrouiller. Lâchez prise complètement. Vous y reviendrez plus tard

 

21. Annie Dillard: Ne vous laissez pas submerger par le travail qui reste à faire

 

Un projet d’écriture peut très vite devenir quelque chose d’insurmontable.

Imposez-vous de travailler tous les jours, ne faîtes pas l’impasse. Vous entretiendrez ainsi votre motivation et votre confiance jour après jour.

 

22. Cory Doctorow: Ecrire dans des conditions difficiles

 

Ne trouvez aucun prétexte pour vous empêcher d’écrire.

Il suffit de vous y mettre, ne cherchez aucune excuse. Munissez vous de quoi écrire et écrivez ne serait-ce que 10 minutes

 

23. Chinua Achebe: Donnez le meilleur de vous même

 

Pour devenir un bon écrivain il faut travailler et persévérer dans ce que l'on fait.

Définissez ce vous avez à faire et faites le en donnant le meilleur de vous même.

Ne comptez sur personne et n’attendez aucun conseil pour vous aider à finir votre travail.

Qu’importe la difficulté de votre tâche, si vous donnez le meilleur de vous même et que vous persévérez, vous y arriverez.

 

24. Joyce Carol Oates: Soyez persévérant

 

Forcez-vous à écrire même s’il arrive parfois que n’ayez pas la force ni l’envie.

Le fait d’écrire, comme par magie, vous donnera l’entrain nécessaire pour y arriver.

 

25. Anne Enright: Pourquoi aucun des conseils ci-dessus ne vous sera utile ?

 

 La meilleure façon d’écrire un livre est simplement de vous y mettre. Que ce soit sur papier ou derrière un écran d’ordinateur, l’important c’est d’écrire.

 

 Voir l'article complet : http://the99percent.com/tips/7082/25-Insights-on-Becoming-a-Better-Writer

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

Les robots et les fermes de contenu seront-ils le futur des News ?

Les robots et les fermes de contenu seront-ils le futur des News ? | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch :

Le Chicago Tribune, tout comme le géant américain des médias AOL, vient de sous traiter son activité éditoriale locale (print et web) à Journatic, sorte de fermes de contenu (définition dicodunet http://bit.ly/hywj1Z ). Dans le même temps Wired Magazine vient de publier un article intéressant sur la création de contenu par des robots et des algorithmes (http://bit.ly/J7PQ4b).

 

Pour Gerould Kern, éditeur du Chicago Tribune, cela permettra de mieux couvrir l’actualité local, et ce en plus grande quantité.  Mais pour la moitié des 40 journalistes qui travaillaient pour l’ancien journal local TribLocal, cette nouvelle passe mal. En effet, certains vont perdre leur emploi alors que d’autres seront reclassés.

 

Journatic qui fait principalement appel à des contributeurs en freelance, rémunère ses rédacteurs entre 2 USD et 4 USD par article, ce qui d’après le journal équivaudrait à 12 dollars de l’heure.

 

Pour certains observateurs, dont Tom Grubish journaliste au Streetfight, avoir recours au fermes de contenus est tout à fait logique. Il affirme que le journalisme de données (définition wikipedia http://bit.ly/e3hHtz) n’a pas besoin de journalistes payés 12 usd de l’heure ou plus, car cela peut-être fait par des logiciels et des algorithms.

 

Les journalistes robots nous libèrent-ils ou bien prennent-ils nos emplois ?

 

Pour Rebecca Greenfield du Atlantic, il n’y a pas d’inquiétude à avoir avec le « robot journalisme ». Pour elle, on ne peut pas à proprement parler de journalisme.

Au contraire, cela permet de "libérer" les journalistes des tâches ingrates et insignifiantes qu'ils détestent faire et qui n’ont aucune valeur ajoutée.

C’est ce que pense également Matt Waite, spécialiste de données et professeur de journalisme, qui affirme que l’on peut déléguer toutes les tâches répétitives et ennuyeuses aux robots afin de se focaliser uniquement sur les choses qui apportent vraiment de la valeur ajoutée, et qui ne peut-être fait que par des hommes.

 

Néanmoins pour beaucoup de journalistes « libérés » par les robots et qui ne pourront pas revendre leurs compétences, ce sera le chômage.

De plus, à force de vouloir de la quantité, le risque d’avoir des articles d’une qualité médiocre est bien réel. C’est d'ailleurs la mésaventure que vient de connaitre récemment le Washington Post avec l’un de ses bloggers (http://bit.ly/I9c7VH).

 

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

4 Conseils pour faire de la curation de contenu qui captivera votre audience

4 Conseils pour faire de la curation de contenu qui captivera votre audience | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

 Webbourhood Watch :

1/ Rester Curieux

 

Pour fournir à votre audience des contenus intéressants de manière constante, vous devez vous intéresser à votre audience, à mieux les connaître. Qui sont-ils? Qu’est-ce qui les intéressent ? etc.… Devenez expert dans votre domaine d'activité ou d'expertise et continuez à faire de la curation afin de rester « à jour » des dernières infos et nouveautés.

 

2/ Faites des Rapprochements Inattendus

 

Il arrive parfois que l’on tombe sur du contenu que l’on juge intéressant mais sans véritable lien apparent avec le domaine d’activité ou d’expertise qui est le notre, mais qui dans un contexte précis, nous parais utile. Dans ce cas, n’hésitez pas à le partager avec votre audience. L’essentiel est de le mettre en perspective, de le "contextualiser".

 

3/ Trouver du contenu que vous avez réellement plaisir à partager, qui vous enthousiasme

 

L’enthousiasme est communicatif et se voit dans ce que vous partagez.

 

4/ Pensez toujours à vos lecteurs

 

Ce que vous partagez ne doit pas seulement vous intéresser mais doit également plaire à vos lecteurs.

Il doit y avoir un savant dosage entre ceux que vous aimez et ce que vous pensez être intéressant.

 

L'Essentiel :

Ne soyez pas seulement bien informé mais soyez également Curieux et Enthousiaste.

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

FlashIssue : Votre curation de Newsletter en faisant un simple glisser-déposer de vos articles

Webbourhood Watch : Propos du curateur Robin Good sur http://curation.masternewmedia.org/

 

FlashIssue est une application web qui vous permet de créer facilement votre newsletter avec un rendu plus professionnel. Vous pouvez y inclure aussi bien vos propres articles à partir de vos blogs ou sites personnels ainsi que des articles d’autres sites.

Vous avez également la possibilité d’y intégrer des liens provenant directement de vos fils RSS et/ou de fils RSS d’autres sites.

Grâce à un moteur de recherche Google, intégré dans l’application, vous pouvez également y ajouter des articles trouvés directement sur le web ou tapez simplement l’URL de la page que vous désirez inclure dans votre newsletter.

 

Une fois vos articles sélectionnés, vous pouvez personnaliser votre newsletter avec votre propre bannière, votre texte d’introduction, votre pied de page et adresser le tout à vos contacts Gmail ou à votre liste de diffusion dans MailChimp, ConstantContact ou dans n'importe quelle autre solution de newsletter.

 

NB : Un plugin Google Chrome vous permet facilement de clipper et de prendre du contenu directement sur une page web pour l’ajouter à votre newsletter

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

Google investi toujours un peu plus dans le Content Business à travers Machinima

Google investi toujours un peu plus dans le Content Business à travers Machinima | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch:

Google devrait investir dans Machinima http://fr.wikipedia.org/wiki/Machinima l’une des chaînes les plus populaires de YouTube, dans le cadre d’un tour de table financier qui prendra fin d’ici un mois. 

 

Machinima s’adresse principalement aux passionnés de jeux video sur Youtube et génère une audience de plus de 1 milliards de visiteurs par mois.

De source informelle, la phase de financement devrait lever plus de 30 millions de dollars.

La société devrait peser ainsi près de 190 millions de dollar après financement.

 

Cet investissement est hautement symbolique car c’est la première fois que Google entre dans le capital d’une société qui fournit exclusivement des contenus. La stratégie de Google s’inscrit dans le cadre du programme de partenariat ultra médiatisé de YouTube (La Google TV http://bit.ly/K09G1z).

On sait d’ores et déjà que YouTube versera sous forme d’avance, plus de 100 millions de dollars à travers son programme. Les futurs partenaires du groupe qui seront connus probablement à l’été 2012 partageront les gains publicitaires générés sur ces chaînes (après remboursement de l’avance à YouTube).

Ce grand projet fait déjà grincer des dents car certains détracteurs parmi les fournisseurs de contenu n’hésitent pas à dénoncer le favoritisme de YoutTube envers Machinima.

Pour faire taire ces rumeurs, google a envisagé un temps d’effectuer l’investissement de Machiniam via son fond d’investissement google venture http://bit.ly/K2IWSv.

 

Voir l'article complet : http://dthin.gs/INGsDR

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

Tendances Marketing : Etude sur les habitudes de curation

Tendances Marketing : Etude sur les habitudes de curation | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch :

Une étude intéressante sur les habitudes de curation faite par HiveFire Inc. http://www.getcurata.com/ et publiée l’année dernière montre que de plus en plus de professionnels du marketing ont recours à la curation de contenu. En effet, 82% d’entre eux y ont eu recours dans le cadre leur stratégie globale de marketing de contenu. Soit une hausse de 48% par rapport à une autre étude effectuée l’année précédente sur le même thème.

 

Pour cette étude plus d’un million d’articles ont été analysés afin de déterminer quelles étaient les méthodes de curation qui obtenaient les taux d’engagements les plus élevés.

Il en est ressorti également quelques tendances intéressantes.

 

Contenus Originaux contre Contenu Tiers :

 

- 87% du contenu des sites étudiés sont des contenus de tiers et 13% sont des contenus originaux

- Les contenus originaux ont un taux de clic supérieur de 17% par rapport aux contenus tiers dans les sites qui proposent un mixte de ces deux contenus

- Les sites web qui proposent entre 16 et 30% de contenus originaux génèrent le plus grand nombre de pages vues.

 

Capter l’attention du lecteur:

 

- Les articles avec une image génèrent 47% de taux de clic en plus que les articles sans image.

- Parallèlement, les snippets de taille moyenne dont la longueur est comprise entre 141 et 1200 caractères ont un taux de clic supérieur de 20% par rapport au snippets courts (inférieur à 140 caractères)

 

Fréquence de publication :

 

- Les sites qui effectuent une mise à jour quotidienne génèrent 18% de clic en plus que ceux qui le font de manière hebdomadaire. C’est aussi vrai pour les réseaux sociaux et l’envoie de newsletter qui obtiennent de meilleurs résultats si l’activité est quotidienne plutôt qu’hebdomadaire.

 

Evolution de la liste de diffusion et des inscriptions à la Newsletter :

 

-Les curateurs qui ont publié moins de 50% de leurs articles en queue de liste ont vu une augmentation de 12% en moyenne de le leur liste de diffusion par rapport au trimestre de l’année précédente. Alors que la progression n’est que de 5% pour les curateurs qui en ont publié plus de 50%.

-La longueur des snippets a aussi un impact sur les inscriptions à la newsletter. En effet, les snipets de taille moyenne (entre 141 et 1200 caractères) génère 9% de taux de click en plus que les snippets courts (inférieur à 140 caractères), et 106% de plus que les snippets longs (supérieur à 1200 caractères).

more...
No comment yet.
Scooped by Webbourhood Watch
Scoop.it!

« Tout ce qui était vrai pour le web ces huits dernières années ne le sera plus dorénavant »

« Tout ce qui était vrai pour le web ces huits dernières années ne le sera plus dorénavant » | Curation et Stratégie de contenu | Scoop.it

Webbourhood Watch :

 

Roger McNamee co-fondateur de la société d’investissement Elevation Partner (dont l’un des actionnaires n’est autre que Bono du groupe de rock U2) livre sa vision du « Nouveau Web » à travers une interview video (en anglais) de Sarah Lacy du blog PandaDaily.

 

« Tout ce qui était vrai pour le web ces huit dernières années ne le sera plus dorénavant »

 

D’après lui, le monde des TIC va faire face à un bouleversement sans précédent avec une opportunité unique de faire du business.

Une nouvelle ère dans laquelle tout ce que nous pensions savoir sur le web va voler en éclats.

 

La tendance de ces 10 dernières années à savoir la « commodisation » des contenus (le faite de standardiser et de retrouver les mêmes contenus un peu partout) est terminée. La tendance s'oriente désormais vers du contenu de qualité, qui se différencie des autres, et que l’on pourra "monétiser".

 

Lire l'interview et voir la video

http://bit.ly/J2Q2Uq

more...
No comment yet.