Web 2.0 et société
Follow
Find tag "rifkin"
13.2K views | +1 today
Web 2.0 et société
La société en mouvement « 2.0 » : quels enjeux, quelles opportunités, quel avenir ?
Curated by BeerBergman
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Jean GADREY » Blog Archive » Jeremy Rifkin, l’Internet des objets et la société des Barbapapa

Jean GADREY » Blog Archive » Jeremy Rifkin, l’Internet des objets et la société des Barbapapa | Web 2.0 et société | Scoop.it
Ce système hypothétique d’abondance planétaire à coût très faible repose sur une hypothèse centrale sans laquelle il ne tient pas debout : les énergies (renouvelables) vont « devenir pratiquement gratuites » à terme. Aucun autre « spécialiste » que Rifkin ne dit cela dans le monde ! Tous disent que l’énergie restera chère, renouvelable ou pas, parce que certes le soleil et le vent sont gratuits, mais les panneaux photovoltaïques, les éoliennes, les réseaux électriques intelligents et toutes les autres techniques, exigent des matériaux, des métaux et des terres rares qui sont et seront chers, et même de plus en plus. Cela ruine le modèle techno-économique « hors-sol » de Rifkin, aussi bien pour cette nouvelle production 3D que pour sa vision de robots prenant la place de l’essentiel du travail humain.
BeerBergman's insight:

Tout le monde ne croit pas en Jeremy Rifkin - j'ai de grands doutes également. Mais voilà un professeur en économie qui parle. A lire. Extrait.

***

"Quand Télérama et d’autres mettent en avant ce qu’il y a de plus sympa chez Rifkin, le rôle des « communs », le dépassement de la propriété, le partage, l’économie collaborative, pourquoi ne creusent-ils pas le modèle techno-économique ahurissant qui chez lui conditionne tout cela ? N’y a-t-il pas d’autres voies, celles d’une société post-croissance non moins solidaire, non moins axée sur les biens communs à préserver, qui émerge dans le « million de révolutions tranquilles » de Bénédicte Manier, dans les « villages Alternatiba » et ailleurs, sans délire high tech et productiviste ?

***

Je termine par une remarque d’économiste banalement matérialiste et stupidement attaché aux faits : la part de la consommation de biens susceptibles d’être fabriqués avec des imprimantes 3D « à une échéance prévisible » (une notion refusée par les futurologues, qui voient bien au-delà du raisonnablement prévisible, ce qui leur permet de prendre beaucoup de libertés avec les contingences matérielles…) représente à mon sens, en étant très « optimiste », moins de 10 % de la « consommation effective » des Français aujourd’hui. Cette dernière est composée à plus de 70 % de services et à environ 10 % de biens agricoles et alimentaires, autant de productions qui échappent pour l’essentiel à la logique de l’impression 3D. Je fonde cette estimation sur le tableau détaillé de la structure de la consommation effective des ménages selon l’Insee."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

La 3e révolution industrielle annoncée par Jeremy Rifkin

La 3e révolution industrielle annoncée par Jeremy Rifkin | Web 2.0 et société | Scoop.it
La 3e révolution industrielle annoncée par Jeremy Rifkin - L'économiste et essayiste américain Jeremy Rifkin publie la Troisième révolution industrielle.
BeerBergman's insight:

Un petit retour sur "la troisième révolution industrielle" de Jeremy Rifkin, analyse d'une société en mutation. A lire. Extrait.

***

"Cette troisième révolution constitue la dernière phase de la saga industrielle et la première étape de l’ère collaborative. C'est un interrègne entre deux périodes de l'histoire économique. Comme l'ère industrielle a mis fin au servage, l'ère coopérative mettra probablement fin au salariat de masse. La mis en place des cinq piliers  -conversion des bâtiments en mini-centrales électriques, création d'un réseau Internet de l'énergie...- créera des millions d'emplois et d'entreprises. Mais une fois installées, ces nouvelles infrastructures ne nécessiteront, pour fonctionner, que quelques petites équipes ultra-spécialisées chargées de programmer et surveiller des systèmes technologiques intelligents. La technologie remplacera les travailleurs. Ce mouvement est déjà en marche. On produit aujourd'hui aux Etats-Unis plus de biens et de services qu'avant la récession de 2008 avec 5 millions de travailleurs en moins. Il faudra alors repenser le travail. La société civile deviendra la principale source d'emploi, le capital social remplacera le capital financier."

more...
No comment yet.