Veilles du CRAHAM
17.7K views | +5 today
Follow
 
Scooped by Micael Allainguillaume
onto Veilles du CRAHAM
Scoop.it!

La Scandinavie, de l’infiltration chrétienne à la conversion | Conversion / Pouvoir et religion

La Scandinavie, de l’infiltration chrétienne à la conversion | Conversion / Pouvoir et religion | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Les historiens de la Scandinavie (Danemark, Suède, Norvège, Islande) s’intéressent depuis une quarantaine d’années à la conversion de ces pays au christianisme, confrontant les rares sources écrites aux documents archéologiques. Avec la commémoration du millénaire de la conversion au début des années 2000, ces recherches ont été rendues plus visibles par une série de colloques et d’éditions de textes [1]. La commémoration a permis de souligner que le moment historique de la conversion, vers l’an Mille, était lié non seulement à la formation des diverses nations scandinaves, mais aussi à l’intégration de cette région dans l’espace de la civilisation européenne [2]. Ici, pas de conquête brutale, pas de conversion forcée massive ni même de grande campagne missionnaire, mais un passage volontaire et progressif du paganisme au christianisme.

 

Lire le billet : https://pocram.hypotheses.org/1198

 

more...
No comment yet.
Veilles du CRAHAM
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Vernacular languages in the long ninth century | Langues vernaculaires dans le long IXe siècle

Vernacular languages in the long ninth century | Langues vernaculaires dans le long IXe siècle | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

University of Kent, Canterbury

28-30 juin 2018

 

The long ninth century was an important period for the history of vernacular languages in Europe in both Eastern and Western Christendom. Some of those languages appeared for the first time in written form and others changed considerably. This conference will compare and contrast the different histories of a wide variety of languages in this period including Old English, Old Norse, Frisian, Slavonic, Old Irish and Old High German. We will address questions such as: To what extent were their histories inter-connected? Why was this happening in the ninth century? To what extent was this mainly a religious and elite phenomenon or was it more widespread? 

 

Speakers include: Alban Gautier (Université de Caen Normandie), Robert Gallagher (University of Oxford), Francesca Tinti (Universidad del País Vasco), Judith Jesch (University of Nottingham), Bianca Patria (Universitetet i Oslo), Marco Mostert (Universiteit Utrecht), Helen Gittos (University of Oxford), Martin Gravel (Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis), Katy Cubitt (University of East Anglia), Máire Ní Mhaonaigh (University of Cambridge), Elizabeth Tyler (University of York), Anna Adamska (Universiteit Utrecht), Thomas Lienhard (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Mirela Ivanova (University of Oxford), David Kalhous (Österreichische Akademie der Wissenschaften), Magali Coumert (Université de Bretagne occidentale, Brest), Jens Scheider (Université Paris Est Marne-la-Vallée), Christine Rauer (University of St Andrews), Ciaran Arthur (Queen’s University, Belfast), Élise Louviot (Université de Reims Champagne-Ardenne), Pierre-Yves Lambert (École pratique des hautes études, Paris), Nicolai Egjar Engesland (Universitetet i Oslo), and Benoît Grévin (Centre national de la recherche scientifique, Paris).

 

Programme : https://www.history.ox.ac.uk/event/vernacular-languages-in-the-long-ninth-century

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne. Cerisy-la-Salle / Avranches. 25-29 septembre 2019.

Projet porté par Stéphane LECOUTEUX (Ville d’Avranches, CRAHAM) et Fabien PAQUET (Université de Caen Normandie – CRAHAM).

 

Dix ans après le colloque de Cerisy consacré à l’historiographie médiévale normande et à ses sources antiques, nous proposons de réunir les mêmes institutions (Centre Culturel International de CerisyVille d’Avranches et Université de Caen Normandie [CRAHAM et OUEN]) pour entrer, de façon plus globale, dans les cabinets des annalistes, chroniqueurs et historiens normands des époques médiévale et moderne.

 

La recherche d’une proximité et d’une intimité avec les auteurs vise à mieux connaître leurs méthodes de travail et ainsi mieux appréhender leurs écrits. Cette démarche est le fruit de travaux récents ou en cours, portés par des chercheurs principalement français, italiens et anglophones. Outre de nouvelles lectures des textes, il s’agira aussi de mettre en avant de récentes découvertes d’écrits historiques restés jusqu'à ce jour inédits.

La perspective du colloque sera large : les textes étant sans cesse repris, recopiés, réécrits, traduits et connus par des traditions postérieures à leur écriture, les confronter sur le long terme est indispensable. On ne traitera pas, en outre, de la seule Normandie mais bien de l’ensemble des lieux d’implantation de Normands (en France, dans les îles Britanniques et en Méditerranée, mais aussi en Afrique et en Amérique), de l’an mil jusqu’au XVIIIe siècle. Sont ainsi compris sous l’appellation large d’« historiens normands » tous les auteurs d’origine normande ou actifs en Normandie qui ont produit des textes à caractère historique. On pourra comparer leurs travaux à ceux d’auteurs extérieurs aux mondes normands mais traitant de ceux-ci.

En cela, ce colloque complètera celui organisé par Pierre Bauduin et Edoardo d’Angelo à Ariano Irpino en 2016, consacré aux historiographies modernes et contemporaines des mondes normands médiévaux. Il abordera également la question des silences de l’historien, thème qui a déjà fait l’objet de deux journées d’études organisées par Catherine Jacquemard et Corinne Jouanno à l’université de Caen Normandie en 2015 et en 2016.

Dans le cadre de ce colloque, qui se tiendra principalement au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, une exposition de manuscrits contenant des oeuvres d’historiens normands, provenant de différents lieux de conservation d’Europe, sera présentée à Avranches (dans la salle du trésor du Scriptorial, de début juillet à fin septembre 2019, ainsi qu’à la Bibliothèque patrimoniale, durant les jours du colloque) : une séance se tiendra sur place et des communications auront lieu dans la salle du conseil de la mairie d’Avranches.

 

Ce colloque pourra enfin être l’occasion d’amorcer un projet d’édition (ou de réédition) papier et/ou numérique d’une collection de sources narratives normandes. Si la réalisation d’une version normande d’un Recueil des historiens des Gaules et de la France semble aujourd’hui aussi complexe que dépassée, nous souhaitons lancer, dans un premier temps, un projet de réédition et de confrontation de l’ensemble des sources annalistiques normandes.

 

 Comité scientifique


- Edoardo D’ANGELO, Professeur, Universita degli studi Suor Orsola Benincasa (Naples)
- Marie-Agnès Lucas AVENEL, Maître de conférences, Université de Caen Normandie / Craham
- Pierre BAUDUIN, Professeur, Université de Caen Normandie / Craham
- Alexis GRÉLOIS, Maître de conférences, Université de Rouen Normandie / Grhis
- Elisabeth VAN HOUTS, Professeur, Université de Cambridge (Emmanuel College)
- Christophe MANEUVRIER, Maître de conférences, Université de Caen Normandie / Craham / Ouen
- Laurence MATHEY-MAILLE, Professeur, Université du Havre Normandie / Gric
- Annick PETERS-CUSTOT, Professeur, Université de Nantes / Crhi

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Autour de la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel. État des recherches sur l’ancienne bibliothèque monastique

Autour de la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel. État des recherches sur l’ancienne bibliothèque monastique | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Avranches - Mont Saint-Michel

5-7 septembre 2018

https://bvmsm2018.sciencesconf.org/

 

Inscriptions

 

Programme : 

 

Mercredi 5 septembre 2018 – Avranches

8:45 : Accueil

9:00 : Ouverture du colloque

9:30-10:30 – 1re session

  • Thomas Bisson (University of Harvard, États-Unis), Les manuscrits du Mont Saint-Michel de la première moitié du XIIe siècle, conférence invitée
  • Stéphane Lecouteux (Ville d'Avranches / Craham), Entre la Trinité de Fécamp, le Mont Saint-Michel, Saint-Bénigne de Dijon et Cluny, l'activité du moine-copiste Antonius au milieu du XIe siècle
  • Discussion

10:45-12:15 – 2e session

  • Benjamin Pohl (University of Bristol, Royaume-Uni), Robert of Torigni and his books: a monastic career viewed through manuscripts
  • Gabriele Passabi (Sidney Sussex College, University of Cambridge, Royaume-Uni), Avranches, Bibliothèque Municipale, MS 159 as Robert of Torigni's Liber Chronicorum
  • Richard Allen (University of Oxford, Royaume-Uni), Les bibliothèques du Mont Saint-Michel et de Savigny (Manche) et la tradition annalistique normande : une approche comparative
  • Discussion

14:00-15:00 – 3e session

  • Alison Stones (University of Pittsburgh, États-Unis), Le roi Arthur et le Mont Saint-Michel
  • Jacques Le Maho (Université de Caen Normandie / Craham), L’image du folio 25 du Cartulaire du Mont Saint-Michel (Ms 210 d’Avranches) : problèmes d'interprétation, sources textuelles et iconographiques
  • Discussion

15:15-16:45 – 4e session

  • Charlotte Denoël et Laure Rioust (Bibliothèque nationale de France), Tour d’horizon de la recherche à la BnF sur les manuscrits normands
  • Laurianne Robinet et Véronique Rouchon (Centre de recherche sur la conservation), Le projet d'analyse des matériaux des manuscrits du Mont Saint-Michel : identification des parchemins, encres et pigments utilisés par le scriptorium (Xe-XIIe siècle) [titre provisoire]
  • Discussion

17:00-19:00 : Visite du Scriptorial et de l’exposition « Trésors de calligraphie et d’enluminure normandes (XIe-XIIesiècle). Des manuscrits du Mont Saint-Michel exposés pour la première fois à Avranches » (exposition en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France)
 

Jeudi 6 septembre 2018 – Le Mont Saint-Michel

  • 9:45 : Accueil par Xavier Bailly, administrateur de l'abbaye du Mont-Saint-Michel

10:00-12:00 : Visite-conférence de l’abbaye

14:00-15:30 – 5e session

  • Thierry Buquet (Université de Caen Normandie / Craham) : De proprietatibus quorundam animalium. Un bestiaire inédit dans un manuscrit composite contenant divers matériaux pour la prédication
  • Frédérique Cahu (Docteure en Histoire de l’art de l’université Paris IV Sorbonne), Les manuscrits du Liber Extra en provenance de l'abbaye du Mont Saint-Michel : origine, commande, réception
  • Discussion

15:45-17:00 – 6e session

  • Marie Bisson (Université de Caen Normandie / MRSH / Craham), La bibliothèque mauriste (1622-1790)
  • Marie Bisson (Université de Caen Normandie / MRSH / Craham) et Stéphane Lecouteux (Ville d'Avranches / Craham), La dispersion moderne de la bibliothèque monastique du Mont Saint-Michel (XVIe-XXIe siècle)
  • Discussion

Vendredi 7 septembre 2018 – Avranches

9:00-10:30 – 7e session

  • Yves Gallet (Université de Bordeaux Montaigne), Dater Bellechaise : la question des sources textuelles
  • Catherine Jacquemard (Université de Caen Normandie / Craham), Notre Dame des Trente cierges et le culte marial au Mont Saint-Michel. Etude du manuscrit BAV Vat. lat. 9668, ff. 1-31
  • Louis Chevalier (Université de Caen Normandie / Craham), La solennisation des fêtes dans la liturgie médiévale du Mont Saint-Michel (XIIIe-XVe s.)
  • Discussion

10:45-11:45 – 8e session

  • Marie-Bénédicte Dary (Université de Paris Nanterre / Chisco), Nova traditio : la fête de la Conception de la Vierge, au Mont Saint-Michel (XIIe - XVe s.)
  • Katharine Keats-Rohan (Linacre College of Oxford, Royaume-Uni), Pretiosa est in conspectu Domini mors sanctorum eius. Remembering the dead at Mont Saint-Michel: the evidence of the Chapter Book, ms Avranches, BM, 214
  • Discussion

13:30-15:45 – 9e session

  • Jean-Baptiste Guillaumin (Université de Paris-Sorbonne / Institut Universitaire de France), Martianus Capella au Mont Saint-Michel
  • Élisa Lonati (École Pratique des Hautes Études / Scuola Normale Superiore de Pise, Italie), Retour sur l'identification de la Naturalis historia de Pline corrigée par Robert de Torigny
  • Discussion
  • Frédéric Duplessis (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes / École Pratique des Hautes Études / Fondation Thiers), L'étude de Juvénal au Mont Saint-Michel autour de l'an Mil (Paris, BNF, lat. 8070)
  • Michael Allen (University of Chicago, États-Unis), Le De oratore de Cicero avant son arrivée au Mont Saint-Michel (Avranches, BM, ms 238)
  • Discussion

15:45-16:00 – Conclusion 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Rire et sourire dans la littérature latine, au Moyen Âge et à la Renaissance

Rire et sourire dans la littérature latine, au Moyen Âge et à la Renaissance | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Article publié dans le carnet de recherche de la MRSH

 

Par Brigitte GAUVIN (Maître de conférences en langue et littérature latines, université de Caen Normandie)

Cinquante ans après la publication, aux Éditions Universitaires de Dijon, de l’étude fondatrice d’Eugène de Saint-Denis, Le rire et le sourire des Latins, s’est tenu à la MRSH, du 30 mai au 1er juin,  le Ve congrès de la Semen-L (Société des études médio et néo-latines) intitulé Rire et Sourire dans la littérature latine, au Moyen Âge et à la Renaissance. Soutenue par l’Université Caen Normandie, la MRSH, l’UFR HSS, Caen La Mer le CRAHAM (UMR 6273 CNRS / Université de Caen), et articulée sur le thème de recherche « Satire et caricature » développé au RAHAM depuis deux ans (Thème 3, « Héritages, imitations et écritures du passé »), cette manifestation a permis à des chercheurs belges, italiens et français de réfléchir et d’échanger sur différents aspects du rire dans la littérature latine médiévale et renaissante. responsables scientifiques : Brigitte Gauvin et Catherine Jacquemard (CRAHAM).

Une première session fut consacrée au rire polémique avec, pour commencer, trois communications consacrées à la période de la Renaissance : Aline Smeesters a ouvert le colloque en décrivant l’évolution de la critique de la scolastique, d’Erasme à Molière, Nicolas Casellato a montré comment s’opérait la dénonciation de l’église romaine et des mœurs du clergé dans les Elégies du poète allemand Conrad Celtis, tandis que Sylvie Laigneau-Fontaine exposait comment les poètes réunis dans le Sodalitium lyonnais oscillaient, dans la tradition de Catulle et Martial, entre érudition et grossièreté. Après la pause, l’étude du rire polémique dans la période médiévale a été l’occasion pour Marie-Geneviève Grossel de présenter la critique de la cour dans l’œuvre du conteur anglais Gautier Map, tandis que Pascale Bourgain clôturait la journée en montrant comment l’inversion, souvent à la base du rire dans la poésie lyrique médiévale, peut devenir subversion et faire passer l’œuvre du côté de la critique et de la satire.

La matinée du jeudi, orientée elle aussi vers la période médiévale, fut l’occasion de réfléchir sur le caractère didactique du rire. La communication Samuel Molin, lue par François Ploton-Nicollet, présenta une étude des métaphores et des comparaisons tirées d’Ovide dans l’Ysengrinus de Nivard, puis Lucilla Spetia s’interrogea sur la nature de la critique de la figure du chevalier dans le genre de la pastourelle médio-latine : parodie ou ironie ? Après la pause, Luca Core s’est lui aussi interrogé sur la nature du rire provoqué chez le lecteur du Speculum stultorum, de Nigellus de Longchamps, qui met en scène les mésaventures successives de l’âne Brunellus, et Alice Lamy a refermé cette matinée avec une étude philosophique du thème du rire et du sourire dans le Roman de la rose. L’après-midi du même jour revint à la période renaissante et fut entièrement consacrée au domaine du théâtre avec trois communications. Dans la première, Mathieu Ferrand, s’appuyant notamment sur la pièce l’Advocatus, a montré comment la comédie latine des collèges se situe à l’intersection de diverses sources latines et de la littérature vernaculaire, et comment le comique naît aussi de cette rencontre. Christiane Deloince-Louette a ensuite étudié les annotations de Melanchthon dans son édition du théâtre de Térence publiée en 1516. Enfin, Thomas Penguilly a présenté la traduction latine réalisée par Alciat à partir des Nuées d’Aristophane. L’après-midi s’est achevée par une promenade dans la ville qui a permis aux participants de découvrir les beautés de Caen, du château à l’Abbaye aux hommes en passant par la rue froide, et de profiter d’un moment de détente en terrasse, le soleil et la chaleur étant de la partie.

Enfin, la matinée du vendredi fut consacrée à la poésie et aux théoriciens du rire. En début de matinée, Déborah Boijoux a présenté le poète bolonais Urceo Codro et les différentes natures de son rire dans ses Epigrammata, et Emilie Séris, dans une étude des épigrammes de Giovanni Pontano, a démontré comment le rire du poète, notamment dans le domaine érotique, relevait à la fois du sel noir de Momus et du sel blanc de Mercure. Après la pause, Lucie Claire a exposé comment le De risu de Quintilien avait été reçu à la Renaissance et commenté dans les différentes éditions qui en ont été données alors, tandis que Virginie Leroux, clôturant les communications, confrontait les textes de plusieurs théoriciens du rire et du comique comme Vincenzo Maggi et Francesco Robortello.

Placé par son thème sous le signe du rire et du sourire, le congrès s’est déroulé dans une bonne humeur communicative et le plaisir d’échanger a été au cœur de ces trois riches journées.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Archéologie : la Grand-Place de Bruxelles passée au scanner

Archéologie : la Grand-Place de Bruxelles passée au scanner | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Une équipe d’archéologues de l’ULB tente de répondre à ces questions en scannant la Grand-Place et sept rues avoisinantes cette semaine. Ils utilisent des technologies pointues qui permettent de comprendre le sous-sol sans desceller un seul pavé :

 

"Ce que vous voyez là, nous explique François Blary, professeur d’archéologie du Moyen-âge à l’ULB, ça s’appelle un Mp3, c’est un prototype totalement inédit qui permet de faire de la prospection électrostatique, c’est une première mondiale !"

L’autre technologie utilisée est un radar-sol "assez rare sur le continent européen. On a donc l’appui d’une équipe d’archéologues italiens".  On va pouvoir cartographier le passé 

 

Ces machines balayent la Grand-Place de Bruxelles, dans le but d’en fournir des images d’une grande netteté. "La présence d’un mur, d’un fossé, d’une fontaine, d’une canalisation, d’un passage secret pour fuir l’hôtel de ville en cas de nécessité, ..." . D’ici septembre, les archéologues espèrent disposer d’une carte en 3D. "Cette carte devrait nous permettre de mieux comprendre l’évolution topographique de la Grand-place de Bruxelles. On va pouvoir cartographier le passé".

Une prospection en surface qui évite des destructions irréversibles

"Si on voulait l’étudier archéologiquement comme on a l’habitude de le faire, en fouillant, vu les surfaces, on n’aura jamais ni le financement, ni le temps nécessaire pour étudier l’ensemble de ces strates et donc, on serait obligés de faire des choix cornéliens qui seraient des choix du 21ème siècle qu’on nous reprocherait dans le futur ".

En optant pour les techniques géophysiques, l’équipe de François Blary préserve donc des éléments qui pourront peut-être révéler d’autres bouts d’histoire dans un siècle.

François Blary espère que cette cartographie permettra de comprendre l’évolution et la dynamique de la ville entre le moment où elle est apparue au 11ème siècle et la construction des bâtiments que l’on voit actuellement. 

 

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_archeologie-la-grand-place-de-bruxelles-passee-au-scanner?id=9919717

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Les données de la recherche : Entretien avec Joachim Schopfel et Alexandre Serres – Périmètres et pratiques.

Les données de la recherche : Entretien avec Joachim Schopfel et Alexandre Serres – Périmètres et pratiques. | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Entretien mené par Hans Dillaerts, MCF en SIC
à l’Université Montpellier III

Joachim Schöpfel  est enseignant-chercheur (MCF-HC) en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lille et membre du laboratoire  GERiiCO . Après avoir dirigé l’UFR IDIST de 2009 à 2012 et l’Atelier National de Reproduction des Thèses de 2012 à 2017, il travaille aujourd’hui comme consultant indépendant dans le domaine de l’information scientifique. Adresse courriel :  joachim.schopfel@univ-lille3.fr

Ses intérêts scientifiques : le libre accès à l’information, les données de la recherche, les thèses et mémoires, la science ouverte.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

La Réforme en spectacles. Protestantisme et théâtre en Normandie et en Europe au XVIe siècle (2018)

La Réforme en spectacles. Protestantisme et théâtre en Normandie et en Europe au XVIe siècle (2018) | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Sous la direction de Charlotte BOUTEILLE-MEISTER, Emmanuel BURON, Fabien CAVAILLÉ, Estelle DOUDET et Denis HÜE

 

Du mercredi 30 mai (19h) au dimanche 3 juin (14h) 2018

Cerisy-la-Salle

 

En ouverture des commémorations des 500 ans de la Réforme, le colloque La Réforme en spectacles, théâtre et protestantisme en Normandie et en Europe au XVIe siècle a pour objectif de mettre au jour les interactions peu connues entre débats religieux et développement des arts de la scène.
La Réforme a bouleversé la vie de l’Europe au XVIe siècle, incitant les citoyens à soutenir ou bien à combattre la nouvelle religion. La Normandie, terre de protestantisme, s’est alors imposée comme une interface majeure entre les pays germaniques, l’Angleterre, la Suisse et les Pays-Bas. Or la région était aussi l’un des principaux centres du théâtre en français. Le protestantisme a suscité en Normandie, comme dans le reste de l'Europe, des débats dont l’intensité et la violence ont transformé le théâtre, qui était alors le media à l’audience la plus large.

Le château de Cerisy accueillera, aux côtés du colloque scientifique international, une résidence-création dirigée par le metteur en scène Michel Cerda et consacrée aux pièces pro- et anti-protestantes du XVIe siècle. Le public est également invité à participer à une exposition-performance sur le théâtre à Rouen, conçue en partenariat avec les collégiens de Cerisy, et à des débats qui questionneront les rapports entre spectacle et scandale, et le rôle des arts face aux mutations religieuses de nos sociétés.

"La Réforme en spectacles" est une manifestation organisée par l'UGA (UMR Litt&Arts), l'Université Paris Nanterre (HAR), l'Université de Caen (LASLAR, MRSH, OUEN), l'Université de Rennes (CELLAM) et l'Institut universitaire de France.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Les premiers châteaux de terre et de bois en Normandie (XIe s.) d'après les fouilles de Mirville et de Notre-Dame-de-Gravenchon (76)

Les premiers châteaux de terre et de bois en Normandie (XIe s.) d'après les fouilles de Mirville et de Notre-Dame-de-Gravenchon (76) | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

 

Parc archéologique de Saint-Sylvain d'Anjou
(Maine et Loire), samedi 16 juin à 11 h.
 

Comprendre l'essor des mottes féodales à travers l'exemple des fouilles de Mirville en Normandie. 

Jacques Le Maho est un historien et un archéologue médiéviste.
Il est chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique, attaché au Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Anciennes et Médiévales (CRAHAM). 
Ses recherches se concentrent principalement sur la basse Seine et la période du haut Moyen Âge et du Moyen Âge central. 
En tant qu'archéologue, il est spécialisé en castellologie et en architecture religieuse.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Rouen à travers les époques – L’espace urbain rouennais : nouvelles perspectives de recherche

Rouen à travers les époques – L’espace urbain rouennais : nouvelles perspectives de recherche | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Journée d’études

le 30 mai 2018

Maison de l’Université (Mont-Saint-Aignan) - Salle divisible Nord

 

La ville de Rouen, capitale du duché de Normandie puis seconde ville du royaume de France, a toujours été l’objet d’un engouement particulier de la part des historiens et plus récemment des archéologues. De ces études, il en ressort que Rouen a été l’une des villes les plus dynamiques de Normandie. Siège de l’archevêché dès le haut Moyen Âge, elle a su s’imposer, notamment grâce à un équipement religieux puissant, comme un centre religieux prestigieux. En outre, la ville s’est révélé comme un centre politique de premier plan : les ducs puis les rois ont tous marqué l’espace urbain par un édifice digne de leur grandeur. Centre religieux, centre politique, Rouen est également un lieu d’échanges tant économique que culturel favorisés par sa position topographique sur la rive de la Seine ainsi que par ses relations avec les grandes villes anglaises comme françaises.

Or, si l’histoire de la ville de Rouen, chronologique et événementiel, paraît en grande partie acquise et ancrée, les dernières investigations, tant archéologiques qu’historiques, nous prouvent que cette histoire doit être renouvelée. Quelques exemples suffisent à montrer que les connaissances sur la ville de Rouen se sont enrichies depuis plus d’une dizaine d’années. Ainsi, l’analyse récente des monnaies retrouvées lors des fouilles de la cathédrale dans les années 1990 a permis de préciser la datation des deux basiliques du groupe épiscopal. D’autres découvertes archéologiques, principalement à proximité du Donjon, de Rouen ont ouvert une nouvelle problématique liée aux heurts, aux lieux où étaient déposés les ordures de la ville. Les découvertes archéologiques permettent sans cesse de renouveler les problématiques urbaines de Rouen et amènent souvent à rouvrir des dossiers que l’on pensait clos. L’espace urbain rouennais au Moyen Âge n’est pas connu en détail, plusieurs zones d’ombre planent sur la topographie de la ville : les enceintes médiévales avant le 14e siècle sont méconnues, le quartier aux Juifs et l’identification des monuments découverts dans les années 1970 appellent encore à débat, l’évolution du cours de la Seine pose les mêmes problèmes. L’histoire de Rouen au Moyen Âge, et de sa topographie n’est pas immuable : les études récentes le prouvent.

Par conséquent, cette journée d’étude est le moyen de présenter les nouvelles perspectives de recherche sur la ville de Rouen qu’elles soient archéologiques, historiques ou interdisciplinaires. La ville de Rouen est un champ d’étude dynamique méritant d’être étudiée dans tous ses aspects.

Programme

(Télécharger au format pdf)

  • 9H15 : Accueil
  • 9H30 : Introduction
  • 9H45 : Jacques Le Maho (CRAHAM, chercheur émérite), “Le groupe épiscopal de Rouen du IVe au Xe siècle”
  • 10H15 : Philippe Cailleux (GRHis), “Le Clos aux Juifs de Rouen après 1306‌”
  • 10H45 : Lise Levieux (Université de Rouen, GRHis), “Moines, chanoines et Mendiants à Rouen du 10e au 15e siècle : étude topographique et dynamique de l’implantation religieuse en milieu urbain”
  • 11H15 : Pause
  • 11H30 Aminte Thomann (INRAP), “La fouille programmée de la cour de l’aître Saint-Maclou (2017)”
  • 12H00 :  Chantal Camenish (Université de Berne), “Pluies, sècheresses, glaces flottantes et leurs conséquences : Rouen et Berne, face aux variations climatiques et aux conditions météorologiques extrêmes entre 1315 et 1565”

12H30 : Déjeuner

  • 14H00 : Anne Kucab (Université Paris-Sorbonne-Paris IV), “Les consommations rouennaises de la seconde moitié du XVe siècle à travers les sources comptables”
  • 14H30 : Bénédicte Guillot (INRAP), “Les heurts, ou décharges publiques, à Rouen et leur relation avec l’enceinte de la ville”
  • 15H00 : Pause
  • 15H15 : Stéphane Rioland (Université de Rouen, GRHis), “Rouen tel qu’il aurait pu être de Jules Adeline, l’uchronie au service du projet urbain”
  • 15H45 : Paola Caldéroni (INRAP), “Développement de la ville de Rouen sur la rive sud de la Seine au XIXe s. à travers les diagnostics archéologiques”
  • 16H15 : Conclusion
 
more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

UISPP, XVIIIe Colloque (Paris) - Session XXXIV-1. Conditions for the adoption of money, crossed contributions from weighted metal to Antic coins.

UISPP, XVIIIe Colloque (Paris) - Session XXXIV-1. Conditions for the adoption of money, crossed contributions from weighted metal to Antic coins. | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

XVIII° CONGRES UISPP PARIS JUIN 2018

du 4 au 9 Juin 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 12 place du Panthéon,

Paris 5è arrondissement 

 

"Session XXXIV-1. Conditions for the adoption of money, crossed contributions from weighted metal to Antic coins."

 

Mercredi 6 juin 2018 (8h30 – 13h)

12 rue Soufflot, place du Panthéon

 

Programme prévisionnel :

 

  • 8h30 - 8h40 – E. Hiriart : Introduction
  • 8h40 - 8h50 – K. Gruel : Quels usages pour la monnaie à l'époque celtique ?
  • 8h50 - 9h00 – C. Millot-Richard : Raw materials and monetary systems in Celtic contexts
  • 9h00 - 9h20 – B. Gehres, A. Suspène, M. Blet-Lemarquand, F. Duyrat, S. Nieto-Pelletier, J. Olivier : The AUREUS program, study and characterization of minted gold in the West from the end of the Hellenistic period to the first century of our era
  • 9h20 - 9h40 – T. Poigt : Weights and weighing in Western Protohistory
  • 9h40 -10h00 – F. Lerouxel : Weighed bronze bullion and debt in Archaic Rome (VI-IV
  • cen t u r y BC)
  • 10h00 -10h20 – N. Guilleux, P.-M. Guihard : « Couper le bronze » dans l'Italie des VI e -I V e s. a . C . : du mot à l'objet
  • 10h20 - 10h40 – Discussion
  • 11h00 - 11h20 – J.-M. Servet : Origines de la monnaie comme "commun"
  • 11h20 - 11h40 – J. Genechesi, E. Hiriart, L. Callegarin, G. Sarah : Monetary and pre- monetary practices in the open agglomerations across Celtic Europe (3 rd cen t u r y – middle of 2 nd cen t u r y BC)
  • 11h40 - 12h00 – E. Paris : Apparition de la monnaie en Languedoc : des indices d'utilisation précoces (VI e - III e    s . a.C.)
  • 12h00 - 12h20– D. Wigg Wollf : The Iron Age in the North. The adoption, development, use and disuse of money north of the Alps
  • 12h20 - 12h40– S. Nieto-Pelletier, C. Grandjean, M. Troubady, T. Massat, M. Blet- Lemarquand : « Aux origines de la monnaie fiduciaire ». Regards croisés sur l'apparition de la monnaie de bronze celtique
  • 12h40 - 13h00– Discussion

 

https://uispp2018.sciencesconf.org/browse/session?sessionid=30355

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Troppo grandi da studiare ? Too big to study ?

Troppo grandi da studiare ? Too big to study ? | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Seminario internazionale di studio International workshop-seminar Trieste, 17-19 maggio 2018Trieste, 17-19 May 2018

 

Dipartimento di Studi Umanistici - Università di Trieste

via Lazzaretto Vecchio 8, aula 6 - III piano/foor

 

I ripostigli monetali di grandi dimensioni (decine di migliaia di esemplari) pongono lo studioso di fronte a quesiti spesso di non facile risposta. Come affrontarli? Si oscilla, infatti, tra la scelta di uno studio completo, le ricerche per sezioni o una campionatura statistica senza trascurare altri tipi di indagini (archeometria e georeferenziazione).The study of extremely large coin hoards (that is, hoards including dozens of thousands of items) faces researchers with significantmethodological challenges. Besides being studied in their entirety, such large hoards may be analyzed through a variety of methods, including statistical sampling, the study of specific item selections and other approahes such as archaeometry and georeferencing.

 

Programme : http://www.unicaen.fr/craham/communication/too_big_to_study.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

CASUHAL 2018 - Science ouverte, république numérique et archives ouverte : quoi de neuf

CASUHAL 2018 - Science ouverte, république numérique et archives ouverte : quoi de neuf | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

"Les résultats de la recherche scientifique constituent un bien commun qui appartient à tous et qui doit circuler le plus largement possible." Le Monde Science et Techno, 16 mars 2016 [En ligne].

En France, la Loi Lemaire promulguée le 8 octobre 2016 a mis en oeuvre un nouveau « droit d'exploitation secondaire » afin de faciliter la diffusion au format numérique, libre et gratuit des publications scientifiques par leurs auteurs. Cependant, l'article 30 contenant ces nouvelles dispositions contient plusieurs points assez délicats à interpréter et créé un nouveau droit qui peut être opposé aux éditeurs dans le cas où leurs conditions de rediffusion seraient moins favorables.

CASUHAL2018 : ce micro-événement vise à réunir la communauté scientifique (chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants) cible de cette nouvelle loi et les professionnels de l'Information Scientifique et Technique impliqués dans sa mise en oeuvre, notamment à travers l'archive ouverte HAL.

Ces journées se dérouleront en deux temps :

  • Une conférence ouverte à tous qui abordera la Science ouverte et ses outils, les politiques mises en oeuvre, la Loi pour une République Numérique deux ans après, l'impact sur les archives ouvertes.
  • Deux sessions d'ateliers/formations sur l'archive ouverte HAL destinés en priorité aux adhérents de l'association CASUHAL (administrateur de portails, gestionnaire de collections, référent structure, responsable d’archive ouverte versant dans HAL).
    Consultez les formalités d'adhésion GRATUITE au réseau CASUHAL.


L'inscription est gratuite mais nécessaire à des fins d'organisation, le nombre de places étant limité.
Pour toute question : casuhal2018@sciencesconf.org

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

D’Australie en Sicile, le voyage du cacatoès de l’empereur Frédéric II

D’Australie en Sicile, le voyage du cacatoès de l’empereur Frédéric II | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Une nouvelle étude du traité d’ornithologie et de fauconnerie, rédigé au XIIIe siècle par Frédéric II, démontre l’étendue des liens commerciaux au Moyen Âge.

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Childéric, Clovis, Childebert... | Musée de Normandie

Childéric, Clovis, Childebert... | Musée de Normandie | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Childéric, Clovis, Childebert…
Les Mérovingiens et les provinces du nord-ouest de la Gaule, du Ve au VIIIe siècle

 

Conférence

par Claude Lorren, professeur émérite d'histoire et d'archéologie médiévales à l'université de Caen Normandie

 

 

Samedi 30 juin 2018 à 15h

Auditorium du château de Caen. Entrée libre, dans la limite des places disponibles

 

 

Les conditions de l’affirmation inopinée de la suprématie d’un roi franc, Clovis, à la fin du Ve siècle et les étapes de la prise de contrôle des Gaules par les Mérovingiens demeurent pour une grande part incertaines. On a depuis longtemps mis à contribution les mêmes rares textes puis convoqué les témoignages fournis par l’archéologie funéraire pour, les mythes historiographiques ayant la vie dure, chercher à mettre en évidence une « progression des barbares », une « prise de possession du sol » par les Francs, en focalisant arbitrairement sur eux seuls.

 

Si l’on examine, à titre d’exemple et au regard de toutes les sources documentaires, la situation des régions du nord-ouest de la Gaule sur la longue durée, il apparaît que les questions ne doivent pas être posées en termes de conquête ni d’installation d’un peuple (au demeurant minoritaire), mais plutôt en termes d’assimilation et de civilisation, après la prise du pouvoir, globalement pacifique, par un chef de guerre intelligent et habile, également chanceux compte tenu des circonstances, et confortée par l’action ultérieure d’une dynastie.

 

C’est en recueillant un héritage romain qui leur était familier et en gagnant le ralliement délibéré des autochtones, les aristocraties puis les populations fusionnant bientôt – comme les genres de vie, les obligations collectives, les pratiques, les usages, les modes…–, que les souverains mérovingiens ont su faire continuer la vie publique, sans bousculer le modèle ancien, mais cette fois en assurant la pérennité de leur pouvoir de façon héréditaire et l’unité d’individus d’origines très diverses au point qu’ils en viennent à se reconnaître tous dans celle de leur roi, rex Francorum.

 

 

 

Conférence organisée par le musée de Normandie et l'association des Amis du musée de Normandie,

dans le cadre de l'exposition "Vous avez dit barbares ? Archéologie des temps mérovingiens en Normandie, Ve-VIIIe siècles"

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Appel à communication | Bâtir un État « normand » aux XIe-XIIe siècles : de la guerre à la paix | Normonde

Appel à communication | Bâtir un État « normand » aux XIe-XIIe siècles : de la guerre à la paix | Normonde | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Normonde

 

Journée d’études organisée par P. Bauduin (Université de Caen Normandie) et A. Peters-Custot (Université de Nantes)

 

Bâtir un Etat « normand » aux XIe-XIIe siècles : de la guerre à la paix

 

Journée d’études

Université de Caen- MRSH SH 028

Vendredi 1er mars 2019

 

 

La transition entre l’état de guerre censé présider à une conquête territoriale, et l’état de paix censé inaugurer l’émergence d’une nouvelle construction politique est de moins en moins pensée comme le saut d’un fossé qualitatif qui séparerait la violence guerrière d’un côté, de l’établissement apaisé d’une logique étatique ou pseudo-étatique, et qui distinguerait les farouches et sanglants conquérants (et/ou envahisseurs) d’une part, des pacifiques édificateurs d’une organisation politique nouvelle embrassant les territoires et populations « conquises » d’autre part. Le renouvellement historiographique touchant ces questions est d’une acuité particulière en ce qui concerne la construction médiévale des « mondes normands ». Ces derniers, plus ou moins franchement marqués par l’origine scandinave – et le cortège de représentations associées aux vikings –  des acteurs ou de leurs descendants qui y opèrent, bénéficient des bouleversements historiographiques qui, depuis quelques décennies, relisent le phénomène viking lui-même. Ainsi, le passage de la conquête à la construction politique, en Normandie, dans l’Angleterre post-Hastings, et dans l’Italie méridionale et la Sicile du XIe siècle ne saurait plus être conçu de manière binaire comme un processus séquencé en deux temps exclusifs l’un de l’autre, faisant se succéder la guerre à la paix. Le processus de construction des royaumes scandinaves a été également l’objet de recherches importantes qui ont remis en cause une logique purement diffusionniste calquée sur un modèle occidental pour mettre en valeur les dynamiques propres aux sociétés scandinaves dans la construction des nouveaux pouvoirs.

Lire la suite

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Le renouveau historiographique du monachisme en Normandie, autour de l’abbaye du Bec

Le renouveau historiographique du monachisme en Normandie, autour de l’abbaye du Bec | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Après-midi d’étude à l’abbaye du Bec-Hellouin (Eure)

samedi 8 septembre 2018

 

Le renouveau historiographique du monachisme en Normandie, autour de l’abbaye du Bec

(dir. Véronique Gazeau)

 

14h Laura L. Gathagan (State University of New York at Cortland, États-Unis) et Benjamin Pohl (Université de Bristol, Royaume-Uni), Présentation de l’ouvrage : A Companion to the Abbey of Le Bec in the Central Middle Ages (11th-13th Centuries), Benjamin Pohl et Laura L. Gathagan (dir.), Leiden-Boston, Brill, 2017.

 

15h Véronique Gazeau (Université de Caen Normandie), Présentation de l’ouvrage : History and archaeology at the abbey of Bec (11th-13th c.), actes des journées d’études d’avril 2016, à paraître chez Brill.

 

15h30 Jean-Hervé Foulon (Université d’Aix-Marseille, UMR 7303 – TELEMME, MMSH), Les débuts de l’abbaye du Bec : une reconsidération.

 

16h15 Stéphane Lecouteux (Avranches, fonds patrimonial, Caen, CRAHAM), État de la recherche sur la dispersion de la bibliothèque monastique du Bec.

 

17h Michaël Bloche (Archives départementales de Seine-Maritime), Les sceaux de l’abbaye du Bec au Moyen Âge.

 

 

Pour tout renseignement : gazeau.veronique@wanadoo.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

La bouteille à Calvados, du chiquet au cruchon touristique

La bouteille à Calvados, du chiquet au cruchon touristique | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Une exposition au musée de la poterie normande à Ger, dans le Mortainais (Manche) - Juillet et août 2018

 

Comment une drôle de petite bouteille ventrue avec une anse est devenue l’image de la Normandie, pendant un siècle ?

Qu’elle soit fabriquée à Vindefontaine, à Néhou ou à Sauxemesnil dans le Cotentin, à Ger dans le Mortainais, à Noron dans le Bessin ou encore à Martincamp dans le Pays de Bray, elle est en grès ! Son caractère imperméable la rend très utile : petite, elle se met dans la besace pour partir aux champs ; moyenne, elle sert sur la table cidre, poiré et eau de vie ; grande, elle conserve toutes sortes de liquides dans le cellier.

 

Flyer : http://www.unicaen.fr/craham/communication/cruchon.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Rire et sourire dans la littérature latine au Moyen Age et à la Renaissance

Rire et sourire dans la littérature latine au Moyen Age et à la Renaissance | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Ve Congrès SEMEN-L 2018

Rire et sourire dans la littérature latine au Moyen Age et à la Renaissance

Université de Caen Normandie, 30 mai-1er juin 2018, 
MRSH (Campus 1), Salle des Actes (SH027)

 

La littérature latine du Moyen Âge et de la Renaissance, dans sa richesse et sa variété, a souvent fait la part belle au divertissement, qu’il s’agisse d’amuser purement et simplement le lecteur ou de lui transmettre un enseignement sérieux par le biais d’une œuvre plaisante. Des Facéties du Pogge aux dialogues satiriques de l’époque de la Réforme en passant par les ysopets et les éloges paradoxaux, nombre d’œuvres médiévales et renaissantes fournissent l’occasion de se divertir en langue latine. Autour de ce motif, nos réflexions pourront prendre bien des chemins au cœur desquels le thème de la transmission jouera inévitablement un rôle central. On sera ainsi amené à s’intéresser à l’influence qu’ont eue certains auteurs antiques sur la littérature médiévale et renaissante ainsi qu’à leur réception. Plus largement, le congrès sera aussi l’occasion d’aborder le sujet du rire par le biais des genres littéraires ou les auteurs qui se sont intéressés au rire sous un angle théorique. On pourra enfin s’interroger sur les modalités, les fonctions et les sens du rire dans les œuvres du Moyen Âge et de la Renaissance : qui rit ? De quoi ou de qui rit-on ? Et comment ?

 

Renseignements : Brigitte Gauvin et Catherine Jacquemard

 

Programme

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Actualité de la recherche archéologique à Jumièges | Jacques Le Maho

Actualité de la recherche archéologique à Jumièges | Jacques Le Maho | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Conférence de Jacques Le Maho, Craham

Abbaye de Jumièges (76)

Dimanche 17 juin, 14h30

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Jardins des châteaux et manoirs en Normandie au Moyen Âge | Marie Casset | les Jeudis de la Baronnie

Jardins des châteaux et manoirs en Normandie au Moyen Âge | Marie Casset | les Jeudis de la Baronnie | Veilles du CRAHAM | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Charlotte Delrue, stagiaire au sein du service anthropologique –

Charlotte Delrue, stagiaire au sein du service anthropologique – | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Actuellement en deuxième année de Master au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris (MNHN), spécialité Quaternaire et Préhistoire (parcours international), Charlotte Delrue effectue un stage de trois mois (d’avril à fin mai) au sein du service de paléoanthropologie du Craham, sous la responsabilité de Cécile Chapelain de Seréville-Niel.

 

Lire la suite sur Les Échos du Craham

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Voyages d'affaires et villes de foire en Champagne du Xe au XVe siècle | Dossiers d'Archéologie n° 387

Voyages d'affaires et villes de foire en Champagne du Xe au XVe siècle | Dossiers d'Archéologie n° 387 | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Comment et pourquoi voyageait-on dans l’Antiquité et au Moyen Âge ? Ce numéro des Dossiers d’Archéologie réunit historiens et archéologues pour comprendre les mobilités et les motivations des déplacements à ces périodes. Il permettra à nos lecteurs d’en comprendre les aspects pratiques : prendre la route, braver les flots, préparer son itinéraire ou éviter les pirates ; mais aussi d’en connaître les nombreuses destinations : le commerce, la guerre, le pèlerinage, ou bien même… le tourisme balnéaire !

 

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

La loi République numérique a-t-elle aboli le droit d’auteur des agents publics ?

La loi République numérique a-t-elle aboli le droit d’auteur des agents publics ? | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

La loi République numérique fait partie de ces textes surprenants, dont les effets ne se révèlent complètement qu’au fil du temps, à mesure que les interprétations se développent. On l’avait déjà constaté en décembre dernier, lorsqu’il a été établi que cette loi avait pour effet de faire passer par défaut en Open Source les logiciels produits par les administrations. Mais d’autres surprises nous attendent peut-être encore, et non des moindres !

C’est ce qui est apparu la semaine dernière, lors d’un événement organisé par Creative Commons France pour le lancement officiel de la traduction en français de la version 4.0 de ces licences, auquel j’ai été convié. Une juriste de la mission Etalab figurait parmi les intervenants et elle a été soumise à un feu roulant de questions, notamment à propos de la possibilité pour les administrations d’utiliser les licences Creative Commons pour diffuser leurs productions.

Ses réponses ont confirmé quelque chose de très négatif, car il semble bien que le recours aux Creative Commons soit désormais en principe interdit (ou du moins compliqué…) pour les administrations, à cause du décret d’application de la loi fixant les licences qu’elles peuvent valablement utiliser. Mais paradoxalement, l’interprétation de la loi République numérique retenue par Etalab est aussi susceptible de nous apporter une excellente nouvelle, car le texte va peut-être nous débarrasser d’une des aberrations les plus criantes du système actuel, à savoir le droit d’auteur des agents publics.

Quelques éléments d’explication s’imposent pour montrer comment on peut arriver à une telle conclusion, laquelle mérite encore sans doute approfondissements et discussions, car certaines des prémisses du raisonnement semblent assez fragiles…

Mais qui sait ! ;-)

more...
No comment yet.
Scooped by Micael Allainguillaume
Scoop.it!

Interopérabilité et pérennisation des données de la recherche : comment FAIR en pratique ?

Interopérabilité et pérennisation des données de la recherche : comment FAIR en pratique ? | Veilles du CRAHAM | Scoop.it

Appel à interventions

Journée thématique inter-réseaux Données de la recherche et Open Science

Retours d’expériences

27 ou 29 novembre 2018

Paris

Objectifs

Avec le mouvement de l’ouverture des données de la recherche et du partage dit “Open Science”, au niveau européen et international, de nombreux pays se sont engagés dans des politiques permettant le partage des résultats scientifiques et des données.

L’Open Science est une nouvelle approche de la démarche scientifique, basée sur la production collaborative des produits de science, de leur partage, de leur libre circulation et réutilisation. La Commission européenne a émis dès 2012 des recommandations concernant la diffusion des résultats scientifiques. Elles invitent les chercheurs à s’appuyer sur les principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable) permettant de favoriser la découverte, l’accès, l’interopérabilité et la réutilisation des données. Ils permettent de guider les stratégies de gestion des données et d’aider tous les acteurs qui œuvrent à les produire, à en contrôler la qualité, à les traiter et les analyser, à assurer leur publication et leur dissémination, à les sélectionner et les préparer pour le dépôt dans des plateformes de partage ou d’archivage.

Organisée par le groupe de travail inter-réseaux « Atelier données » et financée par la Mission pour l’Interdisciplinarité du CNRS, la journée d’étude a pour objectif de présenter des retours d’expériences et des réflexions sur les pratiques de gestion des données de la recherche mises en œuvre par les réseaux métiers et les réseaux technologiques du CNRS. Elle s’appuiera plus spécifiquement sur les notions de pérennisation et d’interopérabilité des données dans les projets de recherche, d’en comprendre les facteurs ressorts de réussite et les points sensibles à surveiller.

Cette journée a pour ambition :

  • d’analyser les complémentarités de ces expériences au travers des métiers représentés par les réseaux ;
  • de formuler des points de convergence de bonnes pratiques ;
  • d’accroître les échanges entre les réseaux de la MI sur des questions à forts enjeux pour l’évolution de nos métiers.

À cet effet, nous recherchons des contributions sur la gestion de données dans votre métier mettant en œuvre un ou plusieurs des principes FAIR.

more...
No comment yet.