Les nouvelles technologies : vers une évolution culturelle et cognitive - Cité de la Réussite à L...

Merci à l’auditoire de l’Amphi Richelieu de l’Université Paris-Sorbonne d’avoir porté ce débat à la Cité de la réussite 2017 avec Anne LALOU-SCHNEIDER et Sophie Stanton ! Bravo aux étudiants pour la préparation des questions et à Annabelle Laurent pour sa patiente modération.

Facebook is reportedly testing solar-powered internet drones again — this time with Airbus

Looks like Facebook favored the Model S over the Model T (even if these are not cars) #OopsIDidItAgain

Identity management firm Janrain sold to Akamai

Will OpenID stay Open ?

Au CES de Las Vegas, les start-up françaises plus nombreuses que les américaines

Bravo à toute la French Tech pour ce Cocorico légitime !

 

Celui-ci pose cela étant trois questions : 

1/ la France dépasse donc les US en nombre de startups : et en valeur cumulée ?

2/ il semble d'après Business France que 75% d'entre elles bénéficient de financements publics (dont ceux du Programme d'Investissements d'Avenir) ...

3/ il serait intéressant de suivre ces chiffres non pas en valeur brute année après année, mais startup par startup : que sont-elles devenues ? qui est revenu au CES, quel est leur taux de mortalité, ... 

 

Dit autrement, s'enthousiasmer sur le flux entrant est légitime (les levées de fonds, le nombre de présents au CES, ...) mais si on oublie le flux sortant (les exits, leur montants, le retour des fonds à leurs souscripteurs — privés comme publics) on ne voit que l'illusion dans la lorgnette car on la regarde par le mauvais bout.

 

"Investment rounds and valuations reflect opinions, only exit proceeds are facts"

 

Et à la fin, il faut se rappeler la réalité d'un secteur extrêmement darwinien avec très peu d'énormes succès et un taux de mortalité très élevé, ce qui est normal ; c'est même la raison pour laquelle on ne devrait nommer "startup" que des entreprises ayant un potentiel d'hypercroissance, mais aussi d'hyperscalabilité (découplage rapide des revenus et des coûts passé une période d'investissement initial substantiel) sur une durée bien précise, qui est la demi-vie d'un fonds de capital-risque.

 

Il est bon d'encourager nos poulains, afin qu'ils deviennent des licornes et ne restent pas des poneys.

SoftBank to slash planned WeWork investment by 85%

Soft landing, hard landing, or bubble pop ?