José Bové : "l'écotaxe est la seule manière de relocaliser l'emploi en Bretagne" | zamatille | Scoop.it

Pour José Bové, l'eurodéputé, les manifestations qui secouent la Bretagne sont "très orientées". Il estime que la FNSEA et le Medef soutiennent une agro-industrie qui va droit dans le mur. Pour l'écologiste, l'écotaxe est le seul moyen de sécuriser l'emploi en Bretagne.


José Bové, interrogé ce lundi sur France Inter, sur les manifestations bretonnes contre l'écotaxe qui ont eu lieu ce week end, dénonce ces actions, car elles sont manipulées: "on voit à la manoeuvre, le Medef, la FNSEA et les transporteurs, tous ceux qui contrôlent l'agroalimentaire du Finistère".

 

"Ces manifestations sont très orientées" ajoute-t-il, "elles ne représentent qu'une minorité dans le Finistère". Il regrette que ces mêmes responsables, meneurs de ces manifestations, "ont exporté en 2012, plus de 750 000 porcs pour se faire abattre en Allemagne... ça représentait 13 semaines de travail pour les salariés de Gad. Si ces porcs avaient été tués et transformés en Bretagne, ca faisait encore 13 ou 15 semaines de travail supplémentaires".

 

"Le problème en Bretagne, c'est que rien n'est transformé en Bretagne".

 

Il craint que "le gouvernement recule non pas dans l'intérêt général, mais pour une minorité d'agro-industriels."



Via Damoclès