Web 2.0 et société
14.6K views | +0 today
Follow
Web 2.0 et société
La société en mouvement « 2.0 » : quels enjeux, quelles opportunités, quel avenir ?
Curated by BeerBergman
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

La classe inversée ? Ils en sont tout retournés ! - Les Cahiers pédagogiques

La classe inversée ? Ils en sont tout retournés ! - Les Cahiers pédagogiques | Web 2.0 et société | Scoop.it
Nous sommes loin de la révolution pédagogique ! Pourtant je suis assez contente de ce dispositif. La plupart des élèves, même les plus timides, se mettent réellement en position de se poser des questions sur le contenu du cours, font des liens, manipulent les notions. En classe, nous avons enfin le temps de discuter de ces points d’histoire ou de géographie, et je peux aider à la maitrise des exercices académiques. Enfin j’essaie.
BeerBergman's insight:

L'expérience réelle d'un professeur qui semble intéressant à prendre en compte.

more...
No comment yet.
Rescooped by BeerBergman from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

10 systèmes de VOTE pour faire PARTICIPER vos étudiants en classe

10 systèmes de VOTE pour faire PARTICIPER vos étudiants en classe | Web 2.0 et société | Scoop.it

A quoi ça sert de faire voter ses étudiants en classe? Non mais quelle drôle d’idée complètement farfelue ?! Le vote est une forme d’interactivité qui, comme toutes formes d’interactivité, possède des propriétés et des vertus miraculeuses sur l’apprentissage. J’ai abordé plus amplement ces bienfaits dans un précédent billet intitulé « Rendre des étudiants actifs en amphi: quelques activités d’apprentissage actif à faire en amphi et sans matériel». Je vais en rappeler ici quelques uns :

Faire voter les étudiants au début du cours, pour…


– Prendre connaissance du niveau initial des étudiants, de manière à adapter son enseignement en fonction de leurs acquis;


– Partir de leurs représentations ou de leurs préjugés pour introduire une nouvelle notion;


– Susciter leur intérêt en posant une question énigmatique ou problématique;


– Faire un rappel, se remettre en mémoire, les notions abordées lors de la séance précédente.

Faire voter les étudiants au milieu du cours, pour…


– Maintenir l’attention des étudiants, qui a tendance à décliner fortement après 10mn d’écoute passive. Le vote permet de faire une pause ludique pour réveiller leurs neurones  ;
– Rendre l’étudiant actif et acteur, il participe à son apprentissage pour une meilleure appropriation des connaissances ;


– Favoriser la discussion et la collaboration entre pairs. On peut leur demander de réfléchir et de voter en binôme sur une question. La technique d’Eric Mazure est également envisageable: 1) les étudiants votent individuellement une première fois; 2) ils échangent entre eux sur leurs réponses; 3) ils votent une seconde fois individuellement. Je rédigerai prochainement un post sur les bénéfices de la pairagogie (l’apprentissage par les pairs);


– Faire participer tous les étudiants et pas seulement les deux étudiants du premier rang.

Faire voter les étudiants vers la fin du cours, pour…


– Vérifier la compréhension des étudiants et pouvoir réajuster son enseignement la séance d’après si la notion n’a pas été bien comprise. Il peut s’agir d’une question ou d’un exercice d’application.


– Favoriser le rappel, et donc l’appropriation, des principales notions qui ont été abordées lors de la séance.




Via Veille Tice VanGogh, association concert urbain
more...
RESENTICE's curator insight, June 9, 2015 3:08 AM

Différents systèmes de vote à utiliser en classe allant du système hors connexion internet (PLICKERS utilisé dans  le réseau RESENTICE)au boitier de vote en passant au système nécessitant une connextion internet (SOCRATIVE utilisé également dans le réseau RESENTICE)...ainsi que des liens utiles

association concert urbain's curator insight, June 11, 2015 3:43 AM


Laetitia Gerard, PhD
@laetitiagerard

- Docteur en Sciences de l'éduc - Consultante internationale en pédagogie universitaire et formation des doctorants - Auteure de 'doctorat:un rite de passage'

 France
Willem Kuypers's curator insight, June 15, 2015 3:05 AM

De plus en plus utilisé en classe, un système de vote pour faire participer et faire travailler le groupe.

Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Et si on enseignait vraiment le numérique ?

Et si on enseignait vraiment le numérique ? | Web 2.0 et société | Scoop.it
Face à cet ensemble de bouleversements, l'école, le collège, le lycée et l'université doivent être les garants d'une citoyenneté numérique et dépasser l'ère de la didactique des légos, celle d'une unique approche "par compétence" comme le propose le B2i et autres "certificats informatiques et internet". On n'apprend pas la citoyenneté numérique comme on apprend le code de la route. A tout le moins, l'obtention dudit code de la route ne saurait se dispenser de cours de ... conduite accompagnée.

Former à Facebook, à Google, à Twitter est certes encore utile mais lorsque ces outils disparaîtront ou seront remplacés par d'autres, à quoi cela aura-t-il servi ? Il existe pourtant une solution simple : il faut enseigner la publication. De sa naissance jusqu'à sa mort, le web fut et demeurera un média de la publication.
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Book Review: Community Engagement 2.0? Dialogues on the Future of the Civic in the Disrupted University

Book Review: Community Engagement 2.0? Dialogues on the Future of the Civic in the Disrupted University | Web 2.0 et société | Scoop.it
The subject area of the volume is particularly pertinent, since it involves questions of what is the civic in modern societies, what is a community in an online learning environment, and what teaching is and should be given the current trends and student expectations. Overall, despite some sceptical voices, the contributors seem to be rather positive about the online shift, seeing it as easing access to education, forming new communities, and expanding outreach and engagement, since students, belonging to online education communities, can simultaneously transfer their new knowledge and skills to their physical communities, improving student retention and graduation rates etc.
more...
No comment yet.
Rescooped by BeerBergman from Valores y tecnología en la buena educación
Scoop.it!

Every child should learn to program, but not necessarily how to code

Every child should learn to program, but not necessarily how to code | Web 2.0 et société | Scoop.it
If education shifted the focus from learning computing language to the building process itself, a world of creativity could be unleashed

Via Sonina Darder
BeerBergman's insight:

Good idea and practical insight :-)

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Les États-Unis déjà dans l'après-Mooc - Educpros

Mooc, Expectations and Reality
BeerBergman's insight:

Analyse intéressante.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Why I Just Asked My Students To Put Their Laptops Away…

Why I Just Asked My Students To Put Their Laptops Away… | Web 2.0 et société | Scoop.it
I teach theory and practice of social media at NYU, and am an advocate and activist for the free culture movement. I am …
BeerBergman's insight:

Excellent article written by a clever guy, Clay Shirky :-). Excerpt.

***

"This is, for me, the biggest change — not a switch in rules, but a switch in how I see my role. Professors are at least as bad at estimating how interesting we are as the students are at estimating their ability to focus. Against oppositional models of teaching and learning, both negative—Concentrate, or lose out!—and positive—Let me attract your attention!—I’m coming to see student focus as a collaborative process. It’s me and them working to create a classroom where the students who want to focus have the best shot at it, in a world increasingly hostile to that goal."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Les 2 jeunesses : réseaux sociaux expliqués aux parents

Je reConférence parents d'élèves | projet stratégie web + formation "Du virtuel au réel", 2011-2012 / Niort, France.

BeerBergman's insight:

Je redécouvre une présentation que j'ai réalisée en 2011-2012 dans le cadre du projet "Du virtuel au réel", pour l'Ensemble Scolaire Niortais, lors d'une présentation aux parents. A vrai vous dire, ce qui est inquiétant, c'est qu'à l'époque, les parents étaient plutôt dans une posture dystopique et d'angoisse par rapport à Internet. Mais croire qu'il y avait la foule pour la présa....? :-)

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Mooc : une étape vers la privatisation des cours

Mooc : une étape vers la privatisation des cours | Web 2.0 et société | Scoop.it
Cette année, l’Ecole normale supérieure (ENS) se lance dans l’aventure des Mooc («cours en ligne ouverts et massifs» en anglais). Trois nouveaux cours en...
BeerBergman's insight:

Pour parler avec @thierryherrant : "Rester sans voix après lecture de cette tribune sur les MOOC, instrument des "politiques néolibérales"". En tous les cas, une critique bien à la française. Avec toutes les critiques que je pourrai avoir sur les MOOC, je ne partage pas cette vision immuable de l'enseignement très occidentale...

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

If Even the Genius Godfather of MOOCs Can’t Make Them Work, Can Anyone?

If Even the Genius Godfather of MOOCs Can’t Make Them Work, Can Anyone? | Web 2.0 et société | Scoop.it
Sebastian Thrun, godfather of the massive open online course, has quietly spread a plastic tarp on the floor, nudged his most famous educational invention into the center, and is about to pull the trigger.
BeerBergman's insight:

Rough, tough and probably right... are MOOC's serving the higher educated classes and not breaking down barriers to higher education for the less priviliged?

more...
No comment yet.
Rescooped by BeerBergman from SeriousGame.be
Scoop.it!

Serious game et apprentissage collaboratif : savoir-faire et savoir devenir - Valérie Boudier

Valérie Boudier dirige les programmes d'innovation au sein de Ktm advance. La captation a eu lieu dans le cadre des 9èmes rencontres du FFFOD organisées sur ...

Via Yasmine Kasbi
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Apprendre à apprendre (4/4) : y’a-t-il des technologies pour apprendre à apprendre ? « InternetActu.net

Apprendre à apprendre (4/4) : y’a-t-il des technologies pour apprendre à apprendre ? « InternetActu.net | Web 2.0 et société | Scoop.it
Au-delà de ces questions de coût, on peut se demander à quoi ressemblerait une éducation où nombre de concepts et d’idées seraient incarnés dans des objets. Au final, il n’y pas grande différence entre les techniques d’immersion de la réalité virtuelle (surtout dans sa forme concrète telle que réalisée dans Connected Worlds), le paradigme du Lego ou l’impression 3D d’objets éducatifs divers. Ils nous relient tous à la théorie du constructionisme (lui-même basé sur le constructivisme de Jean Piaget), qui part du principe que pour connaître véritablement un sujet, il faut être en mesure de le manipuler. L’apport de ces futures technologies sera peut-être donc, avant tout, de rendre la connaissance concrète et de faire en sorte que des formes de pensée jusqu’ici purement abstraites puissent, enfin, être littéralement “touchées du doigt”.
BeerBergman's insight:

Pour avoir pu observer deux enfants à neuf ans d'écart s'immerser par les Sims et l'autre par Minecraft, ayant moi-même une (petite) expérience SecondLife, je pense en effet que ces outils pourraient occuper un rôle important dans l'apprentissage formel et... informel.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Michel Serres : "Google vole la propriété à grande échelle" - leJDD.fr

Michel Serres : "Google vole la propriété à grande échelle" - leJDD.fr | Web 2.0 et société | Scoop.it
Réseau
L’arrivée des nouvelles technologies a changé le schéma. Un schéma en réseau, ce n’est plus un schéma en pyramide. C’est autant de récepteurs que d’émetteurs. Tout le monde émet, et tout le monde reçoit. Cela change tout. J’étais récemment à un congrès d’oncologie. Un professeur spécialisé dans le cancer du sein disait qu’il avait plus appris sur les tweets de ses patientes qu’à la fac. Toute l’information concernant la douleur, les progrès de la thérapeutique était infiniment plus complète sur le Twitter de ses patientes… Il n’apprenait à la fac que les formats généraux sur les cancers du sein. Là, il avait des informations décisives sur les cancers du sein de Jeanne, Pierrette… et de toutes les autres. L’information individuelle a changé tous les métiers. Le mien depuis longtemps : il y a trente ans, quand j’entrais dans un amphi, il était certain que les 300 étudiants en face de moi ne savaient rien de ce que j’allais dire. Mais maintenant, ils ont tapé le sujet de mon cours sur Internet. Mon métier doit changer.
BeerBergman's insight:

Serres aborde ici la question de la méthodologie scientifique : quels sont nos apprentissages provenant d'un ensemble d'acteurs : devons-nous passer par les approches de mécanismes sociaux ("social mechanisms") ou inventer une autre façon d'étudier le monde afin d'arriver à des conclusions qui pourraient éventuellement inspirer la politique ?

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

L’illectronisme, nouvel illettrisme ?

L’illectronisme, nouvel illettrisme ? | Web 2.0 et société | Scoop.it
La culture numérique valorise l'essai, le tâtonnement, l'erreur et la découverte, et aussi la confrontation permanente ave
more...
MediaLearn's curator insight, May 26, 2015 6:21 AM

La maîtrise des savoirs fondamentaux passe par la lutte contre l'Illettrisme

Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

MOOCs and Higher Education's Non-Consumers

MOOCs and Higher Education's Non-Consumers | Web 2.0 et société | Scoop.it
If Massive Open Online Courses (MOOCs) are going to truly disrupt the higher education marketplace then non-consumers will need to play a critical role. Justin Reich outlines three categories of pe...
more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Entretien avec Louise Merzeau : culture numérique, média, communs et vivre ensemble. - Doc pour docs

Entretien avec Louise Merzeau : culture numérique, média, communs et vivre ensemble. - Doc pour docs | Web 2.0 et société | Scoop.it
Parce que nous suivons avec grand intérêt ses travaux autour de (entre autres) la présence numérique, du transmédia, de l'environnement-support et des (...)
BeerBergman's insight:

Elle est passionnante, Louise Merzeau, et jai eu de la chance de l'entendre lors d'un séminaire de @AntonioCasilli et voilà que cet interview est plein de belles choses et d'une grande intelligence. Je sui fan, c'est sur ! Extrait (difficile à choisir :-).

***

"À une plus grande échelle, le dispositif bienveillant fabrique du commun en permettant aux utilisateurs d’administrer leurs ressources et leur mémoire collective. À une dynamique de performance – nécessairement structurée sur le mode de la rupture –, il oppose une logique de cohérence – avec soi-même et sa communauté, mais aussi avec les autres. C’est en ce sens qu’il concourt au bon fonctionnement démocratique de nos sociétés. Il assure un « vivre ensemble » qu’il ne faut pas confondre avec la clôture des univers affinitaires que construisent les grands acteurs du web."

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

Learning in Third Space

A talk at NTNU March 26, 2014
BeerBergman's insight:

Michel Maffesoli écrit, dans les cahiers européens de l'imaginaire, "Ce qui conduit au refus du dualisme cartésien, celui qui sépare la res cogitans et le res extensa. Il n'y a pas de séparation, mais un va et vient. Au dualisme moderne succède le "triadisme" pré et postmoderne" (p. 27). En effet, tout s'accorde pour s'intéresser de très très près à la "hybridisation" et à ses conséquences pour tout ce que l'on fait dans notre société. Extrait.

***

Third space The idea of third space comes from hybridity theory (Homi Bhabha), which refers to to mixture, posits that people draw on multiple resources or funds to make a sense of the world and constitute their identity. Originally hybridity is a cross between two separate cultures: not diversity but hybridity. Cultural hybridity is a in-between place, which brings together contradictory knowledges, practices, and discourses: signs can be appropriated, translated, rehistoricized, and read anew (c.f. remixing culture)
***

Although, for example, the school space is controlled, it is not absolutely dominated. As Ian Buchanan (1993, para. 21) wrote, controlled space is “reactive rather than active. It is subject to appropriation: its disciplined/dominated spaces... can always be made smooth by their occupants by the act of occupancy itself.” This “occupancy” is tactic. De Certeau (1984) spoke about everyday resistance, in which people undermine imposed power relations.! Kupiainen, R. 2013, Media and Digital Literacies in Secondary School, p. 21"



more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

No Courses, No Classrooms, No Grades — Just Learning

No Courses, No Classrooms, No Grades — Just Learning | Web 2.0 et société | Scoop.it
A Boston area innovation studio for middle and high school students is bucking the traditional school model for what students love best: hands-on learning.
BeerBergman's insight:

I have been talking about and working with a lot of ideas about innovation and creativity lately, during courses and workshops. TIme to take a step back and consider these core competences of the 21st century as one of the most important things to teach to young people. 

The article shows an interesting example of project-based learning programs. Not mainstream yet, but maybe one day... Partly, completely, who can tell?

***

One think I am sure about: I have one at home who would love the "no courses, no classroom" thing!

Must read. excerpts.

***

NuVu is the brainchild of Saeed Arida, a former PhD student from MIT who believes that young people should be taught to solve real-world problems, like using new materials to design higher-quality prosthetics.

*** 

NuVu is a full-time magnet innovation center for middle and high school students. NuVu’s pedagogy is based on the architectural Studio model and geared around multi-disciplinary, collaborative projects. We basically teach students how to navigate the messiness of the creative process, from inception to completion.

No Courses: Instead, we have studios. Around 12 kids work closely with their 2 coaches on solving big (and small) open-ended problems.

No Subjects: Instead, everything is fused together. Students find themselves moving between a studio that requires them to design a telepresence robot to another that requires them to re-imagine Boston with a cable car system.

No Classrooms: Instead, we have an open space that changes all the time to adapt to the needs of every studio.

No One-Hour Schedule: Instead, students spend two weeks from 9-3 solving one problem.

No Grades: Instead, we have portfolios that document students’ design decisions and show their final products.

***

To make PBL more mainstream, the change may need to come from within. There’s a movement afoot to make project-based learning an integral part of every child’s education. 

***

“We’re presenting a different way to think about education, he said. “Students are empowered to be creative, and actually execute on their ideas. Isn’t that the lesson we should be teaching our kids?”

 

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

La France byzantine: De Moocibus non disputandum ?

La France byzantine: De Moocibus non disputandum ? | Web 2.0 et société | Scoop.it
BeerBergman's insight:

Critique approfondi sur les MOOC's. Je ne suis pas convaincue sur tous les points, mais il est certaine que les MOOCs font débat. Et c'est une bonne chose.

more...
No comment yet.
Scooped by BeerBergman
Scoop.it!

How a Radical New Teaching Method Could Unleash a Generation of Geniuses | Wired Business | Wired.com

How a Radical New Teaching Method Could Unleash a Generation of Geniuses | Wired Business | Wired.com | Web 2.0 et société | Scoop.it
Students in Matamoros, Mexico weren't getting much out of school -- until a radical new teaching method unlocked their potential.
BeerBergman's insight:

Même si on connaît déjà les histoires, elles sont belles et nous rappellent que seul une multitude et variété d'approches sont probablement la réponse à nos questions. Toujours faut-il bien les préciser, ces questions...

more...
No comment yet.