Web 2.0 et société
14.6K views | +0 today
Follow
Web 2.0 et société
La société en mouvement « 2.0 » : quels enjeux, quelles opportunités, quel avenir ?
Curated by BeerBergman
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Facebook, les photos de vos enfants et ce que dit la loi

Facebook, les photos de vos enfants et ce que dit la loi | Web 2.0 et société | Scoop.it
Depuis le 27 avril 2016, les mineurs disposent effectivement d'un droit à l'effacement numérique grâce au règlement européen sur la protection des données personnelles, qui leur permet de faire retirer d'internet un contenu dérangeant les concernant. Le projet de loi pour une République numérique (qui attend pour être adopté que le Sénat examine les conclusions de la commission mixte paritaire, le 26 septembre), avec son chapitre réservé à l'oubli des mineurs, va aussi dans ce sens. Ce texte prévoit de permettre aux plaignants, majeurs ou non, de saisir la CNIL concernant des publications compromettantes publiées alors qu'ils étaient mineurs. La commission disposera ensuite de deux semaines pour statuer et obliger l'hébergeur à supprimer les contenus litigieux.
BeerBergman's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Tweet from @aral

Tweet from @aral | Web 2.0 et société | Scoop.it

Tim Cook: Govt has asked for a backdoor (master key). In wrong hands, can unlock any iPhone. Implications: chilling. pic.twitter.com/UTpxEpJ1A6

BeerBergman's insight:

Sometimes, a tweet merits to be included in my archives.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Le point de vue d’OVH.com sur la loi renseignement

Le point de vue d’OVH.com sur la loi renseignement | Web 2.0 et société | Scoop.it
Cette loi n’est pas bonne pour notre pays. Pourquoi ?
Parce qu’elle va changer nos comportements, notre manière de vivre au quotidien, notamment lorsqu’on utilise les téléphones et l’Internet. Nous allons avoir le sentiment d’être sur écoute constamment et cela va créer une psychose dans la population. Manuel Valls le Premier ministre disait « Nous sommes en guerre », et effectivement avec la loi renseignement, le stress vient d’être transmis à l’ensemble du pays. En bref, si le gouvernement voulait que la population se sente menacée, c’est réussi. Très rapidement et automatiquement, nous allons intégrer les mécanismes de l’autocensure.
Je pense qu’au contraire, le rôle du gouvernement est de gérer le pays et ses problématiques sans que cela ait un impact sur la population, sans provoquer un changement de nos comportements, sans modifier les habitudes, sans modifier nos libertés acquises ou notre manière de vivre au quotidien. Le gouvernement a décidé de nous lier tous à cet état d’urgence terroriste. C’est un fait. C’est un choix. Personne ne peut plus dire « moi dans mon village je me moque du terrorisme ».
BeerBergman's insight:

Bien expliqué, cette mauvaise loi !

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

An Experiment In Common Courtesy In The Age Of Google Glass Everywhere

An Experiment In Common Courtesy In The Age Of Google Glass Everywhere | Web 2.0 et société | Scoop.it
The questions matter today. Because even if you are taking a photo and it stays “private,” if hackers can tap the iCloud and leak nude photos of Jennifer Lawrence, we have to be concerned about the photos we take--not just the ones that we share.
BeerBergman's insight:

Et la ressource originale en anglais :-).

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Digital Identities: Social Networks and Me

The presentation I used for the Distinguished Lecture Series I gave at Sciences Po Paris, Reims campus, on October 1st, 2014, on Digital Identities in social n…
BeerBergman's insight:

Far from being exhaustive, some thoughts about digital identities and social networks

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

How One Woman Hid Her Pregnancy From Big Data

How One Woman Hid Her Pregnancy From Big Data | Web 2.0 et société | Scoop.it

w that A Princeton University professor tried to hide her pregnancy from targeted online advertising for the past nine months. It wasn't easy.

BeerBergman's insight:

It has become mainstream within certain communities not to deliver any personal data that can be used for commercial activities, and that alone raises important questions for me.

***

Whereas I can understand that people don't want their whole life rendered visible online, the point of not being approached for commercial benefits by a third party at all, seems to me a bit over the top.

***
That is to say: interesting exercice, but what does it say? You don't want other to propose their services to you? You don't feel comfortable or are not sure you can refuse the proposal? You are overwhelmed with everything others propose to you and zapping is not an option? If not, what else, besides the exercice? 
Also, you rarely hear these sounds from entrepreneurs, or from people gaining their money in businesses: frequently, it is the socially accepted habit of people in the service industry or of those in a scientific environment. 

*** 
Perhaps the most important question it raises is: how does the fact that other people possess information about you change the image you have of yourself, image others have of yourself and thus change you as a person? 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

« La fin de la vie privée est un mythe »

« La fin de la vie privée est un mythe » | Web 2.0 et société | Scoop.it
Le sociologue Antonio A. Casilli dénonce dans une interview au Monde le discours et les nouvelles normes véhiculés par Facebook.
BeerBergman's insight:

C'est toujours une vision dystopique des entreprises qui gagnent d' l'argent avec les données personnelles, mais que se passerait-il si on y incluait les entrepreneurs et chercheurs et formateurs qui vivent également de l'essor de ces données finalement ? Est-ce que les données ne sont pas la matière première d'une activité économique grandissante ?

***

Même si je me questionne sur le parti pris d'Antonio Casilli par rapport à la vie privée, je suis d'accord que cela révèle un modèle anglo-saxon et que les changements nous affectent à plusieurs niveaux. Article à lire. Extrait.

***

'Le rejet de l'hypothèse de la fin de la vie privée ne veut pas dire que rien n'a changé depuis l'essor du Web social. Nous assistons à la reformulation et à l'élargissement de la vision idéalisée, anglo-saxonne de la vie privée, héritée du XIXe siècle. Il fallait protéger un noyau de données sensibles du risque d'une pénétration depuis l'extérieur.

***

Dans un contexte de connectivité généralisée, la vie privée cesse d'être un droit individuel et devient une négociation collective. Il s'agit de définir à qui on peut dévoiler quoi, et de définir son rapport aux autres sur le Net, autant qu'aux entreprises comme Facebook et aux Etats. Cette « négociation » se renouvelle dans un cadre de complexité sociale et technologique croissante. "

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Snapchat lance ses premières lunettes connectées et change de nom

Snapchat lance ses premières lunettes connectées et change de nom | Web 2.0 et société | Scoop.it
Les « Spectacles » permettent d'enregistrer des petits clips, avec un angle de vue à 115 degrés, se connectent directement à l'application via Bluetooth ou wi-fi, pour partager avec son réseau des tranches de vie. Selon des médias américains, les Spectacles devraient être disponibles dès cet automne.
BeerBergman's insight:
Il va falloir s'y habituer, au nouveau nom, quoique ma fille l'utilise depuis un moment déjà. Et puis, habile, ces lunettes connectées au prix abordable qui montrent quand la caméra est en marche et qui évite alors une des problématiques des Google Glasses : l'intrusion dans la vie privée des autres à leur instar.
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Vie privée à l’horizon 2020 | CNIL | Paroles d'experts

BeerBergman's insight:

Pour vos archives et recherches...

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Tim Berners-Lee : « L'intérêt pour les libertés numériques est sans précédent »

Tim Berners-Lee : « L'intérêt pour les libertés numériques est sans précédent » | Web 2.0 et société | Scoop.it

En dehors du W3C, vous conseillez également MeWe, un réseau social qui se présente comme très protecteur de la vie privée. Mais après les récentes révélations montrant que Snapchat ou Whisper étaient loin de protéger efficacement les informations de leurs utilisateurs, peut-on réellement faire confiance à un service de ce type ?

Oui, je conseille les créateurs de MeWe, parce que j'ai, au moins, la certitude qu'ils ne vendront pas mes données. Certes, si j'utilise ce service ou un autre, je peux toujours être victime d'espionnage, si quelqu'un a mis ma connexion sur écoute, mais c'est un autre type d'attaque, à la portée des agences de renseignement. Mais je peux au moins m'assurer que je sais où se trouvent mes données, c'est pourquoi je travaille avec cette entreprise qui est, à ma connaissance la première à avoir adopté un « digital Bill of rights ».

Dans la plupart des cas, les problèmes de vie privée ne sont pas des problèmes de sécurité informatique, mais des problèmes de modèle économique. Je ne fais pas partie de ceux qui pensent qu'il faut chercher à vendre ses données personnelles au plus offrant, notamment parce que je pense que mes données personnelles ont une énorme valeur. Je crois que dans le futur de plus en plus de gens le penseront aussi. 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

L’oeil de la vie privée « InternetActu.net

L’oeil de la vie privée « InternetActu.net | Web 2.0 et société | Scoop.it

Elles correspondent parfaitement à ce que le sociologue Nathan Jurgenson (@nathanjurgenson) a appelé l’oeil de Facebook en référence à l’oeil de la caméra des photographes : voir les choses en fonction de leur “partageabilité”. Pour le sociologue, nous avons un attachement différent au présent quand nous ne sommes pas préoccupés par sa documentation. A l’inverse, à l’heure des réseaux sociaux, la documentation est toujours une préoccupation. C’est pourquoi quand nous vivons une expérience, nous avons désormais tendance à la prendre en photo et à la partager. Pour paraphraser Susan Sontag qui disait que “tout existe pour aboutir à une photographie”, on peut dire que de plus en plus ce que nous faisons existe pour finir sur Facebook. “J’ai été habitué à voit le monde en termes de ce que je peux poster sur l’internet”.

BeerBergman's insight:

Réflexions autour d'un dispositif de prise de photos automatisée et l'expérience de la vie plus ou moins privée. 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Facebook's Experiment: Trivial Pursuit

Facebook's Experiment: Trivial Pursuit | Web 2.0 et société | Scoop.it
What Facebook did pales in comparison to what Madison Avenue and the marketing departments of corporations from Amazon to Zales do every day of the week, during the weekends, and especially during holidays....
BeerBergman's insight:

Interesting viewpoint from Amitai Etzioni, a communitarian liberal: "However, we would all be better off if we would focus our very justified ire about corporate experimentation where it is most outrageous rather than where it is most recent."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

SMC France - Social Media Club France | Blog | Connectés mais protégés : le pari des réseaux sociaux décentralisés

SMC France - Social Media Club France | Blog | Connectés mais protégés : le pari des réseaux sociaux décentralisés | Web 2.0 et société | Scoop.it
BeerBergman's insight:

"Le quasi-monopole de Facebook dans le domaine des réseaux sociaux en ligne soulève des questions de protection et de confidentialité des données personnelles de l’utilisateur, ainsi que du contrôle exercé par celui-ci sur les opérations de partage et d’échange au moyen des outils sociaux. Lors de chaque modification apportée par le « géant » à ses termes d’utilisation et sa politique de confidentialité, la question se pose : comment les utilisateurs pourraient-ils quitter Facebook et rester connectés ?"f

more...
No comment yet.