ACTUALITÉ
373.8K views | +38 today
Follow
ACTUALITÉ
Chronique d'une prise de conscience - Revue de presse alternative épinglée par http://activeast.free.fr
ACTIVEAST mail
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scoop.it!

Pour #MouloudAchour, s'interroger sur le 11-Septembre c'est "franchir des lignes" et parle d' "antisémitisme"

Pour #MouloudAchour, s'interroger sur le 11-Septembre c'est "franchir des lignes" et parle d' "antisémitisme" | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Le 8 juin, la web-tv Clique a diffusé une interview de l'acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz.

L'interviewer : Mouloud Achour, ex-animateur de MTV, salarié de Canal+ et soutien du CCIF.

Pour aborder le rejet de la version officielle du 11-Septembre affiché depuis 2009 par Kassovitz, Achour l'interroge en ces termes :

« Des fois, y a des lignes qui sont franchies.
Je me rappelle tes propos sur le 11-Septembre...
Y a quand même quelqu'un qui disait que tu reproduisais un discours antisémite...
C'est quoi, le problème avec le 11-Septembre? »

En juin 2016, sur France Inter, Achour affirmait -sans le moindre argument- que toute remise en question de la version officielle du 11-Septembre était « grave ».

Rappel : hostile à toute exposition des zones d'ombre du 11-Septembre (une opération israélo-américaine sous faux drapeau islamiste), Achour a récemment suscité la polémique en prenant la défense de Gad El Maleh et Kev Adams, humoristes pro-israéliens qui furent accusés d'avoir joué un sketch raciste sur les Asiatiques.

{SOURCES :
*https://youtu.be/3eBSFi2IzfE?t=4m20s
*http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/25/attaque-pour-ses-propos-sur-le-11-septembre-mathieu-kassovitz-poursuit-en-diffamation_1245352_3224.html
*https://youtu.be/8D5rHJILh6Q
*https://youtu.be/HG_aXfrNqgY?t=11m28s
*http://www.panamza.com/12122013-dieudo-soral-fils-de-putes-kassovitz-quenelle/
*http://www.liberation.fr/france/2016/12/22/monsieur-achour-le-racisme-n-est-pas-un-jeu-mais-un-enjeu_1536918
*https://www.facebook.com/panhamza/photos/a.259863080821062.1073741827.258337060973664/590899124384121
*https://youtu.be/7RP4lJVYmgs}"

more...
No comment yet.
Scoop.it!

"Super Trump" a déjà oublié le 11-Septembre

"Super Trump" a déjà oublié le 11-Septembre | ACTUALITÉ | Scoop.it

Le même qui expliquait pendant sa campagne électorale il y a quelques mois à peine, que la Saoudie était derrière les attentats du 11/9, s’envole chez elle pour son premier voyage officiel, faire bisous bisous et autres salamalecs ! C’est stupéfiant de culot et d’hypocrisie, mais ça passe ! D’aucuns continueront malgré ça à nous expliquer que Trump est un génie, un anti-système…

Le premier voyage à l’étranger d’un président américain a valeur de symbole.

Il était donc normal pour Donald Trump de choisir un allié indéfectible et, si possible, un voisin et partenaire commercial incontournable. Ou, à tout le moins, un des nombreux pays qui font la promotion de la démocratie et des droits de la personne.

Et c’est pourquoi Donald Trump a décidé de se rendre en… Arabie saoudite !

Quoi ? Attendez un peu. Vous faites sûrement erreur ?

L’Arabie saoudite ? Cette monarchie qui a été classée par l’organisation Amnistie internationale l’an dernier comme l’un des principaux pays qui participent à « un mouvement insidieux et rampant qui met en péril les droits humains ».

Cette monarchie qui avait été décriée par Donald Trump en campagne électorale. Il reprochait alors à ses dirigeants de vouloir « que les femmes soient des esclaves et que les gais soient tués ».

Il avait aussi affirmé que ce pays a « fait sauter le World Trade Center ». En fait, la commission d’enquête sur les attentats terroristes du 11 septembre 2001 a établi que le régime saoudien n’a pas joué de rôle direct dans ces attaques. Cela étant dit, impossible de passer sous silence le fait que 15 des 19 terroristes étaient des Saoudiens.

C’est le cœur du problème : l’élite saoudienne fait, avec zèle et efficacité, la promotion d’un islam fondamentaliste.

Au sein de ses frontières et aux quatre coins du monde. À grand renfort de pétrodollars.

Au cours des dernières décennies, certains estiment qu’elle y a investi des dizaines de milliards de dollars, finançant des écoles, des mosquées, mais aussi des organisations terroristes.

Bien sûr, depuis le 11-Septembre, le régime saoudien a compris qu’il devait redorer son blason. Il s’est mis à jouer sur les deux tableaux. Il collabore aujourd’hui, de façon effective, à la lutte antiterroriste. Notamment en offrant de précieux renseignements aux pays occidentaux.

Il serait donc contreproductif de mettre le pays en quarantaine. On a besoin de collaborer avec lui pour qu’il nous aide à désamorcer les bombes à retardement… qu’il a lui-même fabriquées.

Cette équation explique probablement en partie la décision de Donald Trump. Il a sans aucun doute aussi été ému par le fait qu’il y a beaucoup, beaucoup d’argent à faire en Arabie saoudite (le gouvernement canadien a fait le même constat). Il cherche aussi à renforcer l’alliance stratégique avec ce pays, particulièrement face à l’Iran, qu’il considère comme un ennemi.

Sans oublier son désir de se donner en spectacle. Après avoir visité le berceau de l’islam, il se rendra en Israël et au Vatican. Les trois lieux saints des grandes religions monothéistes.[…]

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Trump : le 11-Septembre, ça suffit !, par Thierry Meyssan

Trump : le 11-Septembre, ça suffit !, par  Thierry Meyssan | ACTUALITÉ | Scoop.it

(....) "Cherchant par tous les moyens à diminuer son autorité, Hillary Clinton et son directeur de campagne John Podesta ont fait courir le bruit que lui ou son fils, Michaël Flynn Jr., ne sauraient pas tenir leur langue et nous auraient aidés à rédiger un article sur la réforme du Renseignement [11]. Au cas où cette imputation gratuite ne suffirait pas, ils ont utilisé un tweet de Michaël Jr. renvoyant à un de nos articles pour accuser les deux hommes de « conspirationnisme » —c’est-à-dire de vouloir faire la lumière sur les évènements du 11-Septembre— [12].

Contrairement à ce que prétend la presse états-unienne, les généraux Flynn, Mattis & Kelly se connaissent depuis longtemps et servent le même objectif —ce qui ne veut pas dire que les relations seront toujours faciles entre eux—. Seuls des officiers supérieurs de cette envergure sont capables d’aider le président Donald Trump à reprendre le Pouvoir usurpé depuis le 11 septembre 2001. Pour réussir, il leur faudra nettoyer le Pentagone et les institutions internationales qui ont été noyautées, l’Otan, l’Union européenne et l’Onu.

Les millions de gens qui ont manifesté contre le président Donald Trump ont eu raison de dire leur frayeur. Non pas que le nouvel hôte de la Maison-Blanche soit misogyne, raciste et homophobe —ce qu’il n’est pas—, mais parce que nous arrivons au moment du dénouement. Il est plus que probable que le Pouvoir usurpé ne se laisse pas démettre sans réagir.

Cet affrontement n’aura pas lieu cette fois au Moyen-Orient élargi, mais bien en Occident et particulièrement aux États-Unis."

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Le Sénat américain passe outre le veto d’Obama et autorise les victimes du 11-Septembre à poursuivre Ryad

Le Sénat américain passe outre le veto d’Obama et autorise les victimes du 11-Septembre à poursuivre Ryad | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Le Sénat américain a voté mercredi à une large majorité pour passer outre un veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11-Septembre à poursuivre l’Arabie saoudite, une première depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

Le Sénat, à majorité républicaine, a voté presque à l’unanimité pour faire passer ce texte, qui devrait à présent être également accepté sans problème par la Chambre des représentants."

more...
No comment yet.
Scoop.it!

15 ans du 11-Septembre : Conférence de l’historien Daniele Ganser le vendredi 9 septembre à Paris

15 ans du 11-Septembre : Conférence de l’historien Daniele Ganser le vendredi 9 septembre à Paris | ACTUALITÉ | Scoop.it

"A l’occasion des commémorations des 15 ans du 11-Septembre, l’historien Daniele Ganser donnera une conférence à Paris le vendredi 9 septembre à 19h. La conférence aura lieu à l’auberge de jeunesse du 20ème arrondissement, au 80 rue Vitruve.

Il a déjà eu l’occasion de présenter ses recherches sur les zones d’ombre du 11-Septembre dans plusieurs médias :

Il est l’auteur du livre "Les Armées Secrètes de l’OTAN" sur les réseaux Stay-Behind, l’opération Gladio et le terrorisme en Europe de l’Ouest. Ses recherches ont servi à la réalisation d’un documentaire diffusé en 2011 sur France 5.

Nous vous invitons à réserver votre place dès maintenant : (...)

Vous pouvez également nous aidez à financer cet événement (location de la salle et différents frais) en faisant un don, ou bien en achetant un DVD (nous rappelons que tous les membres de notre association sont bénévoles, l’argent reçu est intégralement utilisé pour faire connaître les zones d’ombre du 11-Septembre au grand public).

more...
No comment yet.
Scoop.it!

11-Septembre: l'Iran juge «ridicule» le jugement d'un tribunal américain (les cons, ça ose tout)

11-Septembre: l'Iran juge «ridicule» le jugement d'un tribunal américain (les cons, ça ose tout) | ACTUALITÉ | Scoop.it

L'Iran a qualifié lundi de «ridicule» et «sans fondement» le jugement d'un tribunal américain le condamnant à payer plus de 10 milliards de dollars aux victimes des attentats commis le 11 septembre 2001 à New York.

À la suite d'une plainte d'une des victimes, un tribunal de New York a condamné l'Iran la semaine dernière à leur payer 10,5 milliards dollars de compensations pour n'avoir pu prouver qu'il n'avait pas aidé les auteurs des attentats revendiqués par Al-Qaïda.

«Ce jugement est tellement ridicule et sans fondement (...) qu'il mine plus que jamais la crédibilité du système judiciaire américain», a déclaré Jaber Ansari, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères à la télévision d'État Irib.

Selon lui, «de tels jugements envoient en outre ce message très dangereux aux terroristes et à leurs soutiens: tuez librement (...), car non seulement on ne vous pourchassera pas, mais en plus nous ciblerons vos ennemis les plus forts en riposte à vos crimes».

Il a accusé «l'administration américaine d'être complice de tels verdicts»." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Un acteur américain qui affirmait être un survivant du 11-Septembre avoue avoir menti

Un acteur américain qui affirmait être un survivant du 11-Septembre avoue avoir menti | ACTUALITÉ | Scoop.it

"L'histoire était trop romanesque pour être vraie. Steve Rannazzisi, héros de la série télé américaine The League, a avoué qu'il n'était pas dans la tour sud du World Trade Center, le 11 septembre 2001, lorsque le premier avion a frappé la tour jumelle. Pendant quatorze ans, l'acteur avait affirmé qu'il se trouvait au 54e étage, dans son bureau de la banque Merrill Lynch, lors des attentats et que c’est ce jour-là, qu’il avait décidé de changer de vie et de partir à Los Angeles pour devenir comédien.
"Je n'étais pas dans le World Trade Center"

Mais le New York Times (en anglais) a enquêté sur l'acteur et ses déclarations et a fini par révéler que la banque n’a jamais retrouvé sa trace dans ses archives, alors qu’il prétendait avoir travaillé pendant un an et demi comme gestionnaire de compte. Confronté à ces contradictions par le journal, l'affabulateur a reconnu son mensonge, mercredi 16 septembre.

"Les tours jumelles le 11/09. Ce n’était pas vrai. J’étais à Manhattan mais je travaillais dans un building dans le Midtown. Je n’étais pas dans le World Trade Center", a-t-il reconnu sur Twitter." (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

11-Septembre et mensonge sont deux mots qui se fréquentent depuis 14 ans

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Débat avec des pilotes français autour du 11 Septembre 2001 - Inédit

L'Esprit Du Moment's insight:

Ça devient exaspérant de devoir chaque année en remettre une couche. Ceux qui croient encore dans la version officielle sont mal informés, stupides, ou de mauvaise foi. Point barre. (Désolé pour le radicalisme)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Éric Laurent, ce « négationniste du 11-Septembre » selon Cohn-Bendit

Éric Laurent, ce « négationniste du 11-Septembre » selon Cohn-Bendit | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Diabolisation. Interrogé au sujet du journaliste Éric Laurent, l'écologiste et "kibboutznik" Daniel Cohn-Bendit l'a traité de «négationniste» à propos de sa remise en question de la version officielle du 11-Septembre

Lundi 31 août, l'avocate des éditions du Seuil était l'invitée d'Europe 1. Motif : la polémique relative à la rupture d'un contrat entre la maison d'édition et le tandem Éric Laurent/Catherine Graciet, aujourd'hui mis en examen pour chantage et extorsion de fonds.

À la fin de l'entretien, l'interviewer Thomas Sotto sollicite (à 6'36) le point de vue sur cette controverse de Daniel Cohn-Bendit. " (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

hé oh, Dany, 14 ans après tu veux pas arrêter de nous prendre pour des jambons ? Les Dessous du 11 Septembre 2001

more...
No comment yet.
Scoop.it!

11-Septembre : la désinformation de Patrick Cohen payée par les impôts des français

11-Septembre : la désinformation de Patrick Cohen payée par les impôts des français | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Patrick Cohen, animateur vedette de France Inter, a taclé le journaliste Éric Laurent en le traitant de "complotiste" au sujet de son livre sur le 11-Septembre. Problème : pour discréditer Laurent, Cohen a menti. Démonstration." (...)


more...
No comment yet.
Scoop.it!

Interview de Richard Gage, fondateur de l'association Architects & Engineers for 9/11 Truth

"L'Agence Info Libre a profité de la venue à Grenoble de M. Richard Gage, fondateur de l'association Architects & Engineers for 9/11 Truth, pour lui poser quelques questions sur la série de conférences donnée dans toute l'Europe."


L'Esprit Du Moment's insight:
more...
No comment yet.
Scoop.it!

"Nous n'avons plus que quelques mois" selon l'ancien ministre de la défense canadien (Mars 2015)

"Dans cette vidéo, L’ex ministre canadien de la défense Paul Hellyer déballe tout, et avertit le monde , il déclare que « le monde est en grand danger » et que le temps nous est compté . 

Ce message s’intitule à l’origine « full disclosure » c’est à dire « divulgation totale » (ou « déclassification totale »)

Il présente aussi son livre « the money mafia, un monde en crise »

« Nos problèmes ne sont pas naturels, ils ont été provoqués par une très petite élite de gens riches impitoyablement avides de pouvoirs, qui ont maintenu la population dans l’ignorance la plus totale » dit-il , puis mentionne les différents cartels « non élus » qui opèrent dans l’ombre, avec au sommet le cartel bancaire et financier suivi du cartel pétrolier et de la corporatocratie.

« Leur plan est de créer un nouvel empire, ils appellent cela le Nouvel ordre mondial (NWO) »

Il aborde divers sujets, dans une démarche d’informer le monde sur la « vérité » et de « divulgation totale », du crash de Roswell (et la présence d’autres « espèces ») à la prise de contrôle par l’élite, l’impasse de la dette ou encore l’arnaque du 11 septembre, le TTIP, le schéma de ponzi créé par les banques et la mise en esclavage des peuples .

Il déclare enfin que « nous n’avons plus que quelques mois devant nous », pour agir radicalement."

more...
No comment yet.
Scoop.it!

France Inter donne la parole à un membre de ReOpen911

"France Inter a diffusé pendant l'émission Service Public du vendredi 27 mars l'interview d'un membre de ReOpen911. L'émission, consacrée aux "théories du complot", était présentée par Guillaume Erner, qui avait invité sur son plateau le blogueur Tristan Mendès France, le sociologue Gérald Bronner, ainsi que Matthieu Aron, le directeur des enquêtes et de l'investigation de Radio France.

Nous remercions l'équipe de l'émission de nous avoir donné la parole, et apportons quelques remarques et commentaires à certains propos des invités que nous avons synthétisés dans cette vidéo :" (lire http://www.reopen911.info/11-septembre/france-inter-donne-la-parole-a-un-membre-reopen911/)"

L'Esprit Du Moment's insight:
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Vallaud-Belkacem, révisionniste du 11 Septembre, balance de fausses informations

Vallaud-Belkacem, révisionniste du 11 Septembre, balance de fausses informations | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Samedi 20 mai, Najat Vallaud-Belkacem, ex-ministre de l'Éducation nationale et candidate aux élections législatives, a déclaré dans l'émission On n'est pas couché qu'elle avait voulu "aider les élèves à faire la part entre l'information et la désinformation" pour mieux lutter contre "les théories du complot"{https://youtu.be/qgNvQ8BTZUE?t=43m46s}.

Son propos visait explicitement Vanessa Burgraff, chroniqueuse de l'émission qui a relayé des rumeurs infondées à propos de l'action de Vallaud-Belkacem au ministère de l'Éducation nationale {http://www.lci.fr/politique/najat-vallaud-belkacem-burgraff-on-n-est-pas-couche-et-les-fake-news-l-histoire-vraie-d-une-ministre-poursuivie-par-des-rumeurs-2052769.html}.

FLASHBACK : en février 2016, son ministère avait organisé une journée d'étude dénommée "Réagir face aux théories du complot" {http://panamza.com/bfp; http://dai.ly/x3r6b5u; http://panamza.com/bouffons-du-roi; http://panamza.com/french-pravda}.

Ce colloque -rassemblant la ministre Najat Vallaud-Belkacem et des dizaines d'intervenants (enseignants, journalistes, psychiatres, lycéens, collégiens)- est détaillé dans un dossier de presse dans lequel figurent (en guise d'illustration) plusieurs "exemples de théories du complot".

Extrait {http://panamza.com/bfm} :

"D'après les théories du complot sur le 11 septembre, les attentats ont, en réalité, été organisés par l'administration Bush, les services secrets américains, une faction au sein de l'appareil d'État américain ou encore l'État d'Israël afin de justifier une politique de restriction des libertés publiques mais surtout des interventions militaires à l'étranger, contre l'Afghanistan et l'Irak.
D'après les arguments conspirationnistes les plus fréquents, les tours du World Trade Center auraient fait l'objet d'une démolition contrôlée, aucun avion ne se serait écrasé sur le Pentagone, des transactions boursières suspectes auraient été observées et les services secrets israéliens auraient été au courant de l'attaque."

Selon le ministère, le propos selon lequel "des transactions boursières suspectes" ont été "observées" constituerait un "argument conspirationniste".

Il s'agit là d'une réécriture mensongère de l'Histoire : une semaine après le 11 septembre 2001, la plupart des médias internationaux ont rapporté l'existence de mouvements financiers suspects sur les places boursières en rapport avec les compagnies impactées par les attentats. Leur source : des économistes et des traders qui avaient découvert avec stupéfaction ces transactions lors de la réouverture de Wall Street le 17 septembre 2001 {https://youtu.be/DsHQJCGuITw?t=19s; http://wp.me/PUl5X-3P}.

Plusieurs spécialistes reconnus des transactions financières illégales (Marc Chesney, Allen Poteshman, Paul Zarembka) ont depuis fait connaître leurs conclusions positives à propos de ces délits d'initiés relatifs au 11-Septembre {http://wp.me/pUl5X-1b; http://panamza.com/bfl}.

Détail cocasse : à propos de la véracité des délits d'initiés autour du 11-Septembre, Najat Vallaud-Belkacem aurait dû demander l'avis de son collègue gouvernemental Laurent Fabius. Celui qui dirigeait alors le quai d'Orsay était le ministre des Finances à l'époque des faits. Le 20 septembre 2001, Fabius avait lui-même déclaré sur Europe 1: « Il n'est pas du tout impossible que les commanditaires des attentats du 11-Septembre soient les auteurs de cette spéculation » {http://panamza.com/6675}."

Connexe :
Les Dessous du 11 Septembre 2001

 

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Un puissant groupe afro-américain accuse israël pour le 11-Septembre

Un puissant groupe afro-américain accuse israël pour le 11-Septembre | ACTUALITÉ | Scoop.it

(Panamza, FB) "Du 17 au 19 février, Nation of Islam, organisation politico-religieuse dirigée par Louis Farrakhan, a organisé sa convention annuelle à Detroit.

 

Le 18 février, une session plénière était consacrée à la remise en question de la version officielle du 11-Septembre.

 

Face à 4000 spectateurs et 60 000 internautes connectés en ligne (chiffre record pour ce type de débat), trois personnalités emblématiques de la démystification du 11-Septembre ont pris la parole : l'universitaire Kevin Barrett (à propos des attentats sous faux drapeau), l'architecte Richard Gage (sur la démolition contrôlée des trois tours du World Trade Center) et le journaliste d'investigation Christopher Bollyn (sur l'implication des réseaux américano-israéliens).

 

L'événement a été passé sous silence non seulement par les médias traditionnels américains mais également par les associations prétendument engagées dans la recherche de la vérité sur le 11-Septembre (telle Reopen911).

 

À noter : considéré comme hétérodoxe, Nation of Islam fait figure de groupe controversé dans la communauté musulmane hors des États-Unis mais demeure particulièrement influent localement. En 1995, ses membres avaient pu rassembler environ un million de citoyens lors d'une grande manifestation (filmée par le réalisateur Spike Lee) à Washington."
---------------------

more...
No comment yet.
Scoop.it!

2783 architectes et ingénieurs contestent la version officielle du 11-SEPTEMBRE : Le Monde les traite de "conspirationnistes"

2783 architectes et ingénieurs contestent la version officielle du 11-SEPTEMBRE : Le Monde les traite de "conspirationnistes" | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Jeudi 2 février, sous la supervision du "journaliste" Samuel Laurent, Le Monde a lancé un outil en ligne (financé par Google) pour lister et diaboliser de nombreux sites indépendants d'information, présentés comme "peu ou pas fiables" {http://panamza.com/decodex; https://youtu.be/NCZN0GaHnc8}.

Parmi les centaines de sites répertoriés, l'un d'entre eux est fortement déconseillé par Le Monde : ae911truth.org de l'association américaine "Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11-Septembre".

Selon Le Monde, il s'agit là d'un "site conspirationniste qui remet en cause la « version officielle » des attentats 11-Septembre, sans preuve réelle. Plusieurs sites comme Metabunk ou 911myths ont déconstruit ses théories en revenant aux faits"{http://www.lemonde.fr/verification/source/ae911truth/}

Trois remarques :

* Le Monde attaque ainsi -et sans le moindre argument- un site qui regroupe à ce jour 2783 architectes et ingénieurs (nommément cités dans une pétition) qui affirment catégoriquement qu'une nouvelle enquête est nécessaire en raison de "l'usage possible d'explosifs" dans la destruction des trois tours du World Trade Center {http://www.ae911truth.org/signatures/ae.html}.

* Porte-parole de l'association, l'architecte Richard Gage a été longuement et sérieusement interviewé en 2014 sur la prestigieuse chaîne d'information politique américaine C-Span {http://panamza.com/8774}.

* Pour attaquer le site ae911truth.org, Le Monde s'appuie sur deux minuscules sites aux ramifications douteuses (Metabunk et 911myths) dont les obscurs administrateurs respectifs ("Mike West" et "Mike Williams") n'ont jamais accordé d'entretien audiovisuel (en 10 ans) pour expliquer leurs motivations et leurs travaux.

L'Esprit Du Moment's insight:

Connexe :

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Les Saoudiens, le 11 septembre et les 28 pages

Les Saoudiens, le 11 septembre et les 28 pages | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Les sections déclassifiées du rapport dressent un tableau beaucoup plus accablant des liens saoudiens avec les attentats du 11 septembre que ce que les médias indiquent

C’était le jour idéal pour enterrer les mauvaises nouvelles. Vendredi 15 juillet, le gouvernement américain a finalement publié les 28 pages classifiées tant attendues du rapport conjoint du Congrès sur les attentats du 11 septembre 2001, qui souligne le rôle joué par l’Arabie saoudite. Le même jour, le Congrès s’est dispersé pour l’été et l’atrocité perpétrée à Nice dominait l’actualité. Vint ensuite un coup d’État en Turquie.

L’histoire s’est presque volatilisée. Aucune preuve irréfutable, ont rapporté les médias.

Toutefois, cette interprétation des pages est quelque peu trompeuse. Ces auteurs ont-ils réellement lu les documents ou seulement les déclarations du FBI et de la CIA ? Certes, les 28 pages ne montrent pas que des ministres saoudiens de haut rang ont directement demandé aux pirates de l’air de détourner des avions vers des bâtiments ou qu’ils leur ont fourni les moyens de le faire. Pourtant, les affirmations portant sur un manque de liens définitifs avec les Saoudiens ne peuvent tenir que si elles signifient que l’arme du crime n’a pas été retrouvée encore fumante entre les mains du prince-héritier ou du roi en personne.

Seuls ceux qui ne veulent pas voir les liens ne les trouveront pas dans ces pages, bien qu’il y ait des mises en garde.

Premièrement, le rapport comporte encore beaucoup de noms et de lignes noircis : nous ne pouvons donc pas voir en entier ce qu’ont vu les sénateurs qui ont lu le rapport non censuré. Dans le cas contraire, le tableau de l’implication saoudienne serait presque certainement encore plus accablant.

Deuxièmement, le document indique que ni le FBI, ni la CIA n’ont enquêté sur les Saoudiens aux États-Unis avant le 11 septembre dans la mesure où les Saoudiens sont des alliés des États-Unis. Les choses ont seulement changé après le 11 septembre, et même à ce moment-là, les craintes de bouleverser la relation spéciale avec les Saoudiens ont fait que plusieurs pistes importantes n’ont pas été suivies. Les supérieurs ne souhaitaient clairement pas faire avancer l’enquête. Le directeur du FBI, Robert Mueller, mettant en garde contre des « conclusions hâtives », a même reconnu devant la Commission conjointe le 9 octobre 2002 que les investigations des membres de l’Enquête conjointe avaient révélé des faits dont le FBI et lui-même n’étaient pas au courant.

Troisièmement, selon les 28 pages, les Saoudiens n’ont pas coopéré à l’enquête. Ils se sont montrés « inutiles et obstructionnistes », a déclaré un agent du FBI à New York. Les autres étaient du même avis.

Quatrièmement, les 28 pages traitent seulement une petite partie du complot du 11 septembre, la cellule de San Diego, et ne mentionnent que brièvement la connexion avec la Floride.

Pourtant, même avec ces limitations, la lecture attentive des pages nouvellement publiées, combinée à ce que l’on connaît au sujet des personnes qui y sont mentionnées, dresse un tableau accablant. Les liens entre les agents de renseignement saoudiens qui ont aidé les pirates du vol 77, Khalid al-Mihdhar et Nawaf al-Hazmi, et des hauts responsables du gouvernement saoudien sont clairs.

Les suspects : " (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Les 28 pages du 11-Septembre concernant l'implication de l'Arabie Saoudite ont été déclassifiées

Les 28 pages du 11-Septembre concernant l'implication de l'Arabie Saoudite ont été déclassifiées | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Nous avons longuement parlé en avril des 28 pages classifiées du Rapport sur le 11 Septembre de 2002 de la Commission du Renseignement du Congrès, qui pointaient le rôle de l’Arabie Saoudite dans l’aide à certains pirates – voir les vidéos ici et la série totale ici.

La presse américaine avait alors eu la dent très dure contre les Saoudiens :

Eh bien le gouvernement a déclassifié ce jour (presque totalement) les 28 pages !

Le gouvernement a poursuivi sa stratégie depuis 3 mois, à savoir tenter de dé-crédibiliser au maximum les éléments du rapport, généralement en jouant sur les mots.

Le porte-parole de la Maison Blanche (qu’on a vu mentir comme un arracheur de dents sur ce sujet dans nos vidéos) a indiqué : " (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

C’est officiel, Al-Qaida n’est pas responsable du 11 septembre !

C’est officiel, Al-Qaida n’est pas responsable du 11 septembre ! | ACTUALITÉ | Scoop.it
C’est officiel, Al-Qaida n’est pas responsable du 11 septembre !
90183 vues 11 mars 2016 40 commentaires Mensonges & Manipulation Avic
C’est officiel, Al-Qaida n’est pas responsable du 11 septembre !

Oubliez tout ce que l’on vous a raconté sur le fameux 11 Septembre 2001, les attentats contre les Tours Jumelles de New York et contre le Pentagone. Quinze ans après, le tribunal de New York vient de statuer. C’est l’Iran le responsable. Cela ressemble à une blague ou un canular, mais ce n’en est pas.

Selon Bloomberg, le juge George Daniels a conclu, le 10 mars 2016, que l’Iran était derrière les pirates de l’air qui ont perpétré les attentats de New York, de Washington D.C. et de Pennsylvanie, qui ont fait 2977 morts, et le condamne à payer la somme de 10, 5 milliards de dollars de dommage aux familles des victimes.

Ben Laden ? Il n’est mentionné nulle part. Le juge ne s’attarde pas sur le fait que si Ben Laden était innocent, son exécution par les Navy Seal, au nom de son implication supposée dans ces attaques, serait un meurtre pur et simple. Il ne s’attarde pas non plus sur la nationalité des supposés pirates de l’air. Si l’on se souvient bien, la version officielle avait établi qu’ils étaient Saoudiens pour la plupart. Le juge a dû l’oublier. Pour lui, c’était des agents iraniens.

Pendant quinze ans, le 11 septembre, Al-Qaida, le terroriste arabe, puis par extension le terroriste musulman, ont servi de piliers à la conduite des politiques étrangères des pays occidentaux, et ont radicalement modifié les mentalités des populations occidentales vis-à-vis du monde musulman. Durant ces quinze années, il n’y a pas eu un seul jour où il n’y a pas eu de morts dans des régions arabo-musulmanes, à cause de ces fameux attentats.

Aujourd’hui que la haine est bien installée et que la guerre des civilisations suit son cours, s’agit-il d’aller plus loin ? Sans aucune rationalité et sans la moindre parcelle de crédibilité, le récit du 11 Septembre a permis de changer le monde dans un sens dont nous savons maintenant qu’il répond, point par point, à un agenda programmé. Pourquoi ne pas réutiliser l’évènement des attentats du siècle, en en modifiant légèrement le récit ?

Le juge George Daniels, qui a bien compris comment ça fonctionne, ne s’embarrasse pas de détails. Son unique argumentation tient en ceci : L’Iran serait incapable de réfuter les accusations portées contre lui, donc l’Iran est coupable. Il ne cherche même pas à savoir si, effectivement, l’Iran n’est pas en mesure de se défendre, pour lui, c’est un fait acquis. A quoi bon aller plus loin ?

Quelle que soit l’absurdité de la situation créée par le juge New Yorkais, son jugement aura des conséquences. Il reste à savoir ce qui a motivé ce jugement et l’exploitation qui en sera faite.
L'Esprit Du Moment's insight:

Connexe : Les Dessous du 11 Septembre 2001

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Communiqué de Presse : Nouveaux éléments de preuve sur la pré-connaissance des attentats du 11-Septembre

Communiqué de Presse : Nouveaux éléments de preuve sur la pré-connaissance des attentats du 11-Septembre | ACTUALITÉ | Scoop.it

"Le matin du 11/9, le ministre de la Défense, Donald Rumsfeld, a prédit qu’une telle attaque allait se produire. Dans son bureau, regardant les images de New York à la télévision, il aurait prononcé cette phrase : « Croyez-moi, ce n’est pas terminé. Il va y avoir un autre attentat, et ça pourrait bien être pour nous. »

Dans le même temps, et malgré des conditions de trafic extrêmement difficiles, le FBI est arrivé sur place en moins de cinq minutes et a confisqué les enregistrements des caméras de sécurité présentes en différents points autour du Pentagone, alors que celles-ci auraient pu filmer la partie du bâtiment qui venait d’être frappée.

Le correspondant de NBC au Pentagone, Jim Miklaszewski, a été mis en garde à l’avance par un officier du renseignement militaire US qui lui aurait dit : ‘’cette attaque était si bien coordonnée que si j’étais vous, je resterais loin de l’anneau E – l’anneau extérieur du Pentagone où se trouvaient les bureaux de NBC -, pour le reste de la journée, car nous sommes les suivants sur la liste.’’ »

Les Points déjà publiés à propos de la préconnaissance des événements portent sur l’effondrement du World Trade Center 7, les preuves de délits d’initiés, ou encore le rôle du vice-président Dick Cheney et celui du maire de New York, Rudolf Giuliani.

Le Comité du 9/11 Consensus emploie une méthodologie utilisée en médecine pour atteindre des consensus sur des sujets spécifiques en partant des éléments les plus probants. Durant ce processus d’élaboration, les experts appelés à répondre n’ont pas connaissance des avis des autres, et ce, au cours des trois cycles de relecture et de feedback.

En quatre ans, le Comité du 9/11 Consensus a publié pas moins de 46 points réfutant la version officielle des attentats."

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Le complot du 11 septembre 2001, d'après 2.351 architectes et ingénieurs

Le complot du 11 septembre 2001, d'après 2.351 architectes et ingénieurs | ACTUALITÉ | Scoop.it

"L'organisation "AE911Truth" publie un livre remettant en cause la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 à New York. Encore une nouvelle théorie du complot? Certes, sauf qu'elle rassemble cette fois plus de 2.351 architectes et ingénieurs..

Dans leur livre, ils disent n'apporter que des preuves scientifiques vérifiées par plus de 2.000 experts (architectes et ingénieurs).

Richard Gage, le fondateur de l'association "AE911Truth", y dénonce les failles de l'enquête menée par le National Institute of Standards and Technology (NIST). Il exige une nouvelle enquête indépendante sur les causes de l'effondrement des tours du World Trade Center le 11 septembre 2001.

Le mystère WTC 7
Les architectes et ingénieurs veulent surtout savoir pourquoi le WTC 7, le "petit frère" des Twin Towers situé à 100 mètres au nord du lieu du drame, s'est aussi effondré" (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Aux Etats-Unis, les langues des grands journalistes se délient

Aux Etats-Unis, les langues des grands journalistes se délient | ACTUALITÉ | Scoop.it

"

Plusieurs journalistes  de renom américains disent que le gouvernement américain ment au sujet des attentats du 11 Septembre 2001 et de cette soi-disant “guerre contre la terreur”. Malheureusement, les propriétaires des médias et leurs chefs de rédactions ne rapporteront ni ne diffuseront leurs trouvailles.

Récemment, Seymour Hersh, le journaliste d’enquête N° 1 aux Etats-Unis, a divulgué que l’affirmation par le gouvernement américain de l’élimination d’Oussama Ben Laden le 2 Mai 2011, est un “énorme mensonge, il n’y a pas un mot de vérité là-dedans.”

Hersh a poursuivi en attaquant son employeur de longue date, le New York Times et d’autres officines médiatiques: “Nous mentons au sujet de tout, mentir est devenu la norme”. Il a dit que tous les géants des médias aux Etats-Unis devraient être fermés pour avoir menti au peuple américain.

En relation: Seymour Hersh: Bin Laden Raid “One Big Lie”

D’autres journalistes des médias de masse sont d’accord pour dire que l’histoire du gouvernent américain sur Oussama Ben Laden et le 11 Septembre est un gigantesque mensonge. Sherwood Ross, un journaliste lauréat de nombreux prix dans la profession et qui a travaillé pour le bureau de presse de la ville de Chicago, le Chicago Daily News et pour l’agence Reuters et autres services de dépêches, m’a dit dans un récent entretien radio :

“Il est douteux que des musulmans soient derrière les attaques du 11 Septembre. Pensez-y une minute : La famille du président Bush faisait des affaires avec celle de l’homme soi-disant derrière ces attaques terroristes, Oussama Ben Laden. La famille Ben Laden était membre du comité directeur de la compagnie pétrolière de Bush. Comment est-il possible que parmi les milliards de familles qu’il y a dans le monde, la seule famille qui ait perpétré les attaques du 11 Septembre soit justement celle qui était en affaire avec le président des Etats-Unis ? Ceci ressemble plus à une faveur qu’autre chose. Je ne pense pas que le 11 Septembre ait été une conspiration arabe ou une conspiration musulmane. Je pense que c’est une conspiration américaine pour renverser le gouvernement des Etats-Unis et pour installer ce qui est en train de devenir un état policier et aussi faire avancer les ambitions impérialistes des Etats-Unis pour escroquer le Moyen-Orient de ses ressources énergétiques.”

Ross expliqua que les journalistes américains ne sont plus libres d’exposer et de dire au monde ce que sont les plus outrageants mensonges et fabrications officiels:" (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

11-Septembre : Article scientifique censuré au dernier moment lors d’une importante conférence d’ingénieurs

11-Septembre : Article scientifique censuré au dernier moment lors d’une importante conférence d’ingénieurs | ACTUALITÉ | Scoop.it

"(Orléans, France) – La conférence de la SEFI qui s’est déroulée du 29 juin au 2 juillet dernier s’est ouverte sur une controverse autour d’un cas de censure. Un article que deux auteurs étaient venus [des Etats-Unis] présenter a en effet été retiré du programme dans les tout derniers jours avant le début de la conférence, et les auteurs s’ent sont vus interdire l’entrée. L’article (désormais disponible en français et en anglais sur le site censoredbySEFI.org) consistait en la discussion d’un cas d’étude dans lequel un processus de relecture par des pairs (peer review) avait échoué à propos d’un important sujet d’ingénierie. L’article évoquait aussi les risques que ces processus faussés de peer review entrainaient pour la crédibilité de la profession d’ingénieur.

N’ayant trouvé aucune faute ou erreur technique, le comité de selection de SEFI 2015 avait accepté que cet article soit présenté [à Orléans] le 1er juillet dernier. Par la suite, ce même comité a censuré l’article, pour de vagues raisons sur lesquelles il a refusé de s’étendre. Cette censure de dernière minute, alors que les auteurs se rendaient à la conférence, indique que des raisons non-techniques ont joué un rôle central dans ce retrait. De plus, cela montre qu’une discussion sur l’éthique n’a pas sa place dans le curriculum d’ingénieur en Europe.

L’article censuré souligne les risques que court la profession d’ingénieur avec ces manquements éthiques qui poussent le public partout dans le monde à se demander si l’on peut vraiment se fier aux organisations représentatives des ingénieurs. Le papier étudie un cas où la relecture par des pairs d’un article technique dans un journal prestigieux ne s’est pas conformé à une analyse scientifique solide. Cela a débouché sur la publication de conclusions non étayées et sur le fait que les explications alternatives n’ont pas été autorisées.

L’article de huit pages intitulé « Les analyses du World Trade Center: Étude de cas sur l’éthique, la politique publique et la profession d’ingénieur » présente le contexte et une discussion critique de la seule publication scientifique expliquant le mécanisme de destruction des Tours Jumelles du World Trade Center le 11 septembre 2001. L’analyse de ce cas d’étude montre que l’explication présentée dans le Journal of Engineering Mechanics, “What Did and Did Not Cause the Collapse of World Trade Center Twin Towers in New York” (Z. P. Bažant 2008) ne correspond pas aux observations de première main." (...)

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Giulietto Chiesa sur les enjeux du 11-Septembre, 14 ans après

"Intervention du journaliste italien Giulietto Chiesa lors de la venue à Rome de l'architecte américain Richard Gage : il faut élargir le débat et expliquer le 11-Septembre dans le cadre global : ces attentats ont constitué la déclaration de guerre des "propriétaires universels" contre le reste du monde."


more...
No comment yet.
Scoop.it!

11 septembre 2001 : l'implication de l'Arabie saoudite bientôt confirmée ?

"Selon l'ancien Sénateur de Floride, Bob Graham, le FBI a couvert sa propre enquête sur les attentats du 11 septembre 2001. Toujours selon cet ancien directeur du Comité sur le renseignement US, le gouvernement d'Arabie saoudite aurait aidé les terroristes à mettre en place les attaques terroriste de 2001. Bob Graham demande la déclassification des 28 pages du rapport qui démontreraient ses allégations ainsi que la publication de 80 000 pages d'un rapport sur les liaisons entre une famille originaire d'Arabie saoudite installée en Floride et qui aurait disparu peu avant les attentats."


more...
No comment yet.