Union Européenne, une construction dans la tourmente
7.2K views | +0 today
Follow
Union Européenne, une construction dans la tourmente
L'Union Européenne à travers l'actualité, les réflexions et les débats.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'UE étend ses sanctions contre l'Iran - LeMonde.fr

L'UE étend ses sanctions contre l'Iran - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - L'UE souhaite compenser toute baisse de l'offre qui pourrait découler d'un éventuel embargo sur le pétrole iranien.

 

L'Union européenne a décidé, jeudi, de travailler à un nouveau train de sanctions contre l'Iran visant les secteurs des finances, des transports mais aussi celui, stratégique, de l'énergie, en raison du programme nucléaire contesté de Téhéran. L'UE a notamment décidé d'accroître ses sanctions en ajoutant 180 noms de personnalités et d'entités à la liste des compagnies ou entités d'ores et déjà visées, a déclaré jeudi à Bruxelles un responsable de l'UE.

"Nous avons décidé de travailler sur des sanctions plus dures et sans précédent sur les secteurs financier et pétrolier", a commenté le ministre des affaires étrangères français Alain Juppé, devant la presse. Le texte européen prévoit spécifiquement "des mesures contre la Garde iranienne révolutionnaire et d'autres secteurs". Ces sanctions devront être prêtes "avant le prochain conseil des ministres des affaires étrangères", à Bruxelles en janvier.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Merkel comparée à Bismarck ? Montebourg persiste

Merkel comparée à Bismarck ? Montebourg persiste | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le député PS a déclenché une polémique en lançant une virulente charge contre la chancelière allemande accusée de «tuer l'euro» pour préserver les intérêts de son pays. Critiqué, il maintient tout.

 

Article et extrait de l'émission du 30 Novembre diffusée sur LCP Assemblée Nationale (durée: 44mn)

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Arnaud Montebourg : "Merkel détruit la zone euro" - LeMonde.fr

Arnaud Montebourg : "Merkel détruit la zone euro" - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Arnaud Montebourg, député PS et président du conseil général de Saône-et-Loire, était l'invité de l'émission "Questions d'info" sur LCP.

Extraits de l'entretien:

 

Faut-il, pour sauver l'euro, accepter un plus grand contrôle de l'Europe sur les budgets des Etats membres ?

Non, il ne faut pas l'accepter, c'est un diktat allemand. Angela Merkel a décidé d'imposer à l'Union européenne un ordre allemand. Elle est en train de détruire la zone euro en imposant aux classes moyennes et aux classes populaires le prix des dettes accumulées dans la crise.

 

Vous parlez d'"ordre allemand". On n'est pas en 1939 tout de même !

Je dis l'égoïsme allemand. Je parle du nationalisme allemand qui est en train de ressurgir à travers la politique à la Bismarck de Mme Merkel. Elle construit la confrontation pour imposer sa domination. Si l'Allemagne réussit à imposer la cure grecque à tous les pays européens, y compris la France, le populisme et l'extrême droite vont monter partout.

 

La France peut-elle prendre le risque de rompre avec l'Allemagne et de se retrouver seule ?

Je ne crois pas que la France soit seule. Elle a le soutien de tous les peuples qui aujourd'hui sont en train de vivre la crise dans des proportions dangereuses.

...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

M. Sarkozy veut concilier Europe et souveraineté - LeMonde.fr

M. Sarkozy veut concilier Europe et souveraineté - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - A Toulon, le chef de l'Etat doit à la fois faire accepter les abandons de souveraineté et tenter de réconcilier la France du "oui" et celle du "non".

 

On retiendra la musique d'Henri Guaino, la plume souverainiste du président, mais le fond sera celui de Xavier Musca, secrétaire général de l'Elysée et interlocuteur de l'Allemagne. Le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, devait prononcer, jeudi 1er décembre, à Toulon, un discours aux accents dramatiques sur la France dans l'Europe et dans le monde, alors qu'il n'est pas certain que l'euro survivra aux prochains mois.

"L'idée est de faire accepter des abandons de souveraineté au profit de l'Europe, en mettant un peu de talc national", explique un proche du président, tandis que la chancelière allemande, Angela Merkel, exige une révision des traités européens pour contraindre les pays de la zone euro à l'orthodoxie budgétaire....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le "fonds de sauvetage" de la zone euro est à bout de souffle - LeMonde.fr

Le "fonds de sauvetage" de la zone euro est à bout de souffle - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Les Européens comptent sur le FMI et la BCE pour augmenter la force de frappe du "fonds de sauvetage", qui dispose encore de 250 milliards d'euros.

 

A ce jour, sur une enveloppe initiale de 440 milliards d'euros, le fonds de sauvetage de la zone euro dispose d'un peu plus de 250 milliards non encore affectés, compte tenu des plans d'aide engagés en faveur de la Grèce, du Portugal, et de l'Irlande. Ce montant ne couvrirait même pas les besoins de refinancement de l'Italie pour la seule année 2012. Il est largement insuffisant pour donner au fonds une quelconque force dissuasive, en dépit des nouveaux outils dont il dispose pour, entre autres, acquérir de la dette des pays en difficulté.

A elle seule, depuis mai 2010, la Banque centrale européenne (BCE) a racheté plus de 200 milliards d'euros d'obligations des pays sous pression...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Notre crise, leurs bonnes affaires

Notre crise, leurs bonnes affaires | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Dette et austérité : telle est la nouvelle réalité qui s'impose à la plupart des Européens. La situation actuelle offre pourtant à certains des occasions de s'enrichir rapidement. Dans ce contexte, comment parler encore de nation et de société ? s'interroge le journaliste irlandais John Waters.

Par John Waters

 

“L'euro est peut-être au bord de l'implosion, mais pas vos profits”. Tel était, par un beau matin, le message publicitaire qui a attiré mon attention sur le site Internet de l'Irish Times. Le ton de cette affirmation, à des années lumière du discours moralisateur généralement de rigueur sur ces questions, m'a poussé à cliquer.

Il s'agissait d'une publicité pour une publication en ligne qui se propose de vous envoyer tous les jours une newsletter sur l'investissement ne contenant “que l'information dont vous pouvez tirer profit”.

Elle promet à ses abonnés qu'ils auront une longueur d'avance sur l'évolution de la crise de l'euro. Car le franchissement imminent du “point d'inflexion” (ce tournant à partir duquel les marchés seront sens dessus dessous) devrait fournir aux initiés de nombreuses occasions de "coquets bénéfices". Approchez, mesdames et messieurs, approchez !

J'ai été pris d'un sentiment étrange de vertige à la lecture de cette réclame, qui est venue me rappeler que certes, pendant le naufrage, les affaires continuent, mais surtout que le naufrage lui-même crée des perspectives d'opérations juteuses...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le FMI peut aider l'Italie, mais pas sans la BCE

Le FMI peut aider l'Italie, mais pas sans la BCE | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
La presse italienne évoque un plan d'aide de 400 milliards du FMI, mais celui-ci devrait être complété par une action plus énergique de la Banque centrale européenne.

 

Le Fonds monétaire international (FMI) est prêt à soutenir l'Italie, à condition que la Banque centrale européenne contribue d'une manière ou d'une autre, a-t-on déclaré mercredi à l'AFP de source proche du dossier.

Le FMI a démenti officiellement, mardi, pour la troisième fois en trois jours avoir entamé des discussions avec l'Italie et l'Espagne sur un éventuel prêt...

 

Toutefois, il faudrait d'abord que le gouvernement italien de Mario Monti présente son nouveau plan pour parvenir à l'équilibre budgétaire en 2013, a-t-elle souligné.

Surtout, le FMI n'a pas assez de ressources pour un programme d'envergure. "Un programme pour l'Italie n'aurait d'utilité que si la BCE entre dans le jeu", selon cette même source. Cela pourrait prendre par exemple la forme de prêts de l'institut monétaire de Francfort à l'institution financière de Washington...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

UE : vers une "véritable union économique" ?

UE : vers une "véritable union économique" ? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy appelle les États membres à "un sacrifice de souveraineté".

 

Un sacrifice de souveraineté doit être fait afin d'obtenir une crédibilité structurelle pour l'Union économique et monétaire européenne, a déclaré, mercredi, Herman Van Rompuy. Lors d'une conférence des ambassadeurs de l'Union européenne (UE), le président du Conseil européen a ajouté qu'un pas significatif devait être fait vers une réelle union économique.

"Aujourd'hui, nous arrivons au coeur du problème. Le voici : la crise systémique requiert une réponse systémique. Nous devons faire un pas significatif vers une véritable union économique à la mesure de notre union monétaire", a-t-il dit. "Qu'il y ait une modification du traité ou pas, les deux solutions exigent un sacrifice de souveraineté afin d'obtenir en échange une crédibilité structurelle pour l'Union économique et monétaire", a-t-il ajouté. Les chefs d'État et de gouvernement des 27 pays de l'Union européenne doivent se retrouver les 8 et 9 décembre à Bruxelles afin d'examiner des solutions permettant de sortir de la crise des dettes souveraines...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

BCE: que cache la bataille entre la France et l'Allemagne?

BCE: que cache la bataille entre la France et l'Allemagne? | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Officiellement tout va bien entre la France et l'Allemagne dans leur lutte contre la dette. Mais en coulisses, la bataille pour la nomination du chef éco de la BCE est vive.

Débat de 6mn (sur France Info)

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro cherche à augmenter rapidement les ressources du FMI - LeMonde.fr

La zone euro cherche à augmenter rapidement les ressources du FMI - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Le Monde.fr - Selon des sources européennes, le FMI pourrait être mis à contribution pour que la BCE puisse venir en aide, indirectement, aux pays de la zone euro en difficulté. L'une des options envisagées serait que l'institution de Francfort, via les banques centrales nationales, prête des fonds au FMI pour que ce dernier les prête ensuite à l'Italie ou à l'Espagne, ont précisé ces sources. Ce système permettrait de ne pas violer les traités européens, qui stipulent que la BCE ne peut pas financer directement la dette des Etats...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Europe propose un « Erasmus pour tous » | La-Croix.com

L’Europe propose un « Erasmus pour tous » | La-Croix.com | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le nouveau programme prévoit de fondre dans un seul dispositif les sept programmes de mobilité actuels.

 

Le timing pouvait a priori surprendre. Quelques minutes avant la présentation mercredi 23 novembre par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, de nouvelles mesures de surveillance budgétaire pour affronter la crise de la zone euro, la commissaire européenne en charge de l’éducation et de la culture, Androulla Vassiliou, a dévoilé l’ampleur du budget proposé par Bruxelles pour le nouveau programme Erasmus pour l’éducation, la formation et la jeunesse : 19 milliards d’euros pour la période 2014-2020.

Soit une hausse de 85 % par rapport aux sept programmes de mobilité actuels, qui seront fondus dans un programme unique intégré, baptisé « Erasmus pour tous ».

L’objectif ? Doter l’actuel programme d’échange universitaire européen d’une véritable dimension économique, sans lui faire perdre son rôle d’intégrateur culturel. Les méthodes de coordination entre les États membres seront simplifiées, avec un seul point de contact, un système d’inscription en ligne, et des compétences clarifiées pour les agences nationales responsables du suivi des projets.

 

Le quasi-doublement des fonds alloués devrait permettre de décupler les possibilités d’apprentissage à l’étranger pour les particuliers, étudiants, apprentis mais aussi enseignants et formateurs socio-éducatifs...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Royaume-Uni : vers la plus grande grève depuis 30 ans dans la fonction publique - LeMonde.fr

Royaume-Uni : vers la plus grande grève depuis 30 ans dans la fonction publique - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Deux millions de personnes devraient manifester, mercredi 30 novembre, contre les réformes et l'austérité du gouvernement de David Cameron.

 

Londres Correspondance - Pour la première fois de sa vie, Margaret Palmer va faire grève, mercredi 30 novembre. Mais c'est la mort dans l'âme : à 44 ans, cette spécialiste des soins psychologiques pour les enfants, qui travaille dans une clinique de Londres, n'a rien d'une militante. Elle estime cependant que l'heure est grave : "L'ensemble du secteur public subit une attaque majeure. Le gouvernement tente de faire retomber sur nous les conséquences de la crise financière, qui est pourtant la faute des banquiers."

Le 30 novembre, elle ne sera pas la seule à descendre dans la rue pour la première fois. Trente syndicats, essentiellement de la fonction publique, ont voté la grève. Environ deux millions de personnes sont attendues, ce qui en fera le plus grand mouvement social depuis janvier 1979, quand "l'hiver du mécontentement" avait immobilisé le Royaume-Uni. Pour certains syndicats, la décision est historique : celui des directeurs d'école appelle à la grève pour la première fois de son histoire de 114 ans. Une grande partie des écoles seront fermées. Les douanes appelant également à arrêter le travail, le chaos est attendu dans les aéroports...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Obama reçoit les Européens, appelés à agir avec détermination sur la dette

Obama reçoit les Européens, appelés à agir avec  détermination  sur la dette | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le président des Etats-Unis Barack Obama et celui de l'Union européenne Herman Van Rompuy, le 28 novembre 2011 à la Maison Blanche© AFP  Mandel NganLes Etats-Unis, inquiets des répercussions de la crise de la dette sur leur économie, ont appelé lundi...

 

Les Etats-Unis, inquiets des répercussions de la crise de la dette sur leur économie, ont appelé lundi l'Union européenne à agir avec "force et détermination" pour la résoudre, tout en se disant "prêts à faire leur part pour aider" le Vieux continent à maîtriser la situation.

Résoudre la crise actuelle "est extrêmement important pour notre économie. Si l'Europe se contracte, si l'Europe est en difficulté, il sera bien plus difficile pour nous de créer des emplois ici", a déclaré le président Barack Obama après avoir reçu pendant deux heures à la Maison Blanche le président de l'UE Herman Van Rompuy et de celui de la Commission européenne José Manuel Barroso.

"Je leur ai fait savoir que les Etats-Unis se tiennent prêts à faire leur part pour aider (l'UE) à résoudre ce problème", a dit M. Obama, sans donner plus de détails dans l'immédiat.

Pour sa part, l'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'UE, William Kennard, a souligné que "le président (Obama) l'a dit clairement dans le passé, et l'a encore dit aujourd'hui, qu'il voudrait voir les dirigeants européens prendre des mesures plus audacieuses, plus rapides et plus décisives"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Montebourg : Madame Merkel, Bismarck, l'euro et nous | Rue89

Montebourg : Madame Merkel, Bismarck, l'euro et nous | Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Par Arnaud Montebourg, député de Saône et Loire.

 

J'ai évoqué mercredi, au cours d'une émission argumentée, le nom de Bismarck, pour illustrer ce que je crois être devenue la politique européenne de madame Merkel. La comparaison avec Otto von Bismarck, premier Chancelier de la Confédération allemande qui réalisa l'unité de l'Allemagne, créa les assurances sociales et fit la guerre à la France en 1870, n'est pas de moi : elle est de Sigmar Gabriel, président du SPD allemand. C'est une comparaison faite devant le bureau national du Parti socialiste français, rue de Solférino, au printemps dernier.

 

Je crois aussi me souvenir que « Le Retour de Bismarck » est le titre d'un livre de Georges Valance, qui a été directeur de la rédaction de L'Expansion et de L'Express et paru en 1990. Je ne cite pas messieurs Gabriel ou Valance pour m'abriter derrière quelques alibis mais pour souligner que nous vivons, depuis une vingtaine d'années, un « retour du réel » dans nos relations avec l'Allemagne qu'il faut comprendre pour agir différemment.

J'ajoute d'ailleurs que, voici quinze ans déjà, le portrait de Bismarck ornait le bureau de Klaus Kinkel, ministre des Affaires étrangères d'Helmut Kohl et leader du FDP. Ce n'est pas moi qui l'y avais accroché !

Que l'Allemagne, mue par la conscience de son propre vieillissement, veuille une monnaie forte, qu'elle relativise l'importance de sa relation avec notre pays et qu'elle pense exercer, comme le disait Joschka Fischer, une « hégémonie douce » ne sont que des éléments d'analyse,....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Montebourg compare Merkel à Bismarck : germanophobie primaire ? | Rue89

Montebourg compare Merkel à Bismarck : germanophobie primaire ? | Rue89 | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Par Daniel Schneidermann.

 

A vos manuels d'histoire ! A vos notices Wikipédia ! En évoquant « la politique à la Bismarck employée par madame Merkel », Montebourg fait-il de l'antigermanisme primaire ? Fait-il du « FN de gauche », comme a répondu Cohn-Bendit (traité en 68 « d'anarchiste allemand » par l'ex-chef communiste français Georges Marchais) ?Oui et non. Les défenseurs de la comparaison de Montebourg feront valoir (comme ils le font déjà dans les forums du blog de Jean Quatremer, qui a immédiatement flingué Montebourg) que Bismarck ne fut ni un nazi, ni un raciste, ni un antisémite, ni un francophobe, ni même un « pangermaniste ». Simplement un chancelier réaliste, n'ayant pour obsession que de renforcer l'Etat prussien, jusqu'à l'unité allemande. Ça, c'est le noyau dur du « signe » Bismarck.....

 

Si la sortie de Montebourg choque, c'est pour plusieurs raisons. Parce que le discours public sur la relation franco-allemande, depuis les années 60, est corseté par les non-dits, les interdits, les souvenirs. Pas forcément à mauvais escient, d'ailleurs. Oui, il est parfois bon que les responsables publics gardent un petit surmoi...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le chômage, au plus haut en Europe, affecte d'abord les jeunes et les seniors - LeMonde.fr

Le chômage, au plus haut en Europe, affecte d'abord les jeunes et les seniors - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Depuis six mois, le nombre de demandeurs d'emploi dans la zone euro atteint ou dépasse les 10 % de la population active.

 

Chaque mois, un nouveau record tombe, et ce n'est pas fini, disent les experts. Fin octobre, le taux de chômage a atteint 10,3 % dans la zone euro (après 10,2 % en septembre) et 9,8 % au sein des 27 pays de l'Union européenne (UE). Il s'agit d'un niveau historique, selon l'Office européen des statistiques Eurostat. Voilà six mois consécutifs que le taux de demandeurs d'emploi atteint ou dépasse 10 %.

L'Espagne, avec 22,8 % de chômeurs, est le pays le plus touché, suivie par la Grèce (18,3 %). L'Autriche est plutôt épargnée (4,1 %), comme le Luxembourg (4,7 %) et les Pays-Bas (4,8 %). S'ils ne sont pas atteints par la "fièvre espagnole", ces pays sont aussi affectés.

"La hausse du chômage est générale en Europe. Même un bon élève comme la Pologne voit son taux augmenter. Même chose pour la Suède et le Danemark", souligne Raymond Torres, directeur de l'Institut international d'études sociales de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Le plus frappant, dans ces données, est la montée du chômage des seniors. Une donnée "encore plus caractéristique à ce stade de la crise que le chômage des jeunes", remarque Xavier Timbeau,...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les banques centrales unies pour soulager l’Europe - LeMonde.fr

Les banques centrales unies pour soulager l’Europe - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Elles se sont engagées à fournir plus facilement des liquidités aux banques européennes en mal de dollars.

 

"Cette décision montre que la crise de la zone euro est en train de contaminer l'ensemble du système financier mondial, juge Philippe Waechter, économiste chez Natixis AM. Mais ce geste rassure avant tout, car c'est un signal fort et la preuve que les banquiers centraux prennent le leadership de la gestion de crise." Les banques centrales européennes, américaine (Fed), anglaise, japonaise, canadienne et suisse vont fournir plus facilement des liquidités aux banques en mal de dollars. Principalement en baissant les taux auxquels les établissements financiers pouvaient déjà se refinancer en dollars à travers des dispositifs de crise...

A travers ces dispositifs, les banques européennes sont visées. Elles se sont beaucoup endettées en billet vert sur le marché monétaire américain et peinent à refinancer leur dette en dollars.
D'où le spectre d'une crise de liquidités et d'une paralysie du marché interbancaire. Avec, au final, la crainte d'accroître les difficultés de financement des ménages et des entreprises – les banques françaises ont déjà réduit les prêts au secteur aéronautique, faute de dollar....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

ROYAUME-UNI • Pourquoi les fonctionnaires ont bien raison de faire grève

ROYAUME-UNI • Pourquoi les fonctionnaires ont bien raison de faire grève | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Deux millions de Britanniques, salariés du secteur public, participent ce 30 novembre à un mouvement de grève d'une ampleur inédite depuis  trente ans. The Guardian défend le combat de ces fonctionnaires contre la réforme des retraites.

...

es oligarques des médias, pour lesquels personne n'a voté et qui refusent de reconnaître les syndicats eux-mêmes, ainsi que des ministres mis au pouvoir par moins d'un quart de l'électorat, ont le toupet de remettre en question le droit des salariés du service public à faire la grève sous prétexte qu'un vague vote à la poste aurait donné moins de 50 % de voix favorable à l'action. Dans sa grande majorité, l'opinion publique, à en croire le tout dernier sondage Comres pour la BBC - en particulier les femmes -, ne serait pas de cet avis et approuverait les grèves. Mais ne soyons pas surpris si quelques fonctionnaires, avec leurs "retraites dorées" qui se montent en moyenne à 6 500 livres (7 500 euros) par an et 4 000 livres (environ 4 600 euros) pour les femmes, se sentent intimidés par la virulence de l'hostilité des autorités alors qu'ils souhaitent exercer leur droit démocratique fondamental à se mettre en grève.

Il y a donc cinq raisons pour lesquels les salariés de la fonction publique ont raison de débrayer cette semaine :

* 1. Il ne reste qu'un moyen de défendre les retraites, l'action sociale;

* 2. Les grèves servent à défendre le service public, pas seulement les fonctionnaires;

* 3. La protection des retraites du secteur public est un atout, non un handicap, pour l'économie...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Paris et Berlin, l'impossible entente - LeMonde.fr

Paris et Berlin, l'impossible entente - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - Nicolas Sarkozy exige un mécanisme de solidarité pour sauver l'euro, en échange de règles budgétaires plus dures.

 

Il n'y aura pas de percée décisive entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel pour sauver l'euro et reformer les traités européens avant le discours de Toulon du chef de l'Etat jeudi 1er décembre et celui de la chancelière le lendemain. C'est la prévision de l'Elysée. Les deux dirigeants se sont entretenus au téléphone mardi dans l'après midi, sans surmonter leurs désaccords.

Mme Merkel insiste sur l'orthodoxie budgétaire, tandis que M. Sarkozy réclame en contrepartie une solidarité financière entre pays européens. Peu importe le vecteur, la Banque centrale européenne (BCE), des euro-obligations (pour mutualiser la dette européenne) ou le renforcement réel du fonds européen de stabilité financière (FESF). Ce désaccord complique les préparatifs du conseil européen des 8 et 9 décembre, à Bruxelles, alors que M. Sarkozy et Mme Merkel se sont engagés à faire des propositions d'ici là.

"La survie de la zone euro est en jeu. Nous n'allons pas assez vite, car la crise galope. Les Allemands ne veulent jamais taper suffisamment fort suffisamment tôt", s'afflige-t-on à Paris. À Berlin, on refuse de céder à l'"hystérie" des marchés et de faire payer le contribuable allemand sans qu'il ait droit de regard sur les gouvernements laxistes. Paris s'inquiète d'une Allemagne obnubilée par ses considérations de politique intérieure...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Mais où les riches Grecs cachent-ils leur argent ?

Alors que leur fortune est menacée par les réformes fiscales et la perspective d'un retour à la drachme, les riches Grecs rivalisent d'imagination pour trouver des solutions pour préserver leurs économies, et le taux "d'évaporation" des euros du circuit officiel ne cesse de s'accélérer...

 

La Grèce, un pays de pauvres ? Pas seulement ! Un certain nombre d'ultra-riches ont profité des années de vaches grasses pour se bâtir une fortune qu'ils aimeraient préserver en dépit de la crise.

Ils craignent en effet un nouveau tour de vis fiscal du gouvernement, ou une hyperinflation causée par une éventuelle sortie de l'euro ce qui dévaluerait considérablement leurs avoirs. Ils cherchent donc à placer leurs économies en lieu sûr et le montant des transferts d'argent vers l'étranger s'est accéléré ces derniers mois.

Solution n°1 : le coffre-fort;

Solution n°2 : l'immobilier londonien;

Solution n°3 : le compte en Suisse;

Solution n°4 : se chauffer, tout simplement...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La zone euro s'apprête à débloquer un prêt vital pour la Grèce - LeMonde.fr

La zone euro s'apprête à débloquer un prêt vital pour la Grèce - LeMonde.fr | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
Le Monde.fr - "Les conditions sont réunies pour verser cette aide compte tenu des engagements par écrit de tous les chefs de parti en Grèce", a pour sa part estimé le ministre des finances luxembourgeois.

 

La zone euro va débloquer une tranche de prêts de 8 milliards d'euros à la Grèce, vitale pour éviter au pays de se retrouver en faillite d'ici le 15 décembre, a affirmé, mardi 29 novembre, à Bruxelles, la ministre des finances autrichienne, Maria Fekter, en marge d'une réunion avec ses homologues de l'Union monétaire....

 

Le Luxembourg a par ailleurs proposé mardi qu'on puisse exclure à l'avenir de la zone euro les pays bénéficiant d'une aide extérieure qui ne mettent pas en œuvre les mesures d'économies exigées en contrepartie. "Nous avons besoin de stabilité et de confiance [dans la zone euro], c'est la raison pour laquelle nous devons aider la Grèce, peut-être aussi d'autres Etats, avec aussi de conditions très strictes", a plaidé le ministre des finances du duché.

Le Luxembourg reprend ainsi à son compte une idée qui avait d'abord été avancée en septembre par les Pays-Bas et présentée comme "la sanction ultime"...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Fonds de stabilité européen ne sera pas au niveau

Le Fonds de stabilité européen ne sera pas au niveau | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it
L'instrument européen de lutte contre la crise des dettes n'aura pas la force de frappe de 1000 milliards d'euros annoncée, a reconnu Jean-Claude Juncker.

 

"Nous n'avons pas revu les ambitions à la baisse mais les conditions ont changé, donc probablement ça ne sera pas 1.000 milliards mais moins, mais tout de même (un chiffre) substantiel", a affirmé le chef de file des ministres des Finances de l'Union monétaire, en marge d'une réunion à Bruxelles.

"Il n'est pas possible de donner un chiffre exact car les circonstances ont empiré au cours des dernières semaines, depuis le dernier sommet (européen). Il est pratiquement impossible, si on veut rester sérieux, de donner un chiffre", a-t-il insisté devant les journalistes.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Zone euro : Paris ne croit pas à un accord rapide avec Berlin

Sauf improbable rebondissement, Paris ne table pas sur l’annonce d’un accord franco-allemand sur le sauvetage de l’euro pour le discours de Toulon de Nicolas Sarkozy consacré à l'Europe, jeudi 1er décembre au soir. Pas plus que lors du discours prévu, le lendemain, de la chancelière allemande, Angela Merkel.

Les désaccords entre les deux capitales sont profonds et ne seront pas résolus par le coup de téléphone que se doivent se passer, mardi après-midi, Angela Merkel, et le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy : les Allemands insistent essentiellement sur l’orthodoxie financière, exigeant un "super-Maastricht"...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Extrême-droite: L'internationale du repli

Extrême-droite: L'internationale du repli | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Une nouvelle Europe risque d’émerger dans l’ombre de la crise. Une Europe où prédominent le découragement et la défiance à l’égard des politiques, le nationalisme et l’islamophobie. Des menaces bien plus graves que celles que font planer les chiffres de la dette, écrit Aftonbladet.

Par Anders Lindberg, de l'Aftonbladet.

 

Une étude atypique, intitulée "Le nouveau visage du cyberpopulisme", a été présentée début novembre par le think-tank Demos, qui a demandé à plus de 10 000 militants d’extrême droite de toute l’Europe comment ils voyaient l’évolution de la société.

Demos a rencontré ces activistes dans l’environnement où ils évoluent, à savoir les réseaux sociaux, dans le but de dresser une analyse de la "nouvelle droite" à partir du raisonnement de ses acteurs eux-mêmes.

Ces derniers sont essentiellement actifs sur le Web, même s’ils votent, manifestent et s’engagent de temps en temps par d’autres biais. Le mouvement réunit aussi bien des fauteurs de troubles de l’English Defence League que des responsables politiques établis, comme Geert Wilders aux Pays-Bas ou Jimmie Åkesson en Suède.

 

Ses membres ne font pas confiance aux responsables politiques ni au système juridique. Ils vont voter, tout en doutant que leur voix puisse changer quoi que ce soit. Dans leurs rangs, on trouve essentiellement des hommes – seul un quart des militants sont des femmes – jeunes pour la plupart (les deux tiers des cyberactivistes ont moins de 30 ans).

C’est un cybermouvement transfrontalier qui, paradoxalement, milite pour le rétablissement des frontières. Une "Internationale" composée d’individus qui n’aiment pas les étrangers...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Viviane Reding / France Inter

Viviane Reding / France Inter | Union Européenne, une construction dans la tourmente | Scoop.it

Viviane Reding

Vice-présidente de la Commission européenne.

Commissaire européenne à la Justice, aux Droits fondamentaux et à la Citoyenneté.

 

Invitée par Pascale Clark le 29 novembre au matin.

Durée de l'entretien:5 minutes.

 

Point de vue très intéressant par cette francophone et francophile.

 

more...
No comment yet.