Veilles du CRAHAM
16.5K views | +3 today
Follow
 
Scooped by Micael Allainguillaume
onto Veilles du CRAHAM
Scoop.it!

Alban Gautier, Beowulf au paradis. Figures de bons païens dans l’Europe du Nord au Moyen Âge

Alban Gautier, Beowulf au paradis. Figures de bons païens dans l’Europe du Nord au Moyen Âge | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Les autorités et les penseurs chrétiens du Moyen Âge ont, en règle générale, tenu un discours extrêmement négatif à l’égard de ceux qu’ils appelaient les païens, qu’il s’agisse de figures polythéistes du passé ou d’individus professant au présent une autre religion : stupides, brutaux, sans foi ni loi, les païens sont ordinairement donnés pour damnés.

Pourtant, dans l’Europe du Nord entre la fin du VIe et le début du XIIe siècle, une poignée de personnages ont été reconnus comme de « bons païens » par des auteurs chrétiens : certains sont regardés comme fondateurs, vertueux, voire exemplaires, et il arrive même qu’on laisse entendre que l’un ou l’autre d’eux a pu accéder au salut. Ainsi le poème anglo-saxon Beowulf met en scène des personnages héroïques et positifs, laissant planer le doute sur leur sort ultime, enfer ou paradis. De fait, selon les contextes politiques, sociaux, et culturels, les réponses à ce double problème de la vertu et du salut des païens ont été très variables : ainsi, si certaines sociétés ont rapporté sans trop de réticences l’histoire héroïque de leurs ancêtres païens, d’autres ont été amenées à refouler l’essentiel d’un passé jugé incompatible avec le nouveau contexte religieux.

L’enquête progresse de façon à la fois géographique et chronologique, explorant tour à tour l’Irlande, les marges septentrionales du royaume des Francs, l’Angleterre, le pays de Galles, la Scandinavie et le monde slave occidental. Dans toutes ces régions, la question des bons païens permet d’éclairer la manière dont, au prix d’accommodements et de bricolages théologiques, les sociétés nouvellement converties ont appris à parler d’elles-mêmes à travers le miroir de l’Autre païen.

 

Alban Gautier, Beowulf au paradis. Figures de bons païens dans l’Europe du Nord au Moyen Âge, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2017 (Histoire ancienne et médiévale). 800 pages, ISBN : 979-10-351-0041-4. Prix : 28 euros.

more...
No comment yet.
Veilles du CRAHAM
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne. Cerisy-la-Salle / Avranches. 25-29 septembre 2019.

Projet porté par Stéphane LECOUTEUX (Ville d’Avranches, CRAHAM) et Fabien PAQUET (Université de Caen Normandie – CRAHAM).

 

Dix ans après le colloque de Cerisy consacré à l’historiographie médiévale normande et à ses sources antiques, nous proposons de réunir les mêmes institutions (Centre Culturel International de CerisyVille d’Avranches et Université de Caen Normandie [CRAHAM et OUEN]) pour entrer, de façon plus globale, dans les cabinets des annalistes, chroniqueurs et historiens normands des époques médiévale et moderne.

 

La recherche d’une proximité et d’une intimité avec les auteurs vise à mieux connaître leurs méthodes de travail et ainsi mieux appréhender leurs écrits. Cette démarche est le fruit de travaux récents ou en cours, portés par des chercheurs principalement français, italiens et anglophones. Outre de nouvelles lectures des textes, il s’agira aussi de mettre en avant de récentes découvertes d’écrits historiques restés jusqu'à ce jour inédits.

La perspective du colloque sera large : les textes étant sans cesse repris, recopiés, réécrits, traduits et connus par des traditions postérieures à leur écriture, les confronter sur le long terme est indispensable. On ne traitera pas, en outre, de la seule Normandie mais bien de l’ensemble des lieux d’implantation de Normands (en France, dans les îles Britanniques et en Méditerranée, mais aussi en Afrique et en Amérique), de l’an mil jusqu’au XVIIIe siècle. Sont ainsi compris sous l’appellation large d’« historiens normands » tous les auteurs d’origine normande ou actifs en Normandie qui ont produit des textes à caractère historique. On pourra comparer leurs travaux à ceux d’auteurs extérieurs aux mondes normands mais traitant de ceux-ci.

En cela, ce colloque complètera celui organisé par Pierre Bauduin et Edoardo d’Angelo à Ariano Irpino en 2016, consacré aux historiographies modernes et contemporaines des mondes normands médiévaux. Il abordera également la question des silences de l’historien, thème qui a déjà fait l’objet de deux journées d’études organisées par Catherine Jacquemard et Corinne Jouanno à l’université de Caen Normandie en 2015 et en 2016.

Dans le cadre de ce colloque, qui se tiendra principalement au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, une exposition de manuscrits contenant des oeuvres d’historiens normands, provenant de différents lieux de conservation d’Europe, sera présentée à Avranches (dans la salle du trésor du Scriptorial, de début juillet à fin septembre 2019, ainsi qu’à la Bibliothèque patrimoniale, durant les jours du colloque) : une séance se tiendra sur place et des communications auront lieu dans la salle du conseil de la mairie d’Avranches.

 

Ce colloque pourra enfin être l’occasion d’amorcer un projet d’édition (ou de réédition) papier et/ou numérique d’une collection de sources narratives normandes. Si la réalisation d’une version normande d’un Recueil des historiens des Gaules et de la France semble aujourd’hui aussi complexe que dépassée, nous souhaitons lancer, dans un premier temps, un projet de réédition et de confrontation de l’ensemble des sources annalistiques normandes.

 

 Comité scientifique


- Edoardo D’ANGELO, Professeur, Universita degli studi Suor Orsola Benincasa (Naples)
- Marie-Agnès Lucas AVENEL, Maître de conférences, Université de Caen Normandie / Craham
- Pierre BAUDUIN, Professeur, Université de Caen Normandie / Craham
- Alexis GRÉLOIS, Maître de conférences, Université de Rouen Normandie / Grhis
- Elisabeth VAN HOUTS, Professeur, Université de Cambridge (Emmanuel College)
- Christophe MANEUVRIER, Maître de conférences, Université de Caen Normandie / Craham / Ouen
- Laurence MATHEY-MAILLE, Professeur, Université du Havre Normandie / Gric
- Annick PETERS-CUSTOT, Professeur, Université de Nantes / Crhi

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste

Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Salle Narc - 55 rue de Bruxelles 
Namur, Belgique (5000)

Salle du conseil FIAL - 1 place Blaise Pascal 
Louvain-la-Neuve, Belgique (1348)

 

7-8 mai 2018

 

 

L’informatique, on le sait, s’est aujourd’hui imposée comme un outil incontournable pour le médiéviste. Depuis plusieurs décennies, bon nombre d’historiens, d’historiens de l’art et de philologues du Moyen Âge appuient en effet leurs travaux sur des corpus diplomatiques, des éditions numériques et des bases de données dont la conception a, parfois, été pensée dès le milieu des années 1980. Pourtant, en dépit des apparences, l’exploitation de ces instruments de recherche et de ces corpus demeure globalement en-deçà de leurs potentialités. Hormis quelques notables exceptions, rares sont les médiévistes à s’être engagés dans une approche quantitative globale et fouillée de ces ensembles documentaires numérisés. Les formidables instruments de travail à disposition des chercheurs, dont le Thesaurus Diplomaticus et sa nouvelle mouture des Diplomata Belgica constituent d’excellents exemples belges, sont ainsi trop souvent cantonnés à une fonction unique : celle de servir de répertoires d’éditions. Sans être exclusives des approches plus traditionnelles – bien au contraire –, de nouvelles méthodes d’analyse permettent pourtant d’interroger sur d’autres bases ces corpus documentaires. La portée et la pertinence de ces approches s’accroissant au fil des ans, tout laisse présager qu’elles autoriseront, bientôt, l’émergence de nouvelles formes d’exploration de l’histoire, des arts et des littératures du Moyen Âge, dans lesquelles l’expérimentation et l’innovation méthodologiques occuperont sans aucun doute une place majeure.

L’ambition de cette rencontre bilingue (anglais/français) destinée en particulier aux jeunes chercheurs et aux étudiants sera, d’une part, d’illustrer combien et comment les humanités numériques contribuent à redynamiser de nombreux champs de recherche en études médiévales et, d’autre part, de fournir une première initiation à certains outils de travail dont les rudiments peuvent s’acquérir au prix d’efforts mesurés. La focale portera sur trois méthodes d’analyse quantitative des sources textuelles : 1) l’analyse de réseaux, qui, par l’utilisation de calculs et de graphes, permet d’étudier les relations entre entités sociales, et ainsi de mieux comprendre certains phénomènes sociaux ; 2) le text mining, qui vise à explorer de vastes ensembles documentaires numérisés pour en extraire des données textuelles exploitables par le chercheur ; 3) la stylométrie, dont l’ambition est d’étudier le style propre d’un auteur par le recours à des outils statistiques et, partant, de jeter une lumière nouvelle sur les questions d’attribution.

Concrètement, la rencontre s’articulera en deux temps. La première journée, organisée à l’Université de Namur, illustrera les potentialités de l’analyse de réseaux, du text mininget de la stylométrie dans le cadre de présentations mêlant réflexions méthodologiques et études de cas. La seconde journée, prévue à l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve), adoptera, quant à elle, une visée plus pédagogique, puisqu’elle proposera une initiation aux méthodes de l’analyse de réseaux, du text mining et de la stylométrie à travers des ateliers ouverts aux débutants. Ces journées d’étude ont avant tout l’ambition de défricher le terrain en vue de l’éventuelle organisation d’autres activités liées aux humanités numériques. Elles aboutiront à la mise en ligne d’un répertoire synthétique décrivant les potentialités et les limites des outils numériques utilisés par les intervenants.

Ce rendez-vous sera organisé conjointement par le Réseau des Médiévistes belges de Langue française (groupe de contact du F.R.S.-FNRS), qui a depuis quelques années entamé sa « mue numérique », et par les groupes de recherche « PraME – Pratiques médiévales de l’écrit » (Université de Namur) et « H37 – Histoire et cultures graphiques » (Université catholique de Louvain).

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

The 41st Battle Conference on Anglo-Norman Studies 2018 | University of Cambridge

The 41st Battle Conference on Anglo-Norman Studies 2018 | University of Cambridge | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

20th July 2018 – 23rd July 2018

The Battle conference is an annual conference on Anglo-Norman studies, whose proceedings are published every year as Anglo-Norman Studies (Boydell&Brewer). 

This year Sally Harvey shall give the opening Allen Brown memorial lecture (at Emmanuel College) and David Roffe will deliver the first of a new series of lectures in memory of the distinguished archaeologist Christine Mahany.

Other lecturers include Aleks McClean (York) and Naomi Sykes (Exeter), Sabina Flanagan (Adelaide), Hazel Freestone (Cambridge), Tom Lambert (Cambridge), Nicholas Paul (Fordham), Charlotte Pickard (Cardiff), David Pratt (Cambridge), Richard Purkiss (Oxford), Nicolas Ruffini-Ronzani (Versailles/Namur), Linda Stone (Cambridge), and Lucia Sinisi (Bari).

http://www.battleconference.com/battle/index.html

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

XIIIe journée d’étude sur l’ouest de la Gaule romaine | 6 avril 2018

XIIIe journée d’étude sur l’ouest de la Gaule romaine | 6 avril 2018 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Programme de la XIIIe journée d’étude sur l’ouest de la Gaule romaine

 

Vendredi 6 avril 2018

Valognes, hôtel de Ville, salon Marcel Audouard

  

9h30-10h10           rôme SPIESSER : « Les agglomérations antiques de la basse-vallée de la Seine »

 

10h10-10h50         Malina ROBERT (doctorante, université de Nantes) : « Entre Calètes et Véliocasses,

usages et échanges autour de la Seine : l’apport de l’instrumentum »

 

 

10h50-11h10 : Pause

 

11h10-11h50     Annaïg LE MARTRET (Eveha) : « Vannes (56) - 15 avenue Édouard Herriot : fouille d'un secteur de la nécropole antique de Vannes »

 

11h50-12h30     Gl LEON, Laurent PAEZ-REZENDE, Laurence JEANNE, Dominique LEPOITTEVIN et Caroline DUCLOS : « Réseau de circulation ancien dans la presqu’île du Cotentin, de la fin de l'âge du Fer et de l'Antiquité. Stratégies de passage des marais et distribution du réseau principal et secondaire d'Alauna »

 

12h30-14h15 : Pause déjeuner

 

14h15-14h55     Laurence JEANNE et Caroline DUCLOS, Laurent PAEZ-REZENDE : « Un ouvrage de franchissement des marais de la Douve : le pont-long antique d’Etienville »

 

15h-15h40         Vanessa BRUNET (Evéha) : « La place des tout-petits dans les nécropoles antiques urbaines : les découvertes de la fouille du 14/16 rue de Bellevue à Évreux »

 

15h40-16h : Pause

 

16h-16h40         Jean-Yves ÉVEILLLARD   (CRBC) : « Une nouvelle statue découverte près du site de salaisons de poisson des Plomarc'h à Douarnenez (Finistère) »

 

16h40-17h20     Jan VERON : « Le mobilier issu des réserves du Musée Quesnel-Morinière (Coutances) : un nouvel apport à la compréhension de l’agglomération antique de Cosedia/Constantia »

 

17h20-17h50         Yvan MALIGORNE : « Une statio de l’administration financière impériale à Angers »

 

 

Samedi 7 avril : visite des sites archéologiques de Valognes.

 

 

Contacts : yvan.maligorne@univ-brest.fr laurent.paez-rezende@inrap.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Journée d’étude « Découvertes monétaires en contextes funéraires. Nouvelles approches en archéologie des rites en Gaule du Nord » | 5 avril 2018

Journée d’étude « Découvertes monétaires en contextes funéraires. Nouvelles approches en archéologie des rites en Gaule du Nord » | 5 avril 2018 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

« Découvertes monétaires en contextes funéraires. Nouvelles approches en archéologie des rites en Gaule du Nord »

 

Journée d’étude organisée par :
Jean-Marc Doyen, chercheur en numismatique, HALMA
Jean-Patrick Duchemin, doctorant en archéologie, HALMA
William Van Andringa, professeur en archéologie romaine, Univ. de Lille

  • Jeudi 5 avril 2018 de 9h à 17h
  • Salle des colloques, maison de la recherche, Université de Lille , Domaine universitaire du Pont de Bois, Villeneuve d’Ascq

Contact et inscription : jean-patrick.duchemin@univ-lille.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

L’objet archéologique au cœur des laboratoires d’analyse. Fluorescence-X portable et ICP (AES/MS) : pour quelle problématique archéologique ?

L’objet archéologique au cœur des laboratoires d’analyse. Fluorescence-X portable et ICP (AES/MS) : pour quelle problématique archéologique ? | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

23 février 2018

 

L’objet archéologique au cœur des laboratoires d’analyse. Fluorescence-X portable et ICP (AES/MS) : pour quelle problématique archéologique ?

 

Resp. : A. Bocquet-Liénard et P.-M. Guihard (Unicaen, Craham).
Campus 1, MRSH, salle des Actes, SH 027.

 

http://www.unicaen.fr/crahm/communication/e_Affiche_FLuorescence.pdf

 

P.-M. Guihard (Craham), A. Bocquet-Liénard (Craham), Guillaume Blanchet (Craham), J.-C. Angélique (LPC-Caen), E. Liénard (LPC-Caen), M.-P. Bataillé (Craham et LETG-Caen), J. Dupré (Craham), J.-L. Gabriel (LPC-Caen), C. Patin (LPC-Caen), M. Lemarchand (Imogère) et P. Barbey (Imogère) : « Les nummi du trésor de Saint-Germain-de-Varreville (Manche) à l'épreuve de la spectrométrie de fluorescence X portable : le projet FANUM. Pour une approche du stock de métal monnayé au IVe siècle apr. J.-C. »

 

Sylvia Nieto-Pelletier (Iramat/Centre Ernest-Babelon, CNRS-université d'Orléans) : « Les politiques de l'or monnayé celtique, IIIe-Ier s. av. n.è. : l'apport de l'archéométrie »

 

Anne Bocquet-Liénard (Craham), J.-B. Vincent (Craham), Hulin (Inrap), M.-P. Bataillé (Craham et LETG-Caen), R. Davidson (LETG-Caen), A. Dubois (Craham), O. Maquaire (LETG-Caen), P. Rohée, M.-A. Thierry (Craham) et X. Savary (service archéologie du département du Calvados) : « Apport croisé des analyses historique, archéologique et archéométrique pour les tuileries médiévales et modernes de Barbery : de la matière première au produit fini »

 

Eric Goemare (Service géologique de Belgique, Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique) : « La brique à Bruxelle pendant l'Ancien Régime (XIV°-XIX°) : identification des sources des matières premières entre production locale et matériaux d’importation »

 

Interventions : 30 min. et 15 min. de discussion

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Modernité de l’Antique | Il vantone, une variation pasolinienne | 14 mars 2018 | Caen

Modernité de l’Antique | Il vantone, une variation pasolinienne | 14 mars 2018 | Caen | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Mercredi 14 mars 2018

Université de Caen Normandie, campus 1

Amphithéâtre de la MRSH

 

Affiche de la journée en PDF

 

9h-12h30

 

Accueil

Introduction, Christine Delaplace, (Unicaen, Craham)

 

Conférence d’ouverture, Leopoldo Gamberale (Università di Roma « La Sapienza »)

Note su alcuni traduttori di Plauto, da Angelio (1783-1784) a

Pasolini (1961-1963)

 

Antoine Foucher (Unicaen, Craham)

Linguistique, prosodie et métrique : les mots commençant par H dans le Miles gloriosus de Plaute

 

Andrea cerica (Università di Pisa)

Pasolini, Coppola e Lucilio : per un’archaiologìa de Il Vantone

 

Paolo laGo (Università di Padova)

« Qualche chilo di pasta, ’na bella damigiana » : le attualizzazioni del Vantone

 

14h30-17h15

 

Vincent D’orlanDo (Unicaen, Laslar)

Er Vantone de Pasolini d’après le Miles gloriosus de Plaute : codicille inattendu et mise en théâtre des romans romains

 

Vanessa De pizzol (Ass. des traducteurs littéraires de France)

Il Vantone ou le champ d’expérimentation de la « transposition créatrice » chez Pasolini

 

Marco borea (Unicaen, Craham)

Un vers sous le signe de Molière

 

Ettore labbate (Unicaen, Laslar)

PPPP – Ouverture d’un atelier de traduction française du Vantone di Plauto de Pier Paolo Pasolini

 

Clôture, Claire lechevalier (Unicaen, Laslar)

 

Illustration : Pier Paolo Pasolini à Matera (Italie) en 1964 lors du tournage de son film L’Évangile selon saint Matthieu. Cliché Domenico Notarangelo.

 

Responsables : Marco Borea (Unicaen, Craham), Rosana Orihuela et Raphaëlle Hérout (Unicaen, Laslar).

 

Contact : ilvantone.pasolini@gmail.com

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Innover pour redécouvrir le patrimoine écrit

Innover pour redécouvrir le patrimoine écrit | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Innover pour redécouvrir le patrimoine écrit sera le thème de l’événement organisé par Biblissima, observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance, le jeudi 15 mars 2018 : la matinée sera consacrée au portail Biblissima et à ce qu’il offre aux chercheurs, étudiants, professionnels des bibliothèques et des archives, à tout public ; l’après-midi, aura lieu la première rencontre francophone autour de l’initiative internationale IIIF pour l’interopérabilité des images (International Image Interoperability Framework - IIIF).

L’événement sera accueilli par le Campus Condorcet. Rendez-vous à la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord entre 10h et 17h30.

A l’heure du déjeuner, vous êtes invités à un buffet dans l’espace panoramique au 4e étage de la MSH Paris-Nord.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

People, Texts and Artefacts: Cultural Transmission in the Norman Worlds of the Eleventh and Twelfth Centuries

People, Texts and Artefacts: Cultural Transmission in the Norman Worlds of the Eleventh and Twelfth Centuries | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

David BatesEdoardo D'AngeloElisabeth van Houts

 

http://humanities-digital-library.org/index.php/hdl/catalog/book/normanworlds

 

ISBN-13
9781909646568
Publication date
2018-01-17

Synopsis

This volume is based on two international conferences held in 2013 and 2014 at Ariano Irpino, and at Emmanuel College, Cambridge. It contains essays by leading scholars in the field. Like the conferences, the volume seeks to enhance interdisciplinary and international dialogue between those who work on the Normans and their conquests in northern and southern Europe in an original way. It has as its central theme issues related to cultural transfer, treated as being of a pan-European kind across the societies that the Normans conquered and as occurring within the distinct societies of the northern and southern conquests. These issues are also shown to be an aspect of the interaction between the Normans and the peoples they subjugated, among whom many then settled.

Chapters

  • Introduction
    David Bates and Elisabeth van Houts
     
  • 1. Harness pendants and the rise of armory
    John Baker
     
  • 2. The transmission of medical culture in the Norman worlds c.1050–c.1250
    Elma Brenner
     
  • 3. Towards a critical edition of Petrus de Ebulo’s De Balneis Puteolanis: new hypotheses
    Teofilo De Angelis
     
  • 4. A Latin school in the Norman principality of Antioch
    Edoardo D’Angelo
     
  • 5. Culti e agiografie d’età normanna in Italia meridionale
    Amalia Galdi
     
  • 6. The landscape of Anglo-Norman England: chronology and cultural transmission
    Robert Liddiard
     
  • 7. The medieval archives of the abbey of S. Trinità, Cava
    G. A. Loud
     
  • 8. Écrire la conquête: une comparaison des récits de Guillaume de Poitiers et de Geoffroi Malaterra
    Marie-Agnès Lucas-Avenel
     
  • 9. Bede’s legacy in William of Malmesbury and Henry of Huntingdon
    Alheydis Plassmann
     
  • 10. The transformation of Norman charters in the twelfth century
    Daniel Power
     
  • 11. Corpora and cultural transmission? Political uses of the body in Norman texts, 1050–1150
    Patricia Skinner
     
  • 12. Homage in the Latin chronicles of eleventh- and twelfth-century Normandy
    Alice Taylor
     
  • 13. Weights and measures in the Norman-Swabian kingdom of Sicily
    Mario Rosario Zecchino

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Alban Gautier | Le roi Arthur figure historique ou légendaire ? Une biographie expliquée

Alban Gautier | Le roi Arthur figure historique ou légendaire ? Une biographie expliquée | Veilles du CRAHAM | Scoop.it
LE ROI ARTHUR FIGURE HISTORIQUE OU LÉGENDAIRE ? - UNE BIOGRAPHIE EXPLIQUÉE

UN COURS PARTICULIER D'ALBAN GAUTIER

ALBAN GAUTIER

 

Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent cette biographie du Roi Arthur, racontée et expliquée par Alban Gautier, professeur d’histoire médiévale à l’université de Caen. Le roi Arthur a-t-il existé ? Arthur est un personnage tout aussi littéraire et mythique qu’historique à proprement parler. Depuis la Grande-Bretagne du Vè siècle, lors du déclin de l’Empire romain, jusqu’à nos jours, Arthur n’a cessé d’exister sous plusieurs visages. Sa figure héroïque a servi à des usages politiques diamétralement opposés, chez les Gallois du IXe siècle, les Plantagenêts, les rois de la dynastie des Tudors. Replacer le personnage dans son époque signifie replacer le personnage dans ses époques. C’est cette énigme historique qu’Alban Gautier se propose ici d’explorer. 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Les deux affaires de Sakiet janvier-février 1958

Les deux affaires de Sakiet janvier-février 1958 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

La marche de l'histoire, 8 février 2018

France Inter

Invitée : Véronique Gazeau, historienne, professeur à l’université de Caen

 

Au début de 1958, la guerre d’indépendance de l’Algérie entre  dans sa quatrième année, la France y engage alors près de 450 000 hommes…

Les conséquences d’un incident de frontière ordinaire vont soudain prendre un tour extraordinaire

Le village de Sakiet Sidi Youssef a le tort de se trouver très exactement à la frontière de l’Algérie française et de la Tunisie nouvellement indépendante. Du côté tunisien. La frontière, bien que très protégée en  arrière du côté français, est éminemment poreuse. 

 

Un commando français décide d’y lancer une opération pour intercepter un convoi d’hommes, de mulets et d’armes qui lui a été signalé. Les Français tombent dans une embuscade soigneusement préparée. 15 morts, des appelés dont on rapporte que les corps ont été mutilés. Quatre prisonniers au sort incertain.

Les généraux d’Alger réagissent le samedi 8 février 1958, il y a précisément soixante ans

Ils soutiennent que le bombardement qu’ils ordonnent du village de Sakiet et des postes de commandement rebelles voisins a été ciblé. Résultat ? Quelques 70 morts dont un grand nombre de civils. «  Des petits cadavres d’enfants », observe François Mauriac, « ça ne passe pas. » 

La diplomatie tunisienne exploite très habilement la violation de ses frontières; le président Bourguiba tempête, en appelle à Washington, laisse entendre qu’il pourrait pencher du côté de Moscou.

Résultat : la France se retrouve très isolée dans sa politique algérienne

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Soutenance de thèse de doctorat sur travaux de Charlotte Denoël

Soutenance de thèse de doctorat sur travaux de Charlotte Denoël | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Le 17 février 2018, Charlotte Denoël, cheffe du service des Manuscrits médiévaux au département des Manuscrits  de la BnF, soutiendra sa thèse de doctorat sur travaux intitulée Pour une histoire globale du manuscrit médiéval. Les manuscrits, leur décor et leur circulation aux premiers siècles du Moyen Âge.

Jury
  • Mme Pascale Bourgain, professeur émérite, École nationale des chartes
  • M. Jean-Louis Charlet, professeur émérite, Université d’Aix-Marseille (rapporteur)
  • Mme Isabelle Marchesin, maître de conférences HDR, Université de Poitiers – INHA (rapporteuse)
  • M. Philippe Plagnieux, professeur, École nationale des chartes – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • M. François Ploton-Nicollet, professeur, École nationale des chartes
  • Mme Anne-Orange Poilpré, maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Les Nouvelles de l'archéologie, n° 150/décembre 2017, La possibilité des îles. L'archéologie dans la France d'outre-mer

Les Nouvelles de l'archéologie, n° 150/décembre 2017, La possibilité des îles. L'archéologie dans la France d'outre-mer | Veilles du CRAHAM | Scoop.it
Les Nouvelles de l'archéologie, n° 150/décembre 2017
La possibilité des îles. L'archéologie dans la France d'outre-mer (Petites Antilles et Guyane – Terres australes et antarctiques)
 
 
Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
 
ISBN-102-7351-2424-X
ISBN-13978-2-7351-2424-4
21 x 29,7 x 0,5 cm
12,00 €
more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Moyen Âge et séries

Moyen Âge et séries | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

La revue Médiévales : Langues, Textes, Histoire envisage la publication en 2020 d’un numéro thématique provisoirement intitulé « Moyen Âge et séries ».

Les séries occupent une place croissante dans les pratiques culturelles contemporaines, et plusieurs d’entre elles ont à voir avec la période médiévale. Il peut s’agir en premier lieu de la mise en scène d’un épisode historique, d’une période donnée, de la vie d’un personnage célèbre, voire de l’adaptation d’une œuvre littéraire médiévale ou ayant pour cadre le Moyen Âge – ce qui implique un travail documentaire plus ou moins scientifique. Il existe aussi, bien entendu, un Moyen Âge de fantasy, fantastique et fantaisiste, mais que le spectateur reconnaît néanmoins comme « moyenâgeux ». Certaines séries, enfin, comportent des références plus subtiles et moins immédiatement intelligibles à des œuvres ou des événements de la période médiévale.

Quel que soit l’objet de leur travail, les scénaristes et les réalisateurs peuvent appréhender le Moyen Âge à travers les sources primaires et les travaux des historiens, mais ils se référent aussi souvent, et sans le dire, à des passeurs comme Shakespeare, Walter Scott ou Tolkien – pour ne citer que trois noms qui, par leur influence sur la culture anglophone, jouent un rôle majeur dans la vision du Moyen Âge que véhiculent aujourd’hui les séries télévisées. Ils sont également amenés à faire un important travail de reconstitution, concernant aussi bien les vêtements, les objets et même les gestes de la vie quotidienne, que la parole, la musique et tout ce qui relève de la bande-son. Ils traitent ainsi, et pas forcément de manière ridicule, de champs historiques longtemps délaissés par la recherche médiévale, mais aujourd’hui en plein essor (culture matérielle, anthropologie, paysages sonores, etc.).

Les productions culturelles qui pourront faire l’objet de contributions dans ce numéro de Médiévales sont de nature très variée. On retiendra comme objets d’étude des séries télévisées ou produites pour des plateformes de vidéo à la demande ; les séries « patrimoniales » des chaînes de télévision françaises ou étrangères ou des séries récentes, à grand succès ou non. Il convient dans tous les cas que les œuvres considérées répondent à quatre critères : 1. sérialité (de la mini-série de cinq ou six épisodes au feuilleton-fleuve) ; 2. production pour les écrans (en dehors du grand écran et des jeux vidéo) ; 3. dimension fictionnelle (séries documentaires et docu-fictions seront a prioriexclus) ; 4. rapport au Moyen Âge.

Le rapport à l’histoire (comme passé et comme science), la variété des représentations du Moyen Âge, la nature de la « médiévalité » et de ce qui « fait Moyen Âge » dans les séries, à la fois dans la conception et dans la réception, font partie des thèmes qui pourront être abordés. Le Moyen Âge est ici défini dans son sens habituel en France, comme la période allant du Ve au XVe siècle, mais rien n’empêche de l’étendre en amont et en aval du moment que l’œuvre étudiée relève d’une forme de Moyen Âge. En termes de géographie, on aura le loisir de traiter des séries venues d’aires culturelles éloignées (par exemple asiatiques), pour lesquelles des codes narratifs et visuels installent le spectateur dans ce qu’il identifie spontanément comme unMoyen Âge. Par ailleurs, on pourra s’intéresser à la réutilisation d’œuvres médiévales dans des séries traitant d’autres périodes ou d’autres mondes – comme la transposition d’un schéma arthurien dans le monde contemporain, ou des péripéties inspirées de la guerre de Cent Ans sur une autre planète.

Enfin, des médiévistes de toutes disciplines sont impliqués dans la production de certaines séries, comme experts pour l’écriture ou la révision des scénarios, voire sur les tournages eux-mêmes. De plus en plus nombreux, les chercheurs étudiant le Moyen Âge s’intéressent aux séries : c’est parmi eux que se recrutent la plupart des spécialistes de ce champ de recherche qu’on appelle désormais le médiévalisme. La constitution des séries médiévalisantes en objet d’étude et domaine d’activité des médiévistes pourra aussi être abordée par les contributions. Cette redéfinition progressive du champ de la médiévistique porte des implications politiques et sociétales qui méritent d’être analysées : entre scientificité et médiation à destination du « grand public », il y là a une dialectique qui n’est pas dépourvue d’ambiguïtés. Pensons aussi à l’enseignement du Moyen Âge à l’école et à l’université, en France et dans le monde : la place qu’y tiennent les séries n’est plus négligeable.

Les contributions pourront proposer soit des études de cas appuyées sur une bibliographie critique, soit des réflexions plus théoriques illustrées par l’analyse d’exemples précis. Il n’y a aucune exclusive dans les disciplines et les approches : nous accepterons les propositions de spécialistes de littérature, histoire, filmologie, sociologie, histoire de l’art, médialogie, langues et civilisations étrangères, philosophie, sciences politiques, etc.

Ce numéro thématique sera coordonné par Alban Gautier (Université de Caen Normandie) et Laurent Vissière (Sorbonne Université). Le calendrier prévisionnel est le suivant :

  • 31 juillet 2018 : date limite pour la remise des projets de contribution ;

  • septembre 2018 : sélection des contributions, envoi des réponses aux postulants ;

  • 31 mars 2019 : date limite pour la remise des articles ;

  • avril-septembre 2019 : relecture et expertise des articles par les coordinateurs et par le comité de rédaction de la revue ;

  • 30 novembre 2019 : date limite pour la remise des articles révisés ;

  • juin 2020 : parution du numéro, d’abord en volume, puis en ligne sur les plateformes OpenEdition et Cairn.

Dans un premier temps, nous demanderons donc aux personnes désireuses de proposer un article pour ce numéro d’envoyer aux deux coordinateurs (alban.gautier@unicaen.fr et lvissiere@gmail.com) un bref CV (1 page) et un projet de contribution (2 pages) exposant clairement l’angle choisi pour l’étude d’un des aspects mis en avant par le présent appel à communication. Ces deux documents sont à renvoyer avant le 31 juillet 2018.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Visite commentée de l’exposition, Au fil de la hache, 11 avril 2018

Visite commentée de l’exposition, Au fil de la hache, 11 avril 2018 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Dans le cadre de l’exposition « Au fil de la hache » présentée au musée de Vieux-laRomaine par l’association ARCHÉO 125 du 2 février au 29 avril 2018, l’APHG (Association des Professeurs d’Histoire Géographie) de la régionale de Caen s’associe à l’événement en vous conviant à deux rendez- vous :

 

Visite commentée de l’exposition

En présence de Jean-Luc Dron, président de l’association archéo 125

Mercredi 11 avril 2018 de 14 heures 30 à 15 heures 30 au musée de Vieux la Romaine

 

Chacun sait ce qu’est une hache. Mais on ne connaît pas souvent la genèse de cet outil utilisé depuis des millénaires, avant tout pour abattre un arbre ou travailler le bois. Quelles évolutions techniques a-t-elle connues ? À quoi servait-elle ? Qu e nous apprend-elle des hommes qui l’ont fabriquée, utilisée, réparée ? C’est cette histoire de plus de sept mille ans sur un territoire correspondant à l’actuelle Normandie élargie, que se propose de vous raconter cette exposition.

 

 

Conférence d’histoire « La Place de la hache dans la société médiévale »

Christiane RAYNAUD

Professeure en histoire médiévale de l’université d’Aix-Marseille Spécialiste de l’histoire culturelle de la violence et de la guerre

Mercredi 11 avril 2018 de 16 heures à 17 heures 30

Au musée de Vieux-la-Romaine

 

La hache « occupe » dans les deux derniers siècles du Moyen Âge en Europe occidentale et en France une place sin gulière sinon tout à fait nouvelle. L’outil se démultiplie et l’arme n’échappe pas aux m u tatio ns q ui re nforcent s on e fficacité meurtrière sur les champs de bataille, dans les sièges et aux mains des bourreaux. Dans l es jo utes e t les to urn ois, son succès est éclatant. Outil et arme emblématique du commun, du petit peuple, elle connaît alors une réhabilitation politique significative aussi rapide que de courte durée. Si elle garde sa place dans les activités agricoles et artisanales, elle s’efface dans les jeux militaires et la hallebarde la remplace au bras des fantassins. Elle reste jusqu’à nos jours associés à l’exerc i ce d’une force brutale.

 

Entrée libre

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Appel à communications | La Normandie antique et les marges nord-ouest de l'Empire Romain

Appel à communications | La Normandie antique et les marges nord-ouest de l'Empire Romain | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

La Normandie antique et les marges nord-ouest de l'Empire romain

 

https://arbano.sciencesconf.org/

 

Ce colloque clôt d’un programme collectif de recherche de sept ans (2011-2018) sur la présence romaine en Normandie occidentale (formes du peuplement, réseaux d’échange, modes de vie, dynamisme culturel), sujet qui n’avait jamais fait l’objet d’une synthèse.

Nos résultats permettent de comparer notre territoire aux régions voisines de la façade atlantique de l’Empire (N-O de la France, Belgique, Grande-Bretagne, Irlande), pour présenter un tableau des caractéristiques de l’adaptation des sociétés à la présence romaine (fin du Ier s. av. J.-C./VIe s. ap. J.-C.), sur ces espaces culturellement éloignés du monde latin.

Les communications seront organisées en 4 sessions, reflets les thématiques principales des ateliers de travail de notre PCR, organisation des territoires, dynamiques de peuplement – réseaux, forme et diversité des sites agglomérés : habitat groupé, hameaux, petites agglomérations, sanctuaires, économie, matières premières, productions, chronologie et diffusion, évolution des réseaux de peuplement à la fin de l’Antiquité

  • Session 1 : organisation des territoires, dynamiques de peuplement – réseaux
  • Session 2 : Forme et diversité des sites agglomérés : habitat groupé, hameaux, petites agglomérations, sanctuaires
  • Session 3 : Économie, matières premières, productions, chronologie et diffusion
  • Session 4 : L’évolution des réseaux de peuplement à la fin de l’Antiquité

Inscription :

-       L’inscription au colloque est gratuite, tant pour les communicants que pour les auditeurs.

-       Nous retiendrons 22 communications et jusqu’à 20 posters.

-       Durée des communications : 20 mn + 5 mn de questions

-       Une session de présentation des posters est prévue : 5 mn de présentation par poster, puis échanges dans le hall d’affichage.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

De bois, de pierre et de terre, archéologie de la construction au haut Moyen Âge | 4, 5 et 6 octobre 2018 | Appel à communication

De bois, de pierre et de terre,  archéologie de la construction au haut Moyen Âge | 4, 5 et 6 octobre 2018 | Appel à communication | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Saint Germain, évêque d’Auxerre (418-448) – 1600e anniversaire.

 

De bois, de pierre et de terre,

archéologie de la construction au haut Moyen Âge.

 

4, 5 et 6 octobre 2018

 

Appel à communication

 

Les 39e Journées internationales de l’AFAM se dérouleront à Auxerre (89) du 4 au 6 octobre 2018, sous l’égide du Centre d’études médiévales Saint-Germain, autour d’un double thème, d’une part en s’inscrivant dans les manifestations du 1600e anniversaire de l’élection de Germain sur le trône épiscopal d’Auxerre et d’autre part autour de l’archéologie de la construction au haut Moyen Âge. Une session sera enfin consacrée à l’actualité régionale (Bourgogne Franche-Comté, Grand-Est) de la recherche archéologique sur le haut Moyen Âge.

Le programme de la journée du 4 octobre, consacrée à saint Germain, sera établi par le Comité scientifique du colloque. L’appel à communication concerne le thème De bois, de pierres et de terre, archéologie de la construction au haut Moyen Âge et les Actualités régionales.

 

 

Merci de nous envoyer vos propositions de communication ou de poster, à l’aide du bulletin, avant le 6 avril 2018.

 

Comité d’organisation pour le Centre d’études médiévales Saint-Germain : Stéphane Büttner, Fabrice Henrion, Corinne Lainé

 

https://www.afamassociation.fr/

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Satire et caricature de l’Antiquité à la Renaissance

Satire et caricature de  l’Antiquité à la Renaissance | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Satire et caricature de l’Antiquité à la Renaissance

 

Journée d’étude, Programme Héritages, imitations et écriture du passé

 

Université de Caen Normandie, campus 1, MRSH, salle des actes.

Vendredi 30 mars 2018, 14h-17h30

 

Bien inscrit dans la littérature grecque et revendiqué par Quintilien comme totalement romain, le genre satirique a fourni dans l’antiquité un corpus aussi vaste que diversifié. Le séminaire s’intéresse à l’ethos même de la satire, à ses formes métriques souvent complexes mais aussi à la réception de ce genre et  l’influence des modèles antiques sur les périodes médiévale et renaissante. Mais il porte aussi sur le sens élargi du terme satire, « toute œuvre écrite, chantée, peinte, tout propos comportant une raillerie, une critique virulente ». La réflexion concerne alors la place et les fonctions de  la satire dans les textes littéraires et historiques, les modalités d’écriture, les modèles et les références utilisés et la récurrence des cibles et des motifs.

 

Programme

 

Ettore Labbate (Unicaen, Laslar)

La satire est-elle satyrique ?

 

Corinne Jouanno (Unicaen, Craham)

Mômos, dieu de la satire ?

 

Discussion

 

Nicolas Correard (Université de Nantes, Lamo)

La parrhêsia contrariée : signaux du discours oblique dans les dialogues des morts et les dialogues des dieux humanistes

 

Brigitte Gauvin (Unicaen, Craham)

Satire et maladie : l’exemple de la vérole dans le contexte de la Réforme

 

Discussion 

 

Responsables : Brigitte Gauvin, Corinne Jouanno,

Centre Michel de Boüard-Craham | UMR 6273.

Tél. : +33 (0)2 31 56 57 25/59 17

 

 

Affiche en ligne

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Définir le monstre marin : quelques approches (Journée d’étude, Caen, 9 mars 2018)

Définir le monstre marin : quelques approches (Journée d’étude, Caen, 9 mars 2018) | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Quiconque travaille sur les créatures aquatiques dans les textes ou dans les arts figurés de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance rencontre tôt ou tard la catégorie des monstres marins. Si l’Antiquité semble, pour l’essentiel, limiter cette catégorie aux créatures mythologiques, il en va tout autrement au Moyen Âge, période pendant laquelle les monstres se multiplient dans les écrits et sur les chapiteaux des églises, et à la Renaissance où ils ornent en nombre cartes marines et portulans.

Au cours de cette journée d’étude, nous souhaiterions préciser l’idée de ce qu’est un monstre marin. Th. Buquet et B. Gauvin reviendront sur l’emploi du mot monstrum dans les textes antiques et médiévaux consacrés aux animaux puis dans ceux consacrés plus spécifiquement aux animaux marins. C. Dumas-Reungoat étudiera les créatures hybrides hommes-poissons dans la mythologie mésopotamienne. M-A. Lucas-Avenel étudiera les motivations qui poussent Thomas de Cantimpré à créer une catégorie des monstres marins à côté de celle des poissons dans son De naturis rerum. Jacqueline Leclercq-Marx parlera des différentes facettes de la sirène à l’époque romane dans les arts figurés. Enfin Samuel Iglesias, ichtyologue, montrera quelles espèces bien réelles ont pu donner naissance aux monstres marins qui peuplent les textes.

La durée prévue pour les communications est de 40 mn.

 

Date : vendredi 9 mars 2018, 9h30-16h.

Lieu : Université de Caen Normandie, campus 1, Esplanade de la Paix, MRSH, salle des Actes (SG 027).

Organisation : Craham, programme de recherche ICHTYA (http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article969)

Programme

Matin

9h30 : Ouverture : Th. Buquet, B. Gauvin (Craham, Université de Caen Normandie) : « Le monstre chez les auteurs antiques et médiévaux : un état des lieux ».

10h15 : C. Dumas-Reungoat (Craham, Université de Caen Normandie) : « Oannèsapkallu et kulullû : les hybrides hommes-poissons en Mésopotamie ».

Pause

11h : M-A. Avenel (Craham, Université de Caen Normandie) : « Horrendum maxime et admirabile genus : une définition du monstre marin par Thomas de Cantimpré ? »

Déjeuner

Après-Midi

14h00 : J. Leclercq-Marx (Université libre de Bruxelles) : « Femme-enfant, femme-femme, matrone et mère. La Sirène dans tous ses états à l’époque romane ».

15h : S. Iglesias (Muséum national d’histoire naturelle) : « De l’interprétation des “monstres marins” et de leur utilisation en Écologie Marine Historique Intégrative ».

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Fouille, étude et inventaire |  Les grands ensembles mobiliers en archéologie préventive | 23-23 mars 2018

Fouille, étude et inventaire |  Les grands ensembles mobiliers en archéologie préventive | 23-23 mars 2018 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Jeu. 22, ven. 23 mars 2018

Université de Caen Normandie

Campus 1

Salle du Belvédère / Amphithéâtre de la MRSH

 

Responsables : B. Guillot, L. Bourgeois. Centre Michel de Boüard-Craham | UMR 6273. Tél. : +33 (0)2 31 56 57 25 /59 17

 

Programme en pdf : http://www.unicaen.fr/crahm/communication/e_Programme_mobiliers.pdf

 

Au cours des deux dernières décennies, la généralisation des méthodes de fouille et d’étude des grands ensembles mobilier a permis d’enrichir de façon très conséquente nos corpus. Mais elle a également induit un accroissement important des temps et des coûts de fouille, d’étude et d’inventaire, le tout dans le contexte contraint d’opérations archéologiques préventives et de mise en concurrence des différents opérateurs depuis la loi de 2003.

La problématique visée est de confronter les méthodologies et les attentes des différents acteurs de l’archéologie préventive (Drac, Inrap, collectivités, entreprises privées, musées, etc.) par   rapport à la fouille, l’étude et l’inventaire du mobilier archéologique, et tout particulièrement des grands lots de matériel issus des chantiers archéologiques.

Cette table ronde a pour objectif de nous interroger sur nos capacités à traiter la masse des données de terrain, au travers de multiples exemples concrets dans de nombreux domaines. L’accent sera porté sur les méthodologies à adapter selon les cas (type de mobilier, d’artisanat, de terrain, etc.) dans le but de dégager des perspectives pour l’avenir, en discutant des finalités scientifiques, des méthodes et des moyens mis en œuvre.

 

22/03 | Bât. D, salle du Belvédère, DR 408

 

9h-12h

 

Accueil

Introduction

 

Bénédicte Guillot (Inrap, Craham)

La fouille des grands dépotoirs publics à Rouen. Avantages et inconvénients de la fouille en carroyage

Gilles Deshayes (Made, Craham)

Les terres cuites architecturales

 

14h-18h

 

Élisabeth lecler-huby (Inrap, Craham)

Les grands ensembles céramiques en contexte de dépotoir ou d’habitat

Alban Horry (Inrap, Arscan)

Les ateliers de potiers

Sébastien Gaime (Inrap, Géolab)

Le mobilier métallique

Nolwenn Zaour (Inrap, Iramat, LMC)

La paléo-métallurgie

 

18h15

Apéritif-discussion : « Que faire du mobilier d’époque contemporaine ? Exemple du camp et hôpital de la seconde guerre mondiale, la Touchelais à Savenay (44) ».

Antoine Le BouLaire (Inrap, CReAAH) et Édith Peytremann (Inrap, Craham).

 

 

23/03 | Bâtiment F, Amphithéâtre de la MRSH

 

9h-12h

Accueil

Benoît clavel (CNRS, MNHN), Anaïs chalant (MNHN, Labex BCDiv)

La faune, la micro-faune, l’ichtyologie : quels prélèvements ?

Vincent bernard (CNRS, CReAAH)

Les bois

Luc Bourgeois (Unicaen, Craham)

Un regard archéologique sur la gestion des déchets dans une ville contemporaine : le Garbage Project, Tucson (Arizona)

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Comment les Gaulois inhumaient leurs enfants : une rare découverte dans le Calvados

Comment les Gaulois inhumaient leurs enfants : une rare découverte dans le Calvados | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Vincent Carpentier, à la tête d'une équipe de l'Inrap, a récemment exhumé une nécropole vieille de plus de 2000 ans près de la ville de Falaise, en Normandie. La centaine de dépouilles d'enfants âgés de quelques mois à 11 ans témoigne des rites funéraires de l'époque.

Découverte archéologique rare dans le Calvados. Dans la commune de Jort, à une dizaine de kilomètres de la vieille ville de Falaise, une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a exhumé un «cimetière d'enfants» datant de la fin de l'Âge du fer.

Une nécropole de l'époque gauloise, vieille de plus de 2000 ans (datée entre -100 et -50 av. J.-C.), qui regroupe uniquement des ossements d'enfants, particulièrement bien conservés. À ce jour, entre 130 et 150 corps ont été mis au jour, de nouveau-nés comme d'enfants âgés de onze ans. Pour Vincent Carpentier, qui a dirigé l'équipe archéologique à l'origine de cette découverte, cette nécropole a une valeur scientifique élevée, les squelettes et tombes infantiles de cette époque étant très fragiles, donc très rares. On n'en connaît que deux en Normandie, et une dizaine dans toute la France.

Une trentaine de dépouilles a été ensevelie avec des dépôts funéraires: des offrandes, poteries, objets métalliques et parures rares. Ainsi, ont été sortis de terre un collier de perles, des fibules en bronze comme des bracelets en lignite, une roche rare qui était à l'époque exportée d'Angleterre, sans doute pour sa valeur symbolique.

 

Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2018/02/16/03004-20180216ARTFIG00014-comment-les-gaulois-inhumaient-leurs-enfants-une-rare-decouverte-dans-le-calvados.php

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Les églises antérieures au milieu du XIe siècle dans le Nord-Ouest de la France, l’apport de l’archéologie du bâti | Journée d'étude | 16 mars 2018

Les églises antérieures au milieu du XIe siècle dans le Nord-Ouest de la France, l’apport de l’archéologie du bâti | Journée d'étude | 16 mars 2018 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Vendredi 16 mars 2018 à 9H30. A la MRSH de l’Université de Caen.

 

9H30 : introduction Luc Bourgeois, Professeur d’Archéologie Médiévale à l’Université de Caen-Normandie, Directeur-Adjoint du Centre Michel de Boüard.

 

9H45 : « Corpus et enjeux scientifiques » :

  1. Christian Sapin (Directeur de recherche au CNRS émérite, Artehis) «  L’expérience du Corpus  CARE (Corpus Architecturae Religiosae Europeae – saec. IV-X ) : méthode et problématique des régions  pour les églises de l’an mil»
  2. Pascale Chevalier (Maître de conférences, Université de Clermont-Ferrand, Artehis):  « CARE et les programmes européens en 2018 ; problématiques des pays »

 

10H45 : Daniel Prigent (Conservateur en chef honoraire du patrimoine de Maine-et-Loire, Artehis) :

« Datations d’édifices en petit appareil antérieurs au XIIe siècle en Basse-Loire ».

11H15 : Nicolas Wasylyszyn (Ingénieur du Patrimoine, UDAP de l’Eure, DRAC de Normandie, CRAHAM) / Aude Painchault  : « Les églises romanes précoces de l’Eure et de la Seine-Maritime, de la typologie à la datation au radiocarbone ». « les archéomatériaux ».

 

14H00 : Frédéric Épaud (Chargé de recherches au CNRS, LAT-Citeres) : « Les églises romanes précoces en Indre-et-Loire : inventaire et typologie ».

14H30 : Julien Deshayes (Pays d’Art et d’Histoire du Clos du Cotentin, Craham) :

« L'utilisation structurante du calcaire coquillier dans les édifices religieux du Cotentin ».

15H00 : Alain Valais (Inrap) : « Les églises rurales du premier Moyen Âge (Ve-XIe siècle) dans l'ancien diocèse du Mans et à ses confins ».

 

15H30 : Jacques Le Maho : « L’œuvre architecturale de Richard Ier, duc de Normandie (942-996) : aperçu sur quelques réalisations ».

 

16H00 : France Poulain (Architecte des Bâtiments de France, UDAP de l’Eure, DRAC de Normandie) : « De la recherche à la restauration »

 

16H30 : Conclusion : Christine Delaplace, Professeur d’Histoire romaine à l’Université de Caen-Normandie, Directrice du Centre Michel de Boüard.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Grave Concerns: Death, Landscape and Locality in Medieval Society

Grave Concerns: Death, Landscape and Locality in Medieval Society | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Society for Medieval Archaeology 2018 Annual Conference

Grave Concerns: Death, Landscape and Locality in Medieval Society

Friday 13th – Sunday 15th July 2018

Department of Archaeology and the Calman Centre, Durham University

 

Registration: £30 special rate for members!

 

 

Since 1990, a series of major conferences and publications have investigated aspects of death and burial in medieval societies in Europe and beyond. Some have delivered state-of-the-art research on early medieval and medieval funerary rites; others have profiled new advances in scientific research. Throughout all, spatial consideration has emerged as a connecting research strand.

From understanding the distribution patterns of grave types and the use of antecedent landscape features for burial, to charting the rise of commemorative markers in stone, and the arrival of monastic and churchyard burial traditions; from exploring political signalling and polity formation through burial display, to identifying patterns of diseases and health in medieval populations and their mobility, the location of the grave has become a rich stepping off point, stimulating and facilitating new research directions.

This conference, sponsored by the Society for Medieval Archaeology and the Leverhulme-funded Durham Project People and Place: Creating the Kingdom of Northumbria, brings together established and early career researchers working on aspects of death, dying and burial from AD 300-1500 in Britain, Ireland and further afield.

The conference will take place at Durham University and opens on the evening of Friday the 13th of July at Durham Cathedral, with a keynote lecture by Professor Bonnie Effros (University of Liverpool). A free private view of the new Open Treasure exhibition at the Cathedral will be available to full ticket attendees and a drinks reception the evening of the lecture. On the 14th and 15th of July, speakers from Britain and Europe will present new work and findings on death and burial in medieval society at the Calman Centre on the Science Site at Durham University, and a second keynote will be given on Saturday evening by Professor Roberta Gilchrist (University of Reading), followed by an evening reception and poster exhibition. The conference will close on Sunday the 15th of July with a final keynote by Dr Duncan Sayer (University of Central Lancashire).

 

Programme : http://www.medievalarchaeology.co.uk/wp-content/uploads/Grave-Concerns-Programme_provisional-3.pdf

more...
No comment yet.
Rescooped by Micael Allainguillaume from Edition scientifique
Scoop.it!

Les classements à l'international des revues en SHS - David Pontille, Didier Torny

Bien que plusieurs classements de revues aient été élaborés dès les années 1970, le caractère inédit de ceux qui ont émergé au cours des années 2000 réside dans leur statut d’instrument de politique publique. C’est le cas de l’Australie, du Brésil, de la France, de la Flandre, de la Norvège, et des Pays-Bas où cette technologie d’évaluation est en vigueur pour certains domaines – notamment en sciences humaines et sociales (SHS). Dans cet article, nous analysons les modes d’existence de cette technologie d’évaluation spécifique. Bien que la formule générique du « classement de revues » se propage au plan international , différentes versions se développent parallèlement : leurs modalités de production, les valeurs défendues par leurs promoteurs et leurs usagers, aussi bien que leurs formes concrètes sont extrêmement variées. Nous montrons que l’espace de variations des classements de revues en SHS est toujours bordé par deux options : favoriser une « bonne recherche » qui, sous l’effet d’avantages cumulatifs, risque de conduire à une science (hyper)normale soutenant des dispositions de conformité sociale chez les chercheurs ; encourager l’émergence des communautés minoritaires (linguistiques, disciplinaires, interdisciplinaires) et promouvoir la diversité des méthodes, théories et objets, au risque de mener à des formes de relativisme ou d’archipelisation de la recherche.

Via ocontat
more...
No comment yet.