ACTUALITÉ
371.9K views | +44 today
Follow
ACTUALITÉ
Chronique d'une prise de conscience - Revue de presse alternative épinglée par http://activeast.free.fr
ACTIVEAST mail
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scoop.it!

Échec et mat pour Zbigniew Brzezinski

Échec et mat pour Zbigniew Brzezinski | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Méconnu du grand public, Zbigniew Brzezinski était pourtant l’un des hommes les plus influents de ce monde. Il est mort ce samedi 27 mai, à l’âge de 89 ans, après une très longue vie à conseiller les présidents américains dans leurs guerres illégales pour dominer le monde.

Comme Jacques Attali, il aura conseillé à peu près tous les présidents de son pays durant près de 40 ans (1) ; comme Jaques Attali, il sera resté dans l’ombre de ces hommes d’État toute sa vie ; comme Jacques Attali enfin il s’est toujours montré très franc et clair dans ses positions, assumant sans gêne ses stratégies militaires et diplomatiques pour soumettre la planète aux intérêts américains.

En guise d’hommage, nous avons choisi de rappeler ici ce que Brzezinski écrivait à la toute fin du siècle dernier, il y a à peine vingt ans. Une liberté de ton qui ferait aujourd’hui de ses propos des thèses parmi les plus conspirationnistes, s’ils n’avaient bien sûr été tenus par l’un des conspirateurs lui-même.
Le Grand Échiquier (1997), son chef d’œuvre…

Auteur de près d’une trentaine d’ouvrages de géopolitique, Brzezinski aura avant tout marqué la littérature géopolitique du 20ème siècle par son chef d’œuvre du genre :

Le Grand Échiquier (The Grand Chessboard en anglais dans le texte).

Tel un Machiavel des temps modernes, voulant remettre au goût du jour les conseils au prince (devenu président américain), Brzezinski explique au long des 250 pages de ce traité de géopolitique ce qu’il revient aux États-Unis de faire pour garantir leur suprématie.

Évidemment le titre même de l’ouvrage nous éclaire sur la vision du monde de Brzezinski, celle d’un grand terrain de jeu militaire et diplomatique, où les nations s’affrontent à mort pour dominer la planète. Et l’échiquier dont il est ici question n’est autre que l’Eurasie, entre Europe et Asie, loin des terres américaines, mais où se joue selon Brzezinski l’avenir du monde.

Ainsi, visionnaire (ou averti) sur la politique américaine des deux décennies qui devaient suivre la publication de son livre, il écrit :

« La tâche la plus urgente consiste à veiller à ce qu’aucun État, ou regroupement d’États, n’ait les moyens de chasser d’Eurasie les États-Unis ou d’affaiblir leur rôle d’arbitre. » (page 254, en poche, aux éditions Pluriel)

Difficile de ne pas y voir résumé en une phrase toute la politique américaine de ces vingt dernières années au Proche et au Moyen-Orient. Une politique déclenchée comme le rappela le général Wesley Clark (2) en son temps (à revoir ici) suite au choc du 11 septembre." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Brzezinski à Poutine : Arrêtez de frapper notre al-Qaïda, ou bien c’est la troisième guerre mondiale

Brzezinski à Poutine : Arrêtez de frapper notre al-Qaïda, ou bien c’est la troisième guerre mondiale | ACTUALITÉ | Scoop.it

(...) "Brzezinski a écrit que la décision apparente de Moscou de frapper les miliciens de la CIA reflète « au mieux l’incompétence militaire russe », et au pire, « la preuve d’une dangereuse volonté de mettre en évidence l’impuissance politique américaine. » Il a ajouté que si Moscou continue à les prendre pour cible, Washington devra alors user de représailles contre les Russes.

Commentant PressTV, Dr Barrett a dit, « le peuple américain sera très intéressé d’apprendre que juste 14 ans après les attentats du 11 septembre 2001, officiellement attribués à Al-Qaïda – qui, ayant eu des relations avec les USA dans le djihad afghan contre l’Union soviétique, avait été appelé par certains al-CIA à l’époque –, qu’il nous avait été raconté que ce groupe ennemi prétendument diabolisé était responsable de la mort de 3.000 Américains le 11 septembre 2001, et qu’il est dorénavant notre allié en Syrie, et nous devrions partir en guerre contre la Russie et risquer une guerre nucléaire qui pourrait anéantir la vie sur la planète, afin de punir la Russie parce qu’elle combat al-Qaïda. »

« C’est un chose ahurissante que quelqu’un puisse même imaginer les USA user de représailles contre les Russes parce qu’ils s’en prennent à al-Qaïda, mais c’est précisément ce qu’a dit Brzezinski », a-t-il déclaré." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Interview d’Hervé de Carmoy, vice-président de la Commission Trilatérale

Interview d’Hervé de Carmoy, vice-président de la Commission Trilatérale | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Hervé de Carmoy est l’auteur du livre « L’Euramérique » (sorti en 2007) dans lequel il dévoile assez largement le futur Traité Transatlantique. Plus récemment, il a coécrit avec Alexandre Adler le livre « Où va l’Amérique d’Obama», analyse et prospective du mandat du dernier président américain.

Hervé de Carmoy est également vice-président Europe de la Commission Trilatérale. Nous sommes allés à sa rencontre pendant le Salon du Livre 2012, afin de le questionner sur quelques sujets : Barack Obama et son prix Nobel de la paix, Zbigniew Brzezinski, Le Traité Transatlantique," (...)


more...
No comment yet.
Scoop.it!

Michel Collon : Ukraine et médiamensonges, comment ne pas se faire manipuler ?

"Voir plus loin que le bout de notre nez ? Les médias n'y tiennent pas,
on se poserait trop de questions, y compris sur les médiamensonges.
Mais si on veut comprendre un conflit comme l'Ukraine, nous devons
absolument le mettre en perspective, le voir sur la longue durée. Les
médias nous disent que l'Europe et les Etats-Unis réagissent à des
manifestations, mais en réalité, l'Ukraine est une cible depuis vingt ans.
Michel Collon éclaire les stratégies dont on ne parle pas"


L'Esprit Du Moment's insight:

Actualité #ukraine

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Les cauchemars de Brzezinski: la Russie, la Chine et la perspective de la vraie guerre

Les cauchemars de Brzezinski: la Russie, la Chine et la perspective de la vraie guerre | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Dans sa dernière diatribe publique, Vers une réorientation globale, un Zbigniew Brzezinski visiblement usé et sénile, montre encore une fois que les vieux chiens ne peuvent pas apprendre de nouveaux trucs.

Il est évident que son ego ne permet pas à ce criminel de guerre décrépi, de renoncer à son rôle failli en tant que stratège de l’élite américaine. Il veut encore convaincre les grands requins de Wall Street qu’il peut les sauver de ce qu’il dit être une catastrophe imminente. Oubliant que la politique étrangère des États-Unis a été basée sur ses plans fous (en particulier, mais pas seulement, depuis l’élection de son protégé Barack Obama), Brzezinski dit à ses maîtres que les USA pourraient bientôt perdre leur position dominante, et / ou qu’ils pourraient même être battus militairement, s’ils s’engagent dans une guerre avec leurs rivaux, la Russie et la Chine.

Que peut-on faire? Quel est son plan? Sa seule solution consiste à diviser la Chine et la Russie, pour convaincre l’un des deux rivaux de collaborer avec Washington contre l’autre. C’est, sans exagération, pathétique, pour ne pas dire plus." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

L’ISIS : de la déesse maçonne au Nouvel Ordre Mondial, par Laurent Glauzy

L’ISIS : de la déesse maçonne au Nouvel Ordre Mondial, par Laurent Glauzy | ACTUALITÉ | Scoop.it
L’Isis (Islamic State of Iraq and Syria) est utilisée pour justifier la guerre au Moyen-Orient et provoquer un sentiment de panique dans le monde entier. Il ne s’agit pas d’une théorie de la conspiration, mais du plus ancien procédé mis en pratique par l’élite occulte, traçant ainsi les contours de la géopolitique grâce à une classe politique tout aussi corrompue que serve. Pour ce faire, l’Isis a été instaurée par les forces qui la combattent.

Quand, pour des raisons économiques, politiques, hégémoniques, une guerre est nécessaire, la classe politique doit passer par l’approbation du public, généralement opposé à un conflit armé. Il faut donc contourner la volonté du peuple en façonnant un ennemi si terrifiant que les populations imploreront leurs dirigeants et leurs gouvernements pour déclarer la guerre.

C’est la raison d’exister de l’État islamique en Irak et en Syrie, comme des vidéos de décapitations « bien produites » et promues dans le monde entier par toute la presse. Les différentes sources d’information rapportent alors des titres alarmistes sur l’Isis, dans le but d’émouvoir l’opinion publique et de favoriser l’invasion des pays du Moyen-Orient. La barbarie de l’Isis constitue un prétexte idéal à l’intervention d’une coalition internationale. Ce groupe produit une menace nationale essentielle pour tailler dans les droits et pour augmenter la surveillance des citoyens des démocraties occidentales. En bref, l’Isis est un autre exemple de la tactique séculaire utilisée pour créer un ennemi terrible et imaginaire dans le but d’effrayer les masses: un des fondements de la stratégie préconisée pour assurer l’assujettissement des masses, exposé dans le Rapport de la Montagne de fer. Dans Le grand échiquier (1997), Zbigniew Brzezinski constate : « Pendant que l’Amérique devient une société toujours plus multiculturelle, il pourrait être plus difficile de construire un consensus sur les questions de politiques extérieures, excepté dans des circonstances d’une menace extérieure directe. » Un groupe terroriste est ainsi susceptible de fédérer les opinions d’une nation composée d’une mosaïque de minorités.
L'Esprit Du Moment's insight:

Connexe: ISIS, EIL OU LE RETOUR DE L’ESPRIT AMOREEN

more...
No comment yet.
Scoop.it!

M. Chamagne: l'Anschluss était dans Mein Kampf, le contrôle de l'Ukraine est dans le Grand Echiquier

"Régis Chamagne, responsable national de l'Union Populaire Républicaine en charge des questions de défense, ancien colonel de l'armée de l'air, candidat Sud-Ouest aux élections européennes sur la liste de l'Union Populaire Républicaine, analyse la situation ukrainienne.

Après avoir rappelé certains fondamentaux sur l'histoire ukrainienne, M. Chamagne replace le débat sur l'enjeu que représente l'Ukraine dans l'opposition entre les Etats-Unis, la Russie et la Chine. Citant les analyses de Zbigniew Brzezinski énoncées dans son livre "Le grand échiquier", Régis Chamagne explique que la crise ukrainienne découle d'un plan de déstabilisation plus large ayant pour objectif le contrôle de l'Eurasie.

Les grands gagnants de cette "crise de Cuba 2.0" semblent être les russes, menacés depuis peu par les Etats-Unis, et ses alliés européens, de sanctions économiques. Mais encore une fois à ce jeu-là, les occidentaux ne mesurent pas le rapport de force réel"


more...
No comment yet.
Scoop.it!

USA: liberté d'expression ? Un privilège qui sera octroyé par le gouvernement

Les médias alternatifs ont réussis à toucher l'opinion publique face à la situation en Syrie dans le mesure où le complexe militaro-industriel n'a pas été en mesure de déclencher une nouvelle guerre. Zbigniew Brzezinski a déjà dit que l'éveil politique mondial est un facteurs qui entravent leur guerre. Ce projet de loi porte le nom de «Free Flow of Information Act»

L'Esprit Du Moment's insight:

Toujours pas convaincus ? la démocratie n'existe pas, sauf dans la tête de ceux qui y croient. La tyrannie avance inéxorablement, masquée, partout en occident

more...
No comment yet.