whynotblogue
Follow
696 views | +1 today
 
Scooped by whynot
onto whynotblogue
Scoop.it!

Des publications sur Facebook vont pouvoir être intégrées à d'autres sites

Des publications sur Facebook vont pouvoir être intégrées à d'autres sites | whynotblogue | Scoop.it
Facebook a annoncé mercredi le lancement d'une nouvelle fonctionnalité qui va permettre aux gestionnaires de sites Internet ou de blogs d'y intégrer des contenus publiés sur son réseau.
more...
No comment yet.
whynotblogue
News, tools, roots & trends curated for whynotaskaudrey... Les actus, outils, histoires & tendances, la veille pour qui vous savez
Curated by whynot
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by whynot
Scoop.it!

This is the Back Garden of Whynotblogue

This is the Back Garden of Whynotblogue | whynotblogue | Scoop.it

...monitoring a few (sometimes intertwined) questions in marketing, production, energy, ecology, distribution, health, economics, strategy, educational context... 

Occasionally, this may serve as an archive for media documents rich in information about some industry sectors I am involved in through my translation Clients. 

 

There are, to date, four other topics I "curate" using Scoop.it! beside this whynotblogue collection :

 

- Pick-up (started as a collection of kids' games, became a safe and diverse place for shared interaction, where it's all right to bring up a bit of the 'current news' in education etc.) 

 

- English/French (so that market researchers remember to miss their perfectly up-to-date translator and feel really nervous about presenting in English without my support)

 

- More Americans Than You Care To Know (finding out more about (everyone's) complex view of America... )

 

- Arobase (digital/online publishing issues — maybe shaping my next business strategy?)

whynot's insight:

updated February 6, 2014.

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

How Do BATS Work?

How Do BATS Work? | whynotblogue | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Une maison passive, pas chère et recyclable, construite en quatre jours : ça vous intéresse ?

Une maison passive, pas chère et recyclable, construite en quatre jours : ça vous intéresse ? | whynotblogue | Scoop.it
La Pop-Up House, créée par le cabinet de designers et d’architectes marseillais Multipod Studio. Le prototype de cette habitation préfabriquée a été construit avec succès et attend sa commercialisation.On attend les industriels capables d'accompagner ce projet enthousiasmant. 
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

IS emerges from radical Islamic jurisprudence - Al-Monitor: the Pulse of the Middle East

IS emerges from radical Islamic jurisprudence - Al-Monitor: the Pulse of the Middle East | whynotblogue | Scoop.it
The Islamic State and other radical groups found their religious underpinnings in the heart of Islamic teachings.
whynot's insight:

À lire absolument : les écrits de  Sheikh Taqi ibn Taymiyyah (1263-1328) http://www.ibntaymiyyah.com

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

What to do about the water?

What to do about the water? | whynotblogue | Scoop.it


(...) water is “the big elephant in the room” for tech companies, which can typically use hundreds of thousands of gallons of water a day. “We’ve been focusing on power consumption and energy efficiency and that’s excellent,” he said in 2009. “I think the next thing we need to turn our attention to is what do we do about the looming water crisis?”

 

(...) The $550bn global water market – which covers everything from water treatment plants to pipelines – is expanding at about 3.5 per cent a year, he adds. But it is growing much faster in some industries: as high as 14 per cent a year for the oil and gas sector and 7 per cent for the food and beverages industry.

 

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

▶ De la destruction créatrice à la destruction destructrice - Bernard Stiegler - X SHS - YouTube

X-SHS a accueilli le jeudi 27 juin 2013 à 18h30 à la salle de classe de l'AX, Bernard Stiegler, philosophe, président de l'association Ars Industrialis, dire...
more...
No comment yet.
Rescooped by whynot from CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
Scoop.it!

Être commoniste | La démocratie, c’est le partage non-marchand @crouzet via @ScienceBienComm

Être commoniste | La démocratie, c’est le partage non-marchand @crouzet via @ScienceBienComm | whynotblogue | Scoop.it
Sous prétexte que je suis commoniste, je ne serais pas démocrate. Étrange idée. Le commoniste ne souhaite rien d’autre qu’une gestion harmonieuse des ressour

Via Thierry Belleguic
more...
Thierry Curty's comment, April 21, 2:26 AM
Une vision poétique mais TRES étriquée du fonctionnement complexe de la société qui a des besoins gigantesques auxquels ce genre de vision ne répond pas, ne serait-ce que partiellement.
Scooped by whynot
Scoop.it!

La permaculture comme solution aux crises - Mediapart

La permaculture comme solution aux crises - Mediapart | whynotblogue | Scoop.it
La permaculture comme solution aux crises
Mediapart
Des « clusters » (grappes) de plusieurs fermes qui partagent des outils, une petite boutique, un(e) secrétaire comptable… A plus vaste ...
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Bruno Latour : “On est passé du virtuel au matériel, et pas du matériel au virtuel” | InternetActu.net

Bruno Latour : “On est passé du virtuel au matériel, et pas du matériel au virtuel” | InternetActu.net | whynotblogue | Scoop.it

Certes, les avatars existaient avant : ainsi, “les gens se définissaient comme Malouins, Français ou bourguignons, ils en faisaient des avatars, qui duraient très peu de temps parce qu’ensuite ils allaient à la sécurité sociale et ils avaient une autre définition d’eux-mêmes, le n° 147 machin chose, auquel ils étaient accrochés. Mais on ne les voyait pas, on avait une vision très virtuelle de la Nation en leur demandant : “est-ce que vous êtes Français, pas Français ?”.”

 

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Plus de réflexion stratégique pour plus d'efficacité

Plus de réflexion stratégique pour plus d'efficacité | whynotblogue | Scoop.it
Interview issue du dossier "Ces études qui peuvent faire gagner beaucoup d'argent (volet 1)" (Février-Mars 2014) de Market Research News.
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Millennials: 5 Ways to Convert the Most Coveted Consumer Segment in History | Gigya's Blog

Millennials: 5 Ways to Convert the Most Coveted Consumer Segment in History | Gigya's Blog | whynotblogue | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

MathieuDeflem.net: Music and Law - Edited by Mathieu Deflem - Emerald 2013

MathieuDeflem.net: Music and Law - Edited by Mathieu Deflem - Emerald 2013 | whynotblogue | Scoop.it

(...) The chapters deal with a multitude of legal issues of music, including copyright violations, normative frameworks to address piracy and other forms of deviance, prison iconography in pop music, and revealing of the nexus between the legal and the artistic. Unrestricted with respect to theoretical approach and methodological orientation, the chapters in this volume are usefully diverse in addressing various dimensions of music and law. The context of analysis of the chapters is also decidedly comparative and international. Students and scholars in law, music, sociology, and business will be able to benefit from the insights presented in this volume. 

whynot's insight:

Fascinating article about Victor Turner on the same website.

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

L'écovillage bâti à l’envers qui veut remettre le monde à l’endroit

L'écovillage bâti à l’envers qui veut remettre le monde à l’endroit | whynotblogue | Scoop.it

C’est un village qui s’est construit à l’envers. L’école bien avant les premières maisons. Les enfants y ont précédé les habitants. Autant dire que ce hameau, perché sur une colline rocailleuse de l’Ardèche, à équidistance entre Aubenas et Alès (Gard), est loin d’être ordinaire. L’école d’abord, ou plutôt « La ferme des enfants ». Elle est ouverte en 1999 par Sophie Rabhi-Bouquet, fille de l’écologiste Pierre Rabhi. Jeune maman, elle s’inspire de la pédagogie théorisée par Maria Montessori. Et entre garrigue et vallée minérale, il n’y pas meilleur endroit pour pratiquer une éducation « ouverte », agrémentée d’un retour à la campagne.

 

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Cognitive Bias and Pattern Seeking - YouTube

http://youtu.be/UOMqDIXsLm8
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

L'économie du cinéma français entrave la diversité de la création

L'économie du cinéma français entrave la diversité de la création | whynotblogue | Scoop.it

Autant tout copier avant que ça ne disparaisse aux abonnés absents - L'économie du cinéma français est aujourd'hui traversée par un paradoxe. Conçue pour défendre l'exception culturelle, donc la diversité de la création, en sortant notamment l'industrie du cinéma des logiques classiques du marché, elle entrave pourtant l'émergence de formes innovantes de création cinématographique. Dogmes et effets pervers sont à l'origine de cette uniformisation du cinéma français : de très nombreux réalisateurs indépendants ressentent au quotidien, comme nous, les multiples freins qui s'opposent à leur créativité.
En France, les acteurs de l'audiovisuel sont obligés d'investir, sous forme de préachat, un pourcentage de leur chiffre d'affaires dans la production de films. Comme le cinéma français ne fait pas de bonnes audiences à la télévision, les chaînes limitent leurs pertes en s'engageant sur le moins de films possible.

En général, sur de grosses productions, moins risquées. Cette très forte concentration du financement des chaînes de télévision sur quelques productions peut désormais mettre en danger non plus seulement les films indépendants sous-financés, mais aussi ce que Pascale Ferran a appelé les « films du milieu », au budget intermédiaire, comme ceux de Kechiche, Audiard ou Desplechin.

Annulation spectacle. Quotidom, l'assistance multi-services
Annulation spectacle. Quotidom, l'assistance multi-services
Impossible d'assister à votre spectacle ? Aucun moyen d'annuler votre billet ? Europ Assistance vous le rembourse.
Une refonte du système passe par une remise en cause de la chronologie des médias, règle qui stipule qu'un film sorti en salle doit attendre quatre mois après avoir disparu des grands écrans pour être disponible en VOD et en DVD, et douze mois pour être diffusé sur une chaîne de télévision payante. Les médias et les festivals ne s'intéressent aux films que lors de leur sortie en salle, où ceux-ci ne restent parfois que quelques semaines, avant de disparaître des radars et des mémoires jusqu'à leur réapparition en vidéo.

MAINMISE DE LA DISTRIBUTION SUR LA PRODUCTION

Pour dénoncer l'étroitesse des fenêtres de diffusion du cinéma en France, Vincent Maraval, le patron de Wild Bunch, a récemment attiré l'attention sur le fait que lui-même et ses confrères étaient contraints de dépenser beaucoup d'argent pour faire venir des spectateurs dans les salles, alors même que la VOD est, pour certains films, un mode de diffusion plus adapté. C'est le cas de Welcome to New-York d'Abel Ferrara, diffusé par Wild Bunch uniquement en VOD.

A ce constat s'ajoute celui de la mainmise de la distribution sur la production.

Un phénomène qui n'est pas propre au cinéma – les agriculteurs s'en plaignent aussi – mais qui n'a un tel impact dans aucun autre secteur. Sur les près de 300 films produits en moyenne chaque année en France, aucun n'a pu se monter sans avoir été préacheté par un distributeur et/ou une chaîne de télévision.

Si l'on compare ce dispositif à un autre marché, comme par exemple celui de la grande distribution, l'aberration de cette prise en otage se fait criante : une marque d'électroménager, par exemple, ne pourrait pas lancer sa fabrication sans le préachat de ses produits par des grandes surfaces… Rien dans les textes n'interdit de faire projeter un film dans une ou plusieurs salles sans passer par un distributeur, mais dans les faits, cela n'arrive presque jamais, car les écrans sont remplis par les films des distributeurs – sans compter que la grande majorité des salles appartiennent aux principaux distributeurs : UGC, Gaumont-Pathé et MK2 ! Les producteurs de films n'ont en réalité pas accès au marché.

Ils produisent, captifs, non pour le public, mais pour leurs clients : les diffuseurs. En outre, dans un contexte d'inflation du nombre de productions, une grande part des films qui parviennent à être produits et diffusés restent invisibles. Au-delà des barrières à la production, le système de chronologie des médias échoue donc aussi à donner aux films les plus confidentiels une réelle exposition : certains films d'une immense qualité ne sont diffusés que sur dix ou quinze copies !

RENTABILITÉ ESTIMÉE À 219%

Entraver l'émergence de prototypes et d'expérimentations filmiques pour réduire le risque financier ou pour obéir à des conceptions esthétiques ineptes, n'est pas toujours un bon calcul économique. Car, comme l'année dernière avec les films de Guillaume Gallienne ou Albert Dupontel, ce sont souvent les propositions originales qui attirent le public. La Vie d'Adèle de Kechiche n'a coûté que 4 millions d'euros, mais a attiré près d'un million de spectateurs, soit une rentabilité estimée à 219% !

Le cinéma n'est certainement pas un secteur de libre concurrence, la production est extrêmement encadrée, largement soutenue d'un côté, et très contrainte de l'autre. Des taxes sont prélevées sur toutes les entrées (y compris des films étrangers) pour aider au financement des films français. Les chaînes de télévision sont obligées (Canal + au premier chef) de préacheter un grand nombre de films français. En apparence, ces dispositions visent à ne pas livrer la production cinématographique nationale aux lois du marché.

Et pourtant, ses acteurs économiques principaux, producteurs et diffuseurs, se comportent comme si la rentabilité était leur seul objectif. Mais alors, pourquoi continuer à protéger ce secteur ? Cet encadrement de la production, cette soustraction volontaire aux lois communes de l'économie marchande que l'on appelle exception culturelle, ne peuvent être justifiés que par la poursuite d'objectifs non marchands. Il faut que le cinéma français se considère comme un art, un lieu de création, d'innovation, de recherche, où s'exprime des singularités, des tempéraments, des visions. Est-ce le cas aujourd'hui ? Nous ne le pensons pas. Nous voyons des films semblables sortir des mêmes tuyaux par les mêmes fenêtres.

Nous aimerions que l'originalité ne soit plus un gros mot, mais la moindre des ambitions. Elle existe chez les auteurs, chez les cinéastes. Elle est refusée par le système de production, qui est en réalité un système de diffusion. Pour sortir de cette étroitesse de vue, internet offre la possibilité pour les films d'accéder au monde entier, à toute heure du jour et de la nuit. Et si le financement participatif (crowdfunding), en plein essor dans la production cinématographique en France, ouvrait une nouvelle voie dans ce sens ?

Et si la VOD et le DVD n'étaient plus le parent pauvre de l'obsolète chronologie des médias, et devenaient le mode de diffusion privilégié d'un cinéma de création, de liberté et d'indépendance ? Qu'on le veuille ou non, c'est en train d'arriver.

Quentin Jagorel
Paul Grunelius
Gilles Verdiani
Les auteurs
Quentin Jagorel, HEC & Sciences Po, est réalisateur, cofondateur de Profondeur de champs.
Paul Grunelius, Sciences Po, est cofondateur de Profondeur de champs.
Gilles Verdiani, scénariste, réalisateur, écrivain, est l'auteur de Moratoire sur le champs/contrechamps (Sanzo Kuhnam, 2006).

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Que penser dans la rumeur ?

Que penser dans la rumeur ? | whynotblogue | Scoop.it

Le sociologue Gérald Bronner confirme cette incontrôlable énergie cinétique de la rumeur :

"Internet a conduit à une massification de l’information : nous sommes noyés devant tant de signaux. Nous avons donc tendance à utiliser internet comme un biais de confirmation. Il est toujours possible de trouver une source qui confortera nos préjugés [...] Les 'croyants', c’est-à-dire ceux qui cherchent à faire passer un message, n’ont pas forcément raison mais ils sont plus motivés, plus actifs et peuvent développer jusqu’à des centaines d’arguments pour infirmer une théorie".

 
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Jetez votre box, connectez-vous à l'internet associatif !

Jetez votre box, connectez-vous à l'internet associatif ! | whynotblogue | Scoop.it
Alors que les attaques contre la neutralité du net se font de plus en plus pressantes, que les révélations sur la surveillance du réseau se (...)
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

NO-MORE-WAR-DAY SPEcial - WAVES & MUSIC

As Queen Elizabeth II becomes the oldest reigning monarch in British history, we take a look at some of her most significant waving moments.
whynot's insight:

http://www.youtube.com/watch?v=Vbg7YoXiKn0

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Bill Viola | For dust thou art

Bill Viola | For dust thou art | whynotblogue | Scoop.it

The works, estimated to cost around $2m and commissioned through the Church of England’s Fabric Advisory Committee, will be gifted to Tate, “ensuring the works would be cared for permanently, whatever the decision of future cathedral authorities”, according to a church report. The videos will be permanently installed in St Paul’s, however, and an annual budget of £10,000 has been agreed for the conservation and maintenance of the video, with technical support from Tate and the artist’s studio. (...)

Last month, Viola and Perov installed a series of smaller videos in the Cathedral of Berne in Switzerland, and the experience has made them eager to see their work finally realised in St Paul’s. “We saw the works [in Berne] with the cathedral bathed in late afternoon light and the stained glass windows were glowing. Underneath some of these windows were the video screens, also glowing. It was an amazing moment. It made me feel that art is timeless,” Viola says. “There is a certain kind of resonance that is created when works of art are placed in spaces that are not museums. There is also a greater intimacy to see smaller works in a vast space, we are drawn to them because they are human scale.”

more...
No comment yet.
Rescooped by whynot from Clic France
Scoop.it!

Acheter des livres par lecture des veines dans la paume de la main, avec Quixter

Acheter des livres par lecture des veines dans la paume de la main, avec Quixter | whynotblogue | Scoop.it

la start-up suédoise Quixter a fabriqué un capteur sur lequel on pose la paume de sa main, et le scanner lit dans les lignes pour réaliser une transaction. Un algorithme de reconnaissance permet d'identifier le propriétaire de la main et s'appuie sur la reconnaissance des veines - ce qui laisse envisager qu'une main tranchée ne fonctionnerait pas. 


Via Clic France
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Shocking extent of maid abuse in Hong Kong laid bare

Shocking extent of maid abuse in Hong Kong laid bare | whynotblogue | Scoop.it
Marginalised by Hong Kong society and its laws, domestic helpers are left vulnerable to horrific abuse, writes Simon Parry, and a newly compiled body of research suggests the problem is far more extensive than has been previously reported
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Chère SNCF, propose des résidences pour écrivains dans tes trains ...

Chère SNCF, propose des résidences pour écrivains dans tes trains ... | whynotblogue | Scoop.it
Aux Etats-Unis, l'Amtrak, compagnie nationale de chemins de fer, a décidé il y a peu d'offrir des résidences mouvantes aux écrivains. De longs trajets à bord de ses trains. Juste pour écrire. Cette idée était apparue dans une ...
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Virginie Despentes réagit à la "polémique Tomboy"

Virginie Despentes réagit à la "polémique Tomboy" | whynotblogue | Scoop.it
Le numéro 119 de Trois Couleurs sortira le 5 mars, mais nous publions en avant-première une interview que nous venons de réaliser pour notre dossier "Cinema pour tous". Note de la rédaction : Le prochain numéro de Trois Couleurs aura pour titre « Cinéma pour tous ». Nous nous interrogeons après une suite d'événements à l’écho complexe dans l’après « manif pour [...]
more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

[Dresser l]es algorithmes [pour] prédire les révolutions? | Slate

[Dresser l]es algorithmes [pour] prédire les révolutions? | Slate | whynotblogue | Scoop.it

Si, comme le souligne The Verge, les outils de calcul sont de plus en plus puissants, et les données de plus en plus nombreuses, il semble néanmoins toujours impossible d'obtenir un modèle infaillible. Comme le reconnaît le fondateur même du laboratoire de l'université Duke, Michael D. Ward:

«C'est un monde compliqué et bordélique. Je ne pense pas qu'on parviendra un jour à un monde où les choses sont parfaitement prédites.»

more...
No comment yet.
Rescooped by whynot from Pick-up
Scoop.it!

Sardine Tin Mouse House

Sardine Tin Mouse House | whynotblogue | Scoop.it
I'm not from the UK but I want to join Folksy. Is this OK?

No, sorry. Folksy currently only supports sellers who are living and working in the UK. We had strong feedback that this is what our buyers and sellers wanted. We’re pleased to support UK crafters and showcase the best of British handmade goods.

more...
No comment yet.
Scooped by whynot
Scoop.it!

Imgembed

Where images are tracked, monetized and fairly used - See more at: http://imgembed.com/#sthash.UYBeR2dF.dpuf

more...
No comment yet.