Afrique: Entrepreneurs
3.5K views | +0 today
Follow
 
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
onto Afrique: Entrepreneurs
Scoop.it!

Sénégal: le textile chinois asphyxie les artisans

Sénégal: le textile chinois asphyxie les artisans | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
À la sauvette ou dans des boutiques, les imitations chinoises importées s'écoulent à prix imbattables.La production locale souffre et les commerçants grognent.
Dakar, de notre correspondant

Sur le boulevard De Gaulle, pas moins de 58 échoppes débordent de sacs, chaussures et tissus bigarrés, ressemblant à s'y méprendre au lin et au wax, ce textile ciré sur les deux faces aux propriétés hydrophobes, très prisés des Sénégalais. On trouve une robe à 2500 francs CFA (3,80 €). La raison de ce prix cassé? Le coton chinois.

Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Afrique: Entrepreneurs
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Start-up de la semaine : au Niger, Sahel Délices mise sur les produits locaux – JeuneAfrique.com

Start-up de la semaine : au Niger, Sahel Délices mise sur les produits locaux – JeuneAfrique.com | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

Gingembre, bissap, bouye, tamarin… Pour l’ancienne employée de banque Ma Rouckya Bachir, les plantes sahéliennes méritent qu’on s’y intéresse d'un peu plus près. Elle espère pouvoir faire passer sa production, encore artisanale, au stade semi-industriel courant 2018.

La date est restée gravée dans sa mémoire : le 12 mars 2015, Ma Rockya Lalaiba enregistrait officiellement son entreprise, Sahel Délices, au registre du commerce de Niamey. Son plan : concocter des produits exploitant au mieux les valeurs nutritives des plantes locales : le tamarin, l’hibiscus, le gingembre…  

Un projet étonnant, lorsque l’on sait que la jeune femme de 38 ans a obtenu un DESS en finances et un DESS en qualité à l’Institut supérieur de management de Dakar, et a exercé un temps comme assistante de direction à la Banque régionale de marchés (BRM) dans la capitale sénégalaise.


[...] « Je n’avais aucune formation dans le domaine agroalimentaire, mais j’ai grandi avec une mère passionnée de cuisine et un père amoureux des plantes locales. Moi-même, j’ai été emballée lorsque j’ai découvert les valeurs nutritives de ces dernières, et je me suis beaucoup documentée sur la question. Je trouvais dommage que les gens les connaissent mal et ne les consomment pas plus », raconte la chef d’entreprise.


Elle se lance donc : jus, confitures, tisanes, piments, croquettes de gingembre… Sa gamme de produits se développe vite, même si le dernier-né de la liste, les farines infantiles, attend toujours de pouvoir être mis sur le marché. « Il nous faut une autorisation pour ce type de produits, et les démarches sont très longues », confie Ma Rockya Lalaiba, qui espère recevoir son agrément bientôt et pouvoir lancer la production d’ici deux mois.


En mai 2016, la candidature de Sahel Délices auprès de l’incubateur nigérien Cipmen est acceptée, et l’entreprise bénéficie depuis d’un accompagnement sur mesure. « Nous avons été séduits par les produits naturels de Sahel Délices. Nous trouvions intéressant de soutenir une entreprise qui propose une alternative aux boissons gazeuses, souvent bourrées d’additifs, que le Niger importe massivement », explique Arafat Abdourahmane, business developper au Cipmen. (...)


Le 4 septembre, elle a en outre signé une convention avec le Service de coopération et d’action culturelle (Scac) de l’ambassade de France au Niger dans le cadre du fonds Piscca, destiné à soutenir des projets innovants de la société civile. « Ils vont nous aider à développer notre propre réseau de producteurs », explique la chef d’entreprise qui s’approvisionne pour l’instant sur les marchés locaux. Elle compte également sur ce partenariat avec la coopération française pour voir naître une boutique où seraient vendus ses produits et ceux d’autres femmes cultivatrices et transformatrices de Dosso et Niamey. (...)


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Innovations francophones
Scoop.it!

3e Forum Investir en Afrique : la rencontre et la visite de terrain à Diamniadio en images

3e Forum Investir en Afrique : la rencontre et la visite de terrain à Diamniadio en images | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
www.pressafrik.com

Via Réseau francophone de l'innovation
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

L’Ethiopie, nouvelle usine du monde

L’Ethiopie, nouvelle usine du monde | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La Chine est la locomotive du processus d’industrialisation accélérée du grand pays de la Corne de l’Afrique, le deuxième le plus peuplé du continent avec près de 100 millions d’habitants.
Voix Africaine's insight:
Bientôt, la main-d’œuvre transformera le fil « importé de Chine » en tissu, explique M. Wan. Puis le tissu prendra la forme de chemises made in Ethiopia, qui porteront les marques Calvin Klein ou Tommy Hilfiger, pour être exportées vers l’Europe et les Etats-Unis à l’attention d’une clientèle aisée. Mais s’il est officiellement opérationnel, ce parc, construit par les Chinois en neuf mois seulement, n’a pas encore commencé à exporter. Ce projet de 220 millions d’euros est une nouvelle preuve de l’industrialisation accélérée de l’Ethiopie. La Chine, son premier partenaire commercial, est la locomotive de ce processus : construction, transports, télécommunications, Pékin investit tous azimuts dans ce grand pays de la Corne de l’Afrique, le deuxième le plus peuplé du continent, avec près de 100 millions d’habitants. La Chine a construit la nouvelle voie ferrée entre Addis-Abeba et Djibouti, qui entrera en service en octobre. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/11/l-ethiopie-nouvelle-usine-du-monde_5171211_3212.html#TmJtWXimMO2pErRR.99
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

En Afrique du Sud, le retour à la terre réussi des Moletele

En Afrique du Sud, le retour à la terre réussi des Moletele | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

C’est une réussite rare, alors Hezekiel Nkosi en est spécialement fier. Il y a dix ans, sa tribu a récupéré la propriété des terres dont elle avait été chassée près d’un siècle plus tôt par la minorité blanche d’Afrique du Sud et en a fait une affaire rentable.

Avec des arbres dont les branches croulent sous les fruits, les vergers de la communauté Moletele s’étalent aujourd’hui fièrement au pied des montagnes qui toisent la ville de Hoedspruit, dans le nord-est.


« C’est un peu comme si on nous avait rendu notre dignité », résume M. Nkosi, à la tête de l’association des propriétaires de sa tribu. « Nous faisons tout pour que notre peuple travaille sur l’exploitation et qu’elle soit un succès ».


Près d’un quart de siècle après la chute de l’apartheid, la question très sensible de la redistribution des terres au profit de la majorité noire continue à agiter la vie politique sud-africaine. (...)


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Christian Allié, Katell Rochard
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Au Ghana, la « success story » du moringa

Au Ghana, la « success story » du moringa | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Hier utilisées comme plantes médicinales, les feuilles de cet arbre sont désormais transformées en aliments et ses graines en produits de beauté.
Voix Africaine's insight:
Dans un passé récent, les populations rurales du Ghana utilisaient essentiellement les feuilles du moringa comme plantes médicinales, mais la plupart des producteurs ignoraient comment transformer le moringa pour en faire une source de revenus. Ainsi, lors de son voyage d’étude au Ghana, en 2012, Kwami Williams a rencontré des producteurs de moringa qui l’ont défié, lui et la cofondatrice américaine de MoringaConnect, Emily Cunningham, de les aider à gagner de l’argent avec cet arbre. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/07/31/au-ghana-la-success-story-du-moringa_5167057_3212.html#iGi2MUAXU3K43VyF.99
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Entrepreneuriat féminin : la Banque mondiale espère mobiliser 1 milliard de dollars - JeuneAfrique.com

Entrepreneuriat féminin : la Banque mondiale espère mobiliser 1 milliard de dollars - JeuneAfrique.com | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La Banque mondiale a annoncé dans un communiqué publié le samedi 8 juillet, à l'occasion du sommet du G20, la création d'un véhicule de financement qui mobilisera plus d'un milliard de dollars « pour promouvoir l'entrepreneuriat féminin ».
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Une journée avec Adamou Boubacar, ce Professeur d’Université française converti dans l’agrobusiness au Niger

Une journée avec Adamou Boubacar, ce Professeur d’Université française converti dans l’agrobusiness au Niger | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Un tour dans une superette de Niamey, précisément dans le rayon réservé aux boissons pour étancher la soif en cette période de forte chaleur puis…

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Yoon-wi : regard sur ces jeunes Africains qui réinventent leur continent

Yoon-wi : regard sur ces jeunes Africains qui réinventent leur continent | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

Ayant constaté le manque de médiatisation dont souffrent les jeunes entrepreneurs dans certains pays d’Afrique, deux étudiants de Grenoble sont partis pendant cinq mois à leur rencontre, en Afrique de l’Ouest. Dans une société pleine de contraste, ils nous présentent une jeunesse soucieuse de son avenir, bien décidée à surmonter les difficultés pour améliorer leur vie, celle de leur famille et la société dans laquelle ils vivent, notamment par des projets professionnels à tendance écologique.
 
Le projet Ricochets est porté par Maxime Delacourt et Simon Chaillou, deux étudiants en école d’ingénieur à Grenoble INP – Ense3 et réalisant une année de césure. Il vise à promouvoir l’entrepreneuriat social en Afrique de l’ouest et en particulier au Sénégal, au Burkina Faso et au Bénin. Pour ce faire, l’équipe Ricochets sillonne pendant 5 mois ces 3 pays à la rencontre des entrepreneurs qui souhaitent changer la société et qui contribuent par leurs actions à améliorer la vie de leurs concitoyens et de leur environnement. Afin de rendre visible ces projets porteurs de sens, Ricochets réalise à chacune de ces rencontres une vidéo de 3 minutes diffusée dans plusieurs médias.


À l’image de leur série inspirante, les deux jeunes se sont intéressés dans leur troisième vidéo au projet de Yaye Souadou, une jeune sénégalaise qui s’est lancée dans le recyclage de pneus. Associée à six autres étudiants, elle a décidé de trouver une application utile aux milliers de pneus abandonnés dans les rues, nids de maladies et de pollutions. Malgré des connaissances limitées en la matière, l’équipe finit par trouver une solution, à force de recherches sur internet et d’expériences : créer des carreaux recyclés utilisables comme revêtements de sol pour les terrasses, trottoirs ou aires de jeux. La start-up E-cover venait de naître.


Si cet exemple ainsi que ceux rapportés par la sérieuse Yoon-Wi marquent les changements en cours dans ces pays, la réalité reste contrastée : pour la majorité des jeunes, il reste extrêmement compliqué de se lancer dans ce type de projet, aussi bien par manque de moyens que pour des raisons sociales. « Aujourd’hui, les entrepreneurs doivent faire face à de nombreux freins et il serait mentir de dire que cette voie est évidente et facile pour les jeunes » , rappellent Maxime Delacourt et Simon Chaillou. Et les difficultés à surmonter sont multiples : « entre manque de financements, pression sociale et familiale, manque de reconnaissance, manque d’accompagnement et manque d’informations sur les sujets, les barrières paraissent souvent infranchissables pour ces jeunes qui souhaiteraient entreprendre. »


Les membres de Ricochets sont bien conscients des problématiques particulières que traversent les pays de l’Afrique de l’Ouest, mais les deux étudiants veulent cependant y jeter un œil nouveau. En effet, ils nous partagent le regret que « les médias se focalisent souvent sur les aspects négatifs de cette région du monde qui apparaît souvent de l’extérieur comme un zone remplie de besoins auxquels seules les ONG et les organisations extérieures peuvent répondre. Pourtant, il existe bel et bien des initiatives locales qui permettent un développement économique et social pour et par les locaux. Même si elles sont encore rares, de plus en plus voient le jour et méritent d’être encouragées. » D’ailleurs, localement, les mentalités changent, puisque de plus en plus de jeunes sont soutenus par leurs universités et accompagnés dans la création d’entreprises socialement engagées.


Dans les pays dans lesquels ils se sont rendus jusqu’à présent, Maxime Delacourt et Simon Chaillou ont pu observer que « la question de l’emploi, et particulièrement du chômage des jeunes est un problème majeur » . Dans ces pays, le défi est de taille : « L’expansion démographique n’arrangeant pas les choses, ces pays se doivent de trouver les solutions pour permettre aux jeunes générations de s’intégrer sur le marché du travail, et résoudre les défis que l’Afrique de l’ouest connaît (agriculture, alimentation, énergie propre, développement durable, santé, eau et assainissement). L’entrepreneuriat, et particulièrement l’entrepreneuriat social, paraît donc une alternative à développer et à encourager. »


Malgré ce tableau nuancé, Maxime Delacourt et Simon Chaillou restent optimistes et espèrent que leur projet puisse « créer des vocations chez les jeunes et permettre de développer ces initiatives bénéfiques pour la société dans son ensemble« . Les reportages sont à découvrir gratuitement sur leur page Youtube.


>> vidéos Yoon Wi #3 et Yoon Wi #2


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Alimentation : une enquête se penche sur le concentré de tomate « qualité africaine »

Alimentation : une enquête se penche sur le concentré de tomate « qualité africaine » | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Il y avait eu, fin 2016, le scandale des carburants « qualité africaine » qui révélait comment certains négociants suisses ajoutaient des additifs toxiques au pétrole à destination de l’Afrique pour augmenter leurs marges. Dans son ouvrage L’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie, édité chez Fayard et doublé d’un article dans le monde diplomatique, le journaliste Jean-Baptiste Malet décrit des pratiques similaires ayant cours selon lui sur le marché du concentré de tomate : en Afrique, écrit-il, les grands industriels de la tomate vendent du concentré coupé avec une grande part d’additifs, le tout dans un emballage qui n’en fait pas état.

Le continent africain représente pourtant un immense marché pour ce produit. Le journaliste rappelle qu’en 2014, le Ghana et le Nigéria premiers importateurs africains de ce produit ont importé respectivement 11% et 14% du concentré de tomate produit en Chine.

La tomate représente 38% des dépenses en légumes de la population ghanéenne. Les boîtes de concentré importées de Chine concurrencent rudement les tomates fraîches cultivées dans le pays. En 2013, le Ghana a importé 109 500 tonnes de concentré, selon les données de la FAO, reprises par Jean-Baptiste Malet. La production nationale de tomate fraîche atteignait, elle, 366 772 tonnes en 2014.

Le concentré de tomate arrive sur le continent par deux couloirs principaux. L’Italie exporte des produits finis vers les quatre coins du continent, mais c’est surtout la Chine qui fournit 70% du marché africain. En retraçant le cycle de production du concentré de tomate chinois, Jean-Baptiste Malet explique comment les barils de concentré partent du Xinjiang, en Chine, avant d’être réceptionnés à Tianjin pour être « retravaillés ». Là-bas, relate-t-il, le concentré est coupé avec de la fibre de soja, de l’amidon, du dextrose et des colorants, avant d’être réemballé. Les nouvelles boîtes exportées en Afrique ne mentionnent pas ses additifs. Sur les étiquettes, ne figurent que deux ingrédients : de la tomate et du sel. (...)

Via JJ Grodent, Katell Rochard
Voix Africaine's insight:
en Afrique, les grands industriels de la tomate vendent du concentré coupé avec une grande part d’additifs, le tout dans un emballage qui n’en fait pas état.
more...
Patrick Ertel's curator insight, June 19, 1:27 PM

Logoti : a da b'la ! Taa tomati kene san !

Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Raodath Aminou, présidente d’une appli anti-gaspi | I Am Divas

Raodath Aminou, présidente d’une appli anti-gaspi | I Am Divas | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La co-fondatrice de cette appli anti-gaspillage alimentaire l’affirme : il …
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

« Le G20 doit aider l’Afrique à produire du chocolat, pas du cacao »

« Le G20 doit aider l’Afrique à produire du chocolat, pas du cacao » | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

L’augmentation des échanges entre les pays d’Afrique et l’UE ne sera positif que si le G20 investit dans les infrastructures africaines et si des marchés internes sont créés sur le continent.


Via JJ Grodent, Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Zimbabwe : baisse de 10% des revenus du brasseur Delta Corporation en 2017

Zimbabwe : baisse de 10% des revenus du brasseur Delta Corporation en 2017 | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Au Zimbabwe, le brasseur Delta Corporation Ltd, filiale d’ABInBev a annoncé une baisse de 10% de ses revenus, au terme de son exercice annuel 2017,

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Les jeunes diplômés africains discutent agriculture

Les jeunes diplômés africains discutent agriculture | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
De fantastiques opportunités d'affaires s'offrent aux jeunes diplômés africains dans le secteur de l'agricul

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Fil d'actualité de l'Observatoire National de l'Agriculture - Tunisie
Scoop.it!

Makhla: Le sac à dos écolo lancé par neuf jeunes étudiants tunisiens

Makhla: Le sac à dos écolo lancé par neuf jeunes étudiants tunisiens | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Ils sont neuf jeunes âgés entre 20 et 24 ans. Ces jeunes étudiants tunisiens ont créé leur propre start-up qu'ils ont appelé "Makhla", une marque &ea

Via ONAGRI
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Webdoc - RFI: "Les Grands Moyens" Les PME avenir de l'Afrique

Webdoc - RFI: "Les Grands Moyens" Les PME avenir de l'Afrique | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

Une narration interactive pour découvrir comment les PME africaines transforment le continent… et confronter vos idées reçues à la réalité !

Rencontrez les fondateurs, salariés, mais aussi les clients, la population locale, ou les autorités politiques en lien avec ces PME qui composent un écosystème passionnant et constitue un incroyable accélérateur de Développement pour l'Afrique.

Les Grands Moyens, un webdocumentaire RFI.fr


Via Mathieu Gentile, Katell Rochard
more...
Mathieu Gentile's curator insight, August 24, 6:11 AM
Rencontrez les fondateurs, salariés, mais aussi les clients, la population locale, ou les autorités politiques en lien avec ces PME qui composent un écosystème passionnant et constitue un incroyable accélérateur de Développement pour l'Afrique. Les Grands Moyens, un webdocumentaire RFI.fr
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Démystifier la culture de la fraise au Sénégal

Souleymane AGNE est technicien horticole. En 2016, il s’est lancé dans la production biologique de fraises à travers son entreprise BIO-AGRIPÔLES. L
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Burkina Faso : Gamme variée de produits à base de moringa

Mohamed Yeepaoun OUEDRAOGO s’est essayé à plusieurs métiers. Avant de devenir champion dans la production et la transformation du moringa en plusieur
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from F&FNews
Scoop.it!

Vanille : Madagascar craint une baisse de la production.

Vanille : Madagascar craint une baisse de la production. | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

Les exportations de vanille, pour cette année, sont estimées à environ 1500 tonnes contre 2000 les années précédentes.

Que ce soit sur le marché de la vanille préparée en gousse ou sur le marché de la vanille coupée ou transformée en usine, la qualité, cette année, sera mauvaise. Les spécialistes parlent d'un taux de vanilline d'à peine 1%, alors qu'à une époque, ce taux pouvait atteindre jusqu'à 1,8%.


Via Didier Geraud
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Fil d'actualité de l'Observatoire National de l'Agriculture - Tunisie
Scoop.it!

Ces réussites en mode économie sociale

Ces réussites en mode économie sociale | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
L'économie sociale et solidaire, bien qu'elle soit récente en Tunisie, s'affirme comme un créneau porteur de valeur ajoutée et de source d'emplois.

Via ONAGRI
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

La mangue, un géant de l’économie sénégalaise à la traine... - Senagriculture

La mangue, un géant de l’économie sénégalaise à la traine... - Senagriculture | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Shares Tweets           Même si le Sénégal a commencé à exporté la mangue à partir de 1999, la filière apparait comme le levier crédible. Avec une production qui avoisine les 12000 tonnes, la mangue est un gros atout du secteur agricole et de l’économie en général. En 2011, le secteur de …

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Art&Eco-Politics
Scoop.it!

Textile : en Afrique de l’Ouest, les cotonniers perdent le fil de la transformation - JeuneAfrique.com

Textile : en Afrique de l’Ouest, les cotonniers perdent le fil de la transformation - JeuneAfrique.com | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
« Si nous parvenons à transformer 20 % de notre coton, nous serons un pays développé », a récemment relevé le ministre malien de l’Industrie, Mohamed Aly Ag Ibrahim, comparant la situation du pays, qui transforme 2 % de son or blanc, à celle de la Côte d’Ivoire, qui broie un tiers de son or brun, le cacao.

Via Patrick Ertel
more...
Patrick Ertel's curator insight, April 24, 4:05 AM

Qui est responsable de la ruine de l'industrie cotonnière au Mali ?

Rescooped by Voix Africaine from Questions de développement ...
Scoop.it!

Danone : « C'est en Afrique que nous allons créer les business models de demain »

Danone : « C'est en Afrique que nous allons créer les business models de demain » | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Danone, le géant de l'agroalimentaire, nourrit de grandes ambitions pou

Via JJ Grodent
Voix Africaine's insight:
Globalement, notre répartition géographique en Afrique est donc équilibrée, avec néanmoins une filiale marocaine particulièrement forte, pour des raisons historiques, puisqu'il s'agit de la plus ancienne implantation africaine du groupe (créée en 1953, NDLR). Aujourd'hui, les territoires de forte croissance se situent majoritairement en Afrique subsaharienne, notamment à l'Est et à l'Ouest où le potentiel démographique est immense.
more...
Cedric's curator insight, May 24, 9:49 AM
Et aussi : Danone et le Groupe Abraaj augmentent les capacités de production de Fan Milk au Ghana
Sur http://www.agenceecofin.com/industrie/2305-47570-danone-et-le-groupe-abraaj-augmentent-les-capacites-de-production-de-fan-milk-au-ghana
Danone, en partenariat avec le Groupe Abraaj (Abraaj), un capital-investisseur de premier plan actif dans les pays émergents, a ajouté trois lignes de production à son usine d’Akosombo, à Accra, au Ghana. Cet investissement total de 25 millions de dollars US permettra à Fan Milk (Ghana) Ltd, sa filiale locale, de soutenir la demande croissante de crèmes glacées et de produits laitiers sur le marché régional de l’Afrique de l’Ouest.

Et aussi Danone lance son premier yaourt conçu spécifiquement pour le marché africain
Sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/030350250437-danone-lance-son-premier-yaourt-concu-specifiquement-pour-le-marche-africain-2089134.php
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Dalida Inyongo, créatrice en Belgique des Food Trucks « Banane plantain » | I Am Divas

Dalida Inyongo, créatrice en Belgique des Food Trucks « Banane plantain » | I Am Divas | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Dalida Inyongo, originaire de la RDC, propose sous sa marque …
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Le Kenya revoit à la hausse sa production de thé en 2017

Le Kenya revoit à la hausse sa production de thé en 2017 | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Au Kenya, les dernières prévisions concernant la production de thé de 2017 s’établissent désormais à 420-450 millions de kilogrammes (kg), soit une

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Les 10 secteurs d'avenir en Afrique, qui feront les millionnaires de demain - Agro-alimentaire #2 

Les 10 secteurs d'avenir en Afrique, qui feront les millionnaires de demain - Agro-alimentaire #2  | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

L’économie a changé de moteur. Après les matières premières, c’est l’essor de la classe moyenne et la révolution numérique qui boostent le continent. La moitié des pays aux plus fortes croissances au monde sont africains. 

 

Via Alain NGALANI, Dieynaba BA
more...
Alain NGALANI's curator insight, May 9, 5:41 PM
"A moyen terme, ignorer l’Afrique est à vos risques et périls". 
Le conseil vient du milliardaire sud-africain Christo Wiese, PDG emblématique de l’enseigne de grande distribution ShopRite, présent dans 15 pays du continent, n’est ni afro-optimiste ni afro-pessimiste. Plutôt afro-réaliste !

Dans cet article, On va partager avec vous les opportunités d’affaires sur le continent qui feront plus de millionnaires :

1) l’énergie solaire
2) Agro-alimentaire
3) Smartphones
4) Accès Internet
5) L’éducation
6) L’Art Africain
7) Commerce de détail
8) Applications et services en ligne
9) Solutions de paiement
10) Immobilier
11) le financement sur des startups

A découvrir sur panafricain.tv ....