Madagascar
7.9K views | +0 today
Follow
Madagascar
Sélection des articles du web sur Madagascar
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Crises à Madagascar : les racines d’un mal chronique

Crises à Madagascar : les racines d’un mal chronique | Madagascar | Scoop.it
Plus de 50 ans après l’indépendance, la paix, l’alternance politique et le progrès demeurent des vœux pieux à Madagascar.L’île rouge s’est presque...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Commémoration: La famille du feu Colonel Rakotonirainy Alphonse ignorée, pas invitée

Commémoration: La famille du feu Colonel Rakotonirainy Alphonse ignorée, pas invitée | Madagascar | Scoop.it
Le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a dirigé, dans la matinée de ce 30 Juillet 2018, l
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Le cinéma de l'Océan indien disponible en SVOD

Le cinéma de l'Océan indien disponible en SVOD | Madagascar | Scoop.it
OI>FILM a lancé une plateforme SVOD pour les films de l'océan indien. Voici le communiqué : OI>FILM marque une étape décicisive dans l’évolution du secteur de  l’audiovisuel et du cinéma dan...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Madagascar: les enseignants déterminés à poursuivre la grève - RFI

Madagascar: les enseignants déterminés à poursuivre la grève - RFI | Madagascar | Scoop.it
La rencontre, le 2 juillet, avec le Premier ministre n'a pas permis de mettre un terme aux contestations qui durent depuis plus de deux mois.Les...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

farmlandgrab.org | Le bail emphytéotique à Madagascar, est-il une vente de la patrie ?

farmlandgrab.org | Le bail emphytéotique à Madagascar, est-il une vente de la patrie ? | Madagascar | Scoop.it
La mise en location de millions d’hectares de terre malgaches, sous forme de bail emphytéotique, à des investisseurs, notamment étrangers, comme méthode de développer le pays et son agriculture est prônée par les dirigeants malgaches dans le Programme Sectoriel de l’Agriculture, Elevage et Pêche ...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Madagascar: LA LÉGALISATION DE L’AVORTEMENT FAIT L’OBJET D’UN DÉBAT

Madagascar: LA LÉGALISATION DE L’AVORTEMENT FAIT L’OBJET D’UN DÉBAT | Madagascar | Scoop.it
A Madagascar, l'avortement est un crime puni par le Code pénal. Un code pénal découlant de la période coloniale, hérité lui-même du code napoléonien de 1810.En décembre dernier, il y a bien eu une te...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Facebook, un moyen efficace pour sensibiliser les Africains à leur patrimoine?

Facebook, un moyen efficace pour sensibiliser les Africains à leur patrimoine? | Madagascar | Scoop.it
GEOPOLIS - «Nombreux sont les pays africains et leurs citoyens qui n’ont pas conscience des enjeux sociaux, économiques et culturels» de leur patrimoine, dont une partie des biens remarquables est en danger. Pour la chercheuse Ndèye-Katy Dieng, il est nécessaire de «repenser les politiques du patrimoine». Et pour favoriser l'accès à l'information des communautés, Facebook «constitue un moyen efficace».   L’Afrique abrite des richesses naturelles et culturelles d’une valeur universelle exceptionnelle auxquelles l’Unesco consacre une journée de célébration tous les 5 mai depuis 2015. Le continent compte ainsi, en 2018, 93 biens classés sur la liste du patrimoine mondial dont 51 culturels, 37 naturels et 5 mixtes. Ces biens sont souvent peu connus des nationaux. Cette méconnaissance du patrimoine africain explique en partie le classement en péril de bon nombre des biens africains classés par l’Unesco. En effet, plus du tiers des sites du patrimoine mondial en péril se situe en Afrique. Menaces sur le patrimoine culturel et naturel Nombreux sont les pays africains et leurs citoyens qui n’ont pas conscience des enjeux sociaux, économiques et culturels que représente ce patrimoine en danger. Les menaces identifiées par l’Unesco pèsent aussi bien sur le patrimoine culturel que sur le patrimoine naturel. Certains biens figurent sur la liste en péril depuis des décennies. En témoigne la réserve naturelle intégrale du mont Nimba, située entre la Guinée et la Côte d’Ivoire, qui figure sur la Liste du patrimoine en péril depuis 1992, de même que les réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré au Niger, inscrites sur la Liste en péril la même année ou encore l’ensemble des parcs nationaux de la République démocratique du Congo (RDC). De même, le patrimoine culturel subit des menaces, souvent d’ordre conjoncturel, à l’instar de la crise malienne ou des guerres de Lybie. Ces dernières ont conduit au classement en péril des cinq sites libyens inscrits sur la liste du patrimoine mondial ou encore de Tombouctou, Gao et Djenné au Mali. Ce constat amène à repenser les politiques du patrimoine, notamment en encourageant l’intégration des communautés locales dans les systèmes de gestion comme c’est le cas à travers le « World Heritage, Sustainable Development and Community Involvement » initié par l’Unesco en 2014. L’intégration des populations constitue ainsi un des cinq objectifs stratégiques (5C) de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial. Connaître pour mieux protéger L’engagement des communautés nécessite qu’elles aient connaissance des sites classés à l’échelle locale, nationale ou régionale. À l’ère du numérique, la valorisation des sites du patrimoine constitue un enjeu essentiel pour l’Unesco et les États parties invités à identifier et saisir « les opportunités offertes par le numérique afin d’accroître les capacités de création et de circulation des biens culturels et de marquer ainsi une présence renforcée de l’Afrique dans un champ culturel largement mondialisé ». Aussi, pour favoriser l’accès rapide à l’information et mesurer le degré d’intérêt que les Africains portent à leur patrimoine et la mise en valeur de ce dernier, l’utilisation d’un réseau social comme Facebook constitue un moyen efficace dans la mesure où il s’agit du réseau social le plus utilisé en Afrique, selon un article publié par TicMag en 2015. Dans cette perspective, une enquête a été réalisée dans le cadre de ma recherche doctorale intitulée « sites du patrimoine mondial africain en péril et tourisme : une approche multisituée ». L’échantillon étudié comprend 19054 individus résidant dans 23 pays africains ; il est représentatif de la population africaine âgée de 13 à 65 ans et plus. Les personnes interrogées ont été sélectionnées sur Facebook, à travers une campagne publicitaire que nous avons intitulée « Patrimoine Afrique », pour la protection et la sauvegarde du patrimoine africain. L’enquête s’est déroulée sur une durée d’une semaine : du 20 au 27 juin 2017. Le volume de l’échantillon a été atteint par la méthode quantitative dite de « publicité ». Facebook permet ainsi d’obtenir rapidement des réponses auprès d’un public ciblé (genre, âge, intérêt, domicile, sexe). Le choix de Facebook s’explique par le fait que le nombre de ses utilisateurs a bondi en 2016 : 146,6 millions d’internautes africains possèdent un compte Facebook, selon une étude réalisée par Medianet. La page « Patrimoine Afrique » que nous avions créée dans l’année qui a précédé cette étude n’avait recueilli que 64 manifestations d’adhésion (« likes »), faute de promotion. À l’occasion de la campagne publicitaire initiée en ma qualité de chercheure, 3 346 personnes issues de l’échantillon ont manifesté leur intérêt, en « likant » la page. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et pays de résidence. Le groupe de 3 346 individus qui a rejoint la page « Patrimoine Afrique » durant l’enquête comprend 2504 hommes et 841 femmes. En termes de niveau d’adhésion à la thématique, Madagascar arrive en tête (18,3 %), suivi de la Guinée Conakry (17,1 %), de l’Algérie (13,5 %), du Mozambique (7,1 %) du Mali (6,6 %) et du Sénégal (6,6 %). Le reste des 17 pays cumule 30,9 % des individus ayant adhéré à la thématique, ce qui donne à percevoir un niveau d’intérêt moyen nettement en deçà du groupe des 6 pays cités ici (1,8 % versus 11,5 %). Madagascar, premier au classement, a inscrit trois sites au patrimoine mondial : la Réserve naturelle intégrale de Tsingy de Bemaraha, la Colline royale d’Ambohimanga et les forêts humides de l’Atsinanana respectivement classées en 1990, 2001 et 2007. La Colline royale se situe à proximité de la capitale Antananarivo. Elle est par conséquent très accessible aux touristes et visiteurs locaux. De plus, l’importance de la biodiversité (les forêts humides comprennent six parcs nationaux) fait de Madagascar un lieu touristique privilégié. Le tourisme est par ailleurs une activité économique essentielle et une priorité gouvernementale. Par ailleurs, l’office national du tourisme de Madagascar utilise principalement le réseau social Facebook pour promouvoir son patrimoine. Suivie par 106 695 personnes, elle « est chargée de la promotion de l’ Île de Madagascar dans le monde entier » à travers la Page Facebook Madagascar Tourisme créée en 2011. L’importance que les Malgaches accordent à leur patrimoine s’exprime aussi à travers des groupes Facebook « Aimer Madagascar » (27 695 membres), ou la Page « Rêver Madagascar » (86 112 abonnés). Les abonnés à ces pages sont à la fois des nationaux et des étrangers que la destination fait rêver. L’office national du tourisme de la Guinée Conakry, deuxième pays au classement, est également présente sur Facebook avec 7060 abonnés, de même que l’office national du tourisme algérien (10936 followers), l’agence gouvernementale Mozambique Tourism (47 871), le ministère de l’Artisanat et du Tourisme du Mali (1217) et le ministère du Tourisme du Sénégal (1040). Le hiatus entre le nombre d’abonnés aux pages officielles des structures gouvernementales malgaches ou mozambicaines d’une part, maliennes et sénégalaises d’autre part, reflète les différences des politiques touristiques mises en place par les pays respectifs : une priorité nationale encadrée par une stratégie globale chez les premiers et une volonté de décentralisation de la gestion du patrimoine chez les autres. Ainsi, au Sénégal, 82 % des collectivités locales considèrent que « le patrimoine ne contribue pas suffisamment au développement loc) à cause des lacunes dans la sensibilisation des populations locales, la promotion et mise en valeur du patrimoine et les activités éducatives menées en lien au patrimoine culturel. L’engouement des plus jeunes Notre enquête a révélé l’engouement des adolescents pour le patrimoine (près de la moitié de l’échantillon) et la faible présence de femmes. Cependant, cette tendance est marquée des spécificités de l’outil qui a ciblé une très forte part d’individus de sexe masculin. Les 13-17 ans (47,61 %) manifestent plus d’intérêt que les autres tranches d’âge. À elle seuls, cette catégorie représente près de la moitié du public cible, devant les 18-24 ans (20,57 %) et les 25-34 ans (19,40 %). dans notre étude, cet intérêt pour la thématique du patrimoine diminue nettement avec l’âge. Ainsi, les 55-64 ans (0,90 %) et les 45-54 ans (1,88 %), manifestent un intérêt moindre à la thématique, et occupent les dernières places du classement, derrière les 35-44 ans (6,49 %) et les séniors de plus de 65 ans (3,23 %). Cet engouement des plus jeunes pour le patrimoine s’explique en partie par l’outil de sondage utilisé (Gestionnaire de publicités pour Facebook) pour capter le phénomène d’adhésion à la thématique. En effet, en Afrique, les jeunes sont plus connectés que leurs aînés et maîtrisent mieux les réseaux sociaux. De plus, la démographie africaine présente une majorité de jeunes (70 % de la population africaine a moins de 30 ans. Toujours d’après l’Unesco, les moins de 25 ans représentent la moitié de la population africaine (Unesco, Département Afrique, 2017). Les 13-17 ans, plus nombreux à manifester leur intérêt à la page « Patrimoine Afrique » correspondent à un public scolaire (collégiens, lycéens), très présent sur les réseaux sociaux qui est aussi une cible pour les publicitaires. Il résulte de notre étude que la prise en compte des réseaux sociaux comme vecteur de sensibilisation, d’attractivité des sites classés par les ministères et organismes en charge de la conservation et de la mise en valeur du patrimoine permettrait en partie d’atteindre les objectifs fixés par l’Unesco dans le cadre d’inclusion des populations locales dans les systèmes de gestion du patrimoine. En utilisant Facebook et les réseaux sociaux en général, les acteurs du patrimoine pourraient mieux se rapprocher des publics et (re)placer la thématique du patrimoine au cœur de leurs préoccupations. Pour cela ils doivent s’appuyer sur les jeunes, cible de choix. Cette approche communicationnelle du patrimoine s’accompagne de la production et la diffusion d’images afin d’atteindre le plus grand nombre et de susciter une meilleure prise de conscience du patrimoine chez les Africains. L’intérêt suscité par le visuel invite à sonder d’autres médias plus orientés tels qu’Instagram qui compte 35 millions d’utilisateurs en 2017. Consciente de l’effet grandissant des réseaux sociaux sur le continent, le centre du patrimoine mondial de l’Unesco, en partenariat avec le compte Instagram « Visiter l’Afrique », a ainsi récemment lancé l’application VUE d’Afrique en 2016 afin de permettre aux Africains, en particulier les jeunes, de se réapproprier leur patrimoine. Une étude plus aboutie devrait cependant être réalisée dans cette optique afin d’inclure ces nouveaux usages dans les politiques de gestion du patrimoine en Afrique et de mesurer sur la durée l’impact réel de ces usages sur les politiques de protection des sites en péril. Ndèye-Katy DIENG, Doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Madagascar : Future Centrale Hydroélectrique de Farahantsana : Avec 28 méga watts , Elle sera Opérationnelle au Deuxième Semestre 2019

Madagascar : Future Centrale Hydroélectrique de Farahantsana : Avec 28 méga watts , Elle sera Opérationnelle au Deuxième Semestre 2019 | Madagascar | Scoop.it
Les travaux de construction de la future centrale hydroélectrique de Farahantsana avancent.Si la société Tozzi Green avait annoncé une puissance de 22 MW, lors du lancement des travaux, les prévisions actuelles font état, finalement, d’une puissance de 28 MW, ce qui correspond à une énergie de 140...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Madagascar: le nouveau Premier ministre promet des élections "libres" et "transparentes"

Madagascar: le nouveau Premier ministre promet des élections "libres" et "transparentes" | Madagascar | Scoop.it
Le nouveau Premier ministre malgache, Christian Ntsay, a promis jeudi que les élections présidentielle et législatives prévues cette année seraient "transparentes" et "libres", lors de sa première intervention devant le Parlement.
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Présidentielle à Madagascar les 7 novembre et 19 décembre (officiel)

Média suisse fondé en 1997 - Toute l'information en temps réel...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Afrique du Sud et Madagascar, leaders de la production africaine de nickel en 2017 (Banque mondiale)

Afrique du Sud et Madagascar, leaders de la production africaine de nickel en 2017 (Banque mondiale) | Madagascar | Scoop.it
L’Afrique du Sud et Madagascar sont les deux plus grands producteurs de nickel d’Afrique.C’est ce que nous apprend le dernier rapport de la Banque...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

A Madagascar, les «mamies» gèrent l'électricité solaire

A Madagascar, les «mamies» gèrent l'électricité solaire | Madagascar | Scoop.it
GEOPOLIS - Voilà des années que l’ONG indienne Barefoot cherche à développer l’énergie solaire dans les pays en voie de développement. 83 pays bénéficient des compétences de techniciens solaires formés par l’ONG. Précision de taille, ces spécialistes sont des femmes souvent analphabètes. Leur nouvelle compétence fait entrer l'électricité dans des villages comme celui d’Ambakivao à Madagascar. Ce sont souvent des femmes, parfois déjà grand-mères, illettrées ou presque, qui  vivent dans des villages très reculés. Grâce à leurs six mois de formation, elles peuvent désormais installer un réseau électrique solaire basique et l’entretenir. L’équipement peut être communautaire comme un lampadaire, ou privé, en installant l’éclairage dans la maison. La formation est exclusivement axée sur la pratique. Aucune compétence théorique n’est enseignée, et malgré tout, ces femmes sont capables d’assurer la maintenance et les réparations du réseau.   Grâce à elles, donc, l’électricité arrive dans des villages très reculés. Plus de 18.000 foyers dans le monde ont été équipés de cette façon. L’énergie renouvelable est bien sûr porteuse d’économies quand la simple cuisine dépend de pétrole ou de charbon de bois. Elle est également pourvoyeuse d’emplois, quand le projet essaime de villages en villages.   Dans le village malgache d’Ambakivao, c’est Yollande qui a été formée. Cette grand-mère de 53 ans passés s’est portée volontaire. Pour elle, la lumière est ce qui manquait le plus au village. Elle se plaignait également de l’odeur de la lampe à pétrole, unique manière de s’éclairer le soir. Le WWF associé à Barefoot est passé par là. Et depuis, ce village de pêcheur peut préparer le poisson, même la nuit tombée. On peut également charger les téléphones portables.   Revers de la médaille, l’énergie électrique disponible a favorisé l’émergence de nouveaux usages. Certains détournent les installations pour lire des DVD, provoquant des pannes. D’autres n’ont pas les moyens de payer l’abonnement et le comité de gestion a parfois du mal à rentrer dans ses frais.
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

De l'eau par retrofiltration biologique à Ambesisika (Madagascar) - Médiaterre

De l'eau par retrofiltration biologique à Ambesisika (Madagascar) - Médiaterre | Madagascar | Scoop.it
L'actualité du développement durable avec Médiaterre, le système d'information mondial francophone pour le développement durable concourt à la mise en oeuvre du développement durable dans l'espace francophone par la diffusion et l'échange d'informations, et l'aide à la constitution de réseaux de...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Crises à Madagascar : les racines d’un mal chronique

Crises à Madagascar : les racines d’un mal chronique | Madagascar | Scoop.it
L’instabilité politique chronique de Madagascar est fondamentalement due à la mauvaise qualité des institutions régulant le jeu politique.
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

40ème anniversaire du Transfert au Mausolée du corps d'Alphonse Rakotonirainy (1978 - 2018)

Le 30 juillet 1976, le Colonel Alphonse Rakotonirainy, chef de l’État-major général de la défense et des Forces armées populaires malgaches, décédait dan
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Kenya Airways rejoint le partenariat Air Austral et Air Madagascar

Kenya Airways rejoint le partenariat Air Austral et Air Madagascar | Madagascar | Scoop.it
Air Austral et Air Madagascar ont signé ce mercredi 18 juillet 2018 à Antananarivo un Mémorandum d’Entente (M.O.U) avec Kenya Airways. Les trois compagnies scellent ainsi les grands principes d’u...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Madagascar: Libération de Sabira Vasram

Madagascar: Libération de Sabira Vasram | Madagascar | Scoop.it
Le CFOIM (Collectif des Français originaires d'Inde de Madagascar) a annoncé vers 23h (heure de la Réunion) la libération de Sabira Vasram. Cette Française d’origine indienne (karana), femm...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Crise politique à Madagascar: la présidentielle fixée aux 7 novembre et 19 décembre - Libération

Crise politique à Madagascar: la présidentielle fixée aux 7 novembre et 19 décembre - Libération | Madagascar | Scoop.it
Le Premier ministre malgache Christian Ntsay a annoncé vendredi que l'élection présidentielle aurait lieu les 7 novembre et 19 décembre prochains, avec l’espoir qu’elle permette d’apaiser les tensions qui opposent le régime à ses adversaires.
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

La mangrove de Madagascar, vitale et fragile | Fréquence Terre | Info environnement

Rempart contre les cyclones, les forêts de palétuviers servent de nurserie aux poissons et crevettes.Plus…...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Retour de mission du vice-président Daniel Gonthier à Madagascar

Retour de mission du vice-président Daniel Gonthier à Madagascar | Madagascar | Scoop.it
La coopération régionale, source d’opportunités pour La Réunion Le Vice-président du Département, délégué à la coopération régionale, Daniel Gonthier a tenu ce matin à l’issue de la Séance plénièr...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

La maltraitance des enfants à Madagascar atteint un niveau alarmant ·

La maltraitance des enfants à Madagascar atteint un niveau alarmant · | Madagascar | Scoop.it
89% des enfants disent qu’ils ont été violentés physiquement un jour au sein de leur foyer et 30% des mineures de l’île ont eu un enfant...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Madagascar, une beauté menacée par la déforestation - Magazine GoodPlanet Info

Madagascar, une beauté menacée par la déforestation - Magazine GoodPlanet Info | Madagascar | Scoop.it
Madagascar, la cinquième plus grande île du monde, recèle une faune et une flore des plus diversifiées. Mais ces 60 dernières années, «  44%...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

Étude de l’eau à l’Atelier scientifique du collège - Varennes-Vauzelles (58640) - Le Journal du Centre

Étude de l’eau à l’Atelier scientifique du collège - Varennes-Vauzelles (58640) - Le Journal du Centre | Madagascar | Scoop.it
Deux kits de dépollution et de désalinisation de l’eau ont été mis au point par des collégiens. Ils ont été expérimentés, avec succès, à Madagascar. Génial.
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

7000 tortues sauvées à Madagascar ! –

7000 tortues sauvées à Madagascar ! – | Madagascar | Scoop.it
Tout récemment, à Madagascar, un réseau de trafiquants a été démantelé. Que faire des quelques sept mille tortues libérées de l'enfer ?Toutes étaient...
more...
No comment yet.
Scooped by MSRakotonirainy
Scoop.it!

L’Express : un programme promeut le leadership des jeunes femmes malgaches –

L’Express : un programme promeut le leadership des jeunes femmes malgaches – | Madagascar | Scoop.it
Créée en 2011 pour répondre à des appels à manifestation d’intérêt sur des projets destinés aux jeunes, l’ONG Youth First lance son premier programme YWLP en 2014 à Madagascar. L'objectif était de pousser les jeunes femmes à avoir des engagements concrets, mais aussi de renforcer leur leadership,...
more...
No comment yet.