Alternative & Autonomie
27.7K views | +3 today
Alternative & Autonomie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Changement Global
Scoop.it!

Alternative & Autonomie

Alternative & Autonomie | Alternative & Autonomie | Scoop.it

Site de recherche en Autonomie par l'Alternative, pour rompre avec le schéma habituel & obsolète. Par un savant mélange de décroissance ciblée et une compréhension & développement des technologies alternatives en matière énergétique permettant d'acquérir l'Autonomie. Par le retour à la terre dans un respect écologique & durable.
Site web + blog: http://decroissons.wordpress.com

Changement Global's insight:

[& aussi] Sur ce compte Scoopit:
RÉSISTANCE http://www.scoop.it/t/resistance
SOLUTION ÉNERGIE http://www.scoop.it/t/solution-energie
TERRIENS http://www.scoop.it/t/incroyable-humanite

[Autre compte] d'ACTUALITÉ & EXPLORATION, plus sombre:
"L'Esprit du Moment" @L'Esprit Du Moment


--------------------------------------------------------------------------------
Alternative Autonomie recommande ces liens à cultiver:

 

Alternatives libres http://alternativeslibresblog.wordpress.com

Ardheia http://ardheia.free.fr

Autarcies http://www.autarcies.com

Autonomiste http://www.autonomiste.com

AUTREMENT http://fermautrement.free.fr

Citoyens en transition http://voyageurs.en-transition.fr

Ekopedia http://fr.ekopedia.org

Enercoop http://www.enercoop.fr

Ferme du Bec Hellouin http://www.fermedubec.com

GlobalChange http://cedglobalchange.wordpress.com

Habite Ta Terre http://habitetaterre.blogspot.fr

Habiter-autrement http://www.habiter-autrement.org

Humanosphere http://www.lagedefaire-lejournal.fr

L'age de faire http://www.lagedefaire-lejournal.fr

La chaine de vv http://lachainedevv.com

La ruche essaime http://la-ruche-essaime.fr

Les cabanes http://www.les-cabanes.com

On passe à l'acte http://www.onpassealacte.fr

Reporterre http://www.reporterre.net

Vers l'autonomie http://verslautonomie.wordpress.com

Vivre cru http://vivrecru.org

more...
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Créer un bain pour oiseaux (ou des vases) avec des feuilles de rhubarbe et du ciment

Empty description
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Whole Systems Design, LLC Firm Overview


"Située dans la vallée de Mad River dans le Vermont, un état du Nord-Est des États-Unis, la ferme de Ben Falk comprend deux sites. Le premier, d’une superficie de 4 hectares (10 acres) est cultivé depuis 13 ans alors que le deuxième ne l’est que depuis 4 ans et s’étend sur 70 hectares (175 acres). L’ensemble ne se prêtait pas à la culture et ne ressemblait pas à l’Eden. Mais 10 ans plus tard, le « désert américain » s’est transformé en terre nourricière."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Dans le Rif marocain, bientôt des maisons construites à base de chanvre

Dans le Rif marocain, bientôt des maisons construites à base de chanvre | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Vous l’avez bien entendu, vous allez bientôt voir pousser dans les esplanades et gorges escarpées du Rif des maisons construites avec du cannabis, tiges et feuilles.

C’est en tous cas le projet de Monika Brümmer, architecte allemande, qui consiste à fabriquer des briques à partir de cannabis et dont le nom n’est autre que «cannabric». En fait, il s’agit de blocs de fibres de cannabis mélangées avec un liant et qui pourraient remplacer les briques traditionnelles.
Voici à quoi ressemble une brique à base de cannabis.

Repéré par le journal Leconomiste, Monika Brümmer vient de lancer une campagne de «crowdfunding» afin de montrer l’efficacité de son concept aux autorités marocaines. Une invention déjà testée en Espagne où des maisons entières ont été édifiées avec ce type de produit.

Accompagné par une ONG locale, ce projet a pour objectif principal de réduire l’empreinte carbone des constructions. Il dispose de plusieurs avantages environnementaux et financiers avec un amortissement en moins de 7 ans.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Pendant 36 ans, cet homme a creusé un canal long de 7,2 km pour ramener l’eau potable à son village

Pendant 36 ans, cet homme a creusé un canal long de 7,2 km pour ramener l’eau potable à son village | Alternative & Autonomie | Scoop.it

Pourquoi il faut choisir direct un bon coin avec de l'eau : pour éviter d'en arriver là :

"L’eau : une denrée indispensable mais qui, pour beaucoup, est rare. En 1959, un village perché dans une région montagneuse de Chine a souffert d’une aridité climatique qui a privé ses habitants d’eau potable. Mais, grâce à la détermination et à la ténacité d’un super homme, ce village à pu récupérer son précieux trésor…

Dans le petit village de Caowangba, caché dans les montagnes de la province chinoise de Guizhou, une sécheresse avait mis à sec toutes les sources d’eau. Les habitants devaient alors compter sur le seul puits du village pour s’approvisionner en eau potable. Et évidemment, cela était insuffisant.
Crédit photo : Cri ccfr

Pire encore, ce cruel manque d’eau avait asséché les rizières isolées, privant peu à peu les habitants de nourriture.

La sécheresse devenant une question de vie ou de mort, plutôt que de se résigner et de déménager dans un village voisin, Huang Dafa, chef du village, s’est mis en tête de convaincre les villageois que la solution serait d’apporter de l’eau depuis le village voisin.
Crédit photo : Cri ccfr

À son projet ambitieux et dangereux, il réussi à rallier d’autres jeunes hommes (à l’époque, il a 23 ans) : celui de creuser un canal de 10 kilomètres, le long de falaises abruptes pour ramener l’eau au village.

10 ans après le début du chantier et à la force de leurs bras, les hommes ont réussi à creuser un tunnel de 100 mètres… pour rien ! L’eau ne coule pas comme prévu. Huang se rend compte que même avec toute la bonne volonté du monde, leur méconnaissance des cours d’eau et des systèmes d’irrigation les handicapent.
Crédit photo : Cri ccfr

Alors, Huang Dafa décide d’aller étudier, pendant plusieurs années, l’ingénierie des systèmes d’alimentation en eau. Nourri de connaissances et avec l’aide des villageois qu’il a dû convaincre à nouveau, il reprend le chantier au début des années 90.
Crédit photo : Cri ccfr

Huang Dafa a consacré 36 ans de sa vie à ce projet pharaonique. Dans un entretien donné pour le Oddity Central, son fils témoigne :

« Il n’était pas à la maison quand ma sœur était sur son lit de mort. Les équipes de construction ne savaient pas comment s’y prendre s’il n’était pas là. »

En 1995, le canal d’eau, qui porte dorénavant son nom, est achevé. Il s’étend sur 7 200 mètres et traverse trois autres villages. Huang Dafa est on ne peut plus heureux :

« J’étais déterminé à apporter de l’eau à Caowangba. Les gens ont eu beaucoup de nourriture depuis. Les estomacs pleins sont synonymes de tranquillité d’esprit. »

Cette même année, le village de Caowangba a profité de l’électricité et d’une nouvelle route, autres projets menés par le chef du village. Et, malgré ses 80 ans, Huang Dafa continue à passer encore beaucoup de temps à vérifier l’état de fonctionnement du canal.

ECNS rapporte que le canal a profité à plus de 1 200 personnes. La production de riz serait passée de 25 000 kilos à 400 000 kilos par an."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Il a construit sa propre île avec des bouteilles recyclées

Il a construit sa propre île avec des bouteilles recyclées | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Cet ancien architecte anglais est aussi un artiste écolo qui ne fait pas les choses à moitié. Richart Sowa a eu un rêve, un projet audacieux dont le concept est avant tout de réutiliser les déchets pour sauver la planète.
Aujourd’hui, il a réussi à construire trois îles artificielles à l’aide de bouteilles en plastique recyclées.
La première s’appelait « Spiral Island« , elle a été construite en 1998 avec 250 000 bouteilles en plastiques qui ont été assemblées dans des filets. Cette île insolite et écologique mesurait 20 mètres de long pour 16 mètres de large et elle était située à Puerto Aventuras au sud de Cancun (Mexique). Malheureusement elle fût totalement détruite en 2005 après le passage de l’ouragan Emily.

En 2008, Richart Sowa a décidé de reconstruire cette île qu’il a nommé simplement « Spiral Island 2« . Il n’a utilisé que 100 000 bouteilles pour celle-ci qui fait 20 mètres de diamètre. Son île paradisiaque avait aussi une plage en plus de sa maison construite dessus. Une véritable île artificielle sur laquelle il est parvenu à faire pousser des arbres ainsi que des fruits et légumes. Avec également une rivière et une cascade actionnées par des pompes utilisant l’énergie solaire et cerise sur le gateau, la machine à laver est fonctionnait grâce à la force des vagues ! Mais celle-ci a aussi été détruite par un ouragan…" (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Cultiver des champignons grâce aux déchets de cuisine, exemple à Montréal

Cultiver des champignons grâce aux déchets de cuisine, exemple à Montréal | Alternative & Autonomie | Scoop.it
À Montréal, deux jeunes femmes ont décidé de se lancer dans la culture de champignons en serre, dans l'arrondissement d'Hochelaga-Maisonneuve. Pour les faire pousser, elles utilisent des déchets de cuisine récupérés chez certains restaurateurs des environs. Portrait d'une entreprise qui exploite le concept d'économie circulaire.

Un texte d'Olivier Bachand

De l'extérieur, l'entrepôt de la rue Moreau qui abrite l'entreprise Blanc de gris est plutôt banal.

C'est en ouvrant la porte que l'on découvre des installations plutôt inusitées : six serres dans lesquelles poussent des pleurotes.

Ce rêve un peu fou, devenu réalité il y a un an et demi, c'est celui de Dominique Lynch-Gauthier.

La jeune femme d'une trentaine d'années se met à rire quand on lui demande si elle avait envisagé une carrière dans la culture des champignons. « Jamais! Non, jamais de la vie je n'aurais imaginé ça... Mais je suis contente, je suis heureuse, je ne regrette pas! »

Les pleurotes de Blanc de gris poussent dans seaux troués en plusieurs endroits sur les côtés et empilés les uns sur les autres.
Les pleurotes poussent dans seaux troués.
Les pleurotes poussent dans seaux troués. Photo : Radio-Canada

Des champignons sont à divers stades de croissance dans quelque 1200 récipients, ce qui permet d'en récolter environ 200 kilogrammes par semaine.

Température, humidité, tout doit être réglé au quart de tour pour obtenir un produit de qualité.
Quelque 200 kg de champignons sont récoltés chaque semaine.
Quelque 200 kg de champignons sont récoltés chaque semaine. Photo : Radio-Canada

« Moi, je trouve ça beau, gris, un peu acier, un peu bleuté, la marge, quand elle est intacte... Souvent, c'est ça qui va se casser facilement, et puis les lamelles bien blanches aussi », explique Dominique, tout en montrant un pleurote fraîchement cueilli.

Elle a entraîné dans l'aventure son amie Lysiane Roy-Maheu, qui s'occupe davantage du volet ventes et marketing de l'entreprise.
Lysiane Roy-Maheu et Dominique Lynch-Gauthier ont créé l'entreprise Blanc de gris.
Lysiane Roy-Maheu et Dominique Lynch-Gauthier ont créé l'entreprise Blanc de gris. Photo : Radio-Canada

Cette dernière a été attirée par l'aspect environnemental du projet. « C'est vraiment le fait d'aller dans le concept d'économie circulaire, donc de reprendre des résidus qui sont voués à l'enfouissement pour en faire de la nourriture », explique-t-elle.

L'économie circulaire

Blanc de gris applique le concept d'économie circulaire en fabriquant le substrat utilisé pour faire pousser les champignons à partir de déchets de cuisine.

L'entreprise s'approvisionne en marc de café dans plusieurs restaurants et récolte aussi des drêches de brasserie, c'est-à-dire des résidus produits par la fermentation des céréales, auprès d'un bar du secteur.

Par exemple, quand Lysiane va livrer des champignons au restaurant Au Petit Extra, dans Ville-Marie, elle ne repart pas les mains vides.

« Ils gardent le marc de café et quand je viens livrer les champignons, je repars avec le marc de café. C'est un bel échange... Moi, ça sert à faire pousser mes champignons par la suite. »

Quant au kilogramme de pleurotes livré, il va finir dans les assiettes des clients. Le chef du restaurant, Julien Laporte, a été conquis par le produit.
Une trentaine de restaurateurs achètent des champignons de cette petite entreprise montréalaise.
Une trentaine de restaurateurs achètent des champignons de cette petite entreprise montréalaise. Photo : Radio-Canada

« On a goûté ses champignons, qu'on a trouvés quand même exceptionnels. Ça n’a rien à voir avec le pleurote qu'on peut acheter en épicerie. C'est un champignon qui est plus croquant, qui a un goût de noisette », dit-il.

L'entreprise, qui fournit actuellement des pleurotes à une trentaine de restaurateurs, espère faire grimper sa clientèle.

Elle est aussi en train de mettre au point de nouveaux produits, comme des champignons marinés, pour les particuliers.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

93 pommiers détruits : l’arboricultrice française porte plainte

93 pommiers détruits : l’arboricultrice française porte plainte | Alternative & Autonomie | Scoop.it


"Le verger d’Aurélie Rousselot a été saccagé aux Vigneaux. 93 pommiers ont été coupés. Il n’en reste plus que 13 sur pieds. C’est un voisin qui a prévenu l’arboricultrice jeudi matin. Devant l’ampleur des dégâts, Aurélie Rousselot a déposé une plainte auprès des forces de l’ordre. Hier, un gendarme s’est rendu sur place pour effectuer les constatations et prendre des photos des cultures endommagées. Une enquête est ouverte. L’hypothèse d’un conflit de voisinage semble privilégiée.

Le préjudice s’élève « à plusieurs milliers d’euros. Mais surtout, ce sont quatre années de travail qui se retrouvent par terre. J’avais planté ces arbres en 2013, ils étaient encore jeunes et allaient entrer prochainement en production », note l’exploitante agricole spécialisée dans la fabrication de jus de fruits commercialisés sous l’appellation “Le Pressoir”. Habitante de La Roche-de-Rame, elle savait son exploitation dans le collimateur « de certains… J’ai un bail sur cette parcelle, je suis dans les règles mais visiblement, quelqu’un a voulu me nuire. Et, dans la région, je ne suis pas la première à qui ce genre de mésaventure arrive. Il y a un problème avec l’installation de nouveaux agriculteurs par ici », détaille-t-elle en référence aux dégradations subies par une consœur, Elsa Thomas, une maraîchère 100 % bio installée en permaculture sur la commune de Saint-Martin-de-Queyrières." (...)

-----
Connexe (1999) La chasse aux écolos est ouverte. Agriculteurs, salariés du nucléaire et chasseurs multiplient les actions violentes contre les Verts. : 


http://www.liberation.fr/evenement/1999/02/09/la-chasse-aux-ecolos-est-ouverte-agriculteurs-salaries-du-nucleaire-et-chasseurs-multiplient-les-act_264430


more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Un bio industriel à éviter

Un bio industriel à éviter | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Près de la moitié des produits bio sont à présent vendus en grandes surfaces. L’entrée de la grande distribution dans le marché du bio a entraîné une course à la baisse des prix. Tous les géants, y compris les hard discounters ont créé leurs propres gammes. Pour obtenir des prix cassés, les supermarchés ont souvent recours à des importations massives provenant d’exploitations industrielles. Alors que le bio cherchait à assurer un bon équilibre entre environnement, économie et social, ces exploitations sacrifient l’aspect social. Il n’y a pas de place pour les productions saisonnières. Les entreprises commercialisent des tomates, poivrons et concombres bio toute l’année. L’hiver arrivé, ces produits sont en concurrence directe avec les produits des serres bio d’Italie, des Pays-Bas, du Maroc et d’Israël… Nous importons plus de la moitié des fruits et légumes bio consommés en France, car la production nationale est encore insuffisante." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Construire une serre pour la culture, en tout temps: idées & plans

Construire une serre pour la culture, en tout temps: idées & plans | Alternative & Autonomie | Scoop.it

Après avoir abordé les serres semi-entérées et "la serre du futur", voici maintenant des plans et idées complètes pour construire une serre de surface conséquente. Certains points sont à prendre en considération : Aménager des aérations et ouvertures pour bien aérer lorsque nécessaire, et permettre surtout aux insectes pollinisateurs de faire leur travail, pour un  rendement optimum.

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La permaculture sort un village marocain de la misère

La permaculture sort un village marocain de la misère | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Ils voulaient juste subvenir à leurs besoins alimentaires mais, au final, ils ont fait bien plus que ça : un magnifique exemple de volonté collective.

Il y a trois ans, le village marocain de Brachoua vivait encore dans une grande précarité, sans eau, ni électricité. Aujourd’hui, les habitants vivent dignement, la lumière est partout et trois fontaines coulent en permanence. Que s’est-il passé dans l’intervalle ? Rien de spécial. Ah, si : tous les habitants ont fait le pari de la permaculture !
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Devenir paysan pour être libre

"Ils et elles étaient employé, fonctionnaire, ouvrier ou commercial. Ils et elles ont fait le choix de devenir paysans et paysannes, recourant à la terre pour se réapproprier leur vie et renouer avec l’autonomie. Reporterre les met à l’honneur lors de sa prochaine rencontre, jeudi 9 juin." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Le Réfrigérateur géant qui marche sans électricité en plein désert depuis 2000 ans

Le Réfrigérateur géant qui marche sans électricité en plein désert depuis 2000 ans | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Le Réfrigérateur géant qui marche sans électricité en plein désert depuis 2000 ans

De nos jours, chaque foyer a un réfrigérateur. Cela nous est normal de l’ouvrir pour prendre de la nourriture et de la boisson fraîche. Mais sans électricité, à quoi ressemblerait la vie sans réfrigérateur ?

Les habitants de l’ancienne Perse (dans l’Iran actuel) possédaient la capacité de réaliser un dispositif semblable aux réfrigérateurs, mais très grand et fonctionnant sans électricité.

Sa taille est impressionnante à observer. Cela paraît inimaginable qu’un frigo géant ait fonctionné en plein désert il y a 2000 ans.

frigo-ancien-2

Il y a près de 2400 ans, la plus grande partie de la Perse était une terre aride et désertique. Cela a mené ses habitants à souhaiter des boissons fraîches dans les situations difficiles, particulièrement en été.

C’est à ce moment que des ingénieurs de l’ancienne Perse ont mis au point la technologie de conservation du froid, leur permettant d’utiliser des réserves de glace en été.

Ils ont appelé cette construction le Yakchal." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La permaculture ? - L'ÉVEIL DE LA PERMACULTURE (Film)

La permaculture ?

La permaculture est une méthode de conception, création et aménagement de systèmes écologiquement soutenables, économiquement viables et socialement équitables. Elle s’appuie sur des éthiques et une série de principes, s’inspire des écosystèmes naturels, et vise l’intégration harmonieuse des activités humaines. Accessible à tous, la permaculture peut être mise en œuvre partout, aussi bien à l’échelle d’un potager que d’une ferme, d’une ville ou d’un territoire.
La transition ?

Le Mouvement de la Transition, né en Angleterre en 2006, est directement inspiré de la permaculture. La transition en question est le passage de la dépendance au pétrole à la résilience locale. Les citoyens sont invités à agir dans leur commune ou leur quartier pour réduire la consommation d’énergies fossiles, reconstruire une économie locale vigoureuse et soutenable, et acquérir et transmettre les qualifications qui deviendront nécessaires.
La vision systémique ?

La permaculture s’inspire de l’écologie en tant que science. Chaque élément d’un système remplit plusieurs fonctions. Une fonction est supportée par plusieurs éléments. Nous cherchons à multiplier les interconnections et les flux entre les différents éléments d’un système (potager, ferme, villa, quartiers, exploitations professionnelles…)
La gestion holistique ?

La gestion holistique (Holistic Management) remplace les solutions fragmentaires et à court terme par une approche globale et à long terme. Elle offre des outils et des stratégies éprouvées pour la création et la gestion des terres en bonne santé induisant des résultats économiques, sociaux et écologiques positifs. L’élevage et l’animal font partie intégrante de cette approche (synergie). Actuellement, la gestion holistique est appliquée sur 4 millions d’hectares dans le monde entier.
Un PDC ?

C’est une formation de 72 heures conçue par David Holmgren et Bill Mollison. Sa structure efficace est toujours reprise et propagée par des enseignants compétents dans une commune vision, partout sur la planète. Communément appelé CDP (Cours certifié de Design en Permaculture ou PDC, Permaculture Design Course en anglais), il est la boîte à outils de base nécessaire pour entamer une démarche permaculturelle sérieuse.
Le design ?

En permaculture, le mot design signifie à la fois conception, aménagement, planification et organisation (et n’a donc aucun rapport avec l’esthétique ni la décoration). C’est le concept opérationnel fondamental en permaculture, qui permet de mettre en œuvre les éthiques de la manière la plus efficace.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Permaculture, auto-suffisance, climat nordique et chauffage au compost dans les collines du Vermont

Ben Falk est un designer en permaculture établi à Moretown, dans le Vermont. Dans cette vidéo, il nous parle de la vie relativement auto-suffisante…
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

CHANGEMENT DE VIE : On améliore les choses ?

Je trouve que notre société crée trop de problèmes, alors j'entreprends de tout plaquer et de changer radicalement de vie pour me consacrer aux bonnes initiatives que je compte promouvoir sur cette chaîne. Tout en continuant les formats existants, bien-entendu.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Il vit chez lui en autonomie, dans une yourte, propriétaire de ses terres, et c’est illégal

Il vit chez lui en autonomie, dans une yourte, propriétaire de ses terres, et c’est illégal | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Guy Belmon est propriétaire d’un terrain boisé dans lequel il a construit une cabane. Autonome en eau et électricité
Il vit sous le seuil de pauvreté, n’a pas les moyens de s’offrir un appartement et ne veut rien demander à personne. Du coup, il a décidé d’y passer sa retraite.
Mais c’est illégal
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Ferme Urbaine par Citizenfarm

Ferme Urbaine par Citizenfarm | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"En bordure de Garonne, dans le quartier de Saint cyprien à Toulouse, près du célèbre musée des Abattoirs et dans le parc Raymond 6 nous cultivons de bons fruits et légumes et élevons des poissons.

C’est dans un conteneur recyclé surplombé d’une serre qu’un véritable écosystème voit le jour.

Elevage de poissons + culture d’un potager. Toute la nourriture dont vous avez besoin, cultivée au coeur de la ville, près de vous, naturellement, sans OGM, sans pesticides, sans produits chimiques.

Notre secret ? L’aquaponie, une technique vertueuse grâce à laquelle vous pourrez avoir de bons fruits et légumes frais et pleins de goût, cultivés en bas de chez vous !

Dans cette ferme urbaine, se cache une vraie production locale, pour le plus grand plaisir de vos papilles ! Nous cultivons des légumes avec 90% d’eau en moins que dans l’agriculture conventionnelle.

On ne vous demande pas de nous croire sur parole, venez visiter, comprendre et déguster, c’est gratuit !"

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Applications des matériaux à base de chanvre - CSTC

Applications des matériaux à base de chanvre - CSTC | Alternative & Autonomie | Scoop.it
On tend aujourd’hui à réduire de plus en plus les émissions des gaz à effet de serre et à utiliser des ressources renouvelables locales. Il est dès lors justifié que l’on cherche à développer et optimiser des matériaux de construction biosourcés (c’est-à-dire d’origine végétale ou animale). De nombreuses équipes mènent depuis quelques années des actions de recherche et de développement dans ce domaine. Le CSTC s’est, quant à lui, consacré notamment aux matériaux à base de chanvre dans le cadre du projet BCC-BAT (*). Cet article aborde les applications de ce matériau dans le secteur de la construction.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

PRISM Break : Refusez les programmes de surveillance de données comme PRISM, XKeyscore et Tempora

PRISM Break : Refusez les programmes de surveillance de données comme PRISM, XKeyscore et Tempora | Alternative & Autonomie | Scoop.it

>> https://prism-break.org/fr/


"Nous avons tous le droit à la vie privée dès maintenant en chiffrant nos communications et en mettant fin à notre dépendance à l'égard des services propriétaires.

Avertissement : l'utilisation des projets et logiciels recommandés sur ce site ne garantit pas que la totalité de vos communications seront à l'abri de la surveillance par les États. Vous devez effectuer vos propres recherches avant de faire confiance à ces logiciels pour des informations sensibles"

---------------------------------------


Et aussi : Télécommunications pirates : DIY et Sécurité : https://decroissons.wordpress.com/2013/11/13/telecommunications-pirates-diy-et-securite/

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Normandie : près de Rouen, 17 agriculteurs s'unissent pour ouvrir un magasin de vente directe

Normandie : près de Rouen, 17 agriculteurs s'unissent pour ouvrir un magasin de vente directe | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Le 1er septembre 2016 à Barentin (Seine-Maritime), près de Rouen, l’ouverture du « Panier la Carbonnière » est venu concrétiser un projet de coopérative agricole démarré voilà deux ans par 17 agriculteurs locaux désireux de prendre leur destin en main.

A l’origine, 17 agriculteurs de Normandie qui ont décidé d’unir leurs efforts pour lutter contre les difficultés économiques de leur spécialité respective, élevage bovin, production de produits laitiers, agriculture maraîchère… Ils décident ainsi en 2014 de se réunir en une coopérative agricole, afin d’avoir la main sur le fruit de leur labeur, et de ne plus dépendre des groupes industriels, ou du bon vouloir des grandes surfaces en matière de fixation des tarifs.

Deux ans de gestation

Une fois cette décision actée, ne leur restait plus qu’à trouver un local où vendre leurs marchandises. Un an plus tard, soit à la mi-2015, avec l’appui d’un cabinet de gestion pour assurer toutes les démarches financières du projet, et après constitution d’un capital commun à tous les agriculteurs, le bâtiment situé dans la ZAC de la Carbonnière était leur. Entretemps, six salariés avaient rejoint l’aventure, dont le manageur du point de vente, Olivier Ancel : « Je tenais auparavant une supérette vendant des produits agricoles. Cela n’a pas fonctionné, mais grâce à un de mes fournisseurs impliqués dans cette coopérative, j’ai pu rejoindre ce projet en tant que directeur de la boutique ».
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Il cultive un jardin urbain et récolte 300 kg de légumes

L’idée de Joseph Chauffrey est simple: cultiver un jardin urbain avec des fruits et des légumes. Le défi est plus difficile : cultiver suffisamment de fruits et légumes pour être autonome et nourrir deux personnes (lui et sa femme) pendant une année entière. Il est sur la bonne voie puisqu’en 2015, il a produit 300 kilos de légumes ! Joseph a commencé en 2012 dans son jardin près de Rouen, dans le centre-ville de Sotteville. Sa méthode ? La permaculture qu’il définit de la façon suivante : « La permaculture, c’est créer un jardin qui soit autonome, durable, harmonieux, résiliant, et qui demande le moins d’énergie possible pour fonctionner. » Tout est minutieusement étudié et organisé. Chaque parcelle de terre doit être bien exploitée pour ne perdre ni énergie, ni place.


Joseph n’utilise ni pesticide, ni engrais. Pour l’arrosage, il récupère l’eau de pluie, et pour nourrir les plantes, il prend le compost qu’il produit lui-même. Il utilise aussi de la paille pour limiter la fréquence des arrosages et éviter que l’eau ne coule sur la terrasse couverte.


Un potager de 25m2, à peine la moitié pour les arbres fruitiers, une petite serre et une mare, c’est le jardin extraordinaire de Joseph. Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook Plus de 150 variétés de fruits et légumes, parmi lesquelles on trouve : courges, courgettes, tomates, salades, bourrache, carottes et menthe.


Chaque plante à plusieurs fonctions et aucune d’entre elles n’a été plantée par hasard : « La haie n’est pas seulement un brise-vue, mais elle a aussi une fonction comestible avec les sureaux, de biodiversité car elle attire les oiseaux, et je récupère les branches pour faire les tuteurs… » Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook « Des alternatives sont possibles pour produire autrement, en quantité, localement, durablement et en améliorant la qualité des sols… »


« Mon plaisir, c’est passer du temps dans mon jardin, ramasser des légumes extra-frais et déguster des variétés qu’on ne trouve pas ailleurs ! »


N’oublions que le but de Joseph Chauffrey est de se nourrir en cultivant ses propres récoltes. Objectif atteint en ce qui concerne les légumes, pas encore pour les fruits, mais cela ne saurait tarder ! Si vous avez envie, vous aussi, de vous lancer dans l’aventure, vous trouverez dans cette vidéo tous les conseils de Joseph. Le jardin de Joseph Chauffrey est vraiment un jardin extraordinaire : produire 300 kilos de légumes par an sur un espace aussi réduit est un vrai record ! Pourtant, ce qu’il faut retenir, ce n’est pas l’exploit, mais l’exemple. Un exemple dont on peut s’inspirer, chacun à sa mesure et selon ses propres moyens. Vous pourriez peut-être commencer en cultivant des plants de tomates.

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Les variétés du domaine public enfin libérées du carcan du "catalogue officiel" des semences

Les variétés du domaine public enfin libérées du carcan du "catalogue officiel" des semences | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Victoire de la Loi Biodiversité
Communiqué :

La Loi "Biodiversité" est une victoire pour la biodiversité des semences cultivées

Les variétés du domaine public enfin libérées du carcan du "catalogue officiel"

Hier soir, mercredi 20 juillet, l'Assemblée nationale a définitivement voté la loi "pour la reconquête de la biodiversité", après deux années de procédure législative et de nombreux revirements dans le contenu des dispositions législatives.

En tout état de cause, la loi donne une véritable bouffée d'oxygène à la biodiversité cultivée, par le biais d'un article 4 quater qui a lui-même connu de nombreuses vicissitudes, et qui est finalement devenu l'article 11 de la loi :

Article 11 :
Le code rural et de la pêche maritime est ainsi modifié :

1° L'article L. 661-8 est complété par un alinéa ainsi rédigé :

"La cession, la fourniture ou le transfert, réalisé à titre gratuit ou, s'il est réalisé par une association régie par la loi du 1er janvier 1901 relative au contrat d'association, à titre onéreux de semences ou de matériels de reproduction des végétaux d'espèces cultivées de variétés appartenant au domaine public à des utilisateurs finaux non professionnels ne visant pas une exploitation commerciale de la variété n'est pas soumis aux dispositions du présent article, à l'exception des règles sanitaires relatives à la sélection et à la production."

Cela signifie que toutes les associations Loi 1901 pourront désormais donner, échanger et vendre des semences de variétés du domaine public *, qu'elles soient inscrites ou non inscrites au "catalogue officiel", à des jardiniers amateurs. Seules les exigences sanitaires de la réglementation sur le commerce des semences resteront applicables.

De nombreuses associations vont pouvoir bénéficier de ces dispositions et les petites entreprises qui ne pourraient jouir de cette dérogation seront amenées à créer des associations pour distribuer des variétés "hors catalogue".

Les jardiniers vont désormais avoir accès à une gamme très étendue de graines, aux goûts, aux formes et aux couleurs bien plus diversifiées qu'auparavant. Il faut espérer que cette biodiversité se répandra très vite dans tous les potagers de France et d'ailleurs.

Pour mémoire, ces dispositions nouvelles interviennent dans un contexte d'érosion galopante de la biodiversité agricole. En un siècle seulement, 90% des variétés traditionnellement utilisées par les paysans à l'échelle de la planète ont déjà disparu de nos champs et de nos assiettes, selon la FAO.

Pour cette avancée remarquable de notre droit, il faut rendre hommage au courage et à l'engagement de Mme Geneviève Gaillard, Mme Barbara Pompili, Mme Delphine Batho, Mme Laurence Abeille, M. Jérôme Bignon, Mme Evelyne Didier, Mme Marie-Christine Blandin, M. Joël Labbé, M. François Grosdidier, sans le soutien politique desquels rien n'aurait été possible à l'Assemblée nationale et au Sénat.

Certes, un travail reste à faire, à l'échelle européenne cette fois, pour que les agriculteurs puissent également avoir accès à une grande diversité de ressources génétiques - et nous y travaillons ardemment -, mais, avec la loi "biodiversité" française, c'est une première brèche qui vient de s'ouvrir dans la législation sur le commerce des semences, dont il convient résolument de se réjouir.

---
* Les variétés "appartenant au domaine public" sont toutes les variétés d'espèces cultivées qui ne sont pas protégées par un régime de propriété intellectuelle (certificat d'obtention végétale ou brevet).
---

Blanche Magarinos-Rey
Avocat
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Pl@ntnet : le "shazam" des plantes créé par des chercheurs montpelliérains cartonne

Pl@ntnet : le "shazam" des plantes créé par des chercheurs montpelliérains cartonne | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Elle a été téléchargée plus de 2 millions de fois sur smartphone. L'application pl@ntnet de reconnaissance des plantes sauvages, mise au point par des chercheurs montpelliérains, est plébiscitée. Chaque jour,15.000 utilisateurs identifient des plantes en soumettant leurs photos à l'application.

 

Pour ceux qui différencient à peine un coquelicot d'une pensée, comme pour ceux qui sont toujours curieux d'identifier chaque plantouille rencontrée lors d'une balade, c'est une véritable révolution botanique. L'application pl@ntnet, c'est le "shazam" des plantes. Dixit le très sérieux magazine Science et Avenir.

Téléchargeable sur les téléphones mobiles, l'application séduit en effet un nombre croissant de botanistes en herbe. Un chiffre clef:  2 311 283 téléchargements (Android + IOS) depuis le début de l'année 2013 jusqu'à aujourd'hui.

Comment ça marche?
Le principe est très simple. Pour connaître le nom d'une plante, vous la photographiez et envoyez la requête à pl@ntnet en cliquant sur la loupe. En quelques secondes, le nom de la plante et les autres photos associées s'affichent. Pour affiner la recherche ou en cas de doute entre deux plantes, vous pouvez envoyer plusieurs photos en distinguant la fleur et la feuille, voire le fruit. Et la réponse sera plus fiable.

Une création montpelliéraine...
L'application est le fruit d'un projet de recherche initié en 2009 dans le cadre d'un consortium impliquant le Cirad, l'Inra, l'Inria et l'ird, en collaboration avec l'association Tela Botanica, et soutenu par Agropolis Fondation.
L'Unité Mixte de Recherche (UMR) "botAnique et bioinforMatique de l'Architecture des Plantes" (AMAP) associe plus de 70 agents permanents de plusieurs organismes (Cirad-Cnrs-Inra-Ird-Université Montpellier 2).

...pour une application mondiale
Cette initiative se poursuit aujourd'hui à travers l'initiative "Floris'Tic", portée par Agropolis Fondation et soutenue par le Programme Investissement d'Avenir. 
Les téléchargements français représentent aujourd'hui moins de la moitié des téléchargements locaux. Mais parmi les 14.779 utilisateurs quotidiens, la France arrive encore en tête, avec l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Arrivent ensuite les Etats-Unis, le Canada et le Brésil." (...)
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Jardinage debout pour jardinier malin : plan gratuit d'un bac surélevé

Jardinage debout pour jardinier malin : plan gratuit d'un bac surélevé | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Des conseils en vidéo et des plans à télécharger pour installer les fondations d'un potager en carrés
more...
No comment yet.