Cinéma et Citoyen, dans tous les sens
118 views | +0 today
Follow
Cinéma et Citoyen, dans tous les sens
Critiques cinéma en travers
Curated by LeoLoire
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Skyfall : James Bond M le cinéma

Skyfall : James Bond M le cinéma | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Orné d’avis dithyrambiques voire euphoriques, Skyfall, dernier volet de la saga James Bond a réveillé les critiques qui n’étaient généralement pas très cordiales avec les films de l’espion britannique. Cette fois, elles ne pouvaient que constater la qualité proposée. Skyfall est clairement un excellent épisode même s’il ne fera pas l’unanimité, étant résolument moderne et plus froid que les grands classiques de la série. D’un point de vue cinématographique, Sam Mendès réalise un très bon film, artistiquement audacieux, visuellement splendide et scénaristiquement très réussi. Uns des meilleurs Bond, sans hésitation !

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Rollerball (1975) : Retour sur un chef d’œuvre du cinéma politique

Rollerball (1975) : Retour sur un chef d’œuvre du cinéma politique | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Rollerball fait parti de ces films maintenus en vie laborieusement par un souvenir approximatif d’une vague série B vieillissante. Pourtant ce long-métrage mérite largement qu’on le déterre pour en apprécier enfin la quintessence d’un film politique intelligent et visionnaire. Malgré ses quatre décennies, Rollerball reste un chef d’œuvre dans son genre, un film que les critiques ont complètement sous-estimées de son temps, préférant se laisser séduire par ses séquences d’action sportives au détriment de l’essence visionnaire du film qui anticipe la société pré-mondialiste et déshumanisée dont laquelle nous vivons.

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Des hommes sans loi, le nouveau John Hillcoat est là

Des hommes sans loi, le nouveau John Hillcoat est là | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Des hommes sans loi, le troisième long-métrage tant attendu de John Hillcoat, est enfin sorti. Après La Proposition, un western superbement crasseux et La Route, fascinant film apocalyptique, le réalisateur nous revient avec un nouveau projet, cette fois basé sur une famille de voyous au cours de la prohibition d’alcool aux Etats-Unis. Ce troisième film confirme le talent du bonhomme, même si le résultat est un peu moins exaltant que celui de ses deux premiers travaux. Des hommes sans loi n’en reste pas moins un excellent film.

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

The Dark Knight Rises : Conclusion grossière de la trilogie Nolan

The Dark Knight Rises : Conclusion grossière de la trilogie Nolan | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

The Dark Knight Rises est une forme de tromperie, comme l’ont été Batman Begins et dans une moindre mesure The Dark Knight, dirigé par un réalisateur chouchouté par un public peu exigeant qui s’est laissé berné par la forme ultra-sérieuse et « intellectuelle » de cette vision froide et pseudo-réaliste du chevalier noir de Gotham City. Le troisième épisode, le plus mauvais de cette saga surestimée, a fait moins illusion qu’à l’accoutumée. Car derrière le charisme éternel de Batman, se joue bon nombre de fausses notes composant une partition se moquant des spectateurs (qui en redemandent).

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

House of the Dead : La mort va si bien à ce fantastique nanar

House of the Dead : La mort va si bien à ce fantastique nanar | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
House of the Dead, un nanar légendaire mené par la main du maitre Uwe Boll.. Retour sur ce mauvais film horriblement sympathique. « Ce qui nous avons vécu était… hoooorrible! » commence le narrateur d’House of the Dead sur un ton sensiblement surjoué. C’est le seul point sur lequel nous serons d’accord avec lui. Vous aimez les nanars ? Vous adorerez probablement House of the Dead, adapté du célèbre jeu d’arcade de Sega par le cultissime Uwe Boll. C’est d’ailleurs par ce long métrage qu’il s’est forgé cette réputation légendaire de roi des nanars-harders. Ce « film » est une amusante plaisanterie et une véritable leçon pour savoir tout ce qu’il ne faut pas faire au cinéma.
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Cosmopolis, la critique : Délire masturbatoire et ennuyeux

Cosmopolis, la critique : Délire masturbatoire et ennuyeux | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Cosmopolis, la critique. Un film éprouvant pour le spectateur, long, lent et incompréhensible. Une séance de masturbation intellectuelle. Cosmopolis va vous surprendre, et c’est coutumier avec les films signés David Cronenberg. La question est de savoir comment. Pour son dernier film, le célèbre réalisateur canadien s’est laissé aller à une expérience troublante et extrême qui ne laissera personne indifférent, pas même les aficionados du metteur en scène. Malheureusement ce voyage sans retour, halluciné mais poussif, déçoit par son traitement masturbatoire d’une lourdeur épouvantable. Présentation du film.

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Rétrospective : Armageddon, chef d'œuvre du nanar

Rétrospective : Armageddon, chef d'œuvre du nanar | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Armageddon, retour sur un nanar d'exception qui conjuguait merveilleusement poncifs républicains, erreurs scientifiques et répliques vaseuses. Un régal à consommer sans modération !

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Le Territoire des Loups : critique d’un film glacial et étourdissant

Le Territoire des Loups : critique d’un film glacial et étourdissant | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
Le Territoire des Loups, la critique, ou un glacial retour à l'état sauvage. En cette période cinématographiquement aride, ce long-métrage marque son territoire d'un froid fouettant.
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Critique de L’Ordre et la Morale : le retour timide de Kassovitz

Critique de L’Ordre et la Morale : le retour timide de Kassovitz | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
Mathieu Kassovitz revient de loin, au sens propre comme figuré. Avec l’Ordre et la Morale, le réalisateur de la Haine, revient en France avec un film aux ambitions plus modestes, sur la forme du moins. Sur le fond, le ton employé par Kassovitz est toujours aussi révolté, un peu trop même…
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Force Spéciale : un Hulk Hogan tout en biceps !

Force Spéciale : un Hulk Hogan tout en biceps ! | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
Souriez, c'est l'été (enfin presque) et il est temps de cultiver son potager. Aussi je profite de cette période jardinière pour vous déterrer un bon gros navet bien juteux, authentique nanar de derrière les fagots. Un moment de grand délire avec Hulk Hogan en mercenaire sensible! Nanarophiles, vous allez adorer!
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Drive : critique d’un très bon film indépendant

Drive : critique d’un très bon film indépendant | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
Les critiques élogieuses qui ont accompagné le film Drive attisent forcément la curiosité du chaland.
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Enquête&Débat » Mickey Rourke : le dernier des géants

Enquête&Débat » Mickey Rourke : le dernier des géants | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Pour la plupart d’entre nous Mickey Rourke c’est le copain sympathique et émouvant de Sylvester Stalone dans The Expendable, ou bien Marv le guerrier des temps moderne amoureux de Goldie dans Sin City, et bien sûr le méchant assoiffé de vengeance Ivan Vanco dans Ironman 2. Mais bien au delà de ce retour en grâce inattendu, Mikey Rourke a débuté sa carrière il y a déjà une bonne trentaine d’années avec des films tout aussi magiques (Rusty James, L’année du dragon, Angel heart, etc.) mettant en valeur son charisme et son indeniable don d’acteur. Comédien unique et authentique qui, dans son parcours parfois chaotique, a toujours affiché une sincérité désarmante, et bien sûr un jeu d’acteur exceptionnel.Espoir inattendu de l’actor studio, star incontesté des années 80, bagarreur instable et frénétique des années 90, plus flamboyant que jamais dans les années 2000, retour sur le parcours unique d’un acteur qui l’est tout autant.

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Ted : la comédie la plus "poilante" du moment !

Ted : la comédie la plus "poilante" du moment ! | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Ted réchauffera votre cœur ramolli par le ciel terne de l’automne. Cette comédie américaine est de loin la meilleure surprise du moment, un grand moment de rigolade comme on en a rarement eu ces dernières années, surtout dans le pays de l’Oncle Sam. Déjanté, original, poilant, mignon, sexy, caustique et constant, voilà les ingrédients de ce film particulièrement réussi à ne pas manquer en cette époque moribonde. Un long-métrage qui fait pratiquement un sans-faute !

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Expendables 2 : Petits joueurs les gros bras !

Expendables 2 : Petits joueurs les gros bras ! | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Expendables 2, décevant ? C’est un fan du premier opus qui vous le dit ! Sylvester Stallone et sa bande de francs-tireurs nourris à la créatine reviennent en force dans un deuxième opus particulièrement excitant. Il faut dire que la recette du premier épisode, mélangeant des anciennes gloires des films l’actions à une réalisation manichéenne des années 80, avait particulièrement conquis le public (et moi aussi!). Ce second baroud annonçait ce qu’il y avait de meilleur, avec une place plus forte pour Arnold Schwarzenegger et Bruce Willis, et l’arrivée en fanfare de Jean-Claude Van Damme et Chuck Norris, rien que ça ! Malheureusement, au final, si on se délecte de revoir ces vieilles figures testostéronées au cinoche, on s’ennuie d’un scénario pauvre, un contenu chétif et des tics contemporains pas franchement bienvenus! Une déception…

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Postal : Uwe Boll délaisse les nanars pour un odieux navet

Postal : Uwe Boll délaisse les nanars pour un odieux navet | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Faisons court : Postal est une œuvre cinématographique majeure ! Mais nous aurions bien grand mal à la placer dans le registre du 7ème art. Disons plutôt que sa singularité tient surtout de cette médiocrité inédite qui le caractérise. Son légendaire réalisateur, Uwe Boll, s’est transcendé pour repousser un peu plus loin les limites de ce que nous pensions être l’optimum pathétique primaire. Postal dépasse le cadre du nanar. Non seulement il est très mauvais, mais il pousse l’écœurement à son paroxysme en condensant avec bassesse l’essentiel du mauvais goût sur Terre. Un film, une expérience…

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

The Amazing Spiderman, la critique : Il aurait pu être un bon film

The Amazing Spiderman, la critique : Il aurait pu être un bon film | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

The Amazing Spiderman, le reboot de la franchise de l’homme-araignée, a râté de peu le seuil de la réussite. Quelques années seulement après le troisième film de Sam Raimi, un certain nombre de fans se demandait s’il était vraiment judicieux de réécrire complètement la saga Spiderman au cinéma. Les lois mercantiles sont souvent impénétrables. Malgré des bandes annonces qui présageaient un film plat, froid et sans grande originalité, Marc Webb, qui a repris les commandes, livre finalement une copie sympathique et énergique, même si le tout est franchement inégal. La critique du film.

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Avengers, la critique : le rendez-vous raté

Avengers, la critique : le rendez-vous raté | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Avengers avait l'ambition de réunir plusieurs grands super-héros dans un même film. Au final, un film anecdotique. Critique d'une déception. Dossier de longue date, le film prenait progressivement une forme prometteuse au point d’être aussi attendu que le prochain Spiderman ou le prochain Dark Knight. Malheureusement, Avengers perd son pari et s’avère n’être qu’une farouche déception. Un scénario lamentable et une réalisation sans étincelle auront réduit ce film pharaonique en un long-métrage anecdotique, voire mauvais. Explications du naufrage.

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Cloclo, la critique du film : le spectateur pleure

Cloclo, la critique du film : le spectateur pleure | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it

Cloclo, critique du film. Pas un biopic sur Claude François, un film à part entière qui ravira les fans comme les détracteurs du chanteur. Très grand film !

more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

La Taupe : Critique d’un incroyable casse-tête à l’anglaise

La Taupe : Critique d’un incroyable casse-tête à l’anglaise | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
La Taupe, moment critique!Les critiques sont éblouies, il ne manquait plus que Citoyen360 pour se faire un avis du long-métrage, dernière création de Tomas Alfredson avec le charismatique Gary Ol...
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Cheval de Guerre, Steven Spielberg | Le blog de Nicolinux

Cheval de Guerre, Steven Spielberg | Le blog de Nicolinux | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
Cheval de Guerre est une fresque sur un cheval qui traverse littéralement la Première Guerre modale. Un angle original pour évoquer le conflit, un pari risqué, mais qui ne donne rien.
more...
No comment yet.
Scooped by LeoLoire
Scoop.it!

Nanarland se lance dans l’édition DVD avec Sheep Tapes

Nanarland se lance dans l’édition DVD avec Sheep Tapes | Cinéma et Citoyen, dans tous les sens | Scoop.it
Certains d'entre vous connaissent peut-être Nanarland, cet excellent site qui rend un hommage caustique au genre du nanar.
more...
No comment yet.