CEO KEYPOC
94 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Gaël PHILIPPE from Web-to-Store
Scoop.it!

IKEA lance aujourd'hui son propre service de VTC : Chaufför

IKEA lance aujourd'hui son propre service de VTC : Chaufför | CEO KEYPOC | Scoop.it

En plein psychodrame national UberPop, Ikea lance Chaufför. Son propre service de transport en collaboration avec les VTC SnapCar et ce pour trois de ses magasins franciliens.


Via Nicolas Prigent
Gaël PHILIPPE's insight:

A l'heure où UberPop est remis en question pour ses pratiques, IKEA lance un nouveau service de co voiturage avec SnapCar qui répond aux nouvelles attentes des consommateurs ! 

Comprendre ses clients c'est aussi anticiper les vrais bouleversements de consommation des services communautaires.

more...
No comment yet.
Rescooped by Gaël PHILIPPE from Santé et Parcours Patient
Scoop.it!

Mieux gérer le parcours patient

Mieux gérer le parcours patient | CEO KEYPOC | Scoop.it
De plus en plus d’hôpitaux s’intéressent à la gestion des flux de patients et à l’amélioration de leur accueil, en effet l’optimisation de leur parcours est devenu un enjeu majeur. Ainsi les hôpita...

Via ESII
more...
No comment yet.
Rescooped by Gaël PHILIPPE from Web In Store et Virtual Store
Scoop.it!

SYNERGIZ invente un nouveau concept de vitrine interactive

SYNERGIZ invente un nouveau concept de vitrine interactive | CEO KEYPOC | Scoop.it
Des vitrines où des vidéos invitent les passants à faire défiler des mannequins avec différentes tenues en insufflant l’esprit de la marque...

Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Scooped by Gaël PHILIPPE
Scoop.it!

Attention, Shoppers: Store Is Tracking Your Cell

Attention, Shoppers: Store Is Tracking Your Cell | CEO KEYPOC | Scoop.it

Using video surveillance, and signals from shoppers’ cellphones and apps, retailers are tracking customers’ behavior and moods.

 

Like dozens of other brick-and-mortar retailers, Nordstrom wanted to learn more about its customers — how many came through the doors, how many were repeat visitors — the kind of information that e-commerce sites like Amazon have in spades. So last fall the company started testing new technology that allowed it to track customers’ movements by following the Wi-Fi signals from their smartphones.

Gaël PHILIPPE's insight:

KEYPOC utilise le tracking du tel portable pour mieux comprendre le parcours client. C'est un outil très utile pour analyser le temps de présence d'un client dans une surface de vente.

more...
Eric_Determined / Eric Silverstein's curator insight, July 15, 2013 7:12 PM

Through technology further #data is collected. The key success for each company listed in the article is their ability to deliver information that will drive positive customer experience, and ultimately increased sales.

Rescooped by Gaël PHILIPPE from Web-to-Store
Scoop.it!

Nature & Découvertes opte pour l'e-commerce Web to store

Nature & Découvertes opte pour l'e-commerce Web to store | CEO KEYPOC | Scoop.it

L'enseigne de distribution Nature & Découvertes a déployé un service de click & collect sur son site marchand, offrant aux cyberacheteurs la possibilité de réserver un produit sur le portail pour le retirer dans le point de vente le plus proche.


Via Nicolas Prigent
more...
No comment yet.
Rescooped by Gaël PHILIPPE from Science News
Scoop.it!

Why Waiting in Line Is Torture

Why Waiting in Line Is Torture | CEO KEYPOC | Scoop.it
We’ll never eliminate lines altogether, but a better understanding of the psychology of waiting can help make those inevitable delays a touch more bearable.

Via Sakis Koukouvis
more...
No comment yet.
Scooped by Gaël PHILIPPE
Scoop.it!

[Bonnes pratiques] Drive-to-store : comment décloisonner point de vente et digital grâce au mobile ?

[Bonnes pratiques] Drive-to-store : comment décloisonner point de vente et digital grâce au mobile ? | CEO KEYPOC | Scoop.it
Chaque mois, Philippe Leclercq (Ad4Screen) éclaire brillamment les problématiques du marketing mobile. Dans ce nouveau rendez-vous, découvrez pourquoi le mobile est un outil indispensable à la mise en place d'une stratégie de drive-to-store.
Gaël PHILIPPE's insight:

Inciter c'est bien mais créer un lien privilégié entre le client et son point de vente c'est mieux. L'art d'attirer, de capter et de transformer un client depuis son domicile jusqu'à sa prise en charge par un conseiller en point de vente : Drive to store, Mobile in store.... à catch in store ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Gaël PHILIPPE from Web In Store et Virtual Store
Scoop.it!

5 idées pour réduire les files d'attente

5 idées pour réduire les files d'attente | CEO KEYPOC | Scoop.it

En magasin ou au téléphone, l'attente est la première cause d'irritation des clients. Internet, les smartphones et autres objets connectés cherchent à accélérer le paiement, voire à supprimer les queues.


Via Lise Déchamps, Nicolas Prigent
more...
Lise Déchamps's curator insight, February 24, 2015 12:57 AM

Le meilleur moyen d'éviter d'attendre reste de ne plus passer en caisse. Nespresso a équipé sa force de vente de « Personal Digital Assistants » pour scanner les codes-barres de produits. Assortis de terminaux mobiles de paiement, ces appareils permettent de payer sans passer en caisse. 

Rescooped by Gaël PHILIPPE from Web-to-Store
Scoop.it!

Les 3 derniers chiffres à connaïtre sur le comportement ROPO

Les 3 derniers chiffres à connaïtre sur le comportement ROPO | CEO KEYPOC | Scoop.it

Le comportement prédominant auprès des consommateurs Français est la recherche Online et l'achat en magasin physique. En effet, près de 70% des visiteurs d'une enseigne visitent son site web avant d'acheter mais 78% des acheteurs n'achètent qu'en magasin.Près de 43% des visiteurs d'un site web d'enseigne achètent dans cette enseigne dans les trois mois, mais uniquement 7% le feront en ligne, 36% le faisant en magasin. Une mesure de performance purement digitale indiquerait donc 7% de conversion, alors qu'en réalité elle est de 43%.Le taux de conversion d'un visiteur multicanal est 20% plus élevé que celui d'un visiteur monocanal. En effet, un visiteur de magasin d'une enseigne n'ayant pas visité le site web convertit à 45%, alors qu'un visiteur ayant aussi visité le site web convertira à 54 %.


Via Nicolas Prigent
more...
Thomas Fontmorin's curator insight, August 19, 2013 5:58 AM

Le nombre d'enseignes pour lesquelles la visite digitale dépasse maintenant la visite en magasin a augmenté de 28% en six mois!

Scooped by Gaël PHILIPPE
Scoop.it!

Customer Service Experience Innovation - Your B...

Customer Service Experience Innovation - Your B... | CEO KEYPOC | Scoop.it
Having just completed an innovation session last week where The Brainzooming Group was leading a client in addressing its customer service experience innovation, this Brainzooming guest blog post from Woody Bendle was top of mind for me.
more...
No comment yet.
Rescooped by Gaël PHILIPPE from NTIC et Santé
Scoop.it!

Le digital, nouvel allié du « Wait marketing » en salle d’attente

Le digital, nouvel allié du « Wait marketing » en salle d’attente | CEO KEYPOC | Scoop.it
On compte près de 38 000 cabinets médicaux en France en 2011(1). L’endroit est bien connu et intégré à la stratégie marketing des annonceurs concernés et des équipes marketing des laboratoires phar...

Via dbtmobile
more...
dbtmobile's curator insight, December 19, 2012 3:11 PM
On compte près de 38 000 cabinets médicaux en France en 2011(1).

L’endroit est bien connu et intégré à la stratégie marketing des annonceurs concernés et des équipes marketing des laboratoires pharmaceutiques depuis quelques années.
Du moins, ceux qui connaissent la notion de « wait marketing » et qui ont certainement étudié l’ouvrage d’une spécialiste du marketing Diana Derval, intitulé « Wait Marketing, communiquer au bon moment, au bon endroit » (datant de 2006).  Livre où elle explique les raisons pour lesquels la salle d’attente d’un médecin est un lieu privilégié.

Petit retour sur le wait marketing

On y apprend que la durée de l’attente lorsqu’elle est indéterminée, est plus propice à la réception des messages publicitaires que la durée d’attente « maîtrisée » (avec indication de délai d’attente), durant laquelle une partie des « consommateurs » ciblés va vaquer à d’autres occupations aux alentours.
Que le temps moyen d’attente pour voir un médecin est d’environ 20,2 minutes.
Et que la publicité dans des lieux d’attente, comme chez le médecin, gêne moins d’une personne sur dix, car souvent considérée comme divertissante.

Car le patient semble bien, vouloir occuper ce délai d’attente de manière positive.
D’ailleurs, ce constat est partagé par Benoit LEROY qui indique dans sa thèse(2) « qu’à travers diverses enquêtes menées entre 2005 et 2009, on observe un changement de position des patients qui considèrent la salle d’attente comme un lieu d’information et d’éducation à la santé, après le rôle d’attente.
Ils sont ouverts, demandeurs et réceptifs à toute démarche éducative, notamment par l’intermédiaire des supports d’information de la salle d’attente de leur médecin généraliste. »
En précisant, (via une étude réalisée par l’Union Régionale des Médecins Libéraux de la région Rhône-Alpes) que « parmi une liste de thèmes proposés à la patientèle des médecins généralistes, les personnes interrogées souhaitent voir aborder en consultation, à plus de 70 %, la prévention et le dépistage et, à plus de 50 % la vaccination ».

Sur ce dernier point, une étude menée en 2009 par Cegedim Strategic Data, a démontré une corrélation entre une campagne de prévention du cancer du col de l’utérus en salle d’attente (autour du vaccin Gardasil®) et le nombre de patientes vaccinées. (entre 12% à 27%* d’injections supplémentaires par rapport au groupe témoin de cabinets médicaux ne disposant d’aucun support d’information dans leur salle d’attente).
En d’autres termes et pour paraphraser un ancien patron de chaîne : le temps passé en salle d’attente est « du temps de cerveau disponible » pour consulter des brochures, affiches et autres supports papiers … ou sous d’autres formats.

Le digital, nouvel allié du « Wait marketing »

L’affichage numérique semble prendre le pas des traditionnelles affiches et autres posters, en termes d’efficacité et mémorisation des messages.

En 2010, des études réalisées dans le cadre d’une thèse(3), ont noté une amélioration de 11,5% concernant l’efficacité d’une campagne via un diaporama vidéo, versus l’utilisation d’affiches et brochures. Et le lieu semble booster l’efficacité du support, comme en témoignait une étude Ifop qui avait mesuré qu’un même spot télévisé est mémorisé par 17 personnes sur 100 à la maison versus 27 personnes sur 100 dans une salle d’attente.

En France, des acteurs se sont positionnés sur ce secteur, cherchant à équiper d’écrans les salles d’attentes des généralistes ou des spécialistes.
Avec un modèle économique basé sur un système d’abonnement, permettant d’accéder à un fonds de documents, quizz santé, clips promotionnels…obligeant toutefois, le cabinet médical à s’équiper d’une installation adaptée.
Parmi ces acteurs, citons le groupe canal33 ou le tout nouveau TV Santé.

Pour en savoir plus, sur les perspectives de ce marché, je vous invite à visionner l’interview donnée par Bertrand Demangeon, créateur de TV Santé, à Jean Michel Billaut.
Il y indique sa plateforme et son projet d’évolution, le tout accompagné d’une analyse personnelle sur l’évolution de la santé en France.


On le voit, l’information peut passer par un écran, mais il y en a un, que le patient emporte avec lui, partout où il le souhaite, c’est celui de son smartphone.

D’ailleurs, le device est déjà utilisé en situation d’attente, en effet, qui n’a pas consulté sa messagerie, joué, écouté de la musique…histoire de passer le temps ?

Selon une étude réalisée en septembre-octobre 2012 (InMobi / Decision Fuel), 40% des mobinautes utilisent leur appareil comme moyen principal ou exclusif d’accès à Internet. Et ce la va croître, considérant l’évolution annoncée du marché des smartphones d’ici 2015 (je vous invite à consulter mon précédent article sur le sujet).

Dorénavant, son smartphone et la salle d’attente vont devenir synonymes d’un moyen supplémentaire de s’informer sur sa santé.

C’est d’ailleurs le pari que prend IDS Santé en proposant « Quiz Santé », son site mobile dédié à l’éduction du patient en salle d’attente.
« Quiz-Santé » permet aux patients de répondre à des questions sur la santé, les maladies, de lire et d’évaluer les dépliants disponibles dans le présentoir, de répondre à des enquêtes afin de mesurer l’impact des campagnes de prévention en temps réel.
Téléchargeables via un QR Code présent sur les posters positionnés en salle d’attente, c’est plus d’une trentaine de quiz qui sont proposés autour de la contraception, le tabagisme, la dépression, le cholestérol, le diabète, l’allaitement…
Un avantage certain pour les cabinets médicaux n’ayant pas à installer d’écrans pour cette solution.

Gageons que cette voie est promise à un bel avenir, avec la facilité d’utilisation des QR Codes et la formidable avancée technologique que représente à terme, la norme NFC (Near Field Communication), qui sont des atouts primordiaux pour installer durablement l’utilisation des smartphones dans les salles d’attentes.
Il est vrai que l’on parle plus à l’heure actuelle de NFC autour d’applications liées au commerce et paiement mobile, mais peut déjà signaler l’utilisation de cette norme dans le cadre de projets e-santé dans les métiers du maintien à domicile(4). Et le graal visé en la matière reste le partage de son dossier médical électronique.

Voici quelques liens pour se faire une idée des possibilités offertes par la technologie NFC :
http://www.geeksandcom.com/le-nfc-en-6-exemples-dutilisation-au-dela-du-paiement-mobile/
http://www.generation-phonehouse.fr/2012/02/08/technologie-nfc/

En effet, pourquoi ne pas imaginer dans les prochains mois, des posters « intelligents » qui en fonction des informations signalées dans votre dossier médical électronique, embarqué via votre smartphone, vous permettraient de télécharger directement des informations santé en rapport direct avec vos pathologies, vos traitements en cours ou d’accéder à des dossiers et des conseils santé adaptés…

Alors, la salle d’attente n’est-elle pas « the place to be » pour informer les patients ?
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Rescooped by Gaël PHILIPPE from PROSE "Les professionnels des services de l'écrit
Scoop.it!

Service client et file d'attente | JaimeAttendre.com

Services clients, administrations, magasins et lieux touristiques : J'aime Attendre vous indique les numéros, les heures creuses et les heures de pointe.

Via Elisabeth Leduc
more...
No comment yet.