Chimie verte et agroécologie
31.4K views | +2 today
Follow
Chimie verte et agroécologie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Isabelle Pélissié
Scoop.it!

Découvrez le BRF, ce compost amélioré qui fait revivre les sols

Découvrez le BRF, ce compost amélioré qui fait revivre les sols | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it
Depuis près de dix ans, l'agriculteur Jacky Dupéty expérimente cette technique née en Amérique du Nord. Il arrose moins, obtient des rendements plus élevés et des légumes plus goûteux grâce à ces copeaux de bois frais.
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agroécologie
Scoop.it!

Pour des jardins naturels et fertiles : Le guide du BRF

Pour des jardins naturels et fertiles : Le guide du BRF | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

BRF génération. « Le guide du BRF : Principes de base » 

 

« Dans la forêt, le cycle naturel des saisons, le vent et la pluie font tomber au sol les branches des arbres, les branches mortes mais aussi les branches vivantes, lors des coups de vent. Le sol forestier est toujours recouvert de matières végétales ou de plantes. Il est noir et souple sous le pied et la forêt toujours productive. »

 

« La technique du BRF vise à reproduire ces propriétés pour redonner pleine vie au sol cultivé dépourvu d’arbres : elle utilise le BRF comme matériau essentiel. »

 

[...]

 

« Au fil du temps, le BRF contribue au foisonnement des êtres vivants du sol : bactéries, microorganismes, insectes, vers, et autres éléments de la faune du sol. La très grande majorité est utile aux plantes cultivées. Ce sont des facteurs de progrès et de stabilité dans le sol : on parle d’aggradation ce qui signifie "aller vers l’état de progrès". »  

 


Via Bernadette Cassel, SOS Biodiversité
more...
Bernadette Cassel's curator insight, April 14, 2014 11:56 AM


« Site de mise en relation des producteurs de matières ligneuses et des utilisateurs autour de la technique du bois raméal fragmenté. Conçu par Bernard Mercier, ingénieur agronome, ce site d’e-services met les techniques de l’information au service de l’action écologique. Il est destiné aux sylviculteurs, exploitants forestiers, commerçants de bois, élagueurs, paysagistes, jardiniers, agents des services des espaces verts, maraîchers, agriculteurs, viticulteurs, arboriculteurs, pépiniéristes et à tous les amateurs de nature et de jardin.
Tous les utilisateurs du site sont invités à le nourrir de leurs échanges qui pourront s’établir sur des bases justes et profitables à tous. »


(via Les dernières nouvelles d'Arbre & Paysage 32  mars 2014 "Le BRF génère la vie ! - Le site du bois raméal fragmenté a ouvert ses pages")


Rescooped by Isabelle Pélissié from Agro Ecologie : sol, biodiversité, eau, énergie...
Scoop.it!

Tout sur le Bois Raméal Fragmenté en grande culture - Agro Perspectives

Tout sur le Bois Raméal Fragmenté en grande culture - Agro Perspectives | Chimie verte et agroécologie | Scoop.it

Une étude particulièrement complète menée en Belgique est très riche d’enseignement. Elle décrit les intérêts du BRF et détails les recommandations techniques pour utiliser au mieux le BRF en plein champ.


Via les documentalistes des Chambres d'agriculture , PERIG Consultants Environnement
more...
No comment yet.
Rescooped by Isabelle Pélissié from Agriculture nouvelle : l'atelier des curieux de l'agriculture
Scoop.it!

Le Bois Raméal Fragmenté, synthèse d'essai en grande culture.

Dans le cadre du réseau Dephy Grandes Cultures irriguées Val de Durance, la Chambre d’agriculture des Alpes de Haute Provence suit un essai sur l’évaluation de l’utilisation du BRF (Bois Raméal Fragmenté). La synthèse des résultats de la 2e année d'étude est maintenant disponible.

Les résultats de la première année d'étude ont montré que cet apport permettait une augmentation de la capacité du sol à retenir l’eau, la teneur en azote des horizons superficiels du sol était légèrement inférieures par rapport aux modalités témoins. Une faim d’azote potentielle avait justifié le choix d’une culture appartenant à la famille des Légumineuses lors de cette 1ère année. La population d’adventices était plus faible sur les modalités présentant du BRF (incorporé ou en paillage). L’analyse des composantes de rendement du pois n’avait pas montré de différences de rendement entre les différentes modalités. 

L’objectif de cette 2ème année d’expérimentation est de poursuivre les mesures entreprises, afin d’avoir une dynamique des différents paramètres dans le temps, et ce, sur le panel de cultures différentes constituant la rotation. Les paramètres suivis sont la structure du sol et l’enracinement de la culture, la conservation de l’eau du sol, l’abondance des vers de terre, la pression des adventices et la productivité de la culture, pour cette deuxième année.

Pour retrouver l'ensemble des résultats : http://www.ahp.chambagri.fr/

 


Via Agriculture Nouvelle
more...
No comment yet.