World tourism
Follow
Find tag "bilan"
1.2K views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by JC Hubac from 365 Jours de Ski, Tourisme & Marketing
Scoop.it!

Les Remontées mécaniques suisses dressent un pré-bilan de saison mitigé

Les Remontées mécaniques suisses dressent un pré-bilan de saison mitigé | World tourism | Scoop.it
Les domaines skiables suisses ont connu une progression de 4,7% de leur fréquentation par rapport à la saison 2011-2012 mais ce résultat reste en-deçà de la moyenne, selon les Remontées mécaniques suisses (RMS). La fréquentation des remontées mécaniques suisses a légèrement progressé cet hiver (+4,7%) par rapport à la saison dernière, ont indiqué vendredi les Remontées mécaniques suisses (RMS). Le chiffre d'affaires a également enregistré une hausse (+4%) en comparaison avec l'hiver précédent. La progression doit toutefois être relativisée, "la saison 2011-2012 ayant été particulièrement mauvaise", ont souligné les RMS. Ces résultats mitigés sont mis sur le compte du manque de soleil. "Les longues périodes de beau temps ont été très rares cet hiver", relèvent les RMS, ajoutant que "la météo n'a pas non plus joué le jeu pendant les week-ends, décisifs pour la fréquentation des domaines skiables".
Via Aurélien de PIERREFEU
more...
Aurélien de PIERREFEU's curator insight, April 5, 2013 11:18 AM

Des résultats plutôt inquiétants sachant qu'avec 24,8 millions de journées-skieurs, la fréquentation de la saison 2011/12 avait été la plus faible des 5 dernières années. Une baisse de 4,8% par rapport à la saison 2010/2011 (26,0 millions de journées-skieurs) et 8,7% par rapport à la moyenne quinquennale.

Rescooped by JC Hubac from 365 Jours de Ski, Tourisme & Marketing
Scoop.it!

Une saison « bonne, mais pas exceptionnelle »

Une saison « bonne, mais pas exceptionnelle » | World tourism | Scoop.it

Après un démarrage en fanfare, la fin de saison s'annonce morose, plombée par le calendrier scolaire. Faibles investissements dans les remontées mécaniques. « On est sur les mêmes traces que l'an passé, qui avait été une saison plutôt bonne », reconnaît Laurent Reynaud, le délégué général de DSF. Selon Protourisme, la fréquentation devrait, comme l'an passé, avoisiner les 55,3 millions de journées skieurs, maintenant la France au rang de première destination mondiale des amateurs de glisse. Restés parfois moins longtemps - la mode est aux courts séjours -, les skieurs ont davantage investi dans les activités « après-ski » (+ 12 % selon l'Ifop) montrant une étonnante capacité de résistance à la crise. En revanche, il y a eu peu de nouveaux venus, hormis venant de l'étranger, et la fin de saison s'annonce moins réjouissante. Nos domaines skiables sont pleins de neige, mais les stations sont contraintes de fermer faute de clients », s'agace Laurent Reynaud. Depuis 2005, les investissements des stations françaises sont en effet en baisse malgré la concurrence féroce de l'Autriche, dont le parc de remontées mécaniques est nettement plus récent (douze ans d'âge contre vingt en France). « On hypothèque l'avenir », assure Laurent Reynaud. Certaines stations - notamment les plus grandes - échappent toutefois à cette spirale descendantes et continuent d'investir à tout crin.


Via Aurélien de PIERREFEU
more...
Skiss's curator insight, April 6, 2013 6:43 AM

La France reste 1e destination mondiale pour le ski ! 

Rescooped by JC Hubac from 365 Jours de Ski, Tourisme & Marketing
Scoop.it!

Les Remontées mécaniques suisses dressent un pré-bilan de saison mitigé

Les Remontées mécaniques suisses dressent un pré-bilan de saison mitigé | World tourism | Scoop.it
Les domaines skiables suisses ont connu une progression de 4,7% de leur fréquentation par rapport à la saison 2011-2012 mais ce résultat reste en-deçà de la moyenne, selon les Remontées mécaniques suisses (RMS). La fréquentation des remontées mécaniques suisses a légèrement progressé cet hiver (+4,7%) par rapport à la saison dernière, ont indiqué vendredi les Remontées mécaniques suisses (RMS). Le chiffre d'affaires a également enregistré une hausse (+4%) en comparaison avec l'hiver précédent. La progression doit toutefois être relativisée, "la saison 2011-2012 ayant été particulièrement mauvaise", ont souligné les RMS. Ces résultats mitigés sont mis sur le compte du manque de soleil. "Les longues périodes de beau temps ont été très rares cet hiver", relèvent les RMS, ajoutant que "la météo n'a pas non plus joué le jeu pendant les week-ends, décisifs pour la fréquentation des domaines skiables".
Via Aurélien de PIERREFEU
more...
Aurélien de PIERREFEU's curator insight, April 5, 2013 11:18 AM

Des résultats plutôt inquiétants sachant qu'avec 24,8 millions de journées-skieurs, la fréquentation de la saison 2011/12 avait été la plus faible des 5 dernières années. Une baisse de 4,8% par rapport à la saison 2010/2011 (26,0 millions de journées-skieurs) et 8,7% par rapport à la moyenne quinquennale.

Rescooped by JC Hubac from 365 Jours de Ski, Tourisme & Marketing
Scoop.it!

Une saison « bonne, mais pas exceptionnelle »

Une saison « bonne, mais pas exceptionnelle » | World tourism | Scoop.it

Après un démarrage en fanfare, la fin de saison s'annonce morose, plombée par le calendrier scolaire. Faibles investissements dans les remontées mécaniques. « On est sur les mêmes traces que l'an passé, qui avait été une saison plutôt bonne », reconnaît Laurent Reynaud, le délégué général de DSF. Selon Protourisme, la fréquentation devrait, comme l'an passé, avoisiner les 55,3 millions de journées skieurs, maintenant la France au rang de première destination mondiale des amateurs de glisse. Restés parfois moins longtemps - la mode est aux courts séjours -, les skieurs ont davantage investi dans les activités « après-ski » (+ 12 % selon l'Ifop) montrant une étonnante capacité de résistance à la crise. En revanche, il y a eu peu de nouveaux venus, hormis venant de l'étranger, et la fin de saison s'annonce moins réjouissante. Nos domaines skiables sont pleins de neige, mais les stations sont contraintes de fermer faute de clients », s'agace Laurent Reynaud. Depuis 2005, les investissements des stations françaises sont en effet en baisse malgré la concurrence féroce de l'Autriche, dont le parc de remontées mécaniques est nettement plus récent (douze ans d'âge contre vingt en France). « On hypothèque l'avenir », assure Laurent Reynaud. Certaines stations - notamment les plus grandes - échappent toutefois à cette spirale descendantes et continuent d'investir à tout crin.


Via Aurélien de PIERREFEU
more...
Skiss's curator insight, April 6, 2013 6:43 AM

La France reste 1e destination mondiale pour le ski !