Archarnement thérapeutique Soins palliatifs
11 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Guinier Quentin
Scoop.it!

Directives anticipées et pratiques soignantes

Directives anticipées et pratiques soignantes | Archarnement thérapeutique Soins palliatifs | Scoop.it
Huit ans après la loi Léonetti sur la fin de vie, force est de constater que ni les patients ni les équipes soignantes ne se sont appropriés l'outil législatif que constituent les directives anticipées comme un élément de soins.
Guinier Quentin's insight:

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite, appelée "directives anticipées", afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie, prévoyant ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté. » Ministère des Affaires sociales et de la Santé

more...
No comment yet.
Rescooped by Guinier Quentin from Salon de la Mort!
Scoop.it!

La loi Leonetti donne l'accès aux soins palliatifs

La loi Leonetti donne l'accès aux soins palliatifs | Archarnement thérapeutique Soins palliatifs | Scoop.it

Cinq ans après la loi Leonetti, qui a rendu illégal l'acharnement thérapeutique, où en est-on en France? Un récent sondage, mené par OpinionWay auprès de 1.000 personnes, montre que le dispositif est encore mal connu du grand public: 68% des Français «ne savent pas qu'il existe une loi interdisant l'acharnement thérapeutique», et globalement plus d'un sur deux (53%) s'estime «insuffisamment informé sur les soins palliatifs». Mais dans les hôpitaux et en particulier dans les services de réanimation et de soins palliatifs, les prises en charge des malades en fin de vie se transforment, selon les médecins. «Nous recevons des demandes d'euthanasie qui s'étiolent quand les malades reçoivent des soins, sont entourés, accompagnés, et rassurés sur le fait qu'il n'y aura pas d'acharnement thérapeutique, raconte le Dr Anne Richard, présidente de la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (Sfap), qui estime que la loi de 2005 est «simple» et répond à «la grande majorité» des situations .


Via Alban de La Fontaine
Guinier Quentin's insight:

68% des Français «ne savent pas qu'il existe une loi interdisant l'acharnement thérapeutique», et globalement plus d'un sur deux (53%) s'estime «insuffisamment informé sur les soins palliatifs»

 

(...)«Si le malade est conscient et sollicite un arrêt des traitements, le médecin a le devoir de lui expliquer les conséquences, et celui d'accéder à sa demande tout en le soulageant(...)"

more...
No comment yet.
Rescooped by Guinier Quentin from Infos La Bible PDF
Scoop.it!

Le droit de mourir dans la dignité ne se trouve ni dans l’euthanasie, ni dans l’acharnement thérapeutique

Le droit de mourir dans la dignité ne se trouve ni dans l’euthanasie, ni dans l’acharnement thérapeutique | Archarnement thérapeutique Soins palliatifs | Scoop.it

« Aujourd’hui, sur l’euthanasie, la confusion est telle que de nombreuses personnes se croient favorables à cette solution, alors qu’elles sont simplement (et tout à fait légitimement) opposées à l’acharnement thérapeutique. Il convient me semble-t-il de distinguer plusieurs niveaux de réflexion :La vraie compassion nous demande d’entourer les malades surtout ceux qui n’ont plus l’espoir de guérir. http://t.co/G6nH0Rt...


Via Fred Lesage
Guinier Quentin's insight:

Cependant, il faut affirmer avec force que l’acharnement thérapeutique est déraisonnable. Vouloir artificiellement maintenir en vie un malade au prix de moyens thérapeutiques inutiles et disproportionnés doit être désapprouvé.

more...
Robert Kenneth's comment, October 18, 2012 5:33 AM
de mgr Barsi
Robert Kenneth's comment, October 18, 2012 5:33 AM
article catholique
Rescooped by Guinier Quentin from Salon de la Mort!
Scoop.it!

La place de la mort dans notre société!

Chaque société adopte une attitude particulière face à la mort. On pourrait même dire que cette attitude en est un élément de définition. Aussi le débat s’est-il dans un premier temps attaché à observer la façon dont on aborde la mort ; celle d’autrui, celle d’un proche ou la sienne.
D’aucuns voudraient voir la mort traitée de façon festive, ce qui se fait chez certains peuples africains. D’autres n’envisagent aucunement d’aborder la disparition d’un proche sous l’angle de la bonne humeur et ne peuvent honorer la mémoire du disparu autrement que dans le recueillement et la tristesse. La mort est généralement un tabou. C’est l’Inconnu qui déstabilise. Un intervenant à manifesté son « droit de mourir quand il le veut, plutôt que d’être branché de partout ». « Pourquoi vivre quand on est un "légume" ? », est-il dit. On lui fit remarquer qu’il ne s’inquiétait pas, dans son choix, de son entourage. L’euthanasie refuse certes l’acharnement thérapeutique. Mais il est délicat d’enlever la vie à quelqu’un, même lorsqu’elle est diminuée. Les soins palliatifs, qui sont par ailleurs de plus en plus courants, épargnent la souffrance d’un malade. Il est ici fait allusion à la dignité humaine. On valorise aussi aujourd’hui l’accompagnement d’un malade qui va mourir en le soutenant moralement et physiquement. Mais « Les hôpitaux sont des lieux où l’on "parque" les patients, les maisons de retraite les personnes âgées. On y souffre de la solitude ». Aussi voyons-nous se développer l’assistance des soins à domicile.


Via Alban de La Fontaine
Guinier Quentin's insight:

Un intervenant à manifesté son « droit de mourir quand il le veut, plutôt que d’être branché de partout ». «  Pourquoi vivre quand on est un "légume" ? », est-il dit.

more...
No comment yet.
Rescooped by Guinier Quentin from L'aventure chrétienne sur le web...
Scoop.it!

«Ni acharnement thérapeutique, ni euthanasie» pour les évêques de France

«Ni acharnement thérapeutique, ni euthanasie.» C'est en clair la position de la Conférence des évêques de France, alors qu'une commission gouvernementale examine actuellement une proposition du candidat Hollande d'autoriser «une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité» et que se tient vendredi la 5e journée mondiale du Droit à mourir dans la dignité......


Via FB27
Guinier Quentin's insight:

La Conférence des évêques de France milite pour «l'accompagnement palliatif», et dénonce un «nombre de lits insuffisant pour les soins palliatifs». «Trop de Français pensent que les soins palliatifs ne sont pas pour eux. Or les Agences régionales de santé (ARS) doivent soutenir les lits palliatifs ainsi que les lits palliatifs à domicile», déclare Mgr Podvin. «Nous prêchons le palliatif pour tous, la voie humaine, aux côtés des malades pour atténuer le plus possible leur souffrances», a encore indiqué Mgr Bernard Podvin.

more...
No comment yet.
Scooped by Guinier Quentin
Scoop.it!

Euthanasie : l’urgentiste est-il un criminel ou un héros ?

Euthanasie : l’urgentiste est-il un criminel ou un héros ? | Archarnement thérapeutique Soins palliatifs | Scoop.it
Nicolas Bonnemaison, le médecin urgentiste bayonnais qui a reconnu avoir euthanasié au moins quatre de ses patients, est-il un criminel, un médecin responsable, voire un héros ? Le docteur Bonnemaison a en tout cas relancer le débat sur l’accompagnement de la fin de vie en France.

La vie humaine est sacrée et nul ne peut s’arroger le droit de choisir quand y mettre un terme. Ce postulat fondamental de notre société est-il encore pertinent à l’âge d’une médecine de pointe dont les prouesses peuvent parfois ressembler à de l’acharnement thérapeutique.

Car l’acte de Nicolas Bonnemaison, et même s’il faudra attendre les conclusions de l’enquête pour enlever tout doute sur les motivations du médecin, ressemble à un acte d’humanité face à des patients en grande souffrance, maintenus coûte que coûte en vie au prix d’une agonie dégradante et déshumanisante...

Guinier Quentin's insight:

Maintien en vie à tout prix et ce malgré les souffrances

more...
No comment yet.