Amazon : enquête sur une machine de guerre
"20% de croissance annuelle, plus de 310 millions de clients… Le commerçant en ligne est devenu tentaculaire. Avec des méthodes implacables que nous dévoilons dans notre dossier., Amazon fascine. "


Ndlr : la destruction de l'économie traditionnelle par Amazon en une infographie éloquente, à voi...
Nouveau monde. Le CNRS invente une monnaie quantique infalsifiable
Share your insight
Le déclin des géants… 
Les Echos nous parle du déclin des géants du numérique, un article argumenté dans Le Vif. Mais en vérité, il ne s'agit pas que des géants du numérique, mais tous les géants. L'économie est en mutation, elle se démocratise. Aujourd'hui, une taille critique les rend ingouvernables Hier, les géants ...
Comprendre l'ICO, une solution innovante pour lever des fonds
Comme ça, c'est tout de suite plus Claire. 
Panama Papers: Le cabinet Mossack Fonseca cesse ses activités
Share your insight
Economie, marchés… Et si 2018 était pire que 2008 ?
Ce serait l'occasion de relever l'économie par la nouvelle économie, l'heure du fameux "grand remplacement". xD
Un Bordelais crée un moyen de paiement révolutionnaire pour ventes entre particuliers
A 27 ans, Charles-Henri Gougerot-Duvoisin, vient de mettre au point un système de paiement mobile universel pour mieux sécuriser et faciliter les transactions entre particuliers sur les
Les bienfaits de l’économie sociale et solidaire
Qu’est-ce qu’exactement l’économie sociale et solidaire ? Quelle est son ambition, sa philosophie, son but ? Quels sont les secteurs dans lesquels elle s’épanouit ?
En quoi serait-elle une solution à certaines difficultés de nos sociétés ? Pourquoi l’économie économique et solidaire peut nous f...
La BCE veut passer la rémunération des banquiers à la loupe
La banque la plus dangereuse de la planète, le premier risque systémique mondial, on atteint vraiment des sommets de n'importe quoi. Plus les pertes sont conséquentes, plus ils se permettent de capter de l'argent. 

 Le patron de Whatsapp qui malgré une perte abyssale s'offre un salaire de 638 millions. Elon Musk qui n'a jamais rien engendré d'autre que des pertes, qui se comptent désormais en milliards depuis le temps, qui s'octroie une rémunération de 56 milliards sur la seule base de la future cotation boursière, maintenant Deutsche Bank qui se partage plus de 2 milliards pour se féliciter de ses pertes faramineuses...
Il y a sans doute une monnaie locale près de chez vous
Rappelons les avantages d'une monnaie locale  : 

- Démocratique : elle est gérée par une association à laquelle n'importe qui peut être membre, c'est une contrainte légale pour l'autorisation de l'AMF. 

- Sans cours légal : elle ne peut pas être déposée sur un compte, elle ne peut pas être exportée, sa seule destination possible est d'être dépensée là où elle est acceptée. 

- Dynamisante : l'argent gagné versé en MLC favorise les entreprises locale et donc renforce le tissu économique local. 

- Ecologique : en favorisant l'économie locale, c'est les circuits courts qui sont favorisés. Elles peuvent être à l'origine d'une vrai micro-climat économique local. Le paysan peut se faire payer une parcelle de blé en MLC, que le minotier moudra en se faisant payer avec cette monnaie locale (avec laquelle il paiera le paysan). Le boulanger achètera la farine au minotier avec la monnaie locale que les clients de son pain lui laissent. Le paysan rachètera le résidu du battage au minotier pour en faire du tourteau après enrichissement. Le minotier fera ses achats courants auprès du maraîcher en monnaie locale. Celui-ci pourra acheter son pain avec... 

Ces qualités en font le socle idéal pour un revenu universel, socle à un revenu de base garanti : http://thierrycurty.fr/un-revenu-universel-equitable-et-porteur-de-developpement-socio-economique/
Blockchain, cryptomonnaies, bitcoin : la déclaration d'amour de Bruno Le Maire
Dans une tribune signée sur le site Numerama, le ministre des Finances Bruno Le Maire prévient que la France ne manquera pas cette révolution technologique., Farouche adversaire du bitcoin il y a encore
MEB, ce nouveau mouvement qui veut booster la philanthropie des entreprises
Clara Gaymard et Gonzague de Blignières lancent le "Mouvement pour une Economie Bienveillante (MEB)". Nouvelle - et énième - tentative pour faire rimer entreprise et bien commun
Les crypto-monnaies ne font « pas peser de risque » sur la stabilité financière mondiale pour l'i...
Share your insight
Cette start-up de la tech reverse à ses investisseurs un pourcentage de son chiffre d'affaires
La nouvelle économie en plein. Au-delà de la forme de financement, il suffit que les contributeurs au financement participatif exploitent le logiciel pour qu'en échange du coût du logiciel ils reçoivent une contre-partie. C'est l'économie partagée. 
Le bitcoin joue une partie de sa survie le 19 mars
Le bitcoin et l’ensemble des cryptomonnaies poursuivent leur chute inexorable depuis le début du mois. Les investisseurs sont suspendus aux décisions du G20 de Buenos Aires., Sale temps sur les cryptos
Rania Belkahia : elle a inventé l'Amazon africain
« nous sommes obligés d'avoir un catalogue étendu pour répondre à tous les besoins, du mouton vivant à l'iPhone », explique Rania Belkahia, qui précise que tous les produits sont garantis. » 

 Y'a combien de temps de garantie sur un mouton ? 

 Je regrette des fois de ne pas être riche, parce que là j'aimerais investir dans cette startup.
Bercy veut faire de Paris la capitale des ICO
 « Notre objectif est d'offrir de la sécurité juridique à ceux qui en cherchent, sans entraver ceux qui veulent suivre leur propre chemin. » 

Si ça intéresse quelqu'un, la consultation publique de l'AMF et ma réponse en seconde partie : http://lemondeenchantier.com/Fichiers/consultation_ico.pdf
Crypto-monnaie : l'AMF passe à l'offensive avec une liste noire de sites d'investissement
« Plus généralement, l’AMF fait une piqûre de rappel aux particuliers qui aimeraient gagner gros : il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé ; n’investissez que dans ce que vous comprenez ; informez-vous sur la société qui promet monts et merveilles ; et si vous investissez quand même, ne placez que des sommes que vous pouvez vous permettre de perdre. »

CQFD
Pourquoi le bitcoin n'a aucune valeur, selon Allianz ?
Ce qui me fait rire, c'est que c'est exactement ce que je dis depuis des années, ici même, sur BFMBusiness, j'ai dis et redis et reredis exactement ça un nombre incalculable de fois. Aujourd'hui, tous les spécialistes du monde le disent. 

 A noter que cet analyste dit une grosse bêtise, involontairement, à propos de l'or : « Bien que l'on puisse avancer le même argument à propos de l'or, dont beaucoup disent qu'il n'a pas non plus de valeur intrinsèque, "le métal jaune a été largement accepté comme une réserve de valeur pendant plus de deux mille cinq cents ans, contre moins d'une décennie pour le bitcoin", souligne l'analyste. » 

 Ca, c'est faux ! 

L'or repose déjà sur une aura mystique, il a de la valeur même chez les peuplades qui ignorent l'argent. L'or ne servait pas seulement de monnaie. C'est ça qui le valorise. De plus, rappelons qu'il existe bien plus d'or en circulation qu'il n'existe d'or physique, c'est "l'or papier". On peut donc spéculer et réaliser des transactions sur de l'or qui en réalité n'existe pas, exactement comme le ferait du crédit. 

 Alors que les cryptomonnaies, c'est du gré à gré qui transfère ce que l'un a perdu dans la poche de celui qui gagne. Les cryptomonnaies se contentent de concentrer la richesse en ruinant des tas de gens dont on ne parle pas ce qui déstabilise les économies, parce que même si les pertes sont minimes, pour un pays comme la Corée du Sud, ça va, perdre un ou deux milliards et devoir assister quelques milliers de familles se perd dans le bruit de fond du budget. Mais pour la Grèce, le Portugal ou le Pérou, c'est dramatique et cette SPECULATION ULTRACAPITALISTE SAUVAGE fait de véritables ravages au sein de la population et de l'Etat qui n'a déjà pas les moyens d'assumer sa charge régalienne.
Google bannit de ses publicités les cryptomonnaies et les levées de fonds (ICO)
A ne pas s'y tromper, Google ou Facebook n'ont rien contre les cryptomonnaies en tant que telles. Il s'agit juste que non, la cryptomonnaie n'est pas un "système anti-système" comme le pensent les spéculateurs cupides qui se sont "gavés", comme ils disent. En vérité, même si elle est niée par les utilisateurs fanatisés par le concept, il n'en reste pas moins qu'en l'absence de régulation, sa morbidité est très largement sous-estimée. Et "morbidité" est le terme exact pour définir les effets délétères de la cryptomonnaie non régulée. 

Ca ne signifie pas non plus que chaque transaction engendre un ou des morts, bien sûr. Mais, par définition, comme je l'ai expliqué plus en détail il y a quelques temps, par opposition à la monnaie officielle, reposant sur le crédit, source de la création de richesse, la cryptomonnaie, elle, ne crée pas de richesse, elle se contente de la réattribuer en la concentrant. 

Je pense que nous verrons toujours des pubs pour des ICO et de l'échange... mais ce sera sous condition de la présentation d'un prospectus validé par une autorité. En France par l'AMF. L'UE est en train de statuer sur la création d'un organisme de validation à la BCE et chaque organisme souhaitant agir avec les cryptomonnaies devra répondre à un cahier des charges précis. Les ICO sauvages seront aussi bannies. 
Bpifrance encourage les entrepreneurs à " aller se faire voir ailleurs "
Share your insight
Carrefour, Leclerc et Auchan tremblent... Amazon va vous livrer de la nourriture !
Au lieu de trembler, ils feraient bien mieux de s'adapter. Leurs drive-in's et le caddie, c'est terminé. A eux de s'adapter en conséquence en construisant de grands centres logistiques communs, en faisant que seuls les indispensables sont fournis dans les supermarchés, en développant les sites web... 

Finalement, s'il est vrai qu'Amazon détruit notre économie, en fait, ce n'est pas de sa faute, Jeff Bezos avait raison sur ce point. 
La blockchain devient écolo avec ce radiateur mineur de bitcoin
Il est clair que même si toutes ne sont heureusement pas aussi gourmandes que le Bitcoin, les cryptomonnaies consommeront de toute façon de plus d'énergie et la blockchain représente l'avenir. 

Dispatcher la puissance de calcul pour chauffer les logements est clairement une vraie bonne solution. Celui qui acquiert un de ces radiateurs est rémunéré directement par le chauffage de son logement pour la mise en partage de sa puissance de calcul. 
Bruxelles esquisse une réglementation harmonisée pour le crowdfunding
La Commission européenne propose un régime optionnel destiné à faciliter l'exercice transfrontière des plates-formes de financement participatif.
Bruxelles veut faire de l'Europe "un centre mondial des Fintech"
La Commission européenne dévoile un plan d'action pour faciliter l'esso