Bonnes pratiques en documentation
44.3K views | +7 today
Follow

I2D – Information, données & documents 2017/4 (Volume 54)

From www.cairn.info

ADBS : le repositionnement de l'association au service des professionnels de l'info/doc
No comment yet.

Référence bibliographique - Fiches pédagogiques #jurisguide

From jurisguide.fr

PLAN DE L’ARTICLE 1. Quelques règles… Vos fiches de TD, en particulier en droit, mêlent toutes sortes de références bibliographiques. Dès le début de vos études juridiques, vous devez impérativement apprendre à distinguer les différents types de documents qui s’y dissimulent. Les références varient en fait suivant les documents : 1.1 Monographie Auteur (Personne physique ou personne morale : NOM Prénom ou initiale du prénom), Titre de la monographie (souvent en italique), Lieu d’édition : Nom de l’éditeur commercial, année d’édition, Nombre de pages. Exemple : CORNELOUP Sabine, La publicité des situations juridiques : une approche franco-allemande du droit interne et du droit international privé, Paris : LGDJ, 2003, 565 p.   D’autres éléments facultatifs peuvent apparaître dans la référence tels que : - un auteur secondaire (préfacier, illustrateur etc.) : après la zone de titre - une mention d’édition ("2° éd. revue et corrigée" ...) : juste avant le lieu d’édition - une mention de collection : après le nombre de pages   1.2 Article de périodique Auteur (Organisme ou auteur personnel : NOM Prénom ou initiale du prénom), Titre de l’article (souvent entre guillemets), Titre du périodique (souvent en italique), année de publication, tomaison, numéro, n° de la première page - n° de la dernière page de l’article.   Exemple : BIECKMANN A., "L’Etat de droit", Pouvoirs, 1982, n°22, p. 16-17.   1.3 Article de mélanges Les mélanges sont des recueils d’articles d’auteurs divers sur un domaine particulier et dédiés à un personnage qui s’est illustré dans ce domaine. Auteur de l’article (NOM Prénom ou initiale du prénom), Titre de l’article (souvent entre guillemets), in Titre du recueil (souvent en italique), Lieu d’édition : Nom de l’éditeur, année d’édition,  n° de la première page - n° de la dernière page de l’article.   Exemple : MICHAUD Jean, "Le temps de l’éthique", in Mélanges en l’honneur de Jean Henri Soutoul, Bordeaux : Les études hospitalières, 2000, p. 185-191. 1.4 Site web Auteur (Organisme ou auteur personnel), Titre de la page d’accueil [en ligne], Disponible sur : <Adresse URL > (date de consultation par l’utilisateur : jour, mois, année)   Exemple : Bibliothèque de l’Université d’Evry Val d’Essonne, Autoformation en recherche documentaire [En ligne], Disponible sur :< http://www.biblio.univ-evry.fr/autoformation.htm > (Page consultée le 6 septembre 2005).   2. ...et les exceptions Aucune règle n’est intangible. Les professeurs et les chargés de TD choisissent parfois d’autres types de présentation des références. Voici quelques exemples, issus de fiches de travaux dirigés distribuées à des étudiants. 2.1 Monographie Exemple : Olivier Beaud, La Puissance de l’Etat, Paris, PUF, 1994.   Nom et prénom ont été inversés ; le nombre de pages n’apparaît pas. Vous pouvez quand même déduire qu’il s’agit d’une monographie pour plusieurs raisons : la référence bibliographique ne comprend qu’un seul titre (ce n’est donc pas un article de périodique) les éditions PUF éditent généralement des monographies (et non des périodiques) il n’y a pas de précision sur le nombre de pages et notamment pas l’indication d’un intervalle de pages.   Exemple : Y. Chartier, La réparation du préjudice, Connaissance du droit, Dalloz, 1996.   Cette référence est plus difficile à interpréter. Vous pouvez prendre « Connaissance du droit » pour le titre d’un périodique (il s’agirait alors de la référence d’un article tiré d’un périodique). En fait, « Connaissance du droit » est une collection de l’éditeur Dalloz. Apprenez par conséquent à reconnaître les collections les plus fréquentes (Précis, Mémentos, Grandes décisions…). Les catalogues de bibliothèques peuvent vous aider aussi à vous y repérer. 2.2 Article de périodique Exemple : LUCHAIRE (F.), L’Union européenne et la Constitution, R.D.P., 1992,  p.589-607.   Le titre du périodique est en italique mais il est abrégé. Apprenez à reconnaître les abréviations les plus courantes (ou demandez au personnel de la bibliothèque). R.D.P. signifie Revue du Droit public. La mention d’un intervalle de pages est également une bonne indication pour déduire qu’il s’agit de la référence bibliographique d’un article. Bon à savoir : vous trouverez sur le site du Jurisguide une fiche pédagogique dédiée aux abréviations et acronymes en droit (comportant des listes de sites). 3. Savoir rédiger une bibliographie Une bibliographie est une liste de références de documents liées à un sujet ou portant sur un domaine particulier. Vous aurez peut-être à en rédiger une pour un travail universitaire (exposé, mémoire, rapport …).   Sachez que les règles de rédaction des bibliographies sont normalisées (Norme Afnor Z 44-005 et Norme ISO 690-2 pour la documentation électronique) mais laissent de la marge de manoeuvre sur certains aspects.   C’est le cas de la ponctuation : la ponctuation entre les différents éléments de la référence est laissée à votre libre choix. Le principal est de choisir un système (points, virgules etc) et de vous y tenir à l’intérieur d’une référence (entre chaque zone) et d’une référence à l’autre. Ceci étant, certaines habitudes peuvent être prises dans votre établissement, votre directeur de thèse est là aussi pour vous en informer.   De même, pour l’aspect typographie, si pour votre première référence, vous choisissez de mettre le nom de l’auteur en majuscules, tous les auteurs dans votre bibliographie devront apparaître en majuscules. Si vous choisissez de mettre les titres d’ouvrages en italiques, entre guillements ou soulignés, tenez-vous y tout au long de votre bibliographie. Le classement de votre bibliographie peut suivre différents plans : par catégories de document (mais ce n’est plus la tendance actuelle car certains documents peuvent avoir un double référencement : un article peut être publié dans une revue et être en même temps disponible sur Internet), par ordre d’apparition, par noms d’auteurs, par ordre chronologique ou en suivant un plan thématique. Le type et le thème de votre travail  vous aideront à faire le choix qui permettra au lecteur de s’y retrouver facilement et de mettre en valeur tout votre travail de recherche.   Respectez l’ordre alphabétique dans chaque partie ; vérifiez , le document en main (et en favorisant la page de titre), que les références sont exactes et complètes (nombre de pages...).   Pour plus de précisions, consultez par exemple le site de la bibliothèque de l’INSA de Lyon. Y sont disponibles des informations sur la prévention du plagiat, la citation des sources et la rédaction de références. Doc’INSA - INSA de Lyon. Monique JOLY Directrice du SCD de l’INSA Lyon (Directeur de la publication). Plagiat, citations et références bibliographiques [en ligne]. Disponible sur : < http://referencesbibliographiques.insa-lyon.fr/ > (consulté le 09.07.2018). Mise à jour : Julie GAKYERE (BU Lille Droit-Santé), juillet 2018 PARTAGER CETTE FICHE
No comment yet.

Utilisation des styles dans Word –

From www.ballajack.com

Les styles dans Microsoft Word ; Création d'un style ; Modification ; Suppression ; Styles de titres ; Styles de tableaux ; Styles de puces ; Types de styles...
No comment yet.

On Artificial Intelligence, Machine Learning, and Deep Learning.

From scitechconnect.elsevier.com

Prof Zicari had the pleasure of interviewing Pedro Domingos, professor of computer science at the University of Washington and author of 'The Master Algorithm'.
No comment yet.

Zotero 5.0 - Ajouter une référence manuellement

From www.youtube.com

Entrer les informations bibliographiques manuellement pour un ouvrage introuvable sur Internet...
No comment yet.

How to use HTML to Create Emails in Gmail

From www.ilovefreesoftware.com

Here is a free tool that allows you to use HTML to create emails in Gmail.Use it to add HTML elements in Gmail emails, save HTML templates for later use...
No comment yet.

Les chiffres-clés du secteur du livre en Belgique pour l’année 2017 | Lettres Numériques

From www.lettresnumeriques.be

Réalisé à l’initiative de l’ADEB, le rapport analysant les statistiques autour du secteur du livre et des pratiques de lecture en Belgique pour l’année 2017 est disponible en ligne depuis quelques jours. Lettres Numériques revient sur les chiffres-clés d’un « marché stable et d’une production en hausse ». Le marché du livre imprimé de langue française en Belgique reste stable en 2017, avec une progression de 1,1 % qui contraste avec les résultats en baisse de 2016 (-2,3 %). Pour mieux analyser ces résultats en dents de scie, il faut examiner les chiffres sur le long terme (2010-2017), ce qui permet d’identifier deux tendances principales : une contraction forte entre 2010 et 2014 (-7,5 %) ; une stabilisation entre 2014 et 2017, avec des chiffres évoluant entre 240 et 244 millions €. Un bilan positif à nuancer cependant, car en euros constants, soit après neutralisation du taux d’inflation, l’évolution du marché devient négative avec une baisse de 1 %. Sur l’ensemble de la période 2010-2017, on note ainsi une chute de 19 % du marché. La tendance générale depuis une dizaine d’années est donc clairement à la baisse, sans que l’on observe pour autant un effondrement complet du secteur. Les deux disciplines qui portent le marché (sans comptabiliser les dictionnaires) sont le livre scolaire (+1,1 %) et la bande dessinée, véritable « secteur locomotive » avec une augmentation de 6,9 %. La littérature générale enregistre de mauvais chiffres en ce qui concerne la vente des « grands formats » (-5 %), mais les ventes de livres de poche ont quant à elles augmenté (+6,7 %). Les ventes de livres scientifiques, techniques et médicaux poursuivent leur croissance (+1,6 %). Quid du marché numérique ? En 2017, la production globale numérique en chiffre d’affaires (qu’elle soit hors-ligne ou en ligne) s’élève à 64,66 millions €. La plus grande partie de ce chiffre d’affaires est généré par les livres de sciences humaines ainsi que par les ouvrages scientifiques et techniques tels que les bases de données, qui représentent 62,53 millions €, un chiffre en augmentation par rapport à 2016. Viennent ensuite, loin derrière, les manuels scolaires, les bandes dessinées, la littérature jeunesse, la littérature générale (stable par rapport à 2017) et les beaux livres. Sur le marché francophone, la part du livre numérique représente 10,75 % des ventes totales, soit une baisse de 1,52 % par rapport à 2016, tandis que les ventes numériques atteignent un chiffre record de 43,25 % (+0,78 %) pour les ouvrages en néerlandais. Toutes langues confondues, la part du livre numérique est de 25,23 % (+0,15 %). L’évolution des pratiques Grâce à une étude commandée par le PILEn à IPSOS et menée en mai 2018 sous l’égide de l’ADEB, nous apprenons qu’encore 93 % des lecteurs lisent sous format imprimé, dont 51 % exclusivement. 24 % de ces lecteurs exclusifs envisagent de lire en numérique à l’avenir (un chiffre en très légère augmentation par rapport à 2017). Quatre lecteurs sur dix lisent sous les deux formats (44 % contre 43 % en 2017), et près de cinq lecteurs sur dix lisent en numérique (à 51 %, soit une augmentation de 3 % par rapport à 2016). Depuis qu’ils lisent en numérique, un lecteur sur quatre lit plus de livres qu’avant, alors qu’au moins deux sur dix achètent ou dépensent plus qu’avant. L’étude note une nette progression de la part des livres numériques lus dans le cadre des études (47 %, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2017), confirmant l’importance du scolaire dans la production numérique. En comparaison aux livres imprimés, largement consultés dans un cadre de loisirs, les livres numériques sont davantage utilisés dans une perspective professionnelle ou scolaire. Acquisition des livres numériques Pour trois livres achetés, les lecteurs numériques en lisent sept (des chiffres identiques à 2017). Le budget moyen annuel pour l’achat d’ebooks a légèrement augmenté, passant de 68,50 € à 69,60 €, tandis que le budget pour l’achat de livres imprimés a baissé. L’on constate que ce sont les hommes, les plus jeunes et les Bruxellois qui ont tendance à consacrer plus d’argent à l’achat de livres numériques. Les canaux d’acquisition principaux restent les applications de lecture et leurs plateformes numériques internationales, Amazon occupant toujours la première place à 64 %. L’étude note cependant la croissance de la plateforme Librel, atteignant 6 % contre 3 % en 2017. 45 % des téléchargements gratuits sont légaux, et les téléchargements illégaux représente 26 %, soit une diminution de 4 % par rapport à 2017. Usages L’ordinateur portable reste l’équipement préféré pour lire des livres numériques (45 %), suivi par la tablette (38 %) ; l’usage de cette dernière a cependant considérablement chuté depuis 2017 (-7 %), en corrélation avec la diminution des ventes de ce support. La liseuse est utilisée par 27 % des utilisateurs, tout comme le téléphone portable. Quant aux formats, le PDF est toujours privilégié par les utilisateurs (61 % comme en 2017). On peut noter la croissance du livre audio, puisque 10 % des lecteurs en numérique téléchargent des livres sous ce format. En conclusion, nous retenons quatre informations importantes en ce qui concerne l’évolution du marché du livre numérique en 2017 et 2018. La lecture numérique est avant tout envisagée dans un cadre professionnel ou étudiant, sans doute parce qu’elle permet d’extraire plus facilement les ressources du texte qu’à partir d’un livre papier. Après une forte croissance ces dernières années, la part du livre numérique semble se stabiliser autour de 10 % du marché global, bien qu’elle soit susceptible d’augmenter légèrement dans les années à venir puisqu’un quart des lecteurs lisant exclusivement au format papier envisagent de se tourner vers le numérique. Il est à noter que les pratiques de lecture en fonction de la langue sont très disparates : les néerlandophones s’adonnent bien plus volontiers à la lecture numérique que les francophones, s’inscrivant sans doute dans la lignée des pays anglo-saxons. Il faut souligner que le livre audio connaît déjà un véritable succès dans les pays anglo-saxons et s’installe peu à peu dans le paysage de l’édition européenne. Ce constat doit cependant être nuancé pour deux raisons : on l’a constaté avec le livre numérique, les pratiques de lecture des pays anglo-saxons ne sont pas les mêmes qu’en France et en Belgique notamment, où l’attachement au papier reste important. De plus, si le chiffre de 10 % paraît important pris isolément, il faut bien garder à l’esprit qu’il ne concerne pas l’ensemble des lecteurs, mais bien ceux qui s’adonnent à la lecture numérique. Pour accéder à l’intégralité de ces études accompagnées de nombreuses infographies, rendez-vous ici. À relire sur Lettres Numériques : Les chiffres-clés du secteur du livre dévoilés par l’ADEB (2015) Les chiffres-clés de l’édition numérique en Fédération Wallonie-Bruxelles (2016) Retrouvez Lettres Numériques sur Twitter, Facebook et LinkedIn. — Elisabeth Mol
No comment yet.

L’informatique est trop importante pour être laissée aux hommes | Simonæ

From simonae.fr

Les premiers « modèles » féminins que j’ai eu en informatique ont été Veerle Pieters, graphiste et web-designer néerlandaise, et Sara Soueidan, développeuse front-end libanaise. Au milieu de dizaines de références masculines. J’en connais depuis d’autres (et j’en ai rencontré encore plus lors de Sud Web, la conférence des travailleureuses du web, qui avait en 2016 huit oratrices pour dix orateurs et un public plutôt équilibré), mais je trouve ça vraiment dommage de ne pas en avoir connu durant mes études.

No comment yet.

Who Interprets Foreign Law in U.S. Federal Courts via @bespacific

From www.bespacific.com

CRS report via FAS – Who Interprets Foreign Law in U.S. Federal Courts? Stephen P. Mulligan, Legislative Attorney. July 9, 2018.“Federal courts are frequently called upon to evaluate f…...
No comment yet.

Qu’est-ce que la recherche en design ? Introduction aux sciences du design

From www.cairn.info

En quel(s) sens le design peut-il être objet de science ? Qu’est-ce que la recherche en design considérée comme discipline scientifique ? Quels sont ses modèles ? Que faut-il entendre par « sciences du design » ?
No comment yet.

The Open Library – Search Full-Text within 4M+ Books

From www.bespacific.com

The Open Library Blog: “Open Library now lets you search inside the text contents of over 4M books.Many book websites, like Amazon and Goodreads, give you the ability to search for books by …...
No comment yet.

Free Law Project – The Special Counsel Cases

From www.bespacific.com

“On October 30, 2017, the first cases brought by Special Counsel Robert S. Mueller, III were unsealed. The U.S.District Court for the District of Columbia unsealed an indictment against Paul…...
No comment yet.

M Science Launches Machine Learning-Based Transaction Data Platform: SWIPE

From www.dataversity.net

According to a recent press release, “M Science, the leader and pioneer in data driven research and analytics, has launched SWIPE, a new data analysis product within its M Data offering.M Science’s SWIPE uses machine learning to analyze transaction data that is collected from credit and debit card...
No comment yet.

Classement des universités 2018 Times Higher Education : Sorbonne et Paris Sud distinguées pour la qualité de leur enseignement

From www.lemonde.fr

Les deux universités françaises font partie des vingt meilleures en Europe sur ce critère, selon le « Times Higher Education », qui s’essaie pour la première fois à une telle comparaison et en souligne la difficulté.

No comment yet.

EconPapers: How to Counter Fake News? A Taxonomy of Anti-Fake News Approaches @alemannoEU

From econpapers.repec.org

By Alberto Alemanno; Abstract: Fake news is a symptom of deeper structural problems in our societies and media environments. To counter it,

No comment yet.

DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance - L'Ideasbox, nouvelle modalité de présence de la bibliothèque auprès des publics : quelles actions de médiation ?

From dumas.ccsd.cnrs.fr

À l’origine, la finalité de l’Ideasbox est de fournir aux populations contraintes de vivre dans des camps, des services de lecture et d’accès à internet adaptés à une situation de crise et de répondre à l'urgence humaine et au besoin d'échanger et de s'informer.
No comment yet.

Un été avec Zotero

From zotero.hypotheses.org

« Allez-vous profiter d’une coupure estivale pour avancer sur la rédaction de votre thèse, de votre mémoire, ou d’un article? Vous plongerez-vous dans votre bibliothèque Zotero pour la remettre en ordre avant une nouvelle année universitaire?
N’oubliez pas d’emporter dans votre valise ce dernier billet avant l’été!
Nous vous proposons en effet une rétrospective des trucs et astuces repérés au cours de l’année par la rédaction. C’est l’occasion de mieux documenter ces astuces parfois mentionnées trop elliptiquement sur Twitter, et de les partager avec vous, lecteurs non usagers de Twitter.
Vous trouverez ainsi pour chaque astuce le lien vers son signalement Twitter, le lien vers la documentation lorsqu’elle existe, ainsi qu’une brève explication…».

No comment yet.

IRRODL Vol 19, No 3 (2018) Athabasca University
International Review of Research in Open and Distributed Learning

From www.irrodl.org

The International Review of Research in Open and Distributed Learning (www.irrodl.org) is a refereed e-journal that aims to advance research, theory and best practice in open and distance education research.
No comment yet.

The Impact of Data Mining on Information Disclosure by Regulatory Agencies: With an Application to Redlining by W.C. Bunting :: SSRN

From papers.ssrn.com

Data mining poses problems where statistical outliers can be characterized as prima facie evidence of unlawful conduct and can lead to violations of the key sta
No comment yet.

Utiliser un webservice de l’ABES sans être développeur : vers l’infini et au-delà

From punktokomo.abes.fr

Suite aux journées ABES 2018 et  au tutoriel de Sylvain Machefert (Bibliothèques de l’Université Bordeaux Montaigne) sur l’utilisation des WebServices de l’ABES (NNT2PPN, PPN.xml, etc.) via OpenRefine, le Service des Thèses de l'ABES s’est dit que, oui, vraiment, mettre en regard le nombre de thèses de doctorat publiées en version commerciale et le périmètre de diffusion…
No comment yet.

Harvard Library Launching New Website

From www.infodocket.com

From the Harvard Gazette:  The Harvard Library on Wednesday launches its new website, combining the Harvard Library and Harvard College Library sites into one platform with users at its heart.
No comment yet.

Les DSI reprennent la main sur l’innovation

From www.informatiquenews.fr

Les DSI des entreprises françaises reprennent la main sur l’innovation technologique, mais anticipent des difficultés à recruter les profils dont elles...
No comment yet.

Université Paris Diderot | Recherche | Software Heritage : La bibliothèque d’Alexandrie des logiciels

From recherche.univ-paris-diderot.fr

Software Heritage : La bibliothèque d’Alexandrie des logiciels | Lancé il y a 4 ans par Roberto Di Cosmo et son équipe, Software Heritage est un projet ambitieux d’archivage pour la préservation des logiciels et des codes sources à l’échelle mondiale.
No comment yet.

Quelle typologie des métiers de la Social Data ?

From www.meta-media.fr

Billet invité originellement publié par Brice Andlauer pour le Social Media Club Pour les acteurs de la social data, la bonne dénomination d’un métier est essentielle tant pour le recrutement que p…...
No comment yet.