Algorithmic Art : L’ère de l’automatisation de l’art, par Maxence Grugier - Digitalarti | Digital #MediaArt(s) Numérique(s) | Scoop.it

Au sein de l’évident bouleversement induit par les technologies numériques dans notre accès à l’art et à la culture (et dans notre rapport au monde en général), l’Algorithmic Art, au même titre que le Data Art, fait figure de petit dernier turbulent. Symptôme de la mathématisation croissante du monde en cours, après l’avènement des artistes programmeurs et la généralisation de l’usage informatique dans tous les domaines de la création artistique, ce sont aujourd’hui les machines et leurs serviteurs, les algorithmes, qui se mettent à produire de l’art en toute indépendance. Panorama d’un mouvement en cours.


Une tendance émergente est indéniablement à l’œuvre dans le champ de la culture contemporaine : il s’agit de la génération automatique d’œuvres d’art par des machines, et/ou programmes, sans l’aide d’opérateur humain. Ce mouvement, nommé Algorithmic Art, est la conséquence d’une réflexion des artistes sur l’omniprésence de tâches informatiques automatisées, gérées quotidiennement par les algorithmes...