Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
7.5K views | +1 today
Follow
Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
La philosophie du Bien commun et ses conséquences pratiques ! Sciences sociales, Economie, Management, Politique, Droit. www.commongoodforum.eu
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Biens publics, biens communs : de quoi parle-t-on vraiment ? Synthèse des théories & cas concrets

Biens publics, biens communs : de quoi parle-t-on vraiment ?                                           Synthèse des théories & cas concrets | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
Les entretiens Albert-Kahn, un laboratoire d'innovation publique, proposé par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine

 

Cahier 20 : Biens publics, biens communs : de quoi parle-t-on vraiment ?

 

Au sommaire

 

Les (biens) communs : de la définition économique à l'affirmation politique par Ludovic Viévard

 

Comprendre et promouvoir les biens communs numériques ? par Philippe Aigrain

 

La gouvernance des biens communs : entre choix et effectivité par Violaine Hacker, Common Good forum

 

Le programme Open Data : l'action publique créatrice d'un bien commun ? par Emmanuelle Durandau

 

Aménagement des berges de Seine ou comment concilier l'habitat fluvial et les autres usages des berges par Frédérique David

 

Synthèse prospective par Carine Dartiguepeyrou

 

Biographie des intervenants

 

Programme de la rencontre

more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, February 15, 2016 5:38 AM

La gouvernance des biens communs : entre choix et effectivité par Violaine Hacker, Common Good forum

Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

Bien commun et démocratie chez Cornelius Castoriadis : le rôle de l'imaginaire instituant

Bien commun et démocratie chez Cornelius Castoriadis : le rôle de l'imaginaire instituant | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

France Culture - (ré)écouter - France Culture. http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4304587


Cornelius Castoriadis : réinventer la politique après MarxArnaud Tomès
more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, August 27, 2015 9:28 AM

A ECOUTER  !!!

 

Au-delà des concepts de démocratie représentative ou participative.

 

Leurs impasses et l'apolitisime ou le désenchentement.

 

L'imaginaire insitutant.

La créativité et le désir de démocratie de la societé.

Ex: Amérique du sud, ou pays arabes.

Les mouvements sociaux doivent se réinventer eux-mêmes.

La panne de l'imaginaire.

Pas de conséucnes logiqus d'un ensemble de thèses rationnels.

Prise de conscience et développer le pouvoir de créativité, au-delà du pouvoir des experts.

Réinventer la politique.

Réinsuffler de la vie dans la démocratie.

COMMON GOOD FORUM's curator insight, April 6, 2016 11:19 AM
COMMON GOOD FORUM's insight: 
A ECOUTER !!! 

 Au-delà des concepts de démocratie représentative ou participative. 
 Leurs impasses et l'apolitisime ou le désenchentement.
 L'imaginaire insitutant. 
La créativité et le désir de démocratie de la societé. 
Ex: Amérique du sud, ou pays arabes.
 Les mouvements sociaux doivent se réinventer eux-mêmes. 
La panne de l'imaginaire.
 Pas de conséucnes logiqus d'un ensemble de thèses rationnels. Prise de conscience et développer le pouvoir de créativité, au-delà du pouvoir des experts. 
Réinventer la politique. 
Réinsuffler de la vie dans la démocratie.
Serge G Laurens's curator insight, October 28, 2016 3:20 PM
Bien commun et démocratie chez Cornelius Castoriadis : le rôle de l'imaginaire instituant
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

La philosophie du bien commun chez Saint Thomas d'Aquin

http://agora.qc.ca/Dossiers/saint_thomas_daquin

Alors qu'Aristote estime que la qualité de vie individuelle est suspendue à celle du régime politique,  Thomas d'Aquin considère plutôt que l'homme peut obéir au bien commun indépendamment de tout système politique. La cité suppose l'existence d'un bien commun. Le tout est plus important que la partie, et lui est antérieur. La cité est antérieure à l'individu. Son bien est une dingité plus élevée que celui de chaque individu pris en lui-même. Par la connaissance de la loi naturelle, l'homme accède directement à l'ordre commun de la raison, avant et au dessus de l'ordre politique auquel il appartient en tant que citouen d'une société particulière.

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

La revue universitaire grenobloise InnovatiO, dédiée au dialogue des savoirs de l'innovation, dans leur riche variété et à partir de terrains 

Les membres du comité de rédaction se chargent de la définition et de l’organisation du contenu de la revue. Ils participent activement à tous les stades de son élaboration, de sa diffusion et de sa parution. Management Carine Dominguez-Pery, Université Grenoble Alpes. Christian Defelix, Université
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Engagement des militaires : de la Philosophie du Bien commun et de la question du rôle de l'Etat

Engagement des militaires : de la Philosophie du Bien commun et de la question du rôle de l'Etat | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

Pourquoi un militaire donne-t-il sa vie ? 


CHRISTIAN VENARD 


Il y a tout juste six ans, le père Christian Venard recevait le dernier souffle de deux soldats tués par Mohammed Merah. Dans un texte écrit pour La Vie, il médite sur le sacrifice du lieutenant-colonel Arnaud Beltram, chrétien et serviteur de l’État. Partager par Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email Version imprimable Est-ce parce qu'il était chrétien que le lieutenant-colonel Arnaud Beltram a accepté de sacrifier sa vie, ou parce qu'il était militaire et officier ? Les risques de réduire à son seul engagement catholique l'héroïsme d'Arnaud ont vite été balayés par l'annonce son appartenance à partir de 2008 à la Grande Loge de France – mystère d'une vie chrétienne en marche. Autre risque, non moins réel, celui d'une vision laïciste de son engagement, alors que la vie de foi de notre héros national était évidente – voire rayonnante.


 « Arnaud Beltrame était entier dans sa vie, son métier et sa foi » Soldat chrétien ou gendarme républicain ? Chercher à distinguer, c’est participer d'une représentation artificiellement clivée de l'engagement public, trop fréquente chez certains officiels. « Je suis chrétien, disent-ils, mais cela est du ressort du privé, et dans mes fonctions, je suis capable de prendre des décisions directement contraire à ma foi. » Une des leçons que nous pouvons tirer de l'exemple donné par 

Arnaud Beltram, c'est qu'un vrai serviteur chrétien de l'État ne saurait vivre dans cette dualité. Bien au contraire, c'est la cohérence entre l'intime et le public qui lui confère sa vraie force. 


Les « valeurs » qui animent les « sentinelles de la société » sont bien souvent au antipodes de celles qui meuvent cette même société. 


L'esprit de sacrifice, inculqué dans les armées dès la formation initiale, se heurte à l’individualisme contemporain. La cohésion du groupe, la force du binôme, la capacité à accepter la souffrance, à se dépasser, à continuer la mission même dans des conditions dégradées… tout cela se heurte au matérialisme ambiant, à l'hédonisme, à l’égoïsme. 


Enfin, l'idéal même d'une vie consacrée à ce qui la dépasse (le bien commun) est directement contraire à l'horizontalité désespérante d'une laïcité devenue trop souvent laïcisme ou athéisme militant. Un militaire sur les pas de saint Maximilien Kolbe Cette dichotomie entre les « valeurs » de la société et celles exigées des serviteurs de l'État en charge de la sécurité de cette même société provoque bien souvent, chez ces derniers, de véritables implosions morales – décrochage intérieur, burn-out, états de stress dépassé… 


C'est une urgence professionnelle pour eux, pour leurs institutions, de retrouver les bases philosophiques, éthiques et métaphysiques du sens de leur action. Sur ce chemin, il est évident, que parmi eux, ceux qui ont la chance d'être porteurs de la foi chrétienne par héritage ou par recherche personnelle y sont aidés. En effet, nombre de ces « valeurs » trouvent leur déploiement dans la « morale chrétienne », et la grâce opérante de Dieu en ses sacrements leur est d'un secours précieux. 


Mais, en matière civique, l'éthique chrétienne trouve la majeure part de ses sources dans la philosophie grecque, en particulier chez Aristote et Platon. Transmises tout au long du Moyen Âge, cette éthique a irrigué en profondeur notre conscience européenne. On songe en particulier ici au développement de la chevalerie, permettant de christianiser, de civiliser, l'usage de la force au service de ce qui dépasse l'intérêt immédiat, au service du suzerain, dans le respect du faible, de la femme, de l'orphelin, et des droits de Dieu.


 Aujourd'hui, retrouver le sens du bien commun, en connaître les fondements philosophique et les exigences dans l'action, est une nécessité vitale pour tous les serviteurs de l'État... et au-delà, dans le cadre de notre lutte contre le terrorisme, pour tous les citoyens. Quelles que soient ses convictions religieuses, philosophiques, politiques – et l'on comprend ici ce que veut dire la neutralité des militaires – le serviteur armé de l'État doit avoir, très tôt dans sa formation, acquis une intime conviction. Celle qui vous anime au moment de la crise : que le sacrifice ultime de sa vie vaut la peine, même si, la société même qu'il défend, a bien du mal à le comprendre. 


Sur ce chemin ardu, la figure héroïque d'Arnaud Beltram nous offre un témoignage de plus. Que son sacrifice soit porteur de renouveau et de courage pour notre patrie. Le témoignage du prêtre venu au chevet d'Arnaud Beltrame Le père Christian Venard est aumônier militaire depuis vingt ans. Il a accompagné les troupes françaises sur tous les théâtres d'opération et reçu le dernier souffle de deux de ses parachutistes tués par Mohammed Merah le 15 mars 2012 (voir son témoignage dans La Vie du 16 novembre 2015). Il est auteur d'Un prêtre à la guerre (Tallandier, 2014), et co-auteur d'un autre ouvrage qui aborde notamment la question du sens de l’engagement, la Densification de l'être (rééd. 2018, éditions Pippa), livre qui nous a particulièrement intéressés dans le contexte de la mort du lieutenant-colonel Beltram.

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

EVERYDAY EXPERTS ? HOW PEOPLE'S KNOWLEDGE CAN TRANSFORM THE FOOD SYSTEM

EVERYDAY EXPERTS ? HOW PEOPLE'S KNOWLEDGE CAN TRANSFORM THE FOOD SYSTEM | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

EVERYDAY EXPERTS:

 HOW PEOPLE'S KNOWLEDGE CAN TRANSFORM THE FOOD SYSTEM 


The Milk Crisis in India Everyday Experts: Full Book Download chapters from each of the five themes below or click here to download the complete book (14MB).


 Introduction: Everyday Experts Everyday Experts explains how knowledge built up through first-hand experience can help solve the crisis in the food system.

 It brings together fifty-seven activists, farmers, practitioners, researchers and community organisers from around the world in 28 original chapters to take a critical look at attempts to improve the dialogue between people whose knowledge has been marginalised in the past and others who are recognised as professional experts. 


Using a combination of stories, poems, photos and videos, the contributors demonstrate how people’s knowledge can transform the food system towards greater social and environmental justice. Many of the chapters also explore the challenges of using action and participatory approaches to research. 


 This is a recipe book for change. It is an amazing cornucopia of knowledge that is held, produced and passed on by experts of experience, diverse global communities and stewards of traditions. It is a must-read for anyone wanting to understand our food cultures and food system from different lenses.


 It is also a call to action for those seeking to change the global food system. 


 Dee Woods, Co-Founder and Coordinator of Granville Community Kitchen and food advisor to the Mayor of London, UK. 1 


Theme 1 – Participatory research - practitioner reflections 

 2 Theme 2 – Knowledge process in social movement organizations and non-government organizations 

 3 Theme 3 – Education and critical learning processes

 4 Theme 4 – Community-university engagement 

 5 Theme 5 – Autonomous approaches to Action Research: Knowledge processes occurring in different spaces outside of mainstream institutions 


 Theme 1 – Participatory research - practitioner reflections 1 - Looking inwards, looking outwards: reflecting on an Indigenous research approach Tabitha Martens 

 2 - Reflecting on a participatory process on biofuels challenges Jasber Singh 

 3 - Earth Mother: participatory theatre with indigenous peoples N. Madhusudan 

4 - CAIS Maloka: Researching our Campesino reality through critical reflection, participation, action and learning Javier Sanchez Rodríguez and Maria Pastora de la Pava 

 5 - Participatory workers: from tyrants to critical thinkers Tom Wakeford 

 6 - Recovering Andean food wisdom: participatory methods and food sovereignty in the Peruvian Andes Maruja Salas and Timmi Tillmann 7 - Participatory action research transforming local food systems in India, Iran and Peru Michel P. Pimbert, Periyapatna V. Satheesh, Alejandro Argumedo, and Taghi M. Farvar 

 8 - A farmer-to-farmer agroecological approach to addressing food security in Malawi Hanson Nyantakyi-Frimpong, Catherine Hickey, Esther Lupafya, Laifolo Dakishoni, Rachel Bezner Kerr, Isaac Luginaah and Mangani Katundu

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

"Citizen Science" : critical readings and bibliography

"Citizen Science" : critical readings and bibliography | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
A working list of critical readings on citizen science Citizen science, as defined in the book People’s Knowledge (Practical Action, 2016), is a form of research covering a spectrum of levels of pe…
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Understanding how the Earth Charter can serve as a guidance for social enterprises (and legislators)

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Hacker, Violaine (2017). “Can the Earth Charter Movement Promote the Common Good” in Collaborative Book. Sustainable Development & Ethics 

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Sustainable Development and the role of Social Charters (the Earth Charter).

Sustainable Development and the role of Social Charters (the Earth Charter). | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

World Collaborative ebook ... to be pursued in 2018/2019.



First essays: 


Mackey, Brendan (2017). “A Reflection on The Earth Charter Project and its Mission in the Anthropocene” 


Bernstein, Johannah (2017). “Earth Charter and Human Rights” 


Bosselmann, Klaus, Engel, Ron and Taylor, Prue (2017). “Giving the Earth Charter a New and More Powerful Voice” 


Brown, Donald (2017). “Reflections on Major Obstacles Preventing the Earth Charter Project from Achieving its Long-term Goals” 


 Capra, Fritjof (2017). “The Community of Life” Downer, Nigel (2017). “The Earth Charter as a global ethic” 


 Hacker, Violaine (2017). “Can the Earth Charter Movement Promote the Common Good” 


 Heyerdahl, Bjorn (2017). “A Re-Genesis: Actioning the Earth Charter” 


Lambooy, Tineke (2018). “Understanding how the Earth Charter can serve as a guidance for social enterprises (and legislators)” 


 Muller, Eduard (2017). “Thoughts and comments about “A Reflection on The Earth Charter Project and its Mission in the Anthropocene¨


 Ogbuiweg, Akpezi (2017). “The Contemporary Twist of Hope” Preston, Noel (2017). 


Looking Back: Looking Forward” Robinson, Nick (2017). “Norms for an Ecological Society” 


 Roerink, Alide (2017). “The Earth Charter: A Game Changing Ethical Guide” 


 Song, Li (2017). “The Earth Charter – continued global dialogue”

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Qui est l'Homme ? MOOC des Bernardins, dès Mars 2018. 

Qui est l'Homme ? MOOC des Bernardins, dès Mars 2018.  | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

Introduction à l’Anthropologie philosophique, ce MOOC étudie les grandes questions qui se posent au sujet de l’être humain : Tout être humain est-il une personne ? Sommes-nous libres de nos actes ? Notre identité est-elle figée ?


A qui s'adresse ce MOOC Ce MOOC est destiné à tous ceux qui veulent réfléchir à la particularité de l’Homme, son identité, sa nature. L’itinéraire se veut accessible au plus grand nombre et pas seulement aux initiés à la philosophie. Si l’enseignant est prêtre, il s’agit bien d’un cours de philosophie qui ne s’adresse pas exclusivement aux chrétiens. Objectifs pédagogiques Le MOOC ambitionne de faire découvrir quelques structures fondamentales de l’être humain pour mieux faire comprendre qui est l’Homme, comment il agit et se distingue dans l’univers


. Objet du cours Il s’agira de regarder une à une les grandes composantes de l’être humain (personne, conscience, liberté, etc) pour en comprendre les ressorts fondamentaux et enjeux existentiels.


 Ce MOOC abordera des thématiques très contemporaines et cherchera à rester très concret tout du long. Le cours tiendra que l’Homme est une personne libre et responsable qui a besoin de s’accomplir dans une vie sociale en construisant autour de lui une personne collective. 


 Contenu du cours 


 Le cours se déroulera sur douze semaines, onze pour le contenu du cours et une pour l’évaluation finale : 


 Semaine 1) Introduction générale 


 Semaine 2) La Personne L’Homme est une personne dès sa conception mais il a besoin de s’accomplir dans une vie sociale.


 Semaine 3) La Conscience Il y a une conscience de soi intellectuelle, et une conscience morale qui dicte la loi, la première rend possible la seconde. 


 Semaine 4) L’Identité L’identité est un processus interactif en évolution constante qui génère une identité collective.


 Semaine 5) La Liberté Il faut distinguer la liberté au sens de libre-arbitre et la liberté au sens de capacité à réaliser ses désirs. Semaine 


6) La Responsabilité Etant libre, la personne est responsable d'elle-même et des autres.


 Semaine 7) L’Acte humain L’acte humain combine toujours une intention morale et un objet d’acte concret.


 Semaine 8) Le Corps Le corps appartient pleinement à la dignité de la personne, à sa liberté, à sa responsabilité.


 Semaine 9) Le Lien à la vérité L’Homme a besoin de connaître la vérité, cela passe par son corps et sa liberté.


 Semaine 10) Institution et Autorité Par le biais des institutions et de l’autorité, la collectivité devient une personne collective.


 Semaine 11) Conclusion générale L'enseignant Docteur en philosophie, professeur à la faculté Notre-Dame, le Père Matthieu Villemot est aussi vicaire à la paroisse Saint Honoré d’Eylau. Il a une grande expérience de la pastorale caritative, auprès des handicapés, des malades, des personnes âgées, des prostitués, etc. Publications récentes - 


Livres : .


Regarder l’Homme transpercé, Quelques grandes Pauvretés urbaines, Parole et Silence, coll. « Cahiers des Bernardins », n° 119, 2016 . Corps et Vie blessée, Parole et Silence, coll. « Essai », 2014, préface de Mr Jacques Ducamp . Toute Vie vaut la Peine, Paroles et Silence, coll. « Cahiers des Bernardins » n° 108, 2013, Préface du père Brice de Malherbe - Articles : . Matthieu Villemot, Emmanuel Brochier, Jacques de Longeaux, Brice de Malherbe, Jean-Guilhem Xerri, « L’unité du genre humain au défi du transhumanisme », Revue théologique des Bernardins, n° 18, septembre-décembre 2016, p. 115-117 . « La violence est-elle en l’Homme » ?, Revue théologique des Bernardins, n° 16, janvier-avril 2016, p. 145-157 . « La Dignité du Corps », in Mgr Jérôme Beau (dir.) ; Questions sur la Foi dans la Vie de tous les Jours, Parole et Silence, 2014 . « Qu’est-ce que la Santé ? », in Mgr Jérôme Beau (dir.) ; Questions sur la Foi dans la Vie de tous les Jours, Parole et Silence, 2014 . « Un juste exercice de l’autorité est-il possible ? », in Mgr Jérôme Beau (dir.) ; Questions sur la Foi dans la Vie de tous les Jours, Parole et Silence, 2014 Enseignements récents - Cours publics : . "Le procès de la vérité" (lien entre personne et vérité) . "Liberté humaine, liberté divine" (la liberté dans sa relation aux autres et à Dieu) . "Contempler l'Homme transpercé" (les grandes pauvretés à Paris) - Faculté Notre-Dame : . "Introduction à la métaphysique" . "Question philosophique de Dieu" . "Histoire de la Philosophie contemporaine" . "Séminaire de licence d’éthique biomédicale" - Institut Supérieur de Sciences Religieuses (ISSR) : . "Corps et vie blessée" Le Père Matthieu Villemot est en outre responsable de l’équipe de recherche en éthique biomédicale de la Faculté Notre-Dame.

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Managing Knowledge : "Mission-oriented" RRI / research & innovation in the European Union 

Managing Knowledge : "Mission-oriented" RRI / research & innovation in the European Union  | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
Details of the publication
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

Bien commun & Praxis: "L'Expérience est le plus beau des livres…"

L’expérience est le plus beau et le plus riche des livres… 

more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

Bien commun sous l'angle de la notion de capabilités d'Amartya Sen.

Une capabilité est, suivant la définition qu’en propose Amartya Sen, la possibilité effective qu’un individu a de choisir diverses combinaisons de fonctionnements1, autrement dit une évaluation de la liberté dont il jouit effectivement. L’approche des capabilités a par la suite connu d’importants développements, notamment dans les travaux de la philosophe Martha Nussbaum, qui relie l’approche des capabilités et la politique du care proposée par Joan Tronto, et souligne l’ancrage de cette approche dans la tradition de pensée libérale en même temps que son inspiration marxiste. Chez Amartya Sen, la notion prend racine dans la théorie du choix social ainsi que dans la philosophie morale et dans la philosophie de l'action analytique.

more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

Comprendre la philosophie du bien commun

La référence au bien commun peut-elle demeurer présente dans les processus de décision publique dans des sociétés pluralistes ? Il n’est plus simplement donné comme une vision globale primant sur les droits des personnes.


more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, November 21, 2013 11:14 AM

A lire:

Présentation claire et synthtique des courants philosophiques.

Et interrogation sur leur actualité.

Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !
Scoop.it!

ÉTHIQUE ET RESPONSABILITÉ PAR JEAN-CLAUDE AMEISEN | Pluralisme des opinions et expertises des citoyens

ÉTHIQUE ET RESPONSABILITÉ PAR JEAN-CLAUDE AMEISEN | Pluralisme des opinions et expertises des citoyens | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
Inauguration des Rencontres de la Fondation EDF avec Jean-Claude Ameisen, médecin et chercheur, professeur d’immunologie, engagé dans la réflexion éthique et dans le développement des relations entre science, culture et société. Il vient nous parler de son rôle de Président du Comité consultatif national d’éthique et de la transdisciplinarité qu’elle exige.

Via COMMON GOOD FORUM
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Science & Imagination (listen to the podcast)

Science & Imagination (listen to the podcast) | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
Podcasts These three podcasts have been produced by the Centre for Agroecology, Water and Resilience (CAWR). In each, CAWR’s Tom Wakeford interviews eminent philosopher Mary Midgley about how her c…
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Learning as a Social Movement Strategy: Popular education, Freire, International movement building –

Learning as a Social Movement Strategy: Popular education, Freire, International movement building – | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
The use of education, learning, and training as a strategy to build movements and fight oppression has a long history, especially in agrarian social movements. Sometimes referred to as ‘popular education’, such approaches contrast with […]
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

How can knowledge be truly co-produced in a spirit of mutual learning and respect?

NEW BOOK LAUNCHED – People’s Knowledge…Escaping the White-walled Labyrinth

 WILLIAM MORTADA FRIDAY NOVEMBER 11TH, 2016 NEWS LEAVE A COMMENT

 The world of research run by universities and other institutions is dominated by a culture that is white, upper-middle class and male. When people from communities that have previously been excluded are asked to take part in research – even participative research – they are seldom able to do so on equal terms. Instead of being supported to draw on the expertise that they have gained from their life experience, they find themselves trapped in a ‘white-walled labyrinth’. People’s Knowledge and Participatory Action Research opens up a new realm of understanding, one that has been created by authors who are mainly non-academics, and who bring their own perspectives on the production and validation of knowledge.

 The book attempts to address some of the tensions between traditional and more participatory approaches to research by exploring three questions: What kinds of oppression can take place when people who experience exclusion work with professional researchers? How can knowledge be truly co-produced in a spirit of mutual learning and respect? What are the most promising approaches to build future alliances for creating a ‘people’s knowledge’ that treats equally the professional researcher and those whose expertise comes from their life experience? The book ends with some signposts for transforming participatory and action-orientated approaches to research in order to achieve social and environmental justice. 

 Praise for this book: ‘People’s Knowledge and Participatory Action Research offers a radical exploration of the deep knowledge held within communities under siege by neoliberalism and traditional forms of science; the dedicated refusal to surrender this knowledge to the hegemonic gaze of “experts”, grip of white supremacy or bribes of corporate interests, and the joy and delicacies of engaging in participatory research for justice. A must-read for community-based researchers and even more so for academics deluded by fantasies of expertise. Congratulations!’ Michelle Fine, Distinguished Professor of Social Psychology, Women’s Studies and Urban Education, City University of New York. 

 ‘This book is an important contribution to helping all of us — academics and grassroots-led researchers — to think through what it means to collaborate. Clearly written and with both practical wisdom and theoretical reach, it is a book to get some useful conversations started.’ Keri Facer, Professor of Educational & Social Futures, University of Bristol and AHRC Leadership Fellow, Connected Communities ‘Given the pressing environmental and social justice issues facing society today, research should be moving towards a co-production of knowledge with communities. However, too often it is questionable whether it is, or whether there continues to be a top down process of knowledge dissemination to the public from the “white walls” of the academy. 

Through writing, reflection, poetry and the visual arts, this book draws out these issues — political, ethical, and social — and provides an important platform for people outside these walls from which to speak about their collaborative knowledge production practices.’ Jacqueline Vadjunec, Associate Professor, Department of Geography, Oklahoma State University ‘This engrossing and timely collection exposes the weaknesses of conventional academic research. The authors outline a new approach for action research, taking us in a direction that will help heal the many divisions in our fractured world. Anyone involved in research, whether in universities, community organizations or governments, should read it. I loved the fresh voices on gender and race. 

We should all write letters to our younger action researcher selves acknowledging how colonized we have been. When we liberate ourselves we liberate those with whom we partner. This would be a great deal.’ Hilary Bradbury, Editor of Handbook of Action Research and Action Research Journal. The book has been published by Practical Action Publishing as an e-book. You can download a copy from the link below: People’s Knowledge and Participatory Action Research Book (PDF 3.6MB) Now available in Español: Conocimiento popular e Investigación acción participativa (PDF 2.3MB) Print copies available from Practical Action Publishing. Contents Introduction Editorial collective Learning at the University of Armageddon 

Anonymous contributions Making connections in the “white-walled labyrinth” Mayra Guzman, Cedoux Kadima, Grace Lovell, Asha Ali Mohamed, Ros Norton, Federico Rivas and Alpha Thiam Examining our differences Asha Ali Mohamed, Asma Istwani, Beatriz Villate, Emilia Ohberg, Eva Galante, Fatma Mohamed, Ijaba Ahmed, Hinda Mohamed Smith, Lucy Pearson, Mayra Guzman, Salma Istwani, Shanti Sakar, Susanna Hunter-Darch and Tamanna Miah Cultivating an anti-racist position in post-race society Jasber Singh Poems Chris JaM A puzzling search for authenticity in academia Lucy Pearson, Javier Sanchez Rodriguez and Asha Ali Mohamed Community media and cultural politics on Tyneside Hugh Kelly with Graham Jeffrey A civil rights activist reflects on research David Clay LiverNorth: combining individual and collective patient knowledge Tilly Hale The original citizen scientists Editorial collective with paintings from Haiti by Michel Lafleur Signposts for people’s knowledge Tom Wakeford
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

The Earth Charter and the 70th Anniversary of the UN Universal Declaration of Human Rights,  Johannah Bernstein

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

New Ostrom Workshop program focuses on institutions and organizations

New Ostrom Workshop program focuses on institutions and organizations | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
The newest research program at Indiana University Bloomington's Ostrom Workshop is up and running, and its first gathering of interested researchers will take place this month
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Spirituality, Common good & Sustainable Development : conference in Rome, may/june 2018 

Spirituality, Common good & Sustainable Development : conference in Rome, may/june 2018  | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it
MAY 24 - JUNE 1, 2018
Rome & Assisi, Italy
Co-Convened by
Saint Thomas University Center for Ethics
& Forum 21 Institute
more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

L’entreprise comme commun

L’entreprise comme commun | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

L’entreprise comme commun Au-delà de la RSE


 Cécile Renouard, Swann Bommier


 En 2011, la Commission européenne donne une nouvelle définition de la Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) : la maîtrise par une entreprise de ses impacts. C’est un véritable changement de paradigme vis-à-vis de la conception encore prédominante selon laquelle l’entreprise contribuerait à la société par la maximisation du profit, par le respect des règles et par des actions philanthropiques volontaires. 


 Mais pour être effective, cette nouvelle perspective implique – paradoxalement – d’en finir avec la RSE : celle-ci continue, en effet, à être envisagée de façon instrumentale et de manière séparée de la stratégie. Maîtriser ses impacts sur des territoires et au long de chaînes de valeur aujourd’hui mondiales suppose de définir et d’évaluer l’entreprise comme un commun : par la démocratisation de sa gouvernance et par sa capacité à préserver les biens communs mondiaux tant immatériels (la légitimité démocratique, le lien social, la souveraineté populaire) que matériels (le climat, la biodiversité, les ressources naturelles). 


Tout en s’appuyant sur une lecture historique, cet ouvrage analyse les avancées actuelles, engagées par des mouvements sociaux aussi bien que par des entreprises et des pouvoirs publics de différents pays, pour faire évoluer les mentalités, les normes et les pratiques. 


Biographie des auteurs 


 Cécile Renouard est professeur de philosophie et d’éthique sociale au Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris, elle dirige le programme de recherche « CODEV - entreprises et développement » à l’ESSEC et enseigne à l’ESSEC, à l’École des Mines de Paris et à Sciences Po. Elle est auteure de plusieurs ouvrages dont 20 Propositions pour réformer le capitalisme (co-dirigé avec Gaël Giraud, Champs-Flammarion, 2012), Éthique et entreprise (L’Atelier, 2015). 


 Swann Bommier est docteur en science politique, docteur associé au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po, et enseignant à l’Université Paris-I Panthéon Sorbonne.

more...
No comment yet.
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

The Value of Everything, Making and Taking in the Global Economy by Mariana Mazzucato, 2018

The Value of Everything, Making and Taking in the Global Economy by Mariana Mazzucato, 2018 | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | Scoop.it

Who really creates wealth in our world? And how do we decide the value of what they do? At the heart of today's financial and economic crisis is a problem hiding in plain sight. In modern capitalism, value-extraction - the siphoning off of profits, from shareholders' dividends to bankers' bonuses - is rewarded more highly than value-creation: the productive process that drives a healthy economy and society. We misidentify takers as makers, and have lost sight of what value really means. Once a central plank of economic thought, this concept of value - what it is, why it matters to us - is simply no longer discussed. 


Yet, argues Mariana Mazzucato in this penetrating and passionate new book, if we are to reform capitalism - to radically transform an increasingly sick system rather than continue feeding it - we urgently need to rethink where wealth comes from. Who is creating it, who is extracting it, and who is destroying it? 


Answers to these questions are key if we want to replace the current parasitic system with a type of capitalism that is more sustainable, more symbiotic: that works for us all. The Value of Everything will reignite a long-needed debate about the kind of world we really want to live in. 


 Read more at https://www.penguin.co.uk/books/280466/the-value-of-everything/#GwF1Bu0rHTZd7JsI.99

more...
No comment yet.