Communication Dig...
Follow
Find tag "médias"
2.7K views | +0 today
Ce scoop.it! est une revue du web dédiée à la communication Digitale x Media (en français et en anglais) | This scoop.it! is a web review dedicated to the communication Digital x Media (in French/English)
Curated by Pierre Ananou
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pierre Ananou from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

Politico, un site sachant imprimer

Politico, un site sachant imprimer | Communication Digital x Media | Scoop.it
Jeudi 10 février 2011, 11h. Dans les locaux de Politico, à Washington D.C., la rédaction paraît calme. En fait, ses journalistes cravatés sont ...

Via Béatrice Dillies
more...
Béatrice Dillies's curator insight, September 30, 2013 7:45 AM

Au lancement de Politico, «nous étions une petite cinquantaine dans la rédaction, maintenant nous sommes près de 200», rappelle Bill Nichols. «Dès le début, nous avons fait attention à ne pas installer deux rédactions, l’une qui travaillerait pour le Web, et l’autre pour le print. Avoir deux catégories de personnel, c’est une idée désormais obsolète aux Etats-Unis, car ce n’est économiquement pas viable».

Politico n’est pas un pure player. «Politico, c’est un site qui a un journal, pas l’inverse», dit Bill Nichols.

Rescooped by Pierre Ananou from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

La presse à la recherche d'un modèle économique sur le Web

La presse à la recherche d'un modèle économique sur le Web | Communication Digital x Media | Scoop.it
Succès d'audience croissant, mais faibles recettes publicitaires. Depuis plusieurs années, la presse est à la recherche d'un modèle économique sur le Web. Faut-il que l'information soit 100% payante ou semi payante comme au New York Times ?

Via Béatrice Dillies
more...
Béatrice Dillies's curator insight, September 22, 2013 2:55 PM

En un an, Libération a perdu la moitié de ses lecteurs, Le Monde aussi a subi des pertes importantes, Le Figaro a chuté de 15%. Pour la première fois de son histoire, même Ouest-France, premier quotidien en France, a été déficitaire en 2012.

Pas très réjouissant tout ça. "Seule la qualité sauvera le journalisme", a souligné Roland Cayrol, président d'honneur des Aquinautes. Mais la qualité a un coût qui n'est pas facile à financer avec des recettes en chute libre. Cherchez l'erreur!!!

Rescooped by Pierre Ananou from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

Denis Muzet: "Les mécanismes de la mal info se sont amplifiés"

Denis Muzet: "Les mécanismes de la mal info se sont amplifiés" | Communication Digital x Media | Scoop.it
Les affaires Cahuzac, Tapie, ou Spanghero, la guerre en Syrie, le Coronavirus... Jamais les Français n’ont été autant informés, mais jamais ils n’ont aussi mal compris ce qu’il se passait autour d’eux.

Via Béatrice Dillies
more...
Béatrice Dillies's curator insight, June 4, 2013 3:24 AM

Face à l’accélération du temps médiatique et des sources, au mélange des genres, le médiaconsommateur est de plus en plus méfiant, avertit Denis Muzet, sociologue et président de l’Institut Médiascopie. Son interview est dans INfluencia, et donc dans ce topic.

Rescooped by Pierre Ananou from CLEMI. Infodoc.Presse : veille sur l'actualité des médias. Centre de documentation du CLEMI
Scoop.it!

Etats-Unis : les annonceurs écrivent dans les médias | Les Echos

Etats-Unis : les annonceurs écrivent dans les médias | Les Echos | Communication Digital x Media | Scoop.it
Depuis le mois dernier, le « Washington Post » propose aux entreprises d'écrire des articles sur son site internet....

Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Ananou from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

Les comptes du « Parisien » toujours dans le rouge

Les comptes du « Parisien » toujours dans le rouge | Communication Digital x Media | Scoop.it
« Le Parisien » affiche une perte nette de 17 millions d'euros sur l'exercice en cours. Amaury, sa maison mère, dément les rumeurs de...

Via Béatrice Dillies
more...
Béatrice Dillies's curator insight, September 23, 2013 3:08 AM

Le recul des revenus publicitaires et des ventes du quotidien, dans un contexte difficile pour tous les éditeurs de presse, expliquent, en partie, ce résultat (19,6 millions d'euros de pertes nettes pour le groupe Le Parisien en 2012). Malgré tout, le chiffre d'affaires a progressé d'un peu plus de 3 % en 2012, à 221 millions d'euros.

Malgré les difficultés, "la cession du groupe ou de l'un ou l'autre de ses actifs n'est pas d'actualité et aucun mandat n'a été donné à aucune banque », affirme Philippe Carli, DG du groupe Amaury.

Rescooped by Pierre Ananou from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

Quelles solutions pour les media à l'heure d'internet

Quelles solutions pour les media à l'heure d'internet | Communication Digital x Media | Scoop.it

Infobésité, actualité gratuite, Paywall, monétisation des audiences… sont autant d'enjeux pour les grands titres de presse dans leur version digitale. Décryptage de Sébastien Catelin, Directeur Associé en charge des Médias chez LSFinteractive.

Avec le phénomène d’infobésité que nous vivons, les enjeux pour les médias historiques  sont importants – quelles sont leurs solutions pour émerger sur l’actualité chaude ?  

 

Sébastien Catelin : Effectivement l'embouteillage sur l'actualité chaude est un problème majeur pour les médias historiques, qui s'étaient d'une certaine façon partagés les points de contact en fonction des cibles et des supports. Sur le digital, les quotidiens, les hebdomadaires, les télévisions, les radios, les pure players, les portails...tout le monde s'y engouffre.

 

Pour émerger, les médias ont une palette d'actions à  leur disposition. Ils peuvent par exemple anticiper, en scrutant les signaux faibles qui apparaissent, notamment sur les réseaux sociaux, blogs, sites étrangers. Puis en publiant dans la foulée sur les thèmes susceptibles d'exploser dans les heures à venir.

 

Ils ont la possibilité de maintenir l'attention si un sujet commence à prendre : en mettant à jour leurs articles, en multipliant les angles. Il s'agit là de pouvoir surfer le plus longtemps possible sur les successions de vagues de l'actualité.

 

Les médias doivent occuper le terrain et tous les points de contact, pour s'assurer une diffusion maximale, comme sur le papier : newsletter, alertes mails et mobiles, réseaux sociaux du plus connu au plus professionnel (Facebook, twitter, Linkedin, Viadeo...), relais vidéo en propre ou en partenariat, télévision connectée, liens sponsorisés sur les moteurs, display éditorial...

 

Enfin ils doivent se différencier des concurrents : le flair des journalistes est essentiel pour ne pas subir l'actualité, mais en être le révélateur. Au-delà des enquêtes de fond et des scoop, essentiels, que maîtrisent si bien les journaux anglo-saxons, certains sujets peuvent, parce qu'ils sont en phase avec les attentes des lecteurs, émerger dans la masse gigantesque des contenus chauds.


Via Culture RP, Béatrice Dillies
more...
Béatrice Dillies's curator insight, July 15, 2013 12:35 PM

Le décryptage de Sébastien Catelin, Directeur Associé en charge des Médias chez LSFinteractive, est bien vu. Mais au-delà du sujet qui m'intéresse en tant que journaliste, j'ai sélectionné cet article parce que, pour la première fois depuis des années, je lis un article où "media" au pluriel est bien orthographié... tout au moins écrit tel que mon prof d'éco (très pointilleux sur l'orthographe) me l'a enseigné au lycée.

A savoir...

- Un medium, des media, sans accent et sans "s" puisque c'est du latin.

Lorsque j'ai expliqué ça à mes collègues il y a 18 ans, ils m'ont répondu: "Oui mais les deux sont valables. Et maintenant, tout le monde écrit médias." 

Et si tout le monde dit que la merde c'est bon, il faudra en manger? Non, j'déconne.

Rescooped by Pierre Ananou from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

Les usages médias des Français passés au crible

Les usages médias des Français passés au crible | Communication Digital x Media | Scoop.it
L'étude de Deloitte souligne la croissance continue du taux d'équipement en appareils numériques à domicile, avec 76% des foyers interrogés qui détenaient un PC portable, 55% d'entre eux un smartphone (contre 36% en 2011) et 29% une tablette...

Via Béatrice Dillies
more...
Béatrice Dillies's curator insight, May 30, 2013 4:52 AM

Pour être honnête, vous avez déjà eu le compte rendu de l'étude Deloitte deux fois dans ce topic, le 28 mai, via Meta-Media et Offremedia. Mais cette nouvelle publication a pour but de vous permettre de comparer le traitement de l'info et surtout les graphiques (ici très clairs) selon les supports.