BRUXELLES - L'Union européenne n'a pas l'intention de rappeler le chef de sa délégation en Syrie, contrairement aux Etats-Unis, car elle estime important de conserver des représentants sur place pour suivre l'évolution de la situation.

Nous n'avons aucun plan pour retirer le chef de la délégation à l'heure actuelle. Nous pensons qu'il est important de conserver nos représentants sur place car il n'y a pas de presse libre pour se tenir informés, a déclaré devant la presse le porte-parole du service diplomatique de l'UE, Michael Mann.

L'UE va continuer à faire tout ce qui est possible diplomatiquement, aux côtés des 27 Etats membres et des partenaires internationaux, pour tenter de mettre fin à la situation totalement inacceptable en Syrie, a-t-il ajouté.

Le chef de la délégation de l'UE à Damas est Vassilis Bontosoglou (Grèce).

La décision de l'UE a été prise alors que plusieurs capitales européennes, dont Londres, Paris et Rome, ont annoncé le rappel pour consultations de leur ambassadeur à Damas....