Avertisseurs de radars
465 views | +0 today
Follow
Avertisseurs de radars
La controverse liée au avertisseurs de radars
Curated by Julien K
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien K
Scoop.it!

Comment les gardiens de la paix peuvent-ils vérifier la conformité de mon équipement?

Comment les gardiens de la paix peuvent-ils vérifier la conformité de mon équipement? | Avertisseurs de radars | Scoop.it

Pour l'instant, aucun appareil ne permet aux policiers de savoir si un automobiliste utilise un avertisseur de radar. Par ailleurs, les forces de l'ordre ne sont pas autorisés à manipuler le boîtier GPS ou le téléphone portable du conducteur pour vérifier s'il est conforme. Le protocole du 28 juillet 2011 prévoit que les conducteurs doivent présenter un «certificat de mise en conformité», fourni par le fabricant de l'appareil, mais aucun texte n'a encore été adopté à ce sujet.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

Une loi difficile à appliquer...

Une loi difficile à appliquer... | Avertisseurs de radars | Scoop.it

     On sait que depuis le 28 novembre dernier les constructeurs et éditeurs ont dû bannir le terme « radar » de leurs équipements et applications, et qu’il faut désormais parler « d’assistants d’aide à la conduite » et de « zones de danger». Des modifications qui ont déjà fait l’objet de mises à jour pour certains matériels.

 

     Le gouvernement veut donc aller plus loin et continuer la chasse à tout ce qui peut fournir à l’automobiliste des informations sur la situation des radars, histoire d’en finir une bonne fois pour toutes avec cette bizarrerie législative qui rendait possible d’être alerté en temps réel et en toute légalité de la présence de radars fixes et mobiles via son GPS alors que la même chose était totalement illégale à l’aide d’un détecteur de radar à l’ancienne.

 

     Problème : la technologie avance vite, très vite, bien plus vite que la législation. Et même si les autorités publient un décret qui promet l’enfer aux automobilistes équipés de systèmes les alertant de la présence de radars (jusqu’à 1500 euros d’amende et retrait de 6 points du permis), dans les faits et sur le terrain il sera certainement difficile pour la maréchaussée de faire appliquer la loi à la lettre. Car les cas de figure sont divers, les équipements variés, et le tout pose de nombreuses questions.

 

Une loi, des dizaines de cas de figure

 

     Concernant les équipements tout d’abord. Dans la panoplie actuelle de l’automobiliste il existe au moins quatre moyens d’être alerté de la présence de radars : le GPS autonome, le smartphone (voire la tablette) avec application dédiée, le module spécial (type Wikango ou Coyote) et le GPS intégré à la voiture.

Quelle politique de mise à jour ?

Enfin, il reste le cas le plus épineux, celui des GPS autonomes et des smartphones. Si il est moins aisé d’installer des applications non conformes sur un GPS, on fait à peu près ce que l’on veut sur un smartphone (surtout un Android). D’autre part, comme l’indiquait Europe 1 dans un reportage sur le sujet ce matin, les smartphones sont « hors d’atteinte » également pour des raisons légales :

Les automobilistes qui utilisent leur smartphone comme GPS et parfois comme avertisseur de radars ne devraient toutefois pas être inquiétés. Les forces de l’ordre ne peuvent pas, en effet, lors d’un simple contrôle routier, fouiller dans le téléphone portable d’un automobiliste pour savoir si celui-ci a installé telle ou telle application GPS avec avertisseur de radars.

 

Des mesures… à deux vitesses

 

     Si cette règle s’applique aux smartphones, pourquoi ne s’appliquerait-elle pas aux GPS autonomes et embarqués ? Et comment un représentant de la force publique pourra savoir si j’utilise un avertisseur sous la forme d’une application illégale que je peux désactiver d’un simple clic au moindre contrôle ?

 

     On le voit, autant de questions qui restent pour le moment sans réponses, et qui démontrent une fois encore que la technologie a toujours un train d’avance sur la législation, rendant celle-ci difficile voire impossible à appliquer sans risque d’être désavouée pour différents vices de forme, comme par exemple la discrimination en fonction de l’équipement utilisé.

On souhaite bien du courage aux agents de la maréchaussée tant les situations ubuesques risquent de se multiplier…

more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

Le gouvernement interdit les avertisseurs de radars

Le gouvernement interdit les avertisseurs de radars | Avertisseurs de radars | Scoop.it
Les avertisseurs de radars seront interdits en France. La décision du gouvernement est sans équivoque et fait grincer des dents du côté des sociétés proposant ce genre d’appareils.
more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

2006, la controverse commence

2006, la controverse commence | Avertisseurs de radars | Scoop.it

Deux ans après leur installation les radars automatiques suscitaient toujours la controverse : élément clef de la politique de sécurité routière ou simple racket des automobilistes pour remplir les caisses de l'Etat ? La question reste en suspend. En 2005 les radars avaient généré plus de quatre millions de PV et près de 200 millions d'euros d'amende.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

Qu'est ce qu'un radar automatique ?

Qu'est ce qu'un radar automatique ? | Avertisseurs de radars | Scoop.it

Le très celebre Wikipedia le decrit comme "[...]un appareil de contrôle de la vitesse des véhicules routiers disposé sur le bord des routes et qui fonctionne seul, sans l'intervention d'un opérateur."

Les radars automatiques sont globalement composés d’un flash, d’une caméra numérique et d’un radar de vitesse.

L'arrivée de tels appareils a donc été rendu possible par l'invention de systemes d'identification numerique des vehicules et surtout de leurs plaques d'immatriculation , a partir de la mise en relation des deux outils principaux qui sont le radar et la camera.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

Interdiction des avertisseurs de radars : Quelques mois plus tard, le décret paraît

Interdiction des avertisseurs de radars : Quelques mois plus tard, le décret paraît | Avertisseurs de radars | Scoop.it

L'interdiction des avertisseurs de radars "non conformes" à l'accord passé entre le gouvernement et les principaux fabricants de ces appareils entre en vigueur demain après la publication du décret d'application au Journal Officiel aujourd'hui. La détention, le transport et l'usage de ce type d'appareil est désormais passible d'une amende de 1.500 €, d'un retrait de six points et de la confiscation de l'appareil.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

La vérité sur l’argent des radars automatiques !

La vérité sur l’argent des radars automatiques ! | Avertisseurs de radars | Scoop.it

A la suite de l’annonce de la sup­pres­sion des pan­neaux aver­tis­seurs de radars (edit : il sem­ble­rait que le démon­tage soit sus­pendu jusqu’à ce que se tiennent des concer­ta­tions locales), nom­breux sont ceux qui doutent de la véri­table inten­tion du gou­ver­ne­ment. Quel est l’objectif pour­suivi ? Sau­ver des vies ou faire ren­trer de l’argent dans les caisses de l’Etat ?

more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

[Humour] Comment pirater un radar automatique ?

[Humour] Comment pirater un radar automatique ? | Avertisseurs de radars | Scoop.it
Qui n'a jamais songé à pirater un radar automatique afin de faire sauter tous ses PV ?
more...
No comment yet.
Scooped by Julien K
Scoop.it!

Avertisseur de radar

Avertisseur de radar | Avertisseurs de radars | Scoop.it

     Avec la multiplication des radars fixes sur les routes de l’Hexagone, les avertisseurs de radars ont le vent en poupe. Mais comment marchent-ils ? Et qu’est ce qu’un avertisseur communautaire ? Euro-assurance, votre partenaire assurance auto, vous dit tout.

 

Avertisseur et non pas détecteur !

 

     Il ne faut pas confondre l’avertisseur de radars avec un détecteur. Si les deux appareils existent, le premier est légal en France, le second est interdit. En effet, l’avertisseur répertorie l’emplacement de tous les radars fixe, Il vous alerte ainsi à l’approche de l’un d’entre eux. Le détecteur capte les ondes émises par les radars fixes et mobiles pour signaler leur emplacement. Certains parviennent même à brouiller les radars. Ces détecteurs sont totalement interdits.

 

Qu’est-ce qu’un avertisseur communautaire ?

 

     Les avertisseurs de radars de certaines marques, comme Coyote et Alerte GPS, peuvent également vous signaler les radars mobiles. Ils s’appuient pour cela sur leur communauté d’utilisateurs, chaque conducteur équipé pouvant signaler la présence d’un radar mobile.

 

A quel prix ?

 

     Les tarifs varient beaucoup. Les « simples » avertisseurs sont très abordables. On en trouve dès 35 €. Attention toutefois à bien les mettre à jour. C’est possible sur internet, en les connectant à un ordinateur.

Pour des modèles communautaires, le prix est bien plus élevé. De plus, il faut s’acquitter d’un abonnement. Il garantit des mises à jour régulières des radars fixes et quotidiennes des radars mobiles grâce à la communauté.

Pour le n°1 du secteur, Coyote, comptez entre 150 et 480 €, selon les modèles. Ce tarif inclut quelques mois d’abonnement. Ensuite, il faut débourser 144 € par an pour l’abonnement.

more...
No comment yet.