Autres Vérités
114.6K views | +4 today
Follow
Autres Vérités
Autres Vérités
Chercher, documenter, comprendre, expliquer le monde autrement ...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Opération contre la porno infantile, 51 arrestations au Brésil

Opération contre la porno infantile, 51 arrestations au Brésil | Autres Vérités | Scoop.it

"La police brésilienne a lancé mercredi dans 18 des 27 États du pays une vaste opération contre la pédophilie et la pornographie infantile sur internet qui a donné lieu à 51 arrestations.

Près de cent mandats d'arrêt et de perquisition ont été émis pour cette opération baptisée «Darknet», a souligné la police dans un communiqué.

En outre, «des informations sur des suspects d'autres pays ont été fournies aux autorités du Portugal, de l'Italie, de la Colombie, du Mexique et du Venezuela», selon la même source.

«Nous avons réussi à identifier des personnes qui essayaient de diffuser ce matériel et aussi ceux qui abusaient des enfants», a déclaré lors d'une conférence de presse le chef de la police de l'État du Rio Grande do Sul, Sandro Luciano Caron." (...)



Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Indignations & GLOBAL(R)EVOLUTION
Scoop.it!

Touchez pas au Xingu

Vignette documentaire de la resistance des indiens du Xingu contre la construction du Mega barrage Belo Monte.
Appel au secours du chef Raoni, Kayapo, peuple de l 'Amazonie brésilienne. Il est venu en mai 2010 pour demander un soutien international contre la construction du barrage hydroélectrique de Belo Monte prévue sur le fleuve Xingu. Ce barrage sera le 3ème plus grand barrage au monde et il fait suite à la construction d'un autre barrage, celui de Jirau, construit sur le fleuve Madeira.

Il a obtenu plus de 100 000 signatures à la pétition qu'il avait lancée en France en 2010. Son comité de soutien attendait Raoni avec enthousiasme pour lui remettre ces signatures et l'accompagner dans sa démarche militante. Fort de ce soutien, il avait légitimité pour interpeller le parlement français et le parlement européen. Eva Joly s'était dit prête à l'accompagner à Strasbourg. Le 26 septembre 2011 était prévu à l'ordre du jour de la session en séance plénière un débat sur les infrastructures de barrages dans les pays en développement.

Aujourd'hui deux multinationales françaises sont engagées dans la construction de méga-barrages hydroélectriques au Brésil, Alstom et GDF-Suez. Au sujet de la construction du barrage de Belo Monte, Carlos Minc, Ministre de l'Environnement brésilien a déclaré : "L'entreprise (qui gagnera l'appel d'offres) devra dépenser 800 millions de dollars en compensations", notamment pour la préservation des terres indigènes ».
L'entreprise publique brésilienne Eletrobras, via sa filiale Norte Energia, a remporté l'appel d'offre pour la construction du barrage de Belo Monte. Dans ce consortium, des entreprises françaises comme Alstom sont partie-prenantes. Et l'AFD vient justement d'accorder un prêt à Eletrobas de 100 millions d'euros, tout en finançant un appui technique pour la gestion durable des forêts en Amazonie...
ALSTOM, via sa filiale brésilienne ALSTOM Hydro Energia Brasil Ltda a signé plusieurs contrats avec l'Etat Brésilien dans le secteur des transports, sur le marché de l'eau (assainissement, irrigation), dans l'énergie thermique, hydraulique et éolienne. La compagnie française Alstom est le plus grand constructeur mondial de grands barrages. Elle opère dans les barrages de Bakun en Malaisie, Yusufeli en Turquie, Maheshwar en Inde et les Trois Gorges en Chine. L'Etat français a détenu jusqu'à 21% de son capital, dont les parts ont été rachetées en 2006 par le groupe Bouygues. Bouygues détient aujourd'hui 30% du capital d'Alstom.

Le patron de Bouygues est un ami proche de Nicolas Sarkozy et ce dernier espère fusionner les deux groupes, voire même créer un consortium à trois avec AREVA, n°1 mondial de l'énergie nucléaire.
Nicolas Sarkozy va même plus loin puisqu'il vient d'obtenir le départ de la PDG d'AREVA afin d'ouvrir le capital d'AREVA à EDF capitalisée à 85% par l'Etat. EDF mène à l'heure actuelle des études sur la construction de barrages hydroélectriques au Brésil et a un oeil sur les projets nucléaires du Brésil: "Si le Brésil confirme son plan nucléaire, EDF est prête à apporter ses compétences", a indiqué Patrick Simon, Directeur général de UTE Norte Fluminense, filiale brésilienne d'EDF dont EDF détient 90% du capital.

En attendant, Alstom participera à la construction du barrage de Belo Monte. Alstom en fournira les turbines pour un contrat de 500 millions d'euros.
Pour construire ce barrage, 80% de la rivière Xingu va être détournée de son lit initial. La quantité de terre qui devra être enlevée pour sa construction sera plus importante que celle enlevée durant la construction du Canal du Panama. Les deux réservoirs et les canaux du barrage vont inonder 668 km2 dont 400 kilomètres carrés de forêt.
Parallèlement, GDF Suez se targue sur son site internet d'être, avec près de 1
700 collaborateurs,«un acteur de référence au Brésil». Le groupe y est implanté depuis cinquante ans, «et est aujourd'hui le premier producteur privé d'électricité du pays, par l'exploitation de 21 centrales, dont 13 hydroélectriques».
Actuellement GDF Suez est directement en charge de la construction du barrage de Jirau. L'Etat français est actionnaire à 36% de GDF SUEZ. C'est aussi sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy que les entreprises GDF et Suez ont fusionné.

 

Vignette documentaire de la resistance des indiens du Xingu contre la construction du Mega barrage Belo Monte.
Appel au secours du chef Raoni, Kayapo, peuple de l 'Amazonie brésilienne. Il est venu en mai 2010 pour demander un soutien international contre la construction du barrage hydroélectrique de Belo Monte prévue sur le fleuve Xingu. Ce barrage sera le 3ème plus grand barrage au monde et il fait suite à la construction d'un autre barrage, celui de Jirau, construit sur le fleuve Madeira.

Il a obtenu plus de 100 000 signatures à la pétition qu'il avait lancée en France en 2010. Son comité de soutien attendait Raoni avec enthousiasme pour lui remettre ces signatures et l'accompagner dans sa démarche militante. Fort de ce soutien, il avait légitimité pour interpeller le parlement français et le parlement européen. Eva Joly s'était dit prête à l'accompagner à Strasbourg. Le 26 septembre 2011 était prévu à l'ordre du jour de la session en séance plénière un débat sur les infrastructures de barrages dans les pays en développement.

Aujourd'hui deux multinationales françaises sont engagées dans la construction de méga-barrages hydroélectriques au Brésil, Alstom et GDF-Suez. Au sujet de la construction du barrage de Belo Monte, Carlos Minc, Ministre de l'Environnement brésilien a déclaré : "L'entreprise (qui gagnera l'appel d'offres) devra dépenser 800 millions de dollars en compensations", notamment pour la préservation des terres indigènes ».
L'entreprise publique brésilienne Eletrobras, via sa filiale Norte Energia, a remporté l'appel d'offre pour la construction du barrage de Belo Monte. Dans ce consortium, des entreprises françaises comme Alstom sont partie-prenantes. Et l'AFD vient justement d'accorder un prêt à Eletrobas de 100 millions d'euros, tout en finançant un appui technique pour la gestion durable des forêts en Amazonie...
ALSTOM, via sa filiale brésilienne ALSTOM Hydro Energia Brasil Ltda a signé plusieurs contrats avec l'Etat Brésilien dans le secteur des transports, sur le marché de l'eau (assainissement, irrigation), dans l'énergie thermique, hydraulique et éolienne. La compagnie française Alstom est le plus grand constructeur mondial de grands barrages. Elle opère dans les barrages de Bakun en Malaisie, Yusufeli en Turquie, Maheshwar en Inde et les Trois Gorges en Chine. L'Etat français a détenu jusqu'à 21% de son capital, dont les parts ont été rachetées en 2006 par le groupe Bouygues. Bouygues détient aujourd'hui 30% du capital d'Alstom.

Le patron de Bouygues est un ami proche de Nicolas Sarkozy et ce dernier espère fusionner les deux groupes, voire même créer un consortium à trois avec AREVA, n°1 mondial de l'énergie nucléaire.
Nicolas Sarkozy va même plus loin puisqu'il vient d'obtenir le départ de la PDG d'AREVA afin d'ouvrir le capital d'AREVA à EDF capitalisée à 85% par l'Etat. EDF mène à l'heure actuelle des études sur la construction de barrages hydroélectriques au Brésil et a un oeil sur les projets nucléaires du Brésil: "Si le Brésil confirme son plan nucléaire, EDF est prête à apporter ses compétences", a indiqué Patrick Simon, Directeur général de UTE Norte Fluminense, filiale brésilienne d'EDF dont EDF détient 90% du capital.

En attendant, Alstom participera à la construction du barrage de Belo Monte. Alstom en fournira les turbines pour un contrat de 500 millions d'euros.
Pour construire ce barrage, 80% de la rivière Xingu va être détournée de son lit initial. La quantité de terre qui devra être enlevée pour sa construction sera plus importante que celle enlevée durant la construction du Canal du Panama. Les deux réservoirs et les canaux du barrage vont inonder 668 km2 dont 400 kilomètres carrés de forêt.
Parallèlement, GDF Suez se targue sur son site internet d'être, avec près de 1
700 collaborateurs,«un acteur de référence au Brésil». Le groupe y est implanté depuis cinquante ans, «et est aujourd'hui le premier producteur privé d'électricité du pays, par l'exploitation de 21 centrales, dont 13 hydroélectriques».
Actuellement GDF Suez est directement en charge de la construction du barrage de Jirau. L'Etat français est actionnaire à 36% de GDF SUEZ. C'est aussi sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy que les entreprises GDF et Suez ont fusionné.


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Monnaies En Débat
Scoop.it!

Le FMDV soutient l’Economie Sociale et Solidaire & la reconnaissance des monnaies complémentaires au sein de la Recherche et des Agences des Nations Unies

Le FMDV soutient l’Economie Sociale et Solidaire & la reconnaissance des monnaies complémentaires au sein de la Recherche et des Agences des Nations Unies | Autres Vérités | Scoop.it
FMDV

Via Institut Palmas Europe
more...
Institut Palmas Europe's curator insight, May 6, 2013 8:40 PM

L'Institut Palmas en partenariat étroit avec le Fonds Mondial pour le Développement des Villes, l'Institut Veblen, l'agence des Nations Unies pour la Recherche en Dévoleppement Social et le Service de Liaison avec les acteurs non gouvernementaux de l'ONU, organise les 8 et 9 mai une rencontre sur "les Monnaies complémentaires et la Finance Alternative" en complément du programme de la Conférence internationale sur "les Potentiels et limites de l'ESS".

Vous pouvez y retrouver plsuieurs articles intéressants sur quelques cas de monnaies (Tumin au Mexique, Palmas au Brésil, C3 en Uruguay, SEL en Grèce, etc.) et sur la mise en perspective des monnaies sociales et du développement local et la complémentarité avec d'autres mécanismes de développement (articles de Marie Fare et de Jean-Michel Servet).

Bonne lecture !

 

http://www.unrisd.org/unrisd/website/events.nsf/%28httpAuxPages%29/69C2EE8E0C8A0849C1257B5F00300E40?OpenDocument&category=Papers

Rescooped by Autres Vériteurs from Monnaies En Débat
Scoop.it!

Banque communautaire brésilienne - Jornal Futura 10/01/2013


Via Institut Palmas Europe
more...
Institut Palmas Europe's curator insight, January 24, 2013 3:19 PM

Un reportage sur la Banque Preventorio dans l'Etat de Rio de Janeiro au Brésil (ville de Niteroi) qui existe depuis un an et a fédéré 80% des commerces locaux et déployé également un projet de recyclage en échange de monnaie sociale.

Elle appartient au réseau des banques communautaires brésiliennes sur le modèle de la Banque Palmas.

A regarder pour les lusophones !

Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Brésil 2014 - Préparez-vous à vivre l'inoubliable

"Au nom de ceux qui aiment vraiment le Football et aspirent à un Football équitable, juste et humain.

Un Football qui ne soit pas la vitrine édulcorée de la société de consommation.

Un Football qui ne camoufle pas les exactions et la violence des états.

Un Football qui ne soit pas soumis à une société privée milliardaire qu'est la FIFA.

Un Football qui ne soit pas un produit de propagande du consumérisme, accélérant notre plongée dans un enfer environnemental où l'existence même de l'humanité est en jeu.

Partout à travers le monde des voix s'élèvent. Nous ne voulons plus d'un Football pervertis par des multinationales usant de l'esclavagisme moderne et de la faiblesse des plus démunis pour générer des bénéfices colossaux.

Luttons pour un "Mondial" libre du système totalitaire marchand !

Luttons pour des choix collectifs qui poussent l'humanité à s'élever. Luttons pour faire de chaque grands évènements planétaires un symbole d'Humanité et d'Evolution.

Musique : Diplo - Set It Off (TheFatRat Remix)

Production : Mr Mondialisation"

 


Via L'Esprit Du Moment
more...
Rescooped by Autres Vériteurs from Monnaies En Débat
Scoop.it!

Brésil - Coupe des Condérations - La Banque Palmas organise la conversion pour les touristes

Brésil - Coupe des Condérations - La Banque Palmas organise la conversion pour les touristes | Autres Vérités | Scoop.it

Via Institut Palmas Europe
more...
Institut Palmas Europe's curator insight, June 2, 2013 5:16 PM

L'Institut Palmas a décidé d eprendre l'initiative de faire parler des communautés locales et de leurs difficultés à être valorisées dans le cadre d'événements tels que la Coupe des Confédérations ou Coupes du Monde. A ce titre, il organise une caravane des banques communautaires dans tout l'Etat du Ceara où plusieurs dispositifs de renforcement des économies locales de type banques commuanutiares osnt implantés pour aider les communautés à rétablir leur résilience.

Un séminaire, un intinéraire, des festivités dans les communautés cibles, un projet de monnaie sociale le temps de la Coupe pour sensibiliser les touristes : tout un programme qui sera lancé dès le 14 juin prochain avec un guichet de change des monnaies intrenationales vers le Palmas, la monnaie du quartier emblématique de Fortaleza, mis en place à l'aéroport de la ville, ceci afin de capter l'attention des touristes dès leur arrivée !

Ce travail a été positivement accueilli par Ronaldo lors de sa visite à la Banque Palmas en janvier dernier.

A suivre.

Rescooped by Autres Vériteurs from décroissance
Scoop.it!

[Brésil] Les pesticides des cultures du soja et de la canne à sucre cancérigènes ?

[Brésil] Les pesticides des cultures du soja et de la canne à sucre cancérigènes ? | Autres Vérités | Scoop.it

Une étude de l’Université d’Etat Paulista (Unesp) a identifié le mode opératoire du diuron, un herbicide largement répandu dans les cultures de soja et de canne-à-sucre, qui a provoqué des cancers de la vésicule sur des rats.

 

« Nous avons démontré que, lorsqu’il est éliminé par l’urine, le diuron ou ses métabolites provoquent des nécroses multi-foyers de l’urothélium, le revêtement de la vésicule. En réaction, ce revêtement prolifère pour remplacer les surfaces lésées. La prolifération cellulaire continuant, elle finit par provoquer des erreurs dans les copies suivantes de l’ADN, certaines ayant une prédisposition au développement de tumeurs », affirme le médecin João Lauro Viana de Camargo, professeur titulaire de Pathologie de la Faculté de Médecine de Botucatu, de l’Unesp et responsable de l’étude.

(...)


Via Build Green, Aquitaine decroissance
more...
No comment yet.