Comment le mildiou fait douter le bio | World Wine Web | Scoop.it

Dans les vignes de Bourgogne, hommes et femmes s'affairent. Avec la météo capricieuse des dernières semaines, il leur faut sans cesse intervenir. Et vite. Les nombreuses pluies et grêles ont abîmé certains fruits et encouragé la végétation entre les alignements de ceps. Les chaleurs estivales, entre deux orages, ont entraîné l'apparition de maladies, en particulier le mildiou. De quoi doucher les ardeurs de ceux qui, résolument hostiles aux interventions chimiques, se tournent vers la culture biologique.

Ici, respecter l'environnement, éviter de polluer les sols, économiser l'énergie sont des valeurs partagées. Depuis plusieurs années, la région s'est engagée dans une démarche de développement durable et a conçu un plan d'action, "Amplitude 2015".


Via Marie Durand-Berthiau, Pierre-André Marechal