Des chercheurs britanniques ont identifié des modifications dans la substance blanche du cerveau qui seraient à l'origine de la force et de la précision de frappe. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Cerebral Cortex le 14 août 2012.