ACTUALITÉ
373.4K views | +5 today
Follow
ACTUALITÉ
Chronique d'une prise de conscience - Revue de presse alternative épinglée par http://activeast.free.fr
ACTIVEAST mail
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scoop.it!

Décryptage détaillé des 8 ordonnances que Macron ne voulait pas dévoiler

Décryptage détaillé des 8 ordonnances que Macron ne voulait pas dévoiler | ACTUALITÉ | Scoop.it

"On comprend mieux pourquoi le calendrier annoncé par Emmanuel Macron prévoyait d’attendre après les législatives pour dévoiler le contenu des ordonnances sur le droit du travail : il est explosif.

Le projet fuité va bien au-delà des éléments annoncés publiquement jusqu’ici. Il s'attaque notamment au contrat de travail, aux salaires, et à la santé et la sécurité au travail.

Mais le gouvernement ne dévoile pas l'ensemble du contenu qu'il souhaite modifier et c'est même un objectif assumé pour "ne pas courir le risque de contraintes insurmontables au stade de la rédaction des ordonnances".

Les sujets listés sont beaucoup plus larges que prévu et lui donnent une marge de manœuvre inédite pour modifier la quasi-totalité des droits des salariés en catimini pendant l'été. Les mesures qui concerneraient directement les Ingés, cadres et tech sont nombreuses : salaires tirés vers le bas, télétravail, plafonnement des indemnités prudhommes…

L'Ugict, CGT Ingés Cadres Techs, publie ici un décryptage détaillée de ces 8 ordonnances qu'Emmanuel Macron aurait préféré ne pas dévoiler avant les législatives." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Graffeurs contre graffitis : des « artistes » payés pour recouvrir les messages anti loi Travail du haut de la rue Nationale

Graffeurs contre graffitis : des « artistes » payés pour recouvrir les messages anti loi Travail du haut de la rue Nationale | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Dans la nuit du 15 au 16 juillet, des graffeurs ont été invités et payés pour investir les palissades que les militants contre la loi Travail avaient converties en espace d’expression publique. Cette chronique résume le déroulé de la soirée telle que l’a vécue son auteur." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Motion de censure : Dupont-Aignan ou Collard révoltés de ne pas avoir été sollicité par les frondeurs

Motion de censure : Dupont-Aignan ou Collard révoltés de ne pas avoir été sollicité par les frondeurs | ACTUALITÉ | Scoop.it
À deux voix près, la gauche a de nouveau échoué, mercredi 6 juin, à déposer une motion de censure contre le gouvernement, après le second recours au 49.3 sur la loi Travail. Exactement le même scénario qu'au mois de mai. 56 députés de gauche étaient donc prêts à faire tomber le gouvernement. Et ils n'étaient pas les seuls.

Seulement voilà, certains volontaires n'ont pas été contactés pour renverser Manuel Valls. Et ça les rend très tristes. Prenez Nicolas Dupont-Aignan, par exemple. Évidemment que le président de Debout La France aurait aimé participer à la fête. Mais les frondeurs, communistes et écologistes à l'origine de cette motion de censure n'avaient visiblement pas trop envie de s'associer à lui.

Alors le candidat à la présidentielle "s'est emporté", après l'annonce de l'échec de cette démarche, comme le rapporte Le Figaro ce jeudi. "NDA" fulmine :


J'étais prêt à signer toutes les motions possibles et ils le savaient. S'ils ne me l'ont pas proposé, c'est qu'ils ne voulaient pas réussir.

Voilà bien la preuve, selon lui, à la fois du sectarisme des frondeurs et de leur vraie-fausse ambition de virer Manuel Valls. Leur leader Christian Paul, cependant, a une explication à cela. Lui aussi cité par Le Figaro, le député PS de la Nièvre affirme que la présence de Nicolas Dupont-Aignan dans le groupe aurait fait fuir certains élus. "Beaucoup à gauche n'auraient pas signé dans ce cadre", dit-il, expliquant aussi ne pas avoir voulu ajouter de la confusion "des idées".

Gilbert Collard, lui aussi, regrette de ne pas avoir été contacté pour la motion de censure. Sur iTélé ce jeudi, le député RBM (apparenté FN) a tenu le même discours que Nicolas Dupont-Aignan :
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Tribunaux médiatiques pour syndicalistes "radicalisés"

Interviews ou interrogatoires ? Une vidéo réalisée par Acrimed.
L'Esprit Du Moment's insight:

Connexe : Les Dessous du théâtre médiatique

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Les casseurs sont instrumentalisés par le pouvoir, accuse la CGT Police

Les casseurs sont instrumentalisés par le pouvoir, accuse la CGT Police | ACTUALITÉ | Scoop.it
Assassinat sauvage d'un couple de fonctionnaires de police par un individu se revendiquant de Daech. Violences de part et d'autre dans les manifestations. Alexandre Langlois, secrétaire général de la CGT Police, revient pour "Marianne" sur une semaine particulièrement éprouvante pour la police et pour le mouvement social contre la loi Travail.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

El Kabbach traite à demi-mot le leader CGT et la Police de complotistes

http://www.croa.fr/
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Hôpital Necker, manif historique : que retenir de la manipulation gouvernementale grossière ?

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Un jour en France : mardi 14 juin 2016

Un jour en France : mardi 14 juin 2016 | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Il ne manquait plus que ça. Le site communautaire gay (remember Orlando) yagg.com annonce le lancement de la première « Black Pride », qui aura lieu à Paris du 15 au 17 juillet 2016.

La « black pride », c’est quoi ?

La fierté noire, mais homosexuelle. On connaissait la fierté homosexuelle (LGBT, Act Up), la fierté noire (le CRAN, ou le parti de Taubira en 2002), voilà donc la fierté noire homosexuelle, ou homosexuelle noire. C’est la logique du communautarisme, qui découpe la nation en tranches de plus en plus fines, de plus en plus fermées, antagonistes. La France à la découpe, résultat du modèle SOS Racisme, lui-même calqué sur le CRIF.

En face de toutes ces sous-France, il y a le bloc des non-communautaires, ce qu’on appelle le petit Blanc hétéro, puisque les femmes ont déjà décroché. Politiquement et commercialement, cet agglomérat de micro-sociétés est avantageux : on s’adresse à des cibles marketing, et les grands groupes producteurs ou distributeurs de biens de consommation (culturels ou pas) se frottent les mains. La pub s’adresse à des publics identifiables, calculables.

Docile, la société française se fracture, et s’offre aux marchands. Les gays ont déjà leurs quartiers, avec leurs commerces. Là aussi, la France se découpe, ethniquement, sexuellement, socialement et géographiquement : un hétéro n’ose plus entrer dans le Marais, le soir (voir le vieux sketch de Bigard), comme on n’ose plus entrer dans une cité. C’est bien trop dangereux. Il s’éloigne le temps où tout le monde se mélangeait, où Paris était une vraie ville. Aujourd’hui, c’est un commerce, avec des linéaires et des clientèles. Vive la province !" (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Loi travail : la CGT maintient les manifestations des 23 et 28 juin

Loi travail : la CGT maintient les manifestations des 23 et 28 juin | ACTUALITÉ | Scoop.it
Le ton est monté d’un cran dans la bataille sur le projet de loi travail en France : l’exécutif a menacé, mercredi 15 juin, de ne pas autoriser les manifestations, au lendemain de nouvelles violences en marge du défilé parisien, déclenchant un tollé chez les syndicats et une partie de la gauche.

La manifestation nationale organisée mardi à Paris par sept syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL), première du genre depuis le début de la contestation, a rassemblé entre 75 000 et 80 000 personnes selon la police, un million selon les organisateurs – un chiffre que le premier ministre, Manuel Valls, a qualifié de « ridicule ».

Elle a été marquée par de violents affrontements entre des militants radicaux et la police. De nombreuses personnes ont été blessées,
more...
No comment yet.
Scoop.it!

L'Etat relance une série d'interdictions de manifester pour la manif du mardi 14 juin 2016

L'Etat relance une série d'interdictions de manifester pour la manif du mardi 14 juin 2016 | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Attention, l’État retente le coup, plusieurs personnes participant au mouvement social contre la loi Travail se sont vu notifier samedi par les forces de l’ordre des interdictions d’être présent à la manifestation du 14 juin et dans le quartier de République. Ces décisions "individuelles" vont sûrement continuer à être distribuées dans les jours prochains, à Paris comme en province. Elles sont basées sur l’article 5-3° de la loi sur l’état d’urgence.

Plus précisément il est interdit aux personnes concernées d’être présentes dans les 5e, 6e, 7e, 13e, 14e et 15e arrondissements de Paris entre 10h et 20h mardi 14 juin et sur la place de la République aux alentours de 18h à 7h le lendemain matin.

Important : cette fois, les flics refusent de remettre la décision aux gens concernés, ce qui empêche de faire le recours. Pour pouvoir attaquer la décision devant la justice administrative, il faut impérativement en avoir une copie. Or, les flics font signer l’arrêté mais ensuite refusent de remettre la copie aux intéressé-e-s !

Il faut donc refuser de signer tout papier s’ils ne sont pas en deux exemplaires dont une copie pour vous.

Apparemment la claque reçue par le gouvernement le 16 mai dernier par le référé-liberté qui a mené à l’annulation de 9 interdictions de manifester sur 10 n’a pas suffi. Rappelons que le juge administratif avait relevé à cette occasion que les interdictions constituent une « atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir et à celle de manifester ».

Si l’État retente le même coup alors qu’il sait que ces interdictions sont extrêmement contestables c’est bien que cette manifestation lui fait peur. Après 3 mois de mouvement social croit-il vraiment nous intimider ? On lâche rien !

Appel à recensement mais aussi et surtout à prévenir le collectif de défense collective : 07.53.82.19.10. ou defcol [at] riseup.net." (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

Les troubles à l'ordre public du foot : pas de problème, bonnes gens !

Manifester contre le gouvernement ? Décisions liberticides intolérables. Faut que ça cesse, faut qu'ça cesse, pas possible qu'ils en réchappent

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Les cheminot-es font repartir la coupe de l'Euro de la Gare du Nord

Les cheminot-es font repartir la coupe de l'Euro de la Gare du Nord | ACTUALITÉ | Scoop.it
Ce mercredi 08 juin, la SNCF, transporteur officiel de l’Euro de football 2016, avait prévu une grande campagne de communication autour d’un train customisé pour l’occasion, qui transportait notamment la coupe de l’UEFA.

La direction avait tout prévu : la boutique officielle, un train avec un ’musée de l’euro’, avec des selfies devant la coupe, un karaoke, des ballons. En plein mouvement social, alors que les cheminots luttent pour leur condition de travail, alors que Guillaume Pepy fait feu de tout bois contre celles et ceux qui sont en grève, la direction de la SNCF n’a rien trouvé de mieux que de dépenser son argent dans la promotion de l’euro, fête consumériste et capitaliste par excellence.

Dans les gares parisiennes, les cheminots ne l’ont pas entendu de cette oreille. Les travailleurs du Landy, de la Gare du Nord, de la Gare de l’Est, de Saint Lazare, de Gare de Lyon et tout le secteur Paris Sud Est sont venus bloquer cette initiative insultante. Ils ont ainsi manifesté dans la gare du nord, "la force des travailleurs, c’est la grève" ont-il réaffirmé. A l’occasion de l’arrivée d’un Eurostar, la lutte des travailleurs français pour les conditions de vie a pu trouver un écho plutôt favorable chez nos voisins d’outre manche.

Ils sont ensuite partis en manifestation spontanée jusqu’à la Gare de l’Est où ils ont fait du bruit avec les étudiants et les intermittents venus en soutien.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

TOTAL et Valls mentent : « A la raffinerie de Donges, tout est à l’arrêt »

TOTAL et Valls mentent : « A la raffinerie de Donges, tout est à l’arrêt » | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Plus c’est gros, plus ça passe. C’était du moins l’intention de TOTAL et du gouvernement à la suite du « référendum » réalisé sur la raffinerie de Donges. « Le résultat est sans ambiguïté puisque 94% des votants souhaitent reprendre l’activité », a indiqué dans un communiqué largement repris par les médias la direction du groupe. « Le problème pour TOTAL, c’est que s’il n’y avait que 6% des personnels pour la poursuite du mouvement, on ne comprend pas comment le site serait toujours à l’arrêt complet », dit Christophe Hiou, secrétaire CGT du CE de la raffinerie.

« Le mensonge est trop gros. TOTAL a rameuté les cadres et les non-grévistes pour les faire voter. Et même sur cet échantillon-là, 6% n’était pas pour la reprise des activités ! En interne, d’ailleurs, la direction de TOTAL donne 70 à 80% de grévistes chez les équipes de quart, souligne Hiou. Du côté des personnels de production, notre dernière AG était à 200, et certains gars étaient de quart, parce qu’on continue à assurer la sécurité des installations. Le message était très clair : reconduction jusqu’au retrait. ».

Du côté du dépôt de carburant voisin, propriété du groupe Bolloré, il y a douze grévistes sur quatorze. « Ils ne sont que deux à charger, donc la cadence est réduite. Pour ce qui est de la raffinerie, en revanche, tout est bloqué. Il n’y a ni expédition, ni chargement, ni déchargement »." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Loi Travail : des manifestants tentent de bloquer le domicile de Myriam El Khomri

Loi Travail : des manifestants tentent de bloquer le domicile de Myriam El Khomri | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Visite de courtoisie" en bas du domicile de Myriam El Khomri, dans le 18ème arrondissement de Paris. Quelques dizaines d'opposants à la loi Travail se sont réunis pour protester contre le projet du gouvernement, espérant surprendre le véhicule de la ministre du Travail. "Depuis trois mois que dure la mobilisation contre la loi travail, depuis trois mois que le gouvernement s'obstine, nous avons eu le loisir de vérifier que, pour nous, aucune intimité ne vaut face à la logique économique et à son pendant policier" explique la coordination des intermittents et précaires d'Ile-de-France qui revendique cette action.

 

Les policiers sont rapidement intervenus pour encadrer puis évacuer le rassemblement vers la station de métro Guy Môquet.

Dans la matinée, la ministre a réagi à cette "visite" dénonçant un "dérapage" qui "viole (son) intimité familiale." Elle affirme néanmoins que ces "actes d'intimidation" ne la "détourneraient pas de ses convictions"." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Saisine, qui sont ces 17 députés qui déshonorent la démocratie ?

Saisine, qui sont ces 17 députés qui déshonorent la démocratie ? | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Alors que la France était plongée dans la pesante atmosphère du drame de Nice, un fait politique lourd de sens est passé très inaperçu. Comme le relate l’Humanité en date du lundi 25 juillet 2016, une saisine du Conseil constitutionnel a été déposée par 61 députés soi-disant frondeurs de la majorité présidentielle. Son objectif ? Demander que soit vérifié la constitutionnalité de la « Loi Travail » (1). Cette même loi qui venait de passer en force au parlement dix jours plus tôt sans qu’aucune motion de censure ne soit déposée.

En quoi cela révèle-t-il un véritable scandale démocratique ?" (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

Article technique mais révélateur

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Manifestations... Les masques tomberont avec les casques

Manifestations... Les masques tomberont avec les casques | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Alors que s’est élancée mardi dernier la douzième et dernière manifestation anti « Loi Travail »… Alors que Manuel Valls a décidé, une fois de plus, de passer en force à grands coups de 49.3… Alors, enfin, qu’aucune motion de censure n’aura finalement été déposée, ni à droite, ni à gauche… Nous avons voulu revenir sur trois faits marquants de cette longue séquence de bras de fer.

Nous allons tout d’abord mettre l’éclairage sur un scène passée bien trop inaperçue (mais pourtant très lourde de sens), avant de revenir, à l’inverse, sur deux évènements montés en épingle dans nos médias dans le but manifeste d’orienter l’opinion publique." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Face aux "risques de violences", Cambadélis estime qu'il "vaut mieux reporter ou suspendre" l'université d'été du PS

Face aux "risques de violences", Cambadélis estime qu'il "vaut mieux reporter ou suspendre" l'université d'été du PS | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Contestation de la loi Travail, opposition à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes : pour les socialistes redoutent que la situation dégénère. "Devant les risques de violences", Jean-Christophe Cambadélis, patron du PS, annonce dimanche 3 juillet sur France 3 sa volonté de" reporter ou suspendre" l'université d'été du parti, prévue les 26, 27 et 28 août à Nantes (Loire-Atlantique)."

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Loi Travail : checkpoint à Paris

"Tous droits réservés : independenza webtv © - Paris (France), jeudi 23 juin 2016. Loi Travail : checkpoint à Paris (France)"

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Projet de loi travail, décryptage de la loi Travail par le Syndicat des avocats de France

"Créé en 1974, le Syndicat des avocats de France a décidé de créer sa chaîne YouTube pour expliquer simplement les enjeux du projet de loi Travail porté par Myriam El Khomri.

Si vous n’avez pas tout compris au projet de loi Travail porté par Myriam El Khomri mais que vous souhaitez tout de même vous renseigner avant de manifester, il y a plusieurs possibilités. Par exemple, vous pouvez commencer par vous faire un premier café et lire les 218 pages (.pdf) du projet de loi actuellement en discussion, avant de vous refaire trois cafés.

Sinon, vous pouvez vous référer au très bon décryptage publié par Le Monde, aller lire le résumé proposé par le gouvernement, lire le commentaire proposé par les opposants au texte sur LoiTravail.LOL (plus sérieux que son nom laisse croire), ou encore lire ce qu’en dit Le Figaro.

Mais désormais, vous pouvez aussi écouter ce qu’en pensent des avocats spécialisés en droit du travail. Plutôt classé à gauche, le Syndicat des avocats de France a décidé pour la première fois de se faire YouTubeurs. L’organisation créée en 1974 a ainsi créé sa chaîne YouTube, et propose un décryptage en cinq points de ce que contient le projet de loi Travail, et pourquoi, selon eux, il nécessite de s’y opposer.

L’avenir dira si des avocats plutôt classés à droite, eux, décident d’expliquer en vidéo pourquoi il serait souhaitable de le soutenir."

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Alexandre, bénévole aux Street Medics : « Les CRS sont désormais devenus une milice de l’Etat »

Alexandre, bénévole aux Street Medics : « Les CRS sont désormais devenus une milice de l’Etat » | ACTUALITÉ | Scoop.it

"L’État rend hommage aux familles des vitrines ; nous rendons hommage au familles des victimes"

 

"TEMOIGNAGE – Alexandre est Street Medic : un de ces bénévoles qui parcourent les manifestations pour soigner les victimes de violences policières. Il était sur le pont lors de la manifestation du 14 juin. Gazette Debout a recueilli son témoignage.

Gazette Debout : Tu suis les manifestations contre la loi travail depuis le début. Quel est ton ressenti après celle du 14 juin ?

Alexandre : J’estime qu’il y a eu plus de violences directes que d’habitude. De nombreuses blessures qui témoignent de coups portés sur les manifestants avec des matraques, des grenades, des projectiles. Beaucoup de traumatismes crâniens ainsi que des plaies de trois à huit centimètres." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Violences policières: des CRS s’acharnent sur les blessés; 2 manifestants s'écroulent en pleine manif parisienne contre la loi travail

Lors de la très violente manifestation d’hier à Paris, les CRS ont attaqué un groupe de manifestants qui tentaient de prêter assistance à un homme inconscient après s’être pris une grenade en tir tendu dans la nuque. Les CRS commencent par tenter de gazer les manifestants avant d’intervenir à coups de matraques. Un deuxième homme tombe lui aussi inconscient après s’être pris un coup de télescopique sur la tête. Au vu de ces images hallucinantes, c’est pratiquement un miracle que la police n’ait pas encore tué de manifestant contre la loi travail tant elle s’applique à "ne pas carresser" les manifestants, comme un CRS l’ordonne dans la vidéo.

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Après le 49.3, l’interdiction des manifs ?

Après le 49.3, l’interdiction des manifs ? | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Vous avez dit « passage en force » ? On ne croyait pas si bien dire ! Après avoir imposé la loi travail sans débats à l’Assemblée, avec le recours au 49.3, voilà que l’exécutif envisage d’interdire les manifestations syndicales. Manuel Valls, mercredi lors de la matinale de France Inter, puis François Hollande au Conseil des ministres, ont brandi la menace de l’interdiction. Manuel Valls avait d’abord dénoncé la « responsabilité » de la CGT dans les violences survenues en marge de la grande manifestation de mardi. « Je demande à la CGT, a-t-il dit, de ne plus organiser de manifestations sur Paris, et au cas par cas, nous prendrons nos responsabilités »." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

1 Million : Les vrais chiffres de la manifestation à Paris le 14 juin et le mensonge éhonté de la police

1 Million : Les vrais chiffres de la manifestation à Paris le 14 juin et le mensonge éhonté de la police | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Quels sont les vrais chiffres de la manifestation à Paris ? Ce que n’importe quel témoin honnête s’accordera à dire de la manifestation du 14 juin à Paris c’est qu’elle a été énorme. 1 million de manifestants selon les syndicats. 75 000 selon la préfecture de police c’est-à-dire le gouvernement.

Comme pour le premier mai, Initiative Communiste a enquêté et vous donne la vérité sur les chiffres de la manifestation. [Retrouvez le reportage, photos et vidéos de la manifestation]" (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Saint-Étienne : trois jeunes manifestants anti loi travail reconnus coupables... d'avoir jeté des œufs

Saint-Étienne : trois jeunes manifestants anti loi travail reconnus coupables... d'avoir jeté des œufs | ACTUALITÉ | Scoop.it
Ce vendredi, plusieurs jeunes manifestants anti-loi travail ont été convoqués devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne. Trois d'entre eux ont été reconnus coupables de violences sur des policiers et condamnés à des peines de travail d'intérêt général et à des amendes.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Des manifestants et des CRS s'affrontent à deux pas du meeting PS parisien

Des manifestants et des CRS s'affrontent à deux pas du meeting PS parisien | ACTUALITÉ | Scoop.it
Quelque 150 opposants à la loi Travail se sont affrontés avec les forces de l'ordre ce mercredi soir à Paris. A deux pas du meeting PS auquel participait Manuel Valls, près du Cour Saint-Emilion.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Un syndicat de policiers dénonce les consignes reçues pendant les manifs : laisser faire les casseurs

Un syndicat de policiers dénonce les consignes reçues pendant les manifs : laisser faire les casseurs | ACTUALITÉ | Scoop.it

[INFO du 5 MAI]

"Le syndicat Alliance s'interroge sur les consignes de non-intervention reçues face aux casseurs. Et accuse le gouvernement de vouloir décrédibiliser les mouvements sociaux.

La charge est inattendue. Sur France Info, le secrétaire général du syndicat policier majoritaire Alliance, Jean-Claude Delage, s'est interrogé sur les consignes reçues par les policiers pendant les manifestations. Il s'interroge notamment sur la passivité imposée aux forces de l'ordre lorsque des casseurs sont en action.
"Attendre une heure"

Pourquoi les CRS n'interviennent-ils pas plus rapidement lorsque des groupes de personnes s'en prennent à des vitrines ou des équipements publics? Selon le patron d'Alliance, les policiers ne font qu'obéir aux ordres.

"Lorsque vous voyez des casseurs détruire les vitrines, saccager des panneaux publicitaires, se servir des tubes néons à l’intérieur pour attaquer les forces de l’ordre et que des policiers mobilisés sont en face d’eux et qu’ils doivent attendre une heure en face d’eux pour intervenir (…) on se demande bien pourquoi.​"

Celui qui appelle les policiers à manifester contre "la haine anti-flics" le 18 mai l'assure: "les policiers veulent interpeller les casseurs". Et d'ajouter:

"L’Etat doit prendre ses responsabilités, ne pas nous laisser attendre des heures face à des casseurs identifiés, qu’on pourrait même peut-être préventivement assigner à résidence dans le cadre de l’état d’urgence ou interpeller."

Quelle est la logique derrière ces ordres?

Pour Alliance, la stratégie de laissez-faire du gouvernement n'a qu'un objectif, jeter le discrédit sur l'ensemble de la mobilisation contre la Loi Travail." (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

Cette même stratégie du "laisser faire" lors du 11 Septembre

more...
No comment yet.