Web 2.0 et société
14.3K views | +1 today
Follow
Web 2.0 et société
La société en mouvement « 2.0 » : quels enjeux, quelles opportunités, quel avenir ?
Curated by BeerBergman
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Interdire Facebook aux moins de 16 ans, une absurdité selon la Ligue des familles

Interdire Facebook aux moins de 16 ans, une absurdité selon la Ligue des familles | Web 2.0 et société | Scoop.it
En dessous de 16 ans, les mineurs qui voudront ouvrir un compte sur un réseau social devront recevoir l’accord de leur parent, selon de nouvelles règles européennes qui entreront en vigueur en 2018. La Ligue des familles qualifie cette mesure "d’absurdité".
BeerBergman's insight:
Absurde, en effet. Et totalement irréaliste, il me semble.
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Lutte contre le terrorisme: Bertrand (LR) met la pression sur Google et les réseaux sociaux

Lutte contre le terrorisme: Bertrand (LR) met la pression sur Google et les réseaux sociaux | Web 2.0 et société | Scoop.it
"Les terroristes se servent de Google, les terroristes se servent des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux, Google, doivent vraiment agir, et pas faire semblant", a martelé le député de l'Aisne.
BeerBergman's insight:

Bien.... #nocomment finalement. 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Mettre ou ne pas mettre : le drapeau français sur Facebook

Mettre ou ne pas mettre : le drapeau français sur Facebook | Web 2.0 et société | Scoop.it

Le débat sur la possibilité sur Facebook de superposer le drapeau français sur nos photos de profil, fait rage. Les articles et statuts sur Facebook nous mettent en garde contre les implications ethnocentristes ou alors contre l'aspect commercial et de surveillance, car c'est Facebook, et ça reste une entreprise américaine !
J'ai l'ai fait finalement : voici quelques réflexions.

#attentatsParis

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Récapitulatif des derniers chiffres et annonces des grandes plateformes sociales - MediasSociaux.fr

Récapitulatif des derniers chiffres et annonces des grandes plateformes sociales - MediasSociaux.fr | Web 2.0 et société | Scoop.it
Pour faire suite à mon récent article sur les chiffres-clés des médias sociaux, je vous propose de profiter des publications des rapports annuels pour faire le point sur les grandes plateformes sociales. Oui je sais, ce n’est... Lire la suite
BeerBergman's insight:

Un peu de chiffres, rien que pour les liens dans l'article... :-)

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Terrorisme, messages haineux : Cazeneuve veut « responsabiliser » les géants du Web

Terrorisme, messages haineux : Cazeneuve veut « responsabiliser » les géants du Web | Web 2.0 et société | Scoop.it
Le ministre de l'intérieur veut « sensibiliser » Google, Facebook ou encore Twitter à la lutte contre le cyberterrorisme. Il s'apprête à annoncer de nouvelles propositions sur le contrôle du Web lors du conseil des ministres, mercredi.
BeerBergman's insight:

débat compliqué, avec la surveillance accrue à la clé...

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

L'armée invisible de Poutine sur les réseaux sociaux

France Info, #info2230, Vladimir Poutine, armée invisible
BeerBergman's insight:

exemple de la guerre des réseaux sociaux dans des conflits de guerre... #trolling

***

via @guypastre

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Cercle de Vie: Oubliez les réseaux sociaux. Place aux réseaux collaboratifs !

Cercle de Vie: Oubliez les réseaux sociaux. Place aux réseaux collaboratifs ! | Web 2.0 et société | Scoop.it
BeerBergman's insight:

Et si les réseaux sociaux étaient la vision "Old School du Web" ? Article intéressant stressant l'importance des réseaux collaboratifs. A lire. Extrait.

***

"Et c’est bien de renouveau qu’il s’agit ici : après la confiscation par les usines des moyens de productions pendant l’ère industrielle, on assiste d’une certaine façon au retour des projets à échelle humaine. Avec une différence cependant, et de taille, en comparaison avec la période préindustrielle : grâce aux technologies de communication et à l’Internet, ces réalisations locales ont désormais un accès direct au marché international, elles s’expriment dans le cadre de petites communautés soudées dans l’action, mais pas nécessairement hiérarchisées, qui rappellent étrangement le concept de TAZ (Temporary Autonomous Zone) développé par Hakim Bey en 1991. [8]

Au total, ces nouveaux réseaux, collaboratifs, seront bien plus solides que leurs prédécesseurs. D’abord, l’atomisation des projets rend l’édifice complet plus robuste : qu’un projet disparaisse, cela n’affecte pas l’ensemble du réseau.
Le multi-graphe illustre également la pratique, qui désormais se généralise [7], de participer à plusieurs projets en même temps, pour le compte de plusieurs acteurs, parfois dans des secteurs très différents. La chaîne des responsabilités s’en trouve donc aussi affectée : plus équitablement partagée entre les collaborateurs, elle s’allège pour chacun d’entre eux.
Les réseaux sociaux évoluent entre être et paraître, les réseaux collaboratifs entre être et faire.
***
Ces derniers reposent donc sur des écosystèmes opérationnels et personnels, contrairement aux réseaux sociaux classiques qui sont purement informatifs et publics. Développés à l’initiative d’individus vers des communautés plutôt que l’inverse, les réseaux collaboratifs protègent d’emblée le caractère privé des échanges entre leurs membres, pour que l’engagement de chacun ne soit pas freiné par des considérations de notoriété ou de réputation.
La monnaie d’échange, ce n’est plus l’audience acquise, mais la qualité de participation de chacun (Compétences, savoir, idées, bien sûr, mais également disponibilité, écoute, partage, échange, assiduité, en deux mots : présence et pertinence)."
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Russian social network founder fired

Russian social network founder fired | Web 2.0 et société | Scoop.it

Internet

BeerBergman's insight:

Internet et la démocratie... le dernier mot n'est pas dit. Dernière acte en date : la récupération du site VKontakte par des proches de Poutin en Russie. 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Bientôt un bouton "Je compatis" sur Facebook ? Il faudrait d'abord un "Je n'aime pas"

Bientôt un bouton "Je compatis" sur Facebook ? Il faudrait d'abord un "Je n'aime pas" | Web 2.0 et société | Scoop.it
LE PLUS. Bon nombre d'utilisateurs de Facebook réclament depuis longtemps un bouton "Je n'aime pas", pour contre-balancer le "J'aime" existant. Mauvaise idée, avait répondu un ingénieur du réseau social.
BeerBergman's insight:

Je pense que Violaine des Courières mélange franc parler avec conventions sociales : dans votre club/association/groupe d'amis même, vous ne dites pas tout à voix haute, car l'homogénité du groupe serait mis en danger.

Facebook est comme votre club de sport, où vous devez respecter des conventions sociales. 

***

La question n'est donc pas : comment rendre à l'outil la possibilité de s'exprimer librement (dans le sens du non-retenu), mais d'apprendre à partiquer un retenu, tout en restant vraie, authentique et une personne entière. Et dans ce contexte, de s'exprimer librement.

Mais discutons du "librement".

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Les Anonymous rickrollent ISIS - Ubergizmo FR

Les Anonymous rickrollent ISIS - Ubergizmo FR | Web 2.0 et société | Scoop.it
Les Anonymous ont bien des moyens d'agir contre l'État islamique. Certains ne manquent pas d'humeur, comme cette vague de rickroll.
BeerBergman's insight:

Dans la série #armesinattendues 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Prendre une photo comme on dépose une offrande | Louise Merzeau

Prendre une photo comme on dépose une offrande | Louise Merzeau | Web 2.0 et société | Scoop.it
Car la prise de vue aujourd’hui peut être compassionnelle, comme elle est d’autres jours conversationnelle, festive ou ludique. Tendre l’appareil vers l’autre, ce n’est pas lui voler son image, mais lui donner mon attention, lui adresser mon regard.
BeerBergman's insight:

Très beau texte de Louise Merzeau sur la signification que la prise de photo peut avoir aussi... Cela fait du bien, après toutes les connotations négatives autour de ce phénomène qu'on entend depuis des années !

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Faut-il interdire les photos de vacances?

Faut-il interdire les photos de vacances? | Web 2.0 et société | Scoop.it
Avant de sombrer dans la dépression, il convient de tempérer cette psychologie de comptoir par le rappel de quelques fondamentaux des sciences sociales, comme le constat que la présentation de soi, loin d’une pure manifestation de notre sincérité naturelle, est un exercice de négociation complexe avec ce que nous imaginons que la société attend de nous. Tout comme Louis XIV ne pouvait s’exhiber qu’en se soumettant aux règles de l’étiquette, les premiers albums photo du XIXe siècle nous montrent déjà un univers imaginaire fait de beaux mariages, de vacances heureuses et d’enfants souriants – mais jamais d’enterrements, de maladies ou d’accidents. Cacher ces malheurs n’est pas un défaut moral, mais au contraire l’observance de règles sociales élémentaires, qui stipulent de ne pas imposer à des inconnus la part fâcheuse de sa vie.
BeerBergman's insight:

Excellente article, à lire.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

How does digital transformation look like #1 : the visible part

How does digital transformation look like #1 : the visible part | Web 2.0 et société | Scoop.it
Once leaders have understood there may be reasons to change things, the first question that comes is “what should we do ?”, “how will it materialize” ? In fact digital transformation has two sides

– a visible and concrete one and that’s the only thing the people who ask you the question want to know. They want to know what will happen on screens. Unfortunately, they’ll have to deal with the other side one day or the other, the sooner the better.

– an invisible one (at least on screens) that no one cares about and, sometimes, annoys people. But it’s about all that’s needed to make things work.
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Facebook, Twitter : les leçons de "Charlie"

Facebook, Twitter : les leçons de "Charlie" | Web 2.0 et société | Scoop.it
Le débat est brûlant, parce qu'il pose la question de savoir si les réseaux sociaux, au poids grandissant dans la formation des opinions en quasi-direct, sont de simples plateformes de partage ou bien des médias à part entière, et à ce titre responsables des contenus publiés. Récemment, le groupe d'hacktivistes Anonymous, très attaché à la liberté d'expression, a expliqué vouloir conduire en ligne la guerre au terrorisme, à la suite des attentats de Charlie Hebdo. Et a pour cela "outé", c'est-à-dire rendu publique, une liste de comptes Twitter attribués à des djihadistes.
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Une polémique stérile autour des photos de plats de chefs | La Tribu(ne) Ohayon

Une polémique stérile autour des photos de plats de chefs | La Tribu(ne) Ohayon | Web 2.0 et société | Scoop.it
"Une polémique stérile autour des photos de plats de chefs" par Rémi Ohayon.
BeerBergman's insight:

Je découvre ce blog, que je trouve excellent. Voilà un article sur la prise de photos lors des repas et le refus des chefs aux consommateurs de les prendre et diffuser... 

***

Je suis d'accord avec ce qu'en dit l'auteur, et j'ajoute qu'en tant que consommateur qui diffuse souvent les plats que je consomme (parfois parce que je les prend seule, en déplacement, et cela me donne une compagnie virtuelle à ma table ce qui est agréable :-)!), je refuserai de me mettre à table là où c'est interdit de prendre des photos des plats. Pourquoi ?

***

Parce que j'achète non seulement un repas, mais je veux avoir une expérience, et elle est partagée pour moi. Le partage et les retours après, sur les réseaux sociaux, font partie intégrante de mes repas consommés à l'extérieur (pas toujours, mais souvent). C'est ainsi. Un chef ne peut pas être d'accord, mais je considère que j'achète cette expérience "augmentée" et qu'il m'appartient de la partager si je le souhaite. Un peu comme quand je loue un gîte à un hôte, il lui appartient d'y faire ce qu'il souhaite, à condition qu'il ne détériore pas l'hébergement.

***

Ce qui serait intéressant, c'est que le chef ou le propriétaire du restaurant pourrait faire confiance en ses clients, en moi. Je ne le partage pas parce que je le trouve mauvais ou moche, car si je le faisais, je nuirais ma réputation (j'aurai fait un mauvais choix). Je le fais parce que j'essaie de capter un bon et beau instant, autour de l'expérience gastronomique. 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

There Is Only Human to Human | Social Media Today

There Is Only Human to Human | Social Media Today | Web 2.0 et société | Scoop.it
Human beings are innately complex yet strive for simplicity. Our challenge as humans is to find, understand and explain the complex in its most simplistic form. This means you, marketers. Find the commonality in our humanity, and speak the language we’ve all been waiting for.
BeerBergman's insight:

Déjà entendu parler du "H2H" ? Après le B2C et le B2B, le temps des humains est décidément arrivé. Humain to Humain, de l'humain à l'humain, avec son lot d'empathie, compréhension et pardon, est la partie importante d'une nouvelle équilibre à trouver dans la communication et le marketing via les réseaux sociaux. Tel est le message de Bryan Kramer. Et ce message ressemble étrangement au message que je délivre dans mes formations :-).

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

140117 otpm vd_s_conference_tourisme20_bb

L'état des lieux et les tendances dans le secteur du tourisme : réseaux sociaux, technologies, modèles économiques, habitudes et comportements des voyageurs
BeerBergman's insight:

La présentation de la conférence que j'ai animé à Villiers-en-Bois, dans "mon" pays Mellois, sur "l'état des lieux et tendances touristiques connectés"

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

For Israeli soldiers, social media has become a showcase of horrors

For Israeli soldiers, social media has become a showcase of horrors | Web 2.0 et société | Scoop.it
In the summer of 2010, a chubby-cheeked twenty-year-old girl from Ashdod named Eden Abergil posted on her Facebook page. Nestled among the photos of Abergil and her friends during their army service and labeled “The army .
BeerBergman's insight:

Comme quoi les réseaux sociaux rendent les problèmes existantes dans les vies physiques bien plus visibles... et la réponse se trouvera sans doute quelque part dans la fusion des vies physiques et virtuelles, mais certainement pas dans une approche à l'Israélienne, pour "limter les dégats causés par les soldiers sur les réseaux sociaux". Article à lire. Extrait.

***

"Instead of punishing him or his belly dancing friend, Yakobov, or even publicly chastising them for what they had done wrong, the army initiated a new program instructing soldiers on how to best avoid embarrassing the State of Israel when using social media."

more...
No comment yet.