Collaboration et développement durable des territoires
29.5K views | +2 today
Follow
 
Collaboration et développement durable des territoires
Comment les pratiques collaboratives peuvent permettre, par l'implication de milliers de personnes, d'initier et de pérenniser un développement durable des territoires ?
Curated by Collporterre
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Collporterre : accompagner les démarches collaboratives sur les territoires

Collporterre : accompagner les démarches collaboratives sur les territoires | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it

Alors que les bouleversements sociétaux actuels nous imposent de repenser notre manière de développer nos territoires et de vivre ensemble, l'élargissement des pratiques de collaboration issues du numérique offrent aujourd'hui de nouvelles opportunités dans la vie de tous les jours.

Consommer, produire et plus largement travailler de manière collaborative n'a jamais été aussi simple et accessible. Surtout, il apparaît que ces nouvelles façons de faire et de vivre sont sources d'efficience et bien souvent créatrice de lien social sur les territoires.

Avant même de nous constituer en association, nous nous sommes intéressés aux territoires innovants et aux organismes mobilisés sur cette question. Nous avons alors participé à l'Université d'été organisée par l'Institut du Nouveau Monde à Montréal sur le thème de la Révolution Créative, lu des récits et ouvrages (merci à Thanh Nghiem pour « Des Abeilles et des hommes » ou encore à J. Rifkin pour « La troisième révolution industrielle ») et rencontré de nombreux acteurs du changement !

Chemin faisant, nous avons décidé d'approfondir notre compréhension des pratiques et méthodologie collaboratives en participant à la formation Animacoop. Merci à Laurent, Jean-Michel, Elzbieta et Louis-Julien pour leur passion pour la coopération, leur bienveillance quotidienne et leur soutien matériel et humain !

Au fil des rencontres, des occasions et de nos réflexions, nous avons ainsi découvert l'étendue des applications qui mêlent pratiques collaboratives et démarches de territoires. Que l'on s'intéresse à l'économie collaborative, l'innovation sociale ou encore à l'économie circulaire, la notion de « faire ensemble » est essentielle et surtout permet d'envisager une véritable transition des territoires, plus respectueux de l'Homme et de son environnement.

Nous avons alors décidé au printemps 2012 de faire de ce constat un défi : nous nous sommes donc constitués en association et avons développé ce projet.

 

Plus d'infos sur www.collporterre.org

more...
Claude Emond's curator insight, May 22, 2015 7:59 AM

Site du projet breton Collporterre

pbernardon's curator insight, May 23, 2015 2:05 AM

Des femmes et des hommes et une boite  à outils pour développer le collaboratif localement.

 

belle initiative 

Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Nouvel épisode de la Residence sur les Places du partage et des solidarités à Redon !

Nouvel épisode de la Residence sur les Places du partage et des solidarités à Redon ! | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Comment les communs transforment-ils l’action publique en Europe?

more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Coopyright : enfin une licence à réciprocité pour faire le lien entre Communs et ESS ? – – S.I.Lex –

Coopyright : enfin une licence à réciprocité pour faire le lien entre Communs et ESS ? – – S.I.Lex – | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Depuis plusieurs années, un débat s'est engagé sur l'opportunité de créer de nouvelles licences, qui ne seraient ni des licences "libres" (type GNU-GPL), ni des licences de "libre diffusion" (type certaines des licences Creative Commons). De nombreuses propositions ont ainsi été élaborées, autour du concept de «licence à réciprocité renforcée». La première de ces tentatives…
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

La grenouille à grande bouche : un restaurant participatif au Blosne (Rennes)

Inspiré d’un modèle québécois, La grenouille à grande bouche souhaite redistribuer ses bénéfices. Le restaurant issu de l’économie sociale et solidaire teste sa viabilité jusqu’au 10 mars dans le quartier du Blosne, à Rennes.
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Le coworking est mort, vive le coworking !

Le coworking est mort, vive le coworking ! | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Récemment, Le Monde publiait un article intitulé « espaces de coworking, le trop-plein » qui faisait état d’une... Continue Reading
more...
No comment yet.
Rescooped by Collporterre from l'économie collaborative
Scoop.it!

Start-up. La plateforme AlloVoisins lève trois millions d’euros

Start-up. La plateforme AlloVoisins lève trois millions d’euros | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Pour asseoir sa position de leader du marché français de l’économie collaborative, la plateforme de Rezé (Loire-Atlantique) AlloVoisins va gonfler ses

Via Emilie Morcillo
more...
Emilie Morcillo's curator insight, February 9, 3:46 AM
Objectif désormais annoncé : « atteindre les 3 millions d’inscrits d’ici la fin de l’année ». Les actionnaires, dont fait partie le groupe M6 à travers sa filiale RTL, « ont réinvesti spontanément et ont choisi de couvrir la totalité de notre besoin de financement », se réjouit Édouard Dumortier, patron et fondateur d’AlloVoisins. La start-up devra également réussir cette année un autre pari : la monétisation de sa plateforme, engagée depuis le mois de décembre, par la proposition d’annonce « premium ». Autre source de financement parallèle : un pourcentage prélevé sur les assurances des services. La plateforme a levé près de 8M € depuis sa création en 2013.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Domb'innov : quand PTCE rime avec financement participatif local

Domb'innov : quand PTCE rime avec financement participatif local | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Agir pour développer la Dombes, le Val-de-Saône et la Côtière de l'Ain, en accompagnant des entrepreneurs jusqu'au financement participatif.
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

La Cocotte Culturelle, panier culturel brestois

La Cocotte Culturelle, panier culturel brestois | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
La Cocotte Culturelle est un panier culturel brestois. L'objectif est de promouvoir les artistes et structures culturelles de Brest et métropole, (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Le « pouvoir citoyen » change-t-il la démocratie ? L’expérience de Saillans vue par ses habitants

Le « pouvoir citoyen » change-t-il la démocratie ? L’expérience de Saillans vue par ses habitants | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Le « pouvoir citoyen » change-t-il la démocratie ? L’expérience de Saillans vue par ses habitants
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Près de 50000€ déjà collectés par TEZEA, l'entreprise à but d’emploi de Pipriac

Les dons de cette campagne de financement participatif sont récoltés par "Entreprendre Pour La Solidarité" (E.P.L.S.), et sont reversés intégralement à TEZEA. Ces dons ouvrent droit à la déduction fiscale : pour 100 € donnés, le don vous revient 34 € après impôt si vous êtes imposable sur le revenu.Zéro chômeur de longue durée sur un territoire, c'est possible !Les communes de Pipriac et Saint-Ganton en Ille-et-Vilaine relèvent le défi!L'entreprise TEZEA a ouvert ses portes en janvier 2017. En moins d'un an, elle a déjà embauché 50 personnes !Pour poursuivre l'aventure et réaliser un territoire sans chômage de longue durée, TEZEA a besoin de votre soutien.Vos dons lui permettront de développer de nouvelles activités et de continuer à embaucher, jusqu'à ce que plus personne ne soit durablement privé d'emploi à Pipriac et Saint-Ganton.Participez vous aussi à cette aventure en apportant votre soutien sur cette page Helloasso.Chaque don est important, il n'y a pas de petite contribution !Paradoxalement si les emplois manquent, ce n’est pas le travail qui manque.Il existe une multitude de besoins non satisfaits et de travaux utiles à la société qui aujourd’hui ne sont pas ou plus réalisés, simplement parce qu’ils sont insuffisamment lucratifs pour le marché classique. Ces emplois inexplorés ne sont ni des emplois publics ni des emplois du marché, c’est un concept intermédiaire pour une économie complémentaire.A Pipriac, nous avons déjà démarré : le lavage intérieur des véhicules, la surveillance des sorties d'écoles, la surveillance des événements associatifs, le bois de chauffage pour les particuliers à revenus modestes, l'enlèvement de mobilier à domicile, la petite maintenance de bâtiment, le lavage de vitrines, ménage de locaux professionnels, jus de pommes aux associations, le désherbage de certains secteurs de la commune... et la liste est encore longue!La chaîne Youtube de TEZEA.Des €, pour faire quoi ?Un territoire sans privation d'emploi pardi! Mais pour réussir cela, nous avons besoin de nous développer et donc d'engager de nouveaux investissements pour créer quatre nouvelles activités :La légumerie : Plutôt que de les jeter ou les perdre, nous transformerons les légumes.Création en bois de palette : Votre créativité déborde? On se chargera de la réalisation sur mesure!Service de blanchisserie : Hôtels, chambres d’hôtes et associations, ne lavez plus votre linge, nous nous en chargerons.Conciergerie : Comptoir qui ouvrira l’accès à une offre multi-services de proximité permettant à ses utilisateurs de se libérer de nombreuses tâches du quotidien.Le besoin de financement est évalué à 50 000€ pour développé ces quatre ateliers.Karine : "C’est tellement de valeur personnelle retrouvée"Karine, une des premières salariées de TEZEA témoigne: «Ce projet, nous l’avons construit ensemble. Au fil des mois, nous avons appris à nous connaître, nous savons les différentes attentes de chacun et les galères traversées. Mes compétences correspondent aux attentes des "fonctions support" de TEZEA, accueil, contact clients, comptabilité… Des tâches que j’ai apprises et que je sais faire en partie. J’ai pu continuer à me former à la Maison familiale de Guipry-Messac. Nous sommes tous remplis d’espoir et tous solidaires, à fond à 100 %. C’est tellement de valeur personnelle retrouvée. Enfin, on va se sentir utile.» David: «au chômage, on se fige, on survit»«Ce qui est formidable, c’est que les patrons sont associés avec nous et qu’on a une sécurité de l’emploi pour les 5 ans à venir. Avec ma femme, on est vraiment confiant. Nous aurons un salaire équivalent au SMIC. Vous vous rendez compte: je vais passer de 400 à plus de 1000 euros par mois! J’ai tellement hâte de sortir à nouveau de la maison, d’aller travailler, de ne plus compter sur l’argent du chômage pour vivre sans savoir si les droits sont renouvelés ou pas. C’est infernal comme situation. On ne peut jamais faire de projets. On attend sans jamais savoir si on peut offrir quelque chose à nos petits. En plus des emplois que ce projet va créer, c’est aussi plus d’entraide sur le secteur. J’ai retrouvé l’espoir.»Le financement participatif au service d’un projet pour une économie «douce»:On récompense chaque donateur, quel que soit le montant donné: son nom sur le site officiel de TEZEA, sa photo sur la grande mosaïque photo des contributeurs, l'envoi d' une horloge créée en matériaux de récupération, le Tee Shirt de la collecte... Aider TEZEA, c’est participer à:faire la preuve que des solutions nouvelles existent face au chômage,montrer qu’on peut construire, à l’échelle des territoires, une société où chacun à un travail utile, valorisant et reconnu,encourager la création et les initiatives de proximité pour le mieux-être de tous.C’est se mobiliser autour d’une d’expérimentation locale dont la réussite est déterminante pour les 3 millions de personnes durablement privées d’emploi en France.Les récompenses :>> Les cent premiers dons recevront (quelques soit le montant donné) recevront une pendule vinyle collector créée par l’atelier de la Boutique solidaire de TEZEA. EPLS est l'organisme qui reçoit les dons de cette Campagne de Financement Participatif et permet de rendre ceux-ci déductible fiscalement. L'intégralité des dons collectés seront reversés à TEZEA. Un reçu vous sera remis pour pouvoir bénéficier d’une déduction de votre impôt sur le revenu à hauteur de 66% ( https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F426 )La chaîne Youtube de TEZEA :https://www.youtube.com/channel/UCkKjKRux9u3LjoAn12XtnVw
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Airbnb, partenaire de la chaire “Numérique, Gouvernance et Innovations Institutionnelles” de Sciences Po

Airbnb, partenaire de la chaire “Numérique, Gouvernance et Innovations Institutionnelles” de Sciences Po | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Sciences Po et Airbnb annoncent aujourd’hui qu’Airbnb devient partenaire de la Chaire “Numérique, Gouvernance et Innovations Institutionnelles” de Sciences Po.
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Les dernières publications sur Bretagne Créative, réseau régional de l'innovation sociale ouverte

Les dernières publications sur Bretagne Créative, réseau régional de l'innovation sociale ouverte | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Numérique en Commun | L'événement des cultures numériques à Nantes

Numérique en Commun | L'événement des cultures numériques à Nantes | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Places du partage : c'est parti pour l'exploration des lieux du partage et des solidarités

Places du partage : c'est parti pour l'exploration des lieux du partage et des solidarités | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Collporterre from l'économie collaborative
Scoop.it!

[Data] Airbnb squatte les villes touristiques

[Data] Airbnb squatte les villes touristiques | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
La plateforme de locations de chambres et de logements entre particuliers (en principe) a fait son nid dans les grandes villes touristiques, concurrençant à des degrés divers l'offre hôtelièr

Via Emilie Morcillo
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

L’économie collaborative au cœur de la vie communale à La Vraie-Croix (56) –

L’économie collaborative au cœur de la vie communale à La Vraie-Croix (56) – | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
La Vraie Croix s’appuie sur différents outils pour travailler sur la politique de développement durable : la mise en place d’un Agenda 21 (évalué en 2015) ainsi que la démarche exploratoire Néolab², portée par la DREAL Bretagne, qui vise à intégrer les enjeux d’économie durable et de bien-être de la population.

Cliquez ici pour en savoir plus sur cette expérience

Dès les années 2000, les élus ont fait le choix d’un développement maîtrisé avec une forte volonté de limiter la consommation de terres agricoles ; en 2007, l’engagement d’une démarche Agenda 21 leur est apparue comme un prolongement logique de cette démarche, permettant d’accentuer l’impact des premières actions engagées depuis 30 ans en faveur de l’environnement. Évaluée et renouvelée en 2012 puis 2016 avec l’appui d’une chargée de mission Agenda 21, cette démarche se veut en amélioration permanente et trouve de multiples applications concrètes pour les Langroëziens !
Boite à dons : favoriser l’entraide, limiter les déchets

La mise en place de la boite à dons fait suite à la démarche Néolab² engagée en 2016 et qui visait à intégrer les enjeux d’économie, de développement durable et de bien-vivre ensemble dans une même réflexion partagée. Pour Dominique Rouillé, adjoint au développement durable, “la création de collectifs, la multiplication des évènements et animations (grainothèque, soirées-débat, projections de film), ou encore l’organisation de chantiers participatifs créent une atmosphère conviviale au sein de la commune, et favorisent le bien-vivre ensemble“.

Plusieurs habitants, rassemblés dans une commission relative à l’économie collaborative, ont ainsi proposé en 2017 de mettre en place une boîte à dons. La commune a concrétisé l’idée en achetant à Emmaüs une ancienne armoire en bois, qu’elle a retapée et repeinte à l’aide de bénévoles. L’amoire a ensuite commencé sa nouvelle vie sous un préau en cœur de bourg, juste à côté d’une boite à livre, à l’entrée de la médiathèque. « Pour que cela fonctionne, nous voulions que l’armoire à dons soit bien visible, proche d’un lieu de passage », explique Elisabeth Nouel, animatrice développement local sur la commune.
Une gratiferia pour faire du troc et lancer la boite à dons !

La commission a aussi proposé d’organiser des gratiferia, autrement dit des marchés gratuits où le troc est à l’honneur. C’était aussi une belle occasion d’informer la population de l’installation de la boîte à dons et de son fonctionnement. Aussitôt dit, aussitôt fait ; la commune s’est tournée vers l’association Incroyables Comestibles du Pays de Vannes pour l’organisation et l’animation de l’événement qui a eu lieu le 25 novembre 2017 dans une salle communale en centre bourg. Au total, ce sont plus de 380 kg de dons qui ont été récoltés, dont plus de la moitié a trouvé preneur le jour même. Petit électroménager, vaisselle, jeux, vêtements…Autant de déchets évités !

« Nous avons organisé la gratiferia en même temps qu’un troc de plants et graines, en lien avec la granothèque de la médiathèque », précise Dominique Rouillé. « Cela a amené du monde, les gens faisaient le tour. Nous avons eu des retours très positifs sur cette journée ».
Fonctionnement de la boite à dons

Pour assurer le bon fonctionnement de la boite à dons et éviter que des choses n’y restent trop longtemps, trois bénévoles de la commune se relaient pour passer chaque semaine trier, ranger les objets déposés. « Certaines personnes sont réticentes à prendre des objets d’occasion, qui ont appartenu à des gens inconnus. Il y a plus d’objets déposés que d’objets pris », constate Elisabeth Nouel. Les objets qui restent trop longtemps dans la boite à dons sans trouver preneur sont donc déposés par les bénévoles à Emmaüs, afin qu’ils trouvent une deuxième vie.
Un tableau d’échanges de services en projet

« Nous souhaitons prolonger nos actions collaboratives et prévoyons d’ajouter un panneau d’échanges de services aux côtés de l’armoire à dons et de la boite à livres. », indique l’adjoint.

Ce tableau sera tout simplement en liège, et chacun pourra y inscrire une annonce avec le savoir qu’il propose : cours de jardinage, de couture, de mécanique…les possibilités sont nombreuses ! « Nous allons communiquer sur la mise en place de ce tableau via le bulletin municipal, la médiathèque, la mairie… », complète Elisabeth Nouël,
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Le succès d'une coopérative qui aide les paysans à acquérir leur autonomie technologique et à ne pas se surendetter

Le succès d'une coopérative qui aide les paysans à acquérir leur autonomie technologique et à ne pas se surendetter | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Machines, engrais, semences... L'intensification agricole s'est accompagnée d'un endettement et d'une dépendance croissants du monde paysan. Pour les (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Collporterre from l'économie collaborative
Scoop.it!

VIDÉO - Dans les Repair Cafés, on s'aide à réparer pour moins jeter

VIDÉO - Dans les Repair Cafés, on s'aide à réparer pour moins jeter | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it


Né aux Pays-Bas en 2009, le concept du Repair Café a gagné Paris. En permettant à chacun de réparer ses objets défectueux, les Repair Cafés luttent contre le gaspillage, l’obsolescence programmée et la consommation. Reportage en vidéo. Paris, reportage

Chaque mois, l’association Repair Café Paris organise deux ateliers de réparation où chacun peut apporter ses objets cassés (vêtements, électroménager, appareils électroniques, ordinateurs, etc.) afin de les faire réparer ou d’apprendre à les réparer, le tout (...)

Via Emilie Morcillo
more...
Emilie Morcillo's curator insight, January 6, 2:48 AM
bel exemple de  tiers lieux ! 
Rescooped by Collporterre from l'économie collaborative
Scoop.it!

La MAIF conforte Smiile dans son portefeuille « économie collaborative »

La MAIF conforte Smiile dans son portefeuille « économie collaborative » | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
La MAIF réinvestit dans TLAG, qui lève 1,3 million d'euros pour développer son réseau social de proximité Smiile (ex-Mon P'ti Voisinage).

Via Emilie Morcillo
more...
Emilie Morcillo's curator insight, February 22, 3:06 AM
Share your insight
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Le 100e singe : un lieu rurbain hybride mélant agriculture, coworking, table d'hôte, ateliers, formations.

Le 100e Singe offre sur une ferme de 400m2 et 5 hectares de terrain, des espaces de bureaux partagés, des parcelles-tests agricoles, une micro-ferme maraîchère en permaculture pour un développement des circuits courts et une table d'hôtes ouverte au public afin de valoriser la production locale. Le centième singe, mi-ferme mi-bureaux, allie innovation sociale et agroécologie, en périphérie urbaine de Toulouse
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Bientôt une ressourcerie sur le territoire d'Auray

Bientôt une ressourcerie sur le territoire d'Auray | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
ressourcerie sur le territoire d'Auray.
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Vers un statut de l'élu, avec droits et devoirs - un projet de loi contributif sur Parlement & citoyens

Vers un statut de l'élu, avec droits et devoirs - un projet de loi contributif sur Parlement & citoyens | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Les textes successifs qui sont intervenus pour renforcer la transparence de la vie publique, limiter le cumul des mandats, encadrer le financement des mouvements politiques et favoriser la parité de genre ont constitué
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Licences libres : libérez enfin vos contenus !

Licences libres : libérez enfin vos contenus ! | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Vous cherchez un moyen de libérer véritablement vos contenus sans pour autant en perdre la paternité ? Vous souhaitez diffuser vos productions au plus gran
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

"A qui est la Ville ?" - Entretien avec Espasces possibles ? après leur passage à Brest

"A qui est la Ville ?" - Entretien avec Espasces possibles ? après leur passage à Brest | Collaboration et développement durable des territoires | Scoop.it
Frantz et Mathieu, fondateurs de Espasces Possibles, étaient de passage à Brest début février pour la présentation de leur conférence gesticulée au (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Collporterre
Scoop.it!

Airbnb. À Lyon, la réglementation se durcit à partir de ce jeudi

Lyon durcit sa réglementation pour les meublés de tourisme et impose à partir du 1er février aux multipropriétaires de logements Airbnb de demander un numéro d
more...
No comment yet.