Formations Enseignement Sup
5.1K views | +0 today
Follow
Formations Enseignement Sup
Universités, écoles, fusions, délocalisations, palmarès...
Curated by SORES - AEFE
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

« Nos écoles d’ingénieurs s’exportent bien »

« Nos écoles d’ingénieurs s’exportent bien » | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
[…]
Le Monde : « Comment pourriez-vous ouvrir davantage de campus à l’international ? »

François Cansell : « Nous souhaiterions des assouplissements réglementaires pour délivrer plus facilement des diplômes hors du sol français. Aujourd’hui, par exemple, Centrale Pékin donne le diplôme de Centrale Pékin, pas celui de Centrale Paris… Nous voudrions pouvoir créer plus facilement des campus de nos écoles à l’étranger : il s’agirait de créer des structures juridiques locales, accréditées par la CTI qui soient à même de délivrer un diplôme français.

Cela est déjà possible mais la démarche reste très lourde d’un point de vue administratif. La délivrance d’un diplôme français sur un territoire étranger est en effet subordonnée à un accord diplomatique avec le pays. C’est pourquoi nous demandons des allégements réglementaires pour pouvoir aller plus vite. L’accréditation par la CTI nous paraît une garantie suffisante de la qualité des formations d’ingénieurs et des compétences des diplômés. »

« Les écoles d’ingénieurs « à la française » se diffusent-t-elles d’autres façons ? »

« Nous développons également notre modèle d’accréditation des écoles à l’international : nous sommes, avec certains pays, dans une démarche de coconstruction de leurs propres parcours d’ingénieurs, et de leur évaluation. Par exemple, le Vietnam ou le Maroc nous demandent, et nous les aidons, à construire leur propre modèle d’écoles d’ingénieurs et d’accréditation. Les pays qui le souhaitent peuvent en effet recevoir une accréditation de la CTI, qui vérifie la qualité du parcours de formation, la présence et le rôle de la recherche et le lien étroit avec les besoins des entreprises du territoire. »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Classement des masters en management : HEC au top, l’Essec 4ème 

Classement des masters en management : HEC au top, l’Essec 4ème  | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Deux enseignements à tirer du nouveau classement des masters en management que vient de publier le journal britannique « The Economist », et qui a fait grand bruit.

Le premier est que le lancement de cet outil vient confirmer l’intérêt accru du monde anglo-saxon pour les masters. Jusqu’à présent, en effet, les anglo-saxons se focalisaient plutôt, concernant le management, sur les programmes bachelor et sur le MBA, diplôme a priori « post-expérience ». Alors que le master restait l’apanage des institutions européennes et du système LMD. C’est la raison pour laquelle nombre d’institutions prestigieuses comme Harvard, Chicago University, Kellogg ou Stanford, n’apparaissent pas dans ce classement. Or ces dernières années, plusieurs institutions britanniques de premier rang, à l’instar de la London Business School (LBS), se sont lancées à leur tour sur le « marché » des masters, réussissant à attirer ainsi nombre d’étudiants internationaux. Inversement, dans le même temps, le bachelor fait une percée remarquée sur le Vieux Continent, et notamment dans l’Hexagone. Bref, entre les deux formats, le match bat son plein.

La seconde leçon de ce palmarès (www.economist.com/whichmba/MiM/2017/Ranking) est plutôt… une confirmation : mieux vaut prendre ces classements avec prudence – même lorsqu’ils sont publiés par des journaux à la réputation sérieuse. »

« Celui de « The Economist » réjouira évidemment au plus haut point les responsables d’HEC, classée en tête […] »

« Satisfaction également, côté français, pour l’Essec, qui décroche une honorable 4ème place (3ème pour le « FT »), et aussi pour l’Edhec (au 16ème rang) et Grenoble EM (au 20ème). […] »

« Mais pour le reste, les motifs d’étonnement ne manquent pas dans ce classement. A commencer par la 3ème place de WTU à Coblence, en Allemagne, dont la visibilité internationale était jusqu’alors assez limitée.

On note aussi avec une certaine surprise que l’Allemagne place trois de ses institutions dans les huit premières. Ou que 10 institutions britanniques (sur un total de 40…) figurent dans ce classement. Et de façon générale, force est d’observer un dosage très «politiquement correct », avec des institutions américaines (7 en tout, dont la Southern Methodist University de Dallas…), mais aussi chinoises, de Russie ou d’Australie… »

« Surtout, un certain nombre d’absences interpellent dans ce palmarès : celles de la Bocconi de Milan, de l’Université de Louvain en Belgique, de la London Business School, dont le master lancé récemment a acquis très vite une solide réputation (il est classé 6ème par le «Financial Times »), de Smurfit (University College) à Dublin… Et côté français, il est permis de s’interroger sur les absences de l’ESCP-Europe (pourtant 4ème selon le FT…), d’EM Lyon, d’Audencia, de Skema, de l’Ieseg…

 Disons-le sans ambages : ce nouveau classement ressemble plus à un galop d’essai qu’à un travail complet et fiable. Il est permis d’espérer une prochaine édition plus aboutie… Et rappelons une fois encore les multiples raisons pour lesquelles tous ces classements, même internationaux, sont à consommer avec une grande modération. […] »
[…]
« […] il n’est pas inutile d’appeler une fois encore à la retenue et à la prudence vis-à-vis des classements. Ceux-ci peuvent, bien sûr, fournir d’utiles informations (notamment chiffrées) sur le fonctionnement, les priorités et la stratégie des institutions – au-delà du rang qui est attribué à chacune. Mais l’existence des classements ne saurait dispenser les étudiants et les candidats (ou les familles) d’un travail élémentaire (et sans doute fastidieux, certes) d’information sur les établissements. On peut notamment consulter avec soin les sites web des institutions, s’intéresser à leurs accréditations internationales, être attentif à leur présence sur les médias traditionnels et les réseaux sociaux… Car choisir son école, son université ou son programme est chose trop sérieuse pour être confiée aux seuls classements. »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Le tirage au sort est maintenu à l’entrée des filières universitaires en tension pour 2017

Le tirage au sort est maintenu à l’entrée des filières universitaires en tension pour 2017 | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Le Conseil d’Etat a tranché, dans une ordonnance rendue le 2 juin : la circulaire sur le tirage au sort – utilisé en dernier ressort à l’entrée de l’université lorsque le nombre de candidats est supérieur à celui des places disponibles – est maintenue.

Saisie de deux recours en référé suspension, portés par l’organisation étudiante Promotion et défense des étudiants (PDE) et par SOS Education, l’instance suprême de la justice administrative rejette leurs requêtes, estimant que la condition d’urgence, nécessaire pour suspendre le texte, n’est pas constituée. Elle met en avant une urgence qu’elle considère comme supérieure : celle d’assurer la sécurité des étudiants et la qualité des enseignements, qui suppose de pouvoir tirer au sort afin de départager les candidats au premier cycle universitaire lorsqu’ils sont trop nombreux. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

La délivrance du master reste réservée à l’université et aux grandes écoles publiques

La délivrance du master reste réservée à l’université et aux grandes écoles publiques | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« La Conférence des grandes écoles avait saisi le Conseil d’Etat afin que les écoles privées ou associatives puissent elles aussi délivrer ce diplôme bac+5. Mais la plus haute juridiction administrative a confirmé la légalité du monopole public. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

46 IUT expérimenteront un parcours licence à la rentrée 2017

46 IUT expérimenteront un parcours licence à la rentrée 2017 | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Quarante-six des 113 IUT se sont portés volontaires pour expérimenter le "parcours technologique de grade licence" à la rentrée 2017. Un label qui valorise les compétences professionnelles des étudiants acquises durant leur cursus de trois ans, DUT, puis licence professionnelle. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

À Lyon, bientôt un campus numérique inspiré par l'École 42

« Une nouvelle école de code ouvrira à la rentrée 2017 à Lyon, au cœur d'un campus numérique qui rassemblera en tout 17 formations. Un projet porté par la Région, associant entreprises et établissements d'enseignement supérieur. Avec pour objectif de former de 3.000 jeunes d'ici 2020. »
[…]
« Baptisée "101" en référence à la trilogie "Matrix", dès novembre 2017, elle accueillera une promotion de 120 élèves, gratuitement et sans condition de diplôme, et reprendra les maquettes pédagogiques de 42, avec la bénédiction de Xavier Niel, son fondateur. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Classes préparatoires aux grandes écoles

Le lien direct vers le tableau listant les CPGE : http://cache.media.education.gouv.fr/file/11/97/0/ensup080_728970.pdf
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Ouverture de la Rochelle Digital School

« Le Groupe Sup de Co La Rochelle ouvre La Rochelle Digital School - à partir de la rentrée 2017 – afin de proposer une offre de formation aux métiers du numérique. »
[…]
« A la rentrée 2017, La Rochelle Digital School ouvrira deux Bachelors :
1. Un Bachelor « Chef de Projet Logiciel et Réseaux » en partenariat avec ESGI,
2. Un Bachelor « Web Design et Communication Graphique » en partenariat avec l’ICAN. […] »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Les IUT jouent la carte du territoire

Les IUT jouent la carte du territoire | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« « Il y a toujours un IUT près de chez soi », pourrait-on dire en parodiant une publicité ancienne. Avec 113 établissements implantés sur quelque 200 sites, les instituts ­universitaires de technologie sont en effet ­présents sur tout le territoire. Plus que d’autres filières du supérieur, ils jouent la carte de la proximité géographique, qui constitue un de leurs traits distinctifs. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Bachelor : de plus en plus d'écoles proposent ce cursus post-bac

Bachelor : de plus en plus d'écoles proposent ce cursus post-bac | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Les grandes écoles de commerce se lancent pratiquement toutes aujourd’hui sur le créneau bachelor. »

« Cette année, c’est au tour de ESCP Europe d’étendre son programme, lancé en 2015 à Londres, à son campus parisien. […] »

« Cet engouement pour ces cycles en trois ans après le bac répond à la demande des entreprises en quête de profils capables de travailler dans un environnement international et multiculturel. Mais aussi au besoin de s’aligner sur les standards mondiaux du marché et de se placer ainsi en concurrence avec les meilleures formations internationales comme la London Business School, en Angleterre, la Bocconi de Milan, en Italie, ou McGill, à Montréal au Canada. La cible visée : les étudiants brillants qui délaissent les prépas pour aller étudier hors hexagone. Si la vocation initiale du bachelor était de former des jeunes destinés à occuper des postes de management intermédiaire, prêts à entrer sur le marché de l’emploi, l’objectif de ces écoles est au contraire de leur permettre de poursuivre leurs études dans les meilleurs masters en France et ailleurs. ESCP Europe affiche clairement la volonté de se positionner au niveau mondial comme « la référence en matière de management interculturel pour préparer les leaders transnationaux de demain ».

« Outre la qualité de l’enseignement, les grandes écoles de management offrent un environnement idéal pour développer des cursus bachelor. Elles proposent une vraie vie de campus et permettent d’intégrer le réseau des diplômés de l’école. Entre les différents programmes, il n’y a pas vraiment de distinction. Tous les élèves ont accès au réseau international, pour des séjours à l’étranger dans les universités partenaires ou pour des missions professionnelles dans les entreprises. »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

L’école d’ingénieurs publique CentraleSupélec porte ses frais de scolarité à 3 500 euros par an

L’école d’ingénieurs publique CentraleSupélec porte ses frais de scolarité à 3 500 euros par an | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
[…] « Un arrêté publié au Journal officiel, le 28 février, détaille cette hausse : actuellement de 2 200 euros par an pour les élèves du cursus Centrale Paris et de 2 570 euros pour ceux de Supélec en 2016-2017, les frais d’inscription vont se hisser à 3 500 euros par an pour tout le monde. Cette augmentation fait suite à une première qui avait eu lieu lors de la fusion des deux écoles en 2015. »
[…]
« Reste qu’avec ces nouveaux frais de scolarité CentraleSupélec devient « l’école d’ingénieurs publique la plus chère de France », selon le site EducPros.fr, qui rappelle que de nombreuses écoles ont aussi augmenté leurs frais de scolarité ces dernières années. Parmi elles, on trouve six écoles des mines (ParisTech, Alès, Albi, Nantes, Douai, Saint-Etienne), mais aussi l’Ensae ParisTech, l’Ensta ParisTech, Télécom ParisTech, Télécom Bretagne ou encore Télécom Sud Paris. En cause, selon elles, le désengagement de l’Etat ainsi que la chute des recettes de la taxe d’apprentissage dans certaines écoles, depuis la réforme de 2014.
Leur point commun, être rattachées à des ministères techniques (agriculture, industrie, défense, etc.) ayant validé ces augmentations. Ce qui n’est pas le cas des écoles d’ingénieurs dépendant du ministère de l’enseignement supérieur, qui conservent jusqu’à aujourd’hui leurs droits de scolarité de 610 euros annuels. »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Classement des petites universités : les françaises brillent moins qu’en 2016

Classement des petites universités : les françaises brillent moins qu’en 2016 | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Le top 20 du « Times Higher Education » continue d’accorder une meilleure place aux écoles françaises que les palmarès internationaux classiques. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

APB : Thierry Mandon se lance dans une opération transparence

« L’algorithme d’APB n’a toujours pas été publié dans son intégralité. Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche, relance lui-même l’affaire, en confiant à Etalab, un service du gouvernement, une « accélération de la dynamique ». » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Oraux : ce qu’attendent les écoles de commerce

Oraux : ce qu’attendent les écoles de commerce | Formations Enseignement Sup | Scoop.it

« C’est un mouvement de fond : même si l’entretien d’une demi-heure devant un jury a de belles heures devant lui, d’année en année les écoles de management font évoluer la façon dont elles font passer les oraux. Volonté d’éviter les réponses stéréotypées, nécessité d’adapter leur recrutement aux nouvelles demandes des entreprises, désir tout simplement de se singulariser, les raisons sont nombreuses. « Nous ressentions une claire insatisfaction quant à la manière dont nous faisions passer les entretiens. Il y a 20 ans que nous n’avions pas fait évoluer les entretiens de motivation. Tout jouer sur un seul entretien de 40 minutes c’était à la fois stressant pour les candidats et frustrant pour nous quand nous nous retrouvions face à des élèves sur préparés. Il nous fallait trouver un moyen de recruter des étudiants possédant les valeurs et les soft skills que les entreprises recherchent et tout particulièrement la capacité à travailler en groupe », explique Emmanuel Métais, directeur de l’Edhec BS qui fait spectaculairement évoluer ses épreuves cette année. » […]

more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Paces : les universités devront accueillir les 857 recalés du tirage au sort

Paces : les universités devront accueillir les 857 recalés du tirage au sort | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Les 857 candidats d'Île-de-France n'ayant pas été tirés au sort à l'entrée de la Paces seront finalement tous pris dans cette filière. Cet "engagement officiel" a été annoncé par le ministère, vendredi 9 juin 2017. Nul doute que la répartition de ces effectifs supplémentaires entre universités fera l'objet d'intenses négociations. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Toujours plus d’étudiants à l’université

Toujours plus d’étudiants à l’université | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« « Les effectifs d’étudiants continuent d’augmenter en licence et en master et de diminuer en doctorat », résume une note flash réalisée par les services statistiques du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation publiée le 24mai 2017. Selon les chiffres, qui sont encore provisoires, « le nombre d’étudiants inscrits à l’université est de 1 623 500 à la rentrée 2016-2017, soit + 1,9 % par rapport à 2015-2016. Hors doubles inscriptions en classes préparatoires, l’augmentation est en réalité de + 1,1 % (+ 16 600 inscriptions) ». »

« La hausse est moins marquée que l’année dernière en licence (+ 2,8 %, ramenée à 1,4 % si l’on retranche le nombre d’élèves de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), qui ont l’obligation depuis la loi Fioraso de 2013 de s’inscrire en parallèle à l’université. En master, les inscriptions augmentent plus légèrement que l’an passé (+ 0,8 %), tandis que la baisse en doctorat se confirme (- 2,3 %). A noter que si la licence générale est celle qui voit ses effectifs le plus progresser (+ 3,8 %, 1,9 % hors CPGE), ceux de licence professionnelle reprennent de l’essor : + 0,7 %, après - 0,5 % l’an passé. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Frédérique Vidal, une universitaire nommée ministre de l’enseignement supérieur

Frédérique Vidal, une universitaire nommée ministre de l’enseignement supérieur | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« C’est une première : une présidente d’université, Frédérique Vidal, a été nommée à la tête du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Professeure en sciences de la vie, elle fait partie des personnalités issues de la société civile qui entrent dans ce gouvernement. A la tête de l’université de Nice-Sophia-Antipolis depuis 2012, cette universitaire « pur jus » a auparavant dirigé la faculté des sciences de l’établissement niçois.

Jusqu’ici, le portefeuille de l’enseignement supérieur et de la recherche faisait l’objet d’un secrétariat d’Etat rattaché au ministère de l’éducation nationale. Un « ministère de plein exercice » sur l’enseignement supérieur, la recherche mais aussi l’innovation, constitue « un excellent signal adressé à la communauté universitaire », a réagi par communiqué la conférence des présidents d’université, qui a salué cette nouvelle ministre issue de ses rangs.

Native de Monaco, cette généticienne de la reproduction a effectué la quasi-totalité de son cursus dans l’université niçoise (maîtrise de biochimie, doctorat en sciences de la vie), ainsi qu’un DEA à l’Institut Pasteur, dans le domaine de la virologie moléculaire.

La sensible question de la sélection

Elle débute sa carrière d’enseignant-chercheur en 1995 à l’université de Nice, comme maître de conférences, avant de gravir les différents échelons et d’occuper plusieurs responsabilités dans le monde universitaire. Directrice adjointe du magistère de pharmacologie, elle devient professeure des universités en 2004. Elle occupe ensuite la direction du département sciences de la vie, jusqu’en 2008, puis celle de la faculté des sciences. Ses activités de recherche portent sur la génétique moléculaire, avec la mise en place de modèles cellulaires et animaux.

La nouvelle ministre est attendue de pied ferme par la communauté universitaire : alors que le nombre d’étudiants ne cesse d’augmenter, la pratique du tirage au sort à l’entrée des licences saturées fait l’objet d’une vive polémique, après la publication d’une circulaire gravant dans le marbre ce recours au hasard. Dès la passation de pouvoir, jeudi 18 mai, Frédérique Vidal, qui s’est dit « pragmatique », et « engagée », a annoncé qu’elle allait rencontrer au plus vite les organisations étudiantes sur ce dossier. Avec en arrière-plan la très sensible question de la sélection, sur laquelle Emmanuel Macron s’est déjà positionné durant la campagne en promettant l’instauration de « prérequis » à l’entrée de l’université.

L’emploi sera un autre sujet délicat à l’agenda de la ministre. Ces dernières années ont en effet été marquées par l’augmentation des postes précaires dans les organismes de recherche et à l’université et la diminution des postes permanents. »
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Les Sciences Po de province vont mettre fin à leur concours d’entrée en deuxième année

Les Sciences Po de province vont mettre fin à leur concours d’entrée en deuxième année | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Les sept Sciences Po de province qui proposent un concours d’entrée commun, principalement pour intégrer leur première année, ont décidé de le faire évoluer. Leur concours d’entrée en deuxième année (160 places pour 2 000 candidats) va être abandonné à partir de 2018, au profit d’un nouveau concours ouvert à l’entrée de la quatrième année (master, accessible après un bac + 3), ont-ils fait savoir dans un communiqué. » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

U-Multirank 2017 : les universités et les grandes écoles françaises sur le haut du podium

U-Multirank 2017 : les universités et les grandes écoles françaises sur le haut du podium | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Selon ce classement d’initiative européenne, intégrant d’autres critères que la recherche, le niveau des établissements tricolores est comparable à celui des universités britanniques. » [...]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

La Cour des comptes recommande de rattacher les IEP en région aux universités

La Cour des comptes recommande de rattacher les IEP en région aux universités | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« La Cour des comptes critique tout particulièrement la gestion des trois instituts d’études politiques (IEP) qu’elle a passés au crible : Aix-en-Provence, Bordeaux et Grenoble. » [...]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Classement des écoles et universités les plus populaires auprès des jeunes

Classement des écoles et universités les plus populaires auprès des jeunes | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« Une étude de Campus Com/Ifop s’intéresse à la notoriété des grandes écoles et universités auprès des 18-25 ans, également interrogés sur leurs attentes vis-à-vis l’enseignement supérieur. » [...]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Concours des écoles de commerce 2017 : plus de 10500 candidats

Concours des écoles de commerce 2017 : plus de 10500 candidats | Formations Enseignement Sup | Scoop.it
« BCE (Banque commune d’épreuves) et Ecricome, les deux concours préparant à l’entrée dans les écoles de management ont publié leurs statistiques cette semaine. Un peu plus de 1 % de progression des candidatures pour le premier et près de 4 % pour le second, les uns comme les autres sont surtout marqués par une hausse des candidats issus des filières technologiques (+ 15,3 % pour Ecricome). » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Arrêté du 27 janvier 2017 relatif au nombre maximum de places mises aux concours au titre de l'année 2017 dans certaines écoles d'ingénieurs | Legifrance

Cet arrêté fixe le nombre maximum de places mises aux concours au titre de l’année 2017 dans certaines écoles d’ingénieurs.
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Ecoles de commerce : le « palmarès des palmarès » 2017

« Après la parution la semaine dernière du palmarès du Point les trois grands palmarès des écoles de management de la saison 2016-2017 (l’Etudiant, Le Figaro, et Le Point) sont maintenant parus. L’occasion de les comparer dans ce « Palmarès des palmarès » 2017. Le tableau-ci dessous présente la moyenne de l’ensemble des résultats des trois classements (moyenne effectuée sur le rang, Le Figaro n’ayant pas communiqué le nombre de points attribués). » […]
more...
No comment yet.
Scooped by SORES - AEFE
Scoop.it!

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2017

« […] le top des grandes écoles de commerce a lancé des formules courtes qui profitent d’un savoir-faire académique indiscutable, qu’il s’agisse du corps professoral, des relations entreprises ou de l’international. Grenoble EM, Kedge, Toulouse BS, l’ICN, Audencia, Montpellier BS, l’EM Strasbourg, l’EM Normandie ou encore l’ESC Rennes offrent aujourd’hui ce qui se fait de mieux dans l’univers des business schools. La hiérarchie est donc bien respectée. C’est d’ailleurs ce qui rend les filières en trois ans extrêmement attractives puisqu’elles donnent également accès à leurs grandes sœurs via les admissions parallèles. » […]
more...
No comment yet.