Digital #MediaArt(s) Numérique(s)
190.7K views | +2 today
Follow
Digital #MediaArt(s) Numérique(s)
Media Arts Watch Lab - www.arts-numeriques.info - laboratoire de veille Arts Numériques - twitter @arts_numeriques - @processing_org - @DigitalArt_be - by @jacquesurbanska @_Transcultures
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Urbanska
Scoop.it!

The New Aesthetic & Art: Constellations of the Postdigital by Scott Contreras-Koterbay, Łukasz Mirocha

The New Aesthetic & Art: Constellations of the Postdigital by Scott Contreras-Koterbay, Łukasz Mirocha | Digital #MediaArt(s) Numérique(s) | Scoop.it

The New Aesthetic and Art: Constellations of the Postdigital is an interdisciplinary analysis focusing on new digital phenomena at the intersections of theory and contemporary art. Asserting the unique character of New Aesthetic objects, Contreras-Koterbay and Mirocha trace the origins of the New Aesthetic in visual arts, design, and software, find its presence resonating in various kinds of digital imagery, and track its agency in everyday effects of the intertwined physical world and the digital realm.

 

Contreras-Koterbay and Mirocha bring to light an original perspective that identifies an autonomous quality in common digital objects and examples of art that are increasingly an important influence for today’s culture and society.

Influenced by a diverse range of figures, ranging from Vilém Flusser, Arthur Schopenhauer, Immanuel Kant, David Berry, Lev Manovich, Olga Goriunova, Ernst Mayr, Bruce Sterling and, of course, James Bridle, The New Aesthetic and Art: Constellations of the Postdigital doesn’t just propose a description of a new set of objects but radically asserts that New Aesthetic objects analogously function as organisms within a broader digital-physical ecosystems of things and agents.

 

...

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Urbanska
Scoop.it!

21/11/2016 – Grégory Chatonsky : Hyperproduction – atelier conférence > Postdigital.ens.fr

21/11/2016 – Grégory Chatonsky : Hyperproduction – atelier conférence > Postdigital.ens.fr | Digital #MediaArt(s) Numérique(s) | Scoop.it

Alors que le capitalisme organiserait les affects par le consumérisme, orientant ainsi les désirs sur des objets semblables produits en grande série, l’hyperproductivisme produit des séries potentiellement illimitées d’objets dissemblables. La production à la demande, le customérisme, la générativité, le folkore digital du Web, le travail en crowdsourcing, l’apprentissage automatisé des réseaux de neurones, l’hyperstition et le néomatérialisme sont autant de machines spéculatives à produire des versions différentes. Il en va non seulement de l’organisation matérielle de la production, mais aussi de la manière dont les affects s’attachent à des objets ouvrant à l’imaginaire d’un monde saturé par une production excessive (théorie de la gelée grise). L’hyperproduction apparaît comme l’outil d’une politique accélérationniste qui excède l’innovation instrumentale et anthropologique.

Le capitalisme tardif organise la rareté en répétant le même. L’hyperproductivisme accélère, ralentit, dilate en déclinant des différences, aussi infimes soient-elles. On introduira aux concepts fondamentaux de l’hyperproductivisme à partir d’exemples précis pour ensuite manier différentes technologies et méthodes artistiques permettant de lancer une production indéfinie sans privilégier aucun médium...

 

FB event : https://www.facebook.com/events/338093189888295

Postdigital est un programme de recherche de l'Ecole Normale Supérieure sur l'accélération des technologies numériques

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Urbanska
Scoop.it!

05/12/2016 – Arnauld Pierre - Des femmes et des robots dans l’imaginaire des avant-gardes – POSTDIGITAL atelier

05/12/2016 – Arnauld Pierre - Des femmes et des robots dans l’imaginaire des avant-gardes – POSTDIGITAL atelier | Digital #MediaArt(s) Numérique(s) | Scoop.it

ENS, Salle Dussane, de 14 à 17h

 

L’imaginaire de l’homme-machine, remis au goût du jour par l’idéologie transhumaniste, dissimule sous la neutralité du genre l’autre moitié de la question : la femme-machine. Celle-ci n’a que rarement été abordée comme telle, c’est-à-dire comme expression spécifique d’une fantasmatique masculine impliquant désir de contrôle sur la procréation et sur la généalogie humaine. Le thème a pourtant engendré de nombreuses représentations, œuvres et images, tant dans l’art que dans l’illustration populaire et le cinéma, que cette séance se propose d’aborder.

Dans le cadre de Postdigital est un programme exploratoire de recherche et de réflexion sur la généralisation des technologies numériques et son lien avec nos imaginaires. Il s’est formé au coeur du Département d’Histoire et Théorie des arts (DHTA) de l’Ecole normale supérieure, sous la coordination de Béatrice Joyeux-Prunel, Maître de conférences à l’ENS en histoire de l’art contemporain, et Alexandre Cadain, jeune chercheur et entrepreneur, ancien du DHTA de l’ENS. Organisé en partenariat avec le Pôle numérique des Beaux-Arts, le programme explore les nouvelles directions de notre conception du temps et la résurgence de la fiction à l’ère digitale. Il est est financé par l’ENS (DHTA), par le LAbex TransferS, et par Paris Sciences Lettres Research University (www.univ-psl.fr).

more...
No comment yet.