Xavier Chausson
157 views | +0 today
Follow
Xavier Chausson
Xavier Chausson fait ses débuts dans l’imprimerie familiale à 19 ans où il développera ses connaissances dans le domaine de la typographie pendant 5 ans. Ambitieux et passionné par la vente, il décide de poursuivre sa carrière au sein du groupe Hachette. Cet entrepreneur autodidacte ne cesse d’évoluer et, après avoir acquis une expérience fulgurante au sein du Centre d’Etudes Financières, il décide de créer l’entreprise « Conseil et Finance » en janvier 1992. Cette société deviendra plus tard « Omnium Finance ».
Pour développer Omnium Finance, il décide d’engager des commerciaux qui l’aideront à promouvoir ses produits. En une dizaine d’années, Xavier Chausson et son équipe ont pu augmenter le chiffre d’affaires du groupe Omnium Finance de 5,34 à 244 millions d’euros. Cette croissance n’est pas le fruit du hasard, car même si Xavier Chausson n’a pas poursuivi d’études particulières dans le domaine financier, il s’avère méthodique et se base sur ses propres expériences pour former ses collaborateurs à devenir les forces de vente de sa société.
Afin d’acquérir un grand nombre de clients, Xavier Chausson cible un marché encore peu exploité, notamment celui des particuliers. Ces derniers désirent en effet effectuer des placements financiers mais n’arrivent pas à obtenir le soutien de leur banque à cause de l’insuffisance de leurs revenus. Omnium Finance intervient ainsi en leur proposant un placement financier adapté à leur budget.
Xavier Chausson ne fait pas recours à la publicité pour assurer la promotion de ses produits. Il se base uniquement sur un système de parrainage qui lui permet d’acquérir un grand nombre de clients sur recommandation de leurs proches. Contrairement aux conseillers classiques, ceux de l’équipe de Xavier Chausson n’ont pas besoin de faire des découpages de territoire afin d’éviter de prospecter le même client. Le système de bouche à oreille leur donne la possibilité de gagner plus en faisant moins de prospection. Selon Xavier Chausson, un client satisfait pourra lui rapporter plusieurs autres clients grâce à ses recommandations.
Xavier Chausson considère ses conseillers comme les piliers du groupe Omnium Finance. Ainsi, il les choisit soigneusement. Ses principaux conseillers sont des personnes ayant déjà travaillé dans le monde du conseil financier comme des banquiers et des cadres du domaine de la vente. Parmi ses conseillers se trouvent également des clients satisfaits par le service d’Omnium Finance qui décident à leur tour d’en faire bénéficier leur entourage. Ces conseillers deviennent ainsi les propres chefs de leur entreprise grâce à leur statut de travailleur indépendant et peuvent exercer leur profession sans avoir à s’enliser dans plusieurs démarches administratives. Ils ont la possibilité de choisir leur temps de travail et d’exercer une autre activité professionnelle parallèlement à celle-ci.
Afin de motiver ses collaborateurs, Xavier Chausson organise une convention chaque année. Cet évènement permet de faire le bilan de la progression du groupe en un an. Des week-ends ludiques ainsi que des réunions de travail sont régulièrement organisés afin de détendre les conseillers, de maximaliser les échanges et de promouvoir la méthode de travail du groupe. En termes de rémunération, chaque conseiller débute avec le même salaire qu’un commercial. Cependant, après avoir atteint un certain niveau de compétences, il peut définir sa propre rémunération en fonction du temps qu’il investit dans son travail.

Profil Dooid.me : http://dooid.me/xavierchausson
About.me : http://about.me/xavierchausson/#
CV Xavier Chausson : http://www.doyoubuzz.com/xavier-chausson/ Linkedin : http://fr.linkedin.com/in/xavierchausson/ Viadeo : http://fr.viadeo.com/fr/profile/xavier.chausson1 Google Plus : https://plus.google.com/115862918081905611604 Vimeo : http://vimeo.com/xavierchausson
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Xavier Chausson from Marché Immobilier
Scoop.it!

Le pouvoir d'achat immobilier progresse en France

Le pouvoir d'achat immobilier progresse en France | Xavier Chausson | Scoop.it
Le reflux des prix et le très bas niveau des taux d'intérêt ont redonné un peu de marge de manœuvre aux foyers qui souhaitent acquérir un logement correspondant à leur besoin.

Via Vincent Denoiseux
more...
No comment yet.
Rescooped by Xavier Chausson from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Comment seront imposées les plus-values à partir de septembre

Comment seront imposées les plus-values à partir de septembre | Xavier Chausson | Scoop.it

Le délai pour être exonéré d’impôt sur les plus-values de cessions immobilières autres que la résidence principale sera ramené de 30 à 22 ans à compter du premier septembre prochain. Quelles seront les modalités d’application de l’abattement  ? Les éclaircissements de la FNAIM.

Le ministre du budget l’a annoncé le 18 juillet dernier : la réforme du régime d’imposition des plus values immobilières sur les résidences secondaires sera effective « dès le 1er septembre ». A cette date, la durée minimale de détention d’une résidence secondaire, au terme de laquelle elle est exonérée d’impôt sur le revenu au moment de sa cession, sera abaissée à 22 ans contre 30 ans à l’heure actuelle, a précisé Bernard Cazeneuve. En outre, l’exonération au titre des prélèvements sociaux -- CSG et CRDS -- interviendra désormais de manière « beaucoup plus linéaire, beaucoup plus dégressive » chaque année, et sera totale au bout de 30 ans, a indiqué le ministre.

Un abattement de 6  % par année de détention

Jusqu’à présent, on ignorait toutefois totalement les modalité d’application de ces nouveaux abattements, mais la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) vient de lever un coin du voile. Selon la fédération, il s’agirait d’un abattement de 6 % par année de détention à partir de la 6ème et jusqu’à la 21ème, soit 96% d’abattements cumulés en 21 ans de détention, puis de 4% la 22ème année, soit 100% au terme de 22 années.

Parallèlement, pour le calcul de l’assiette des prélèvements sociaux imposables à 15,5%, l’assiette de l’impôt serait réduite d’un abattement de 1,65% pour chaque année de détention de la 6ème à la 21ème soit 26,40% en cumul en 21 ans de détention, puis de 1,6% pour la 22ème année et de 9% chaque année à compter de la 23ème soit 100% au terme de 30 ans de détention.

Des pistes qui ne recueillent pas une franche adhésion. Pour la FNAIM, « la réforme annoncée se présente complexe et en demi-teinte (...) Si le Gouvernement a souhaité encourager le marché, le régime particulier réservé aux prélèvements sociaux, complexifie la réforme et en atténue les effets. Mais, cet encouragement ne produira ses effets que pour autant que le Gouvernement maintienne le taux de 19% d’imposition forfaitaire et ne décide pas d’imposer les plus-values immobilières au barème progressif de l’impôt sur le revenu, comme c’est déjà le cas pour les dividendes et les plus-values mobilières. »

Simulation pour une plus-value de 40.000 euros sur 10 ans

La FNAIM a calculé les effets de la réforme pour une plus-value brute de 40 000 € réalisée au terme de 10 ans de détention :

- Jusqu’au 31 août 2013 et après application des abattements actuellement en cours, le montant total de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux s’évalue à 12.420 € (dont 6.840 € d’impôt sur la plus-value nette et 5.580 € de prélèvements sociaux).

- Au 1er septembre 2013, la même plus-value, par l’effet cumulé des nouveaux abattements y compris celui de 25% appliqué temporairement, le montant total de l’impôt sera de 9.700 € (dont 4 000 € d’impôt sur la plus-value et 5 700 € de prélèvements sociaux), soit un gain de 4.720 € d’impôt (dont 1.300 € au titre de l’abattement exceptionnel).

« A noter que dans l’hypothèse où le régime d’imposition des prélèvements sociaux suivait celui de la plus-value, le montant des prélèvements sociaux aurait été réduit de près de 2.500 € »souligne la FNAIM.

Parallèlement, la Fnaim conteste aussi le bien fondé des décisions concernant les terrains à bâtir pour lesquels les abattements pour durée de détention doivent être supprimés à compter du 1er janvier 2014 . « Cette mesure bloquera totalement les cessions de ces biens car, dans un environnement d’instabilité fiscale, les propriétaires préféreront toujours conserver leurs biens en attendant une nouvelle réforme plus favorable. Le choc d’offre de terrains de bâtir ne se produira pas ! », estime la fédération.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Immobilier: des crédits taillés sur mesure - L'Express

Immobilier: des crédits taillés sur mesure - L'Express | Xavier Chausson | Scoop.it
L'Express
Immobilier: des crédits taillés sur mesure
L'Express
A savoir enfin : l'acquisition d'un crédit immobilier s'inscrit dans une négociation globale, dans laquelle tout peut se discuter.
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Les cinq acteurs de la finance qui feront la rentrée - Les Échos

Les cinq acteurs de la finance qui feront la rentrée - Les Échos | Xavier Chausson | Scoop.it
Les Échos Les cinq acteurs de la finance qui feront la rentrée Les Échos Ce qui permet d'espérer avancer vite et bien, c'est qu'il y a un alignement d'intérêt des épargnants, des assureurs et des besoins de financement de l'économie française sur...
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Les prix ont-ils assez baissé ? - Le Nouvel Observateur

Les prix ont-ils assez baissé ? - Le Nouvel Observateur | Xavier Chausson | Scoop.it
Le Nouvel Observateur
Les prix ont-ils assez baissé ?
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Vente de résidence secondaire : que change la nouvelle taxation ...

Vente de résidence secondaire : que change la nouvelle taxation ... | Xavier Chausson | Scoop.it
Vous prévoyez de vendre votre résidence secondaire ? A partir du 1er septembre, les impôts que vous allez devoir payer vont baisser. Mais cela suff...
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Les prix de l'immobilier sont à la baisse ...???

Les prix de l'immobilier sont à la baisse ...??? | Xavier Chausson | Scoop.it

Est-ce le début d'une véritable correction ? À vous de nous dire si vous pensez que les prix vont continuer à s'éroder ou s'ils vont chuter de 30 à 40% sur les cinq prochaines années, comme le pronostiquait au printemps dernier Jean-François Filliatre, directeur de la rédaction de Mieux vivre votre argent. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Xavier Chausson from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Prix de l’immobilier : l’état des lieux européen de S&P

Prix de l’immobilier : l’état des lieux européen de S&P | Xavier Chausson | Scoop.it

Selon l’agence de notation, les prix devraient baisser en 2013 et 2014, notamment en Espagne et en France, mais pas en Allemagne qui reste bon marché.Espagne : un secteur sinistré

Selon l’agence de notation, la baisse sera particulièrement sensible en Espagne. Dans la péninsule ibérique, le marché reste affecté par une économie en récession, un stock de logements invendus très élevé (635.000 à fin 2012), un chômage record (27,1% au premier trimestre) et un endettement des ménages qui se résorbe très lentement. détaille SP. Dans ce contexte, et même si certains indicateurs - consommation des ménages, ventes au détail... -- laissent augurer une « stabilisation progressive dans les 12 mois à venir », les fondamentaux du marché demeurent défavorables. « Le rythme auquel la Sareb (la structure de défaisance créée afin d’assainir le bilan des établissements financiers du pays, NDLR) va remettre sur le marché ces logements invendus, influencera directement les prix dans les années à venir », note SP. Après une chute de 28,4% depuis leur pic du mois de mars 2008, les prix de l’immobilier espagnol devraient reculer de 8% cette année.

Portugal : stabilisation l’an prochain

Au Portugal, lui aussi en sévère récession, les prix ne devraient se contracter que de 3,5% en 2013, dans la mesure où ils avaient peu augmenté entre 1990 et le début de la crise financière mondiale, en 2007. Et ils devraient se stabiliser l’an prochain (-0,5%), estime SP, tablant sur une amélioration de l’économie portugaise.

Conjoncture peu porteuse en Italie et aux Pays-Bas

La mauvaise conjoncture économique, la hausse du chômage et la perte de confiance des ménages devraient aussi entraîner un recul des prix aux Pays-Bas (-5,5%) et en Italie (-3%) en 2013, selon le scénario de l’agence de notation américaine.

La France encore chère

Si la France affiche elle aussi des indicateurs économiques en berne, son marché immobilier demeure « très cher et n’est qu’au début de sa phase de correction », analyse SP, jugeant que « les primo-accédants aux revenus modestes souffriront le plus pour pénétrer le marché de l’immobilier résidentiel ». « La baisse des taux d’intérêt des prêts immobiliers, l’augmentation constante des prêts immobiliers concédés par les institutions financières françaises, et le déséquilibre entre l’offre et la demande de logement », expliquent ce maintien de prix élevés dans l’Hexagone.

Irlande : des prix stables

En Irlande, après une correction de l’ordre de 50% en six ans, le marché immobilier devrait voir ses prix se stabiliser (-0,9%) cette année et l’an prochain.

Hausse en Allemagne, au Royaume-Uni et en Belgique

A l’opposé, le marché immobilier allemand - sous évalué de 20% selon certains indicateurs - devrait continuer de croître de 3% en 2013, prédit SP, qui prévoit aussi une hausse de 2,5% au Royaume-Uni et de 0,5% en Belgique.

 

 


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Tendance des taux du marché de l'immobilier - Le ... - Finance Immo

Tendance des taux du marché de l'immobilier - Le ... - Finance Immo | Xavier Chausson | Scoop.it
Pour une durée de 5 ans => compris entre 2.20 % et 2.60 % Pour une durée de 10 ans => compris entre 2.40 % et 2.80 % Pour une durée de 15 ans => compris entre 2.50 % et.
more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Immobilier : la fiscalité des plus-values sera très favorable jusqu'à la fin 2013

Immobilier : la fiscalité des plus-values sera très favorable jusqu'à la fin 2013 | Xavier Chausson | Scoop.it

Alors que les marchés immobiliers du neuf et de l'ancien ont connu un début d'année difficile, les quatre derniers mois de 2013 pourraient être plus favorables grâce à la fiscalité attrayante qui s'appliquera aux plus-values immobilières.

more...
No comment yet.
Scooped by Xavier Chausson
Scoop.it!

Pour que l'immobilier ne soit plus un luxe - Les Échos

Pour que l'immobilier ne soit plus un luxe
Les Échos
Le constat est accablant.
more...
No comment yet.