Web2Shop
Follow
Find
23.3K views | +7 today
Web2Shop
Du Web au Point de Vente... Tendances & Stratégies
Your new post is loading...
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Fuite des talents du numérique dans 01 Business

Fuite des talents du numérique dans 01 Business | Web2Shop | Scoop.it

Pour comprendre les enjeux des nouvelles technologies dans l'entreprise, Frédéric Simottel, directeur de la rédaction de 01 Business & Technologies, reçoit chaque semaine des P.-dg d'entreprises high-tech et des DSI. Ils dévoilent pour vous leur vision stratégique et vous font partager leur expertise.

Fuite des talents du numérique dans 01 Business - 8 juin 3/4

La fuite des talents du numérique a été le thème abordé le 8 juin dernier par Jonathan Benassaya, co- fondateur de Deezer et entrepreneur à San Francisco, Hadrien Brassens, co-fondateur de Reef Digital Agency et Jérôme Chasques, consultant en Innovation et Stratégies Digitales, reçus par Frédéric Simottel dans l’émission 01Business, sur BFM Business.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Comment Square révolutionne le paiement en point de vente

Comment Square révolutionne le paiement en point de vente | Web2Shop | Scoop.it

Square fabrique un petit lecteur de carte bancaire – le "dongle" – qu'ils peuvent brancher sur la prise jack de leur smartphone ou tablette Apple ou Android, afin de les transformer en terminaux de paiement. A ce dongle est associée une application mobile qui gère les paiements, la facturation et la comptabilité.

Ce système permet donc à n'importe qui d'accepter les paiements par carte, sans autre frais que la commission de 2,75% perçue par Square sur la transaction. Le dispositif est par ailleurs gratuit, ne nécessite pas d'avancer de frais et n'est soumis à aucun engagement de long terme. Il a donc été rapidement adopté par une pléiade de petits marchands américains qui jusque-là n'acceptaient pas les cartes bancaires, séduits par la facilité d'utilisation du service et par le faible investissement financier nécessaire. Actuellement, Square revendique plus de 3 millions d'utilisateurs.

Surtout, avec Square, le marchand pourra dorénavant mieux connaître ses clients, avoir sous les yeux leur historique d'achat, leurs préférences ou leurs pré-commandes, pour mieux les acquérir et les fidéliser. Square propose par exemple à cet effet un outil de promotions ciblées. De plus, ces dispositifs permettront au marchand de mettre en place des "caissiers volants", qui délestent les caisses, prennent les paiements en terrasse ou encore se font régler sur le lieu d'une livraison ou de l'exécution d'une prestation. Et pourquoi pas de permettre au client du magasin d'effectuer lui-même la transaction sur son smartphone, avant de présenter son reçu à un vigile à la sortie.

Les possibilités de personnalisation offertes par Square sont à ce titre particulièrement intéressantes. Le consommateur utilisateur de l'application Square Wallet qui a déjà réalisé un achat chez un commerçant avec Square sera, à son prochain passage, identifié automatiquement via son smartphone. Pour payer, il n'aura même plus à sortir sa carte bancaire ou son porte-monnaie : il n'aura qu'à dire son nom. Sa photo s'affichera sur le terminal mobile du marchand qui l'identifiera et validera la transaction. Aux Etats-Unis, déjà 250 000 points de vente dont 7000 Starbucks acceptent le paiement par Square Wallet.



more...
Les DIGITAILS's curator insight, May 8, 2013 9:17 AM

avec Square, le marchand pourra mieux connaître ses clients, avoir sous les yeux leur historique d'achat, leurs préférences ou leurs pré-commandes, pour mieux les acquérir et les fidéliser. 

sophiedesc's curator insight, May 11, 2013 3:26 PM

"Révolutionne le paiement en point de vente"?

Je reste sceptique.. va pour les "petits marchands" et autres prestataires "particuliers", mais il en faudra beaucoup plus pour convaincre les grandes enseignes...

 

 "Et pourquoi pas de permettre au client du magasin d'effectuer lui-même la transaction sur son smartphone, avant de présenter son reçu à un vigile à la sortie"

Plutôt risqué, comme concept, surtout concernant les process et le sujet si sensible du paiement!

 

"Pour payer, il n'aura même plus à sortir sa carte bancaire ou son porte-monnaie : il n'aura qu'à dire son nom. Sa photo s'affichera sur le terminal mobile du marchand qui l'identifiera et validera la transaction."

Là aussi, une simple identification "manuelle" (visuelle) par le personnel de caisse serait difficilement transposable dans un contexte Retail... À suivre :)

Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Livre blanc des stratégies digitales 2013

Livre blanc des stratégies digitales 2013 | Web2Shop | Scoop.it

Social TV, gamification, collaboratif, social shopping, voilà quelques unes des tendances, plus ou moins nouvelles, illustrées dans ce livre blanc sur les stratégies digitales en 2013.


more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Pourquoi 2013 sera l'année du Web-to-store

Pourquoi 2013 sera l'année du Web-to-store | Web2Shop | Scoop.it

Dans une économie atone, chaque fois qu'un e-commerçant gagne, un commerçant perd. Pour la distribution traditionnelle, enseignes mais aussi commerces de proximité, il y a urgence à réagir. En utilisant Internet pour faire revenir les consommateurs en rayons.

Il faut trouver des mécanismes pour faire (re)venir les consommateurs en magasins. Car un consommateur sur deux entrant en magasin en ressort avec un produit, là où le taux de transformation du e-commerce est limité à 2 ou 3 % dans le meilleur des cas.

Un premier élément de réponse réside dans la création des Drive, ces services de collecte des courses appliquant les prix des magasins et utilisant leurs plates-formes logistiques. En trois ans, en France, on est passé de 50 à 2 000 Drive. Ce qui montre au passage la capacité de réaction de la grande distribution quand elle se sent réellement menacée. Si cette initiative lui a permis de remettre un pied sur Internet de manière efficace, ce mécanisme présente une lacune majeure : il se limite aux achats rationnels. Les enseignes perdent donc l'incrément de chiffre d'affaires qu'ils réalisaient en magasins avec les achats d'impulsion.

Pour aller plus loin, les commerçants doivent exploiter la formidable dimension média d'Internet. On ne parle jamais assez du temps passé par les individus sur le réseau des réseaux. Rappelons-nous de la phrase de Patrick Le Lay (ex-Pdg de TF1) sur le "temps de cerveau disponible". Pour les publicitaires, ce temps passé sur Internet constitue une opportunité de raconter « une histoire » aux consommateurs, de transformer Internet en moyen pour les attirer dans les surfaces de vente par des contenus pertinents. Non pas uniquement par des sites dédiés créés par les enseignes ou les commerçants indépendants, stratégie qui a montré ses limites, mais en profitant de la puissance d'acteurs établis dans cet écosystème pour capter l'attention des potentiels consommateurs. Car, en la matière, les positions sont bien établies. Tant sur Internet d'ailleurs que dans le mobile (avec le rôle de filtre joué par les places de marché applicatives) ou sur ce qu'on appelle le Web social ; ces trois media pouvant devenir des moyens complémentaires pour attirer les consommateurs en rayons.
 

more...
Le Bon Côté des Choses's comment, April 22, 2013 11:30 PM
Eh oui! La ménagère de moins de 50 ans qui faisait ses courses après avoir reçu son catalogue de promotions c'est transformée en une Digital Mum hyperactive sur le web qui n'hésite pas à comparer tous les prix sur le web pour faire des économie, gagner du temps, bref consommer juste et ne pas juste consommer. Et elles sont 8,7 millions en France :)
SuzanneLau's comment, May 17, 2013 10:30 AM
Création de nouvelles strutures "connectées" qui sont en compétition du coup avec les commerces traditionnels. Les commerces traditonnels ont encore une importance énorme dans le circuit de consommation des produits : 1 client sur 2 ressort d'un commerce avec un achat.Il faut que les commerçants surfent sur la vague " réseaux sociaux" pour pouvoir continuer d'exister.
Jerome Chasques's comment, May 17, 2013 3:04 PM
Merci à tous pour vos commentaires. Je vois que le Web2Shop vous inspire! ;-)
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Marks and Spencer va déployer à l'international son savoir-faire multicanal

Marks and Spencer va déployer à l'international son savoir-faire multicanal | Web2Shop | Scoop.it

Sur notre chiffre d'affaires mondial de 9,9 milliards de livres sterling sur l'exercice 2011-2012, 560 millions venaient du multicanal, c'est-à-dire du digital en magasin, des achats Web et mobiles livrés en magasin et des ventes full Internet. Pour l'exercice 2013-2014, soit deux ans après, nous visons 800 millions de livres de ventes multicanales.


Dans notre boutique des Champs-Elysées, nous avons lancé le service "clicks & bricks", qui par le biais de deux bornes rend disponible tout le catalogue du site marchand. En effet, l'offre est assez restreinte en boutique, se limitant à la mode femme et à la lingerie, ceci alors que les Parisiens auraient voulu un équivalent de notre ancien magasin du boulevard Haussmann, qui commercialisait aussi l'homme, l'enfant, la décoration... C'est donc une façon de répondre à cette attente, et bien sûr aussi de permettre aux clients de commander des tailles qui seraient indisponibles en boutique.


Nous avons lancé notre site mobile français mi-mars.


Enfin, nous allons œuvrer à éditorialiser l'offre du site en rédigeant des dossiers thématiques, par exemple pour que certaines fiches produits pointent vers l'histoire de l'article ou détaillent sa traçabilité.

Jerome Chasques's insight:

A noter aussi : "Quant à l'évolution du secteur, les retailers ne vont pas prendre des parts de marché dans l'e-commerce mais simplement récupérer leur part de marché légitime! Ils ne pèsent par exemple que 17% de la mode sur Internet mais 80% de ce segment dans la distribution physique. Nous allons regagner cette proportion, qui devrait être la même sur les deux canaux."

more...
Stephane Papeil-Lalande's curator insight, April 15, 2013 3:10 AM

Le multicanal Marks & Spencer

Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Le prêt-à-porter masculin, héraut de la transformation digitale des magasins ?

Le prêt-à-porter masculin, héraut de la transformation digitale des magasins ? | Web2Shop | Scoop.it

Si l'ensemble du secteur intègre le numérique et propose une expérience cross canal, il est un fait intéressant : de nombreuses initiatives qui revoient complètement le concept du magasin concernent l'habillement masculin, jusque là un peu délaissé.

En effet, une part conséquente du public masculin n'apprécie pas se rendre en magasin. Les raisons invoquées sont souvent le désintérêt pour cette activité, l'absence d'envie de devoir choisir parmi une montagne de produits, le manque de temps.


Dans le détail, il y d'abord ceux qui souhaitent réduire le temps passé en magasin, comme TaylorCorner,qui propose de réaliser des costumes et chemises sur mesure. Tout le choix se fait sur Internet. Il ne faut se déplacer que pour prendre ses mesures.


Autre exemple : ChicTypes, qui propose au client d'indiquer ses préférences, puis de se voir conseiller une garde robe par une styliste, et de se faire livrer les vêtements. Il y a aussi ceux qui préfèrent jouer sur la qualité de l'expérience, afin de donner envie de passer du temps en boutique. A l'image des Nouveaux Ateliers, aussi spécialisés dans le costume sur mesure, mais avec un système de cabine d'essayage qui scanne automatique les mesures et un accueil personnalisé. Ou de Sauver le monde des hommes, qui personnalise aussi l'expérience, favorise l'accès à l'information et au partage, et proposait même à ses débuts un système permettant de réserver une heure d'essayage et quelques vêtements. D'après Pierre Moreau, co-fondateur de la boutique, "le but premier est de faire vivre une expérience nouvelle aux clients". Pour cette boutique parisienne, cela passe ainsi par un Dresspad – grande tablette tactile offrant des informations sur le produit – et un Dressomaton – sorte de photomaton qui permet d'envoyer des photos à ses connaissances pour avoir des conseils lors des essayages. Enfin, il y a les acteurs qui jouent sur le rationnel, le pratique, en automatisant les processus. Comme Hointer, prototype américain de boutique dans laquelle les clients scannent des codes barres de jeans tous alignés, choisissent la taille et vont directement dans une cabine d'essayage où l'article les attend.

Jerome Chasques's insight:

Le digital-in-store prend tout son sens si les  applications reconnaissent le produit et servent vraiment les clients.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Showrooming : 13 solutions pour y faire face

Showrooming : 13 solutions pour y faire face | Web2Shop | Scoop.it

Showrooming, whether retailers like it or not, is here to stay. In fact, as smartphone usage grows, it's only going to increase. 43% of UK shoppers now use smartphones while on the move to compare prices and read product review. 57.3% are using wi-fi to find product reviews, which indicates they are considering a purchase and merely require some reassurance

Jerome Chasques's insight:

Parmi les solutions proposées :

- Amener le digital dans le magasin

- Offir des produits uniques
- Promouvoir son app

- Rediriger ses clients vers son site

- Fournir le WiFi

- Utiliser les avis en magasin

- Aligner ses prix et le faire savoir

- Offrir un service client hors pair

- Faire en sorte que les vendeurs en sachent plus que les clients

- Se servir des médias sociaux

- Scénariser les QR codes


more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Shop Innovation 21 et e-SHOP Innovation : le rendez-vous du retail et du e-retail

Shop Innovation 21 et e-SHOP Innovation : le rendez-vous du retail et du e-retail | Web2Shop | Scoop.it

Pour tout savoir sur le commerce du futur, tous les 3 et 4 avril à Paris Expo Porte de Versailles à Shop Innovation 21. 

Au programme de ce salon Shop Innovation 21, toutes les innovations et les solutions pour préparer le commerce de demain, les meilleures stratégies des enseignes et de la distribution pour créer le lien entre le retail, l'e-commerce, le mobile et le social media.

Avec les études de cas et les témoignages d'Auchan, BMW, Bricorama, Camaïeu, Cartridge World, DPAM, Etam, Leroy Merlin, Nature & Découvertes, Okaïdi, Orange, The Kooples... Et les innovations et nouveautés de plus de 50 experts présents pendant les 2 jours

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

L'intégration des enseignes physiques sur les market places : l'exemple de Naf Naf et Morgan

Interview lors du E-Commerce One To One de Monaco.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Zavers, l'outil d'e-coupons de Google pour les magasins

Zavers, l'outil d'e-coupons de Google pour les magasins | Web2Shop | Scoop.it
Le consommateur qui sauve sur son compte les coupons proposés sur Internet peut les utiliser en boutique en tapant son numéro de mobile lorsqu'il arrive en caisse.


Zavers, qui se base sur le numéro de téléphone mobile de l'utilisateur. L'internaute qui visite des sites marchands ou des sites de marque conserve dans son compte les coupons qu'on lui propose. Au moment d'acheter en magasin physique, il n'a qu'à taper son numéro de téléphone (ou, bien sûr, fournir sa carte de fidélité) pour que son coupon soit pris en compte : le vendeur n'a pas besoin de scanner un coupon mobile ou papier.

Selon Google, les marchands et les marques y gagnent une visibilité en temps réel sur la rapidité d'utilisation des coupons ainsi que la possibilité d'analyser les préférences des consommateurs pour mieux cibler leurs coupons. En outre, le service ne les facture qu'au moment où le consommateur utilise le coupon.


Ce lancement intervient suite à l'acquisition en 2011 de la startup Zave Networks, spécialisée dans la numérisation de coupons et de programmes de fidélité, puis au rachat en novembre 2012 d'Incentive Targeting, technologie de ciblage des comportements de consommateurs (Google acquiert un spécialiste des coupons de réduction)

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Prochain Webinar le 6 mars à 11h (30 min) !

Prochain Webinar le 6 mars à 11h (30 min) ! | Web2Shop | Scoop.it
Jerome Chasques's insight:

J'aborderai de nombreux sujets, parmi lesquels : 
- Un store locator, oui mais pour quoi faire ? 
- L'enjeu du local
- Erreurs et bonnes pratiques des e-marchands...
Et vous, que comptez-vous implémenter en 2013 pour mettre en oeuvre votre stratégie Cross-Canal ?

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Le e-commerce est-il prêt pour un 2ème Big Bang ?

Le e-commerce est-il prêt pour un 2ème Big Bang ? | Web2Shop | Scoop.it

Un deuxième Big Bang s’annonce pour les marchés de vente en ligne, toujours plus concurrentiels, avec la montée en puissance des ventes de produits d’équipement de la personne et de la maison, « nouveau champ de bataille numérique », en complément de la catégorie médias et divertissement, obligeant ainsi les e-commerçants à prendre en compte les nouvelles attentes des consommateurs en matière d’expériences d’achat.


Quatre tendances lourdes :

1. Premier constat : le consommateur met désormais à son service toutes les nouvelles technologies dont il dispose – web, mobile, réseaux sociaux – pour optimiser son processus ou sa « productivité » d’achat, dans le cadre d’une logique multi-canal.


2. Deuxième constat : le consommateur est de plus en plus impatient et cherche avant tout à gagner du temps, ou à ne pas en perdre. Il se renseigne sur Internet ou sur son mobile pour passer le moins de temps possible en magasin (c’est le cas de 9 personnes sur 10 selon l’IFOP). Il veut aussi passer moins de temps en caisse (91% d’entre eux le souhaitent d’après l’IFOP).


3. Troisième constat : le consommateur met désormais le commerce traditionnel et le commerce en ligne sur le même plan en termes de service client, et attend de la part de ces deux canaux les mêmes standards de qualité (Etude PwC).


4. Quatrième constat : le consommateur moyen est de plus en plus versatile, et profitant d’un marché extrêmement concurrentiel, n’hésite plus à changer immédiatement d’enseigne s’il estime qu’elle ne satisfait pas à ses critères de qualité : choix et disponibilité des produits, prix compétitifs, rapidité du processus d’achat, service et livraison rapide.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Se repérer chez IKEA ? Facile avec Google Maps...

More info: http://maps.google.com/starthere Find your way around IKEA using Google Maps on your Android phone. The Google Maps indoor display details the sto...
Jerome Chasques's insight:

Les nouvelles technologies sont l’occasion de récupérer de précieuses données sur le client. Par exemple de connaître son parcours en magasin en récupérant les données GPS de son smartphone : « De plus en plus de magasin proposent de se géolocaliser indoor et de se repérer en temps réel pour savoir où trouver son produit », constate Nicolas Diacono.

more...
Dominique Palacci's comment, February 25, 2013 4:17 AM
J'avais en tête que le parcours chez IKEA était unique : un dédale qui oblige à passer par tous les rayons avant d'aller à celui qui nous intéresse. C'est d'ailleurs assez pénible. N'est-ce pas le cas dans tous les IKEA ?
Charles Duwez's comment, March 24, 2013 1:13 AM
Le parcours chez Ikea est un tube. Tu rentres d'un côté tu sors de l'autre.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Les magasins apprivoisent Internet pour contrer les e-commerçants

Les magasins apprivoisent Internet pour contrer les e-commerçants | Web2Shop | Scoop.it

Victimes de la politique store to Web (du magasin à Internet) mise en œuvre par Amazon et consorts, les distributeurs déploient des stratégies Web to store. Objectif: attirer les clients dans le magasin en les séduisant sur Internet ou sur les applications smartphone.

«Les enseignes ont tout intérêt à ce que leurs clients se déplacent: proportionnellement, le nombre de personnes qui achètent est jusqu'à vingt fois plus élevé en point de vente que sur Internet», explique Jérémie Herscovic de Socloz.fr. Comme shoppingadventure.fr, cette start-up propose aux enseignes de renseigner leurs stocks pour que les clientes soient certaines de trouver dans un magasin proche de chez elles les talons noirs pointure 38 qu'elles recherchent. «Les enseignes constatent de plus en plus qu'un grand nombre de leurs clients initient leurs achats sur Internet mais les finalisent en magasin. Elles n'ont pas encore pris conscience de l'ampleur et des enjeux économiques de ce phénomène», détaille Cyril Laurent, directeur général de Leadformance, qui aide Castorama, Norauto ou encore ­Havas Voyages à mettre en place une stratégie «multicanal».

«Aujourd'hui, chaque magasin possède déjà son propre site avec toutes ses informations pratiques, ses promotions et bientôt son assortiment associé à de nouveaux services», explique Stéphanie Chauvin, responsable Internet chez 123 (groupe Etam). Rien de plus énervant, en effet, pour un client que de constater un écart de prix pour le même produit trouvé sur le site et dans le magasin d'une même enseigne…

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

A quoi ressemble la "social war room" de Nestlé

A quoi ressemble la "social war room" de Nestlé | Web2Shop | Scoop.it

Dans la salle de la Digital acceleration team (DAT) de Nestlé, un mur de 12 grands écrans affiche tout ce qui se dit sur le web à propos des marques du groupe. Tweets, posts Facebook, messages LinkedIn, échanges sur les forums, vidéos... prennent la forme de courbes, cartes et autres schémas, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De quoi réagir très vite quand les voyants passent au rouge.

Il faut dire qu’en 2010, Nestlé avait été pris au piège des médias sociaux avec l’affaire de l’huile de palme dans les barres chocolatées KitKat. Face à une attaque en règle de Greenpeace par vidéo YouTube interposée, il avait réagi de la pire des manières : le déni et même les menaces envers les internautes.

Un désastre devenu un cas d’école. Pour autant, Nestlé se refuse à qualifier sa DAT de "war room". Arguant que ce programme est surtout un guide interne pour stimuler l’innovation numérique et l’intégrer pleinement dans la stratégie de marque et les activités.

"Les membres de la DAT viennent des quatre coins du monde pour entreprendre des projets transversaux, soutenir les unités d’affaires dans la gestion des communautés et bénéficier d’une formation de premier ordre, raconte un porte-parole au siège du groupe. Ils retournent ensuite sur leur marché d’origine pour transférer les connaissances acquises et transformer les initiatives numériques locales." Détail qui a son importance, la DAT est installée au siège, à l’étage de la direction. De quoi lui rappeler chaque jour, en images, l’impact des réseaux sociaux...


more...
Fabrice Vezin's curator insight, May 6, 2013 3:48 AM

Un exemple qui pourrait se transposer au sein des labos pharma ?

Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

The future of commerce : wanna continue doing business ?

This presentation aims to explain how the digital world change the commerce forever. Digital, mobile, collaboration have changed forever the way we will do business in the future and interact with consumers.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Webinar exclusif le 18 avril - invitation gratuite

Webinar exclusif le 18 avril - invitation gratuite | Web2Shop | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Chasques from Web-to-Store
Scoop.it!

ROPO: Les dispositifs web2store à chaque étape du parcours client

ROPO: Les dispositifs web2store à chaque étape du parcours client | Web2Shop | Scoop.it

Via Nicolas Prigent
more...
Nicolas Prigent's curator insight, March 26, 2013 7:46 PM

Il existe de nombreuses façons de capter sur internet un consommateur ROPO (Research Online, Purchase Offline) et de l'amener dans un point de vente physiques : store locator, click and collect, social-to-store...
La question souvent posée est quelle est l’efficacité de tel dispositif web2store.
Moonda à travers une récente infographie permet d'aller plus loin en plaçant l’efficacité des dispositifs web2store dans le parcours client

Jérôme MONANGE's curator insight, April 7, 2013 3:20 PM

Comment attirer le client en magasin depuis le web, découvrez des solutions proposées pour mettre en place un web2store tout au lonfg du parcours de votre client

Jérôme Monange "Lab Retail 2025"

http://www.linkedin.com/groups?home=&gid=4867620&trk=anet_ug_hm

 

Rescooped by Jerome Chasques from Web-to-Store
Scoop.it!

Les marques & Internet : que faire quand on ne vend rien ? Quelques tactiques web2shop

Les marques & Internet : que faire quand on ne vend rien ? Quelques tactiques web2shop | Web2Shop | Scoop.it
La 1ère raison d’être en ligne, c’est la « notoriété ». La 2ème, c'est la génération de trafic en point de vente (web-to-store) La 3ème, c'est de vendre indirectement en ligne via les marketplaces

Via Nicolas Prigent
more...
Stratégie Marketing's curator insight, April 3, 2013 8:42 AM

Renouveler sa stratégie marketing de commercialisation en intégrant la vente en ligne ou la vente Web to store. Un article intéressant qui permet de mettre en perspective les coûts pour l'entreprise et donc le ROI. Voilà un des P du mix-marketing qui évolue très vite et offre de multiples possibilités.

Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Showrooming : ce qu'il ne faut pas faire...

Showrooming : ce qu'il ne faut pas faire... | Web2Shop | Scoop.it
Jerome Chasques's insight:

Voici une photo prise à Melbourne et publiée par Reddit...

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

30+ fascinating stats from Econsultancy's Q1 2013 reports

30+ fascinating stats from Econsultancy's Q1 2013 reports | Web2Shop | Scoop.it

- Businesses use mobile for brand engagement rather than profit

- Looking ahead, 32% believe that apps will become their most important mobile asse

- 74% of businesses believe user experience is key for improving sales

- 61% of businesses believe new products and services are key to growth




more...
No comment yet.
Rescooped by Jerome Chasques from Web-to-Store
Scoop.it!

Zéros-Gâchis, le mariage du web-to-store et du développement durable

Zéros-Gâchis, le mariage du web-to-store et du développement durable | Web2Shop | Scoop.it

Nicolas Pienchot, Paul-Adrien Menez, Pierre Songy et Chirstophe Menez développent un service baptisé Zéros-Gachis qui vise à réduire les gaspillages alimentaires dans la grande distribution. Leur application permet de géolocaliser des produits dont la date d'expiration est proche et bénéficiant de réductions.


Via Nicolas Prigent
more...
Nicolas Prigent's curator insight, March 1, 2013 8:15 AM

Une maniere solidaire de faire du web2store

Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Les marketeurs confrontés au cercle vicieux du ROI des stratégies mobiles

Les marketeurs confrontés au cercle vicieux du ROI des stratégies mobiles | Web2Shop | Scoop.it
Avant de pouvoir embaucher de nouveaux collaborateurs pour développer leurs stratégies mobiles, les marketeurs se doivent de prouver le retour sur investissement que le mobile engendre.


Le retour sur investissement du marketing mobile reste la préoccupation première des entreprises. Mais paradoxalement, celles-ci ne disposeraient pas d’employés se consacrant à temps plein au mobile et donc à la mesure de ces fameux retours sur investissements. À l'heure actuelle, les entreprises feraient d'abord le choix de collaborer avec des agences externes pour le marketing mobile.


68% des marketeurs ont la nécessité de démontrer le retour sur investissement pour obtenir le budget pour les programmes mobiles et l'approbation d'embaucher de nouveaux employés à temps plein.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Les 8 idées reçues sur les stratégies cross canal

Les 8 idées reçues sur les stratégies cross canal | Web2Shop | Scoop.it

Une stratégie cross canal est la suite logique d’une stratégie multicanale : les différents canaux fonctionnent en synergie et de manière complémentaire.

Jerome Chasques's insight:

Dans cet article sont listées 8 idées reçues sur le cross canal. Instructif.

more...
No comment yet.
Scooped by Jerome Chasques
Scoop.it!

Pixmania ferme ses magasins en France et se retire de douze pays

Pixmania ferme ses magasins en France et se retire de douze pays | Web2Shop | Scoop.it

Le site d’e-commerce Pixmania, contrôlé à 99 % par le britannique Dixons, a fermé depuis samedi ses 10 magasins en France et se retire de douze des 26 pays européens où il était présent, a-t-il annoncé lundi 25 février.

Confronté à la baisse de ses ventes, le site, qui avait été l’un des premiers pure-players à ouvrir des magasins physiques, avait déjà fermé en janvier plusieurs de ses magasins en Espagne, au Portugal et en Belgique.

Outre la fermeture de ses magasins physiques, Pixmania prévoit de recentrer son offre de produits sur ses « gammes historiques, que sont le high tech et l’électroménager » et de cesser ses activités dans douze des 26 pays où il était présent.

more...
Hiinov's comment, March 9, 2013 6:48 AM
Quels sont les enseignements à tirer de ses fermetures qui traduisent un échec d une approche web2shop?