Web 2.0 et société
14.4K views | +0 today
Follow
Web 2.0 et société
La société en mouvement « 2.0 » : quels enjeux, quelles opportunités, quel avenir ?
Curated by BeerBergman
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Médias sociaux : Quand Nestlé apprend intelligemment de ses erreurs passées

Médias sociaux : Quand Nestlé apprend intelligemment de ses erreurs passées | Web 2.0 et société | Scoop.it
Cloué au pilori pour sa calamiteuse gestion d’un bad buzz avec Greenpeace en 2010, Nestlé revient sur les réseaux sociaux avec une approche radicalement nouvelle qui est basée sur l’écoute et la conversation numérique en temps réel.
BeerBergman's insight:

Les choses bougent, au moins chez Nestlé... de bonnes nouvelles dans un excellent article du Communicant 2.0, à lire. Extrait.

***

"Pete Blackshaw insiste de surcroît sur l’éthique qui sous-tend impérativement la mission des Digital Accelerators de Nestlé. Sont bannis par exemple les achats massifs de fans pour augmenter artificiellement la popularité d’une marque ou encore les subventions de billets positifs auprès de blogueurs influents. De même, lorsqu’un membre de l’équipe prend la parole sur la Toile, il doit impérativement le faire à visage découvert et en affichant publiquement son affiliation au géant alimentaire. En d’autres termes, la réputation online de Nestlé doit reposer sur des pratiques saines et ouvertes d’esprit."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Développement des réseaux sociaux vu par Jean-Jacques Rousseau (1712 - 1778)

Développement des réseaux sociaux vu par Jean-Jacques Rousseau (1712 - 1778) | Web 2.0 et société | Scoop.it
Lorsque j’ai lu la note de mon copain Olivier Cimelière sur son blog, 5 tendances à intégrer d’urgence en 2013, quelques heures à peine après être allé l’écouter dans la conférence qu’il donnait au LabCom, j’ai eu l’envie de me replonger dans mes...
BeerBergman's insight:

Allez, enfants de l'Internet ! livre écrit par Christophe Ginisty en 2010, L'auteur se sent reconforté par un texte de Jean-Jacques Rousseau... et voilà le pourquoi de cet article. A lire. Extrait.

***

"Ne cherchez pas d'excuse si vous n'appartenez pas à la sacro-sainte génération Y, le web social n'a rien d'un gadget à la mode réservé aux "geeks". 
  
Et si l’on accepte cette idée, alors on accepte également le postulat que rien de tout cela n’est virtuel, n’en déplaise à ces commentateurs fainéants et hostiles qui ont passé leur temps à traiter par le mépris les réseaux sociaux dont ils n’ont pas perçu l'importance, symboles d'une société en profonde transformation. 
  
Finalement, Internet offre la possibilité aux individus de jouir d’une nouvelle souveraineté et j’imagine que Jean-Jacques Rousseau n’en serait pas mécontent."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Neelie Kroes blog - My thoughts on Aaron Swartz, and the benefits of openness - European Commission

European Commission
BeerBergman's insight:

Elle est néerlandaise et détient un pouvoir immense au sein de l'Europe et de ses institutions et je me méfie encore un peu suite à ses positions à l'époque de l'ACTA. Mais bravo pour cette publication concernant Aaron Swartz. Article à lire. Extrait.

***

"

For me, the case is particularly clear when there aren’t copyright issues, when information was already paid for by taxpayers, and when more openness can help new innovations and scientific discoveries.

***

I would never condone unlawful activity. But in my view, if our laws, frameworks and practices stand in the way of us getting all those benefits, then maybe they need to be changed."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

La Cour de cassation interdit le clic droit sur son site

La Cour de cassation interdit le clic droit sur son site | Web 2.0 et société | Scoop.it
Probablement dans une tentative vaine d'éviter le copier-coller, en dépit de sa légalité, le site de la Cour de cassation désactive le bouton droit pour
BeerBergman's insight:

Quand on commence à parler du Open Data, on en parle beaucoup, il me semble. Voici un article qui met en lumière une absurdité énorme, qui me laisse sans voix. Article à lire. Extrait.

***

"Mais surtout, il faut rappeler qu'en principe, les documents issus de la cour de cassation, y compris ceux publié sur son site Internet, sont des documents administratifs qui doivent être accessibles au public, et réutilisables librement. Or lorsqu'il a établi la liste des exceptions à la gratuité de l'Open Data, le gouvernement a accordé à la Cour de cassation le droit de faire payer l'accès à tous ses arrêts, avis et rapports, sans que celle-ci n'apporte la moindre justification (.doc). "

***

Est-ce que cette situation ne me rappelle pas, par hasard, celle du PACER (Public Access to Court Electronic Records system), cause mise en évidence  par Aaron Swartz aux Etats-Unis ? Qui sera notre prochaine Aaron Swartz à la française ?

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

FAUT PAS RÊVER – Interdiction de diffuser le discours « I have a dream » sur Internet

FAUT PAS RÊVER – Interdiction de diffuser le discours « I have a dream » sur Internet | Web 2.0 et société | Scoop.it
FAUT PAS RÊVER – Interdiction de diffuser le discours « I have a dream » sur Internet
BeerBergman's insight:

Les aléas des droits d'auteur... Article à lire. Extrait.

***

"

Interrogée par Mashable, Tiffiniy Cheng, l'une des codirectrices de Fight for the Future, a exprimé son indignation de constater que les jeunes ne peuvent pas partager un message sur la justice raciale en raison de lois sur le copyright qui le censurent.

***

Fight for the Future constate ainsi que si la controversée loi SOPA venait à être votée, des internautes pourraient être pénalisés pour avoir seulement téléchargé ou partagé ce discours et "des sites Internet entiers pourraient pu être fermés pour l'avoir mis en lien"."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Aaron Swartz, l'accès libre et la Bibliothèque nationale de France : visions d'une société 2.0 | beerbergman.com

Aaron Swartz, l'accès libre et la Bibliothèque nationale de France : visions d'une société 2.0 | beerbergman.com | Web 2.0 et société | Scoop.it
Par colère, incrédulité et surtout, inquiétude par rapport à des visions différentes sur les sujets importants pour la société 2.0 : le libre accès, les droits d'auteur, j'essaie de comprendre les réactions et conséquences de la mort d'Aaron...
BeerBergman's insight:
IL y a dix jours, Aaron Swartz, jeune hacker et défendeur des droits à un accès libre pour tout et chacun à des ressources en ligne, s’est suicidé. Dans cet article, je reviens sur l’accord signé par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qui est en fait une privatisation des oeuvres du domaine public et la relation avec la cause de Swartz.
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

La privatisation du domaine public à la BnF, symptôme d’un désarroi stratégique

La privatisation du domaine public à la BnF, symptôme d’un désarroi stratégique | Web 2.0 et société | Scoop.it
Vendredi, une déclaration commune a été publiée par La Quadrature du Net, SavoirsCom1, Creative Commons France, L’Open Knowledge Foundation France et Communia pour s’opposer aux partena...
BeerBergman's insight:

Les citoyens montent la résistance, on dirait :-). Et il y a urgence, car cet accord me semble "so web 1.0"... Article à lire.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Twitter / timberners_lee: Aaron dead. World wanderers, ...

BeerBergman's insight:

No comment. Just mourning and trying to understand why the impact is this big.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Les jeunes jugent Facebook trop surveillé

Les jeunes jugent Facebook trop surveillé | Web 2.0 et société | Scoop.it
La génération Y a popularisé Facebook. Depuis, les «millienals», les jeunes du nouveau millénaire, se tournent vers d’autres réseaux sociaux et utilisent des pseudos pour préserver leur vie privée.
BeerBergman's insight:

Evolutions, évolutions... article à lire. Extraits.

***

"«Tumblr fonde son succès sur deux valeurs fondatrices d’Internet: l’envie d’explorer de nouvelles frontières et surtout la liberté. Notamment celle d’écrire librement, sous pseudo», explique Guillaume Ladvie."

***

"Si chaque génération adopte son média, les plus jeunes ne devraient pas pour autant abandonner Facebook pronostique le social manager, mais l’utiliser comme la face officielle de leur vie sur le Net, «une carte d’identité»."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

La taxation des données personnelles et le credo des envieux

La folie taxatoire règne en France : les politiciens veulent absolument trouver de l'argent, quitte à faire preuve de stupidité.
BeerBergman's insight:

La taxation des données personnelles s'impose, selon les deux rapporteurs français Collin et Colin... Et bizar, comment ils définissent 'travail gratuit'. Moi internaute, qui travaille gratuitement pour les grandes entreprises collectant mes données, je suis d'accord avec le contrat. Que l'état ne s'y mèle pas !

Article à lire. Extrait.

***

"Psychologiquement, le terrain a été préparé depuis un moment. Bien sûr, on n'aura pas trop insisté sur les emplois directs et indirects créés par internet, les nouvelles technologies et les richesses épargnées ou créées par les nouveaux modes de communication et de consommation en ligne. Et d'un autre côté, la une des journaux se sera trouvée commodément remplie par de pesants articles sur le (scandaleusement) faible niveau d'impositiondes filiales françaises des grandes entreprises liées au monde du numérique et de l'informatique (Microsoft, Amazon, Google, Facebook, Apple...) On aura mielleusement insisté sur les transferts de revenus vers des filiales dans des paradis fiscaux réputés (!) comme l'Irlande, la Belgique, le Luxembourg, dont tout le monde sait que les gouvernements sont de véritables flibustiers de la finance qui n'hésitent pas à planter leurs crocs avides sur les bonnes grosses sociétés internationales qui, sans cela, viendraient à l'évidence s'installer dans ce havre de paix économique qu'est la France. Mais si. Voyons. C'est certain."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

The Law Used To Target Aaron Swartz Doesn't Make Sense Anymore

The Law Used To Target Aaron Swartz Doesn't Make Sense Anymore | Web 2.0 et société | Scoop.it
It all started with "War Games ..."
BeerBergman's insight:

What is wrong with the Computer Fraud and Abuse Act, which was used to incriminate Aaron Swartz ?

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

A Censorship-Resistant Web (Aaron Swartz's Raw Thought)

BeerBergman's insight:

Instructions for a censorship-resistant web, by Aaron Swartz. #tor2web #tor

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Non à la privatisation du domaine public par la Bibliothèque nationale de France ! - Framablog

Non à la privatisation du domaine public par la Bibliothèque nationale de France ! - Framablog | Web 2.0 et société | Scoop.it
L’association COMMUNIA, l’Open Knowledge Foundation France, La Quadrature du Net, Framasoft, Regards Citoyens, Veni Vidi Libri, le Parti Pirate, Libre Accès et SavoirsCom1
BeerBergman's insight:

Incroyable ! Une semaine après la mort d'Aaron Swartz, une nouvelle qui me laisse sans voix... Nous avons plus que je ne le pensais, besoin d'un débat national / international sur le domaine public (the commons). Faites suivre l'information !

***

"Paris, le 18 janvier 2013 — Le ministère de la Culture a annoncé hier la conclusion de deux accords, signés entre la Bibliothèque nationale de France et des firmes privées, pour la numérisation de corpus de documents appartenant pour tout (livres anciens) ou partie (78 et 33 tours) au domaine public. Les fonds concernés sont considérables : 70 000 livres anciens français datant de 1470 à 1700, ainsi que plus de 200 000 enregistrements sonores patrimoniaux. Ces accords, qui interviennent dans le cadre des Investissements d’avenir et mobilisent donc de l’argent public, vont avoir pour effet que ces documents ne seront pas diffusés en ligne, mais uniquement sur place à la BnF, sauf pour une proportion symbolique."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Web 2.0 : 5 tendances de communication à intégrer d’urgence en 2013

Web 2.0 : 5 tendances de communication à intégrer d’urgence en 2013 | Web 2.0 et société | Scoop.it
Lors de la conférence LabCom du 21 janvier, j’ai eu l’opportunité de partager avec l’auditoire les tendances de communication qui vont à mes yeux, régir les relations entre les entreprises et les citoyens-consommateurs dès 2013 et au-delà.
BeerBergman's insight:

On ne peut jamais suffisamment répéter ce qu'écrit Olivier Cimelière sur son excellent blog, je vous laisse lire l'article donc. Extrait.

***

"En revanche, les leviers d’intérêt les moins cités par ces mêmes annonceurs, s’avèrent être très révélateurs d’un certain état d’esprit. Ainsi, tester des nouvelles idées, recueillir des avis de consommateurs et assurer une présence corporate ne sont pas jugés comme des axes fondamentaux sur les réseaux sociaux. Autant dire que le point de rencontre entre les attentes « conversationnelles » des internautes et la motivation purement « ROIste » des annonceurs, n’est pas encore à l’ordre du jour."

more...
No comment yet.
Rescooped by BeerBergman from Observatoire Elections | politique 2.0
Scoop.it!

Levée de boucliers contre les accords de numérisation conclus par la BNF - Lagazette.fr

La Bibliothèque nationale de France (BnF) a annoncé le 15 janvier la signature de deux accords avec des sociétés privées pour la numérisation de 270 000 livres et disques du domaine public. Ce ...
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Ceci n'est pas un #hashtag : j'utiliserai le mot-dièse #incrédule

Ceci n'est pas un #hashtag : j'utiliserai le mot-dièse #incrédule | Web 2.0 et société | Scoop.it
Ceci n'est pas un #hashtag, mais un #mot-dièse : #incrédule devant la décision, publiée aujourd'hui dans le Journal Officiel, interdisant les fonctionnaires à utiliser le mot "hashtag", au profit du "mot-dièse".
BeerBergman's insight:

Quoi en penser... je suis toujours aussi incrédule.

more...
Nicole Corsyn's comment, January 23, 2013 9:46 AM
au Québec, c'est mot-clic !
Eric Chauvet's comment, January 23, 2013 3:20 PM
Pour moi c'est une balise et alors #hashtag c'est bien aussi
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Memory to myth: tracing Aaron Swartz through the 21st century

Memory to myth: tracing Aaron Swartz through the 21st century | Web 2.0 et société | Scoop.it
I met Aaron Swartz in Cambridge shortly after he’d been indicted for downloading lots of JSTOR articles on MIT’s network in 2011. My Wired colleague Ryan Singel had been writing about his story,...
BeerBergman's insight:

One of the most complete and moving stories I have read these days about Aaron Swartz and his meaning for us all...

***

Don't forget this :

"Our interest in technology is in the business of technology, and the competition between technology companies and their products. But our belief in technology is the belief in non-incremental change. Not in emergent form factors or paradigm shifts in venture funding, but change in our culture, our politics, our laws, our experiences, and ourselves."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

The Truly Networked World We Still Cant Quite Grasp

BeerBergman's insight:

Mmm... pas convaincue, en partie parce que c'est comme si la fin de l'histoire manque. Mais bon, article à lire quand même. Extrait.

***

"The ability to measure nearly anything and build intelligent algorithms that sense, analyze, and respond in real time in any setting has significant implications for corporations, non-profit organizations, governments, the individuals that interact with them, and arguably every institution in existence today."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Economie de la publication scientifique et libre accès: un débat relancé par la mort d'Aaron Swartz | Slate

Economie de la publication scientifique et libre accès: un débat relancé par la mort d'Aaron Swartz | Slate | Web 2.0 et société | Scoop.it
Le système de publication des études scientifiques profite aux grands éditeurs de revues mais pas au grand public. Le suicide du petit génie de l'Internet libre peut-il amener enfin une révolution de ces pratiques?
BeerBergman's insight:

Enfin ! un article en français sur le décès d'Aaron Swartz :-). Super intéressant, à lire dans sa totalité ! Extrait.

***

"Il faudrait donc inverser, au moins ponctuellement, cette tendance pour aboutir à une véritable liberté d'accès aux publications scientifiques.

Alors, il fallait peut-être le suicide tragique d'Aaron Swartz pour ébranler un système à l'évidence obsolète. Cela n'enlève rien à la tristesse de cette perte. Mais cela pourrait au moins lui donner un sens."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Arrêt sur images - Une idée neuve : l'internaute, ce travailleur

Arrêt sur images - Une idée neuve : l'internaute, ce travailleur | Web 2.0 et société | Scoop.it
Chaque jour arrêt sur images décrypte pour vous l'actualité des médias
BeerBergman's insight:

Le rapport par Colin et Collin sur la fiscalisation du secteur numérique, a introduit la notion du "travail" en parlant des internautes qui donnent des données aux entreprises par leur actions en ligne. Personnellement, je ne suis pas convaincue du tout, faut peut-être revoir tout le système fiscal ? En même temps, je ne suis pas spécialiste non plus. Lisez l'article donc. Extrait.

***

"C'est nouveau, je le disais. C'est brillant. C'est séduisant. C'est stimulant. Ca introduit de la morale où elle n'avait pas encore pénétré. Ca apporte un embryon de réponse globale à cent questions jusqu'alors éparpillées dans le débat public (les rapports entre Google et les medias, l'évasion fiscale, la protection des libertés individuelles, etc). La proposition pose mille questions, aussi. On n'est pas du tout certain qu'elle puisse marcher. On imagine déjà les obstacles, les ripostes, les débats, la batterie d'avocats et de beaux esprits appelée en renfort des deux côtés. Bref, c'est une idée totalement, parfaitement française."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Why the Prosecution of Aaron Swartz Matters to You | Commentary and analysis from Simon Dumenco - Advertising Age

Why the Prosecution of Aaron Swartz Matters to You | Commentary and analysis from Simon Dumenco - Advertising Age | Web 2.0 et société | Scoop.it
simply put, you are most likely a criminal given the same sort of broad reading of the cfaa that ortiz's office used to go after swartz.
BeerBergman's insight:

Il m'a fallu une semaine de réflexion avant de plonger véritablement dans les publications autour du suicide d'Aaron Swartz. Voici un article qui explique pourquoi nous devons tous nous sentir concernés.. A lire. Extrait.

UN extrait qui concerne les Français d'autant plus, que la Bibliothèque Nationale de France veut faire numériser des oeuvres, en donnant le droit à ces entreprises de vendre le droit de les lire en version digitale.

***

"If you go back and read Aaron Swartz's Guerrilla Open Access Manifesto, published in July 2008, it's easy to understand his motivations for the stunt: "The world's entire scientific and cultural heritage," he wrote, "published over centuries in books and journals, is increasingly being digitized and locked up by a handful of private corporations. ... Forcing academics to pay money to read the work of their colleagues? Scanning entire libraries but only allowing the folks at Google to read them? Providing scientific articles to those at elite universities in the First World, but not to children in the Global South? It's outrageous and unacceptable.""

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

— Demand Progress

— Demand Progress | Web 2.0 et société | Scoop.it
BeerBergman's insight:

Demand Progress was one of Aaron Swartz's oeuvres... a web 2.0 answer to find ways to get a more sustainable and honest society, powered by citizens and their hopes and dreams and struggles: the bottom-up attitude.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

SumOfUs

SumOfUs | Web 2.0 et société | Scoop.it
SumOfUs is a global movement of consumers, investors, and workers all around the world, standing together to hold corporations accountable for their actions and forge a new, sustainable and just path for our global economy.
BeerBergman's insight:

L'activisme à l'ère de la société 2.0 : sum of us, fighting for people over profits.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Face to face with Kim Dotcom as he launches Mega, talks about Megakey and the future of free content

Face to face with Kim Dotcom as he launches Mega, talks about Megakey and the future of free content | Web 2.0 et société | Scoop.it
If there's one place that you want to be for the launch of Mega.co.nz, it's within Kim Dotcom's mansion. That's precisely where I've been today. Sure we knew that Dotcom was larger ...
BeerBergman's insight:

Article à lire, avec la mort d'Aaron Swartz en tête et les histoires sur la surenchère de la justice. Est-ce que Mega est légal ou pas ? Quelles ambitions ?

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Nous devons empêcher la privatisation du domaine public – Communs / Commons

BeerBergman's insight:

Bon, let's face it: c'est le lundi, matinée marquée par une recherche de ressources autour les droits d'auteurs, le libre accès. Malheureusement, pas nécessaire d'aller très loin pour trouver. La réalité politique nous attrape. Deuxième article sur la privatisation du domaine public. A lire. Extrait.

***

"Le pire c’est qu’ils trouvent ça « normal ». Il serait donc normal sous prétexte que l’Etat est fauché et qu’il y aura des bénéfices d’accessibilité à terme (dix ans sauf pour quelques « bonus » et au fur et à mesure de la numérisation dans les seuls locaux de la BNF) d’exproprier chacun d’entre nous des droits qu’il a à l’égard du domaine public pour en attribuer le privilège d’exploitation exclusive à des acteurs économiques. J’utilise à dessein le mot « privilège » car il n’est pas sûr que l’exclusivité soit basée ici sur le droit d’auteur, on en est probablement revenu au temps des privilèges d’imprimeur, à un échange de bon services entre l’Etat et des acteurs privés. Hier c’était donne-moi la censure, je te donne l’exclusivité. Maintenant, prête-moi des sous demain, je t’en donne aujourd’hui avec l’exclusivité."

more...
No comment yet.