Mesurer les effets de l'alimentation sur la santé | agriculture et syndicalisme | Scoop.it

L'étude NutriNet-Santé, portant sur le comportement alimentaire de 500 000 volontaires, a été lancée sur Internet il y a quelques années. Elle sera menée jusqu'en 2014. "Projet unique et précurseur", selon la ministre de la Santé, le programme NutriNet a été conçu pour étudier, les comportements alimentaires de nos concitoyens et établir une base scientifique aux relations entre nutrition et santé. Ambition : "identifier des facteurs de risque ou de protection liés à la nutrition (…) pour établir des recommandations nutritionnelles permettant de prévenir le risque de maladies et d’améliorer la qualité de la santé de la population actuelle et des générations futures". NutriNet : une grande étude réalisée sur Internet Cette enquête hors norme – elle prévoit notamment de collecter les données de 7,5 millions de "journées alimentaires" livrées par 500 000 internautes, rebaptisés pour l’occasion "nutrinautes" – est coordonné par l’Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Uren) dont les chercheurs (médecins, épidémiologistes, statisticiens, biologistes) étudient les facteurs alimentaires dans le déterminisme des maladies chroniques. Jamais des travaux de cette ampleur n’ont été réalisés à l’échelle d’un seul pays. Par ailleurs, ce qui est nouveau avec NutriNet, c’est la méthodologie utilisée pour mieux comprendre les comportements alimentaires. Gagner en représentativité Internet a permis de faire entrer dans cette étude des personnes que les médecins n’auraient pas approchées par des méthodes classiques. Par exemple, les chômeurs sont mieux représentés que dans les enquêtes traditionnelles. Plus qu’un échantillon, c’est une "cohorte" qui est appelée à "participer à une action citoyenne, d’intérêt collectif." Une cohorte désigne un groupe de sujets suivis pendant plusieurs années. Sa taille – 500 000, l’équivalent de l’agglomération de Grenoble, de Rennes ou de Strasbourg – laisse rêveur. suite http://www.dossierfamilial.com/sante-psycho/vie-quotidienne/mesurer-les-effets-de-l-alimentation-sur-la-sante,4234#.UqdlQPI80TQ.twitter


Via Paul-Jean Ricolfi