Web 2.0 : quels impacts sur la formation aux cultures de l'information ?
8.9K views | +0 today
Follow
Web 2.0 : quels impacts sur la formation aux cultures de l'information ?
Nouveaux environnements informationnels, nouvelles pratiques informationnelles et communicationnelles : les considérer pour former.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Stalder Angèle
Scoop.it!

Lecture-écriture numérique : proposition d'un modèle opérationnel pour des apprentissages translittératiques

Lecture-écriture numérique : proposition d'un modèle opérationnel pour des apprentissages translittératiques | Web 2.0 : quels impacts sur la formation aux cultures de l'information ? | Scoop.it
Stalder Angèle's insight:

En espérant que ce schéma mène à des discussions!

Quelle didactique appropriée pour la mise en oeuvre de ce modèle?



more...
Stalder Angèle's curator insight, September 25, 2013 6:24 AM
Par Gildas Dimier, professeur documentaliste en lycée, académie de Nantes.
Rescooped by Stalder Angèle from Information documentation
Scoop.it!

A Companion to Digital Literary Studies - Imagining the New Media Encounter -

Stalder Angèle's insight:

D'après Alan Liu qui présente cet ouvrage de 2008, les mots clés de ce nouveau champ sont :

Writing, Encoding, Reading, Browsing, Publishing, Transmitting, Preservation,

 Migration, Absorption, Immersion, Mimesis, Modeling, Imagination, Simulation.

more...
Stalder Angèle's curator insight, February 22, 2013 4:23 AM

Cet ouvrage, richissime de textes pour comprendre la lecture numérique est introduit par Alan Liu.

Comment faire pour apprendre à appréhender cette lecture numérique?

 

"We thought we knew what "writing" means, but now "encoding" makes us wonder (and vice versa). So, too, "reading" and "browsing" (as well as related activities like searching, data-mining, and data-visualization) destabilize each other. The same applies to all the other pairs in this list, and many others that could be added. The task of studying new media, it might be said, is to help us better to understand what it meant to write, read, and imagine in the past; while, inversely, that of studying old media is to help us appreciate what it now means to encode, browse, simulate, etc. "Digital literary studies" should make that possible.

"We" are always mediated creatures, and as such are fully alive in culture when old and new media — the ancestors and children of our self images — collaborate to allow us to encounter the imagination that we could be other."

 

 

Comprendre, agir, pour créer. La part de l'information-documentation dans cet apprentissage?

Rescooped by Stalder Angèle from Information documentation
Scoop.it!

Emmanuel Souchier - Des manuscrits aux écrans -

more...
Stalder Angèle's curator insight, February 10, 2013 10:28 AM

"Sur nos écrans - et au-delà -, quelles relations entretiennent les dimensions technique et sémiotique des « médias informatisés » (TIC) ? Comment les usagers pratiquent-ils la lecture et l'écriture sur

Internet ?Quels liens y a-t-il entre les discours qui accompagnent les « technologies de l'information et de la communication » et la pratique réelle des usagers ? Quelle part concéder à l'imaginaire dans la conception des « médias informatisés » et les pratiques d'écriture et de lecture qui leur sont associées ?"

Pour répondre à ces questions , 5 axes de recherches :

- Ecriture informatique et médias informatisés.
- Sémiologie du texte et de l'image.
- Analyse des pratiques de communication.
- Théorie du texte et praxis éditoriale.
- Littérature contemporaine.

Scooped by Stalder Angèle
Scoop.it!

About the Online Digital Book, Flows of Reading

About the Online Digital Book, Flows of Reading | Web 2.0 : quels impacts sur la formation aux cultures de l'information ? | Scoop.it

Par Erin Reilly, Ritesh Mehta et H. Jenkins.

Stalder Angèle's insight:

Ce livre numérique propose un voyage FANTASTIQUE , ouvre des perspectives, des pistes pédagogiques, pour appréhender "la lecture participative" : celle qui fait s'effacer les frontières entre lecteur/auteur/éditeur/consommateur. Le monde dans lequel nous vivons désormais, celui du participatif.

 

"Young people who join online forums engage in close reading practices and apply them to unconventional texts, such as popular music or cult television shows. They sometimes engage in prolonged and impassioned debate about what such works mean and how they convey their meanings. Young people are recording their impressions, including their reflections on what they read, through Live Journals and social network profiles. They are turning the act of reading into a process of cultural participation."

 

 

Au fil des chapitres, des apports théoriques sur la lecture digitale, les autorités qui se modifient, les possibiltés de créations, les nouveaux espaces de création culturelle en négociation.

 

Au menu de ce livre, 4 chapitres à explorer :

 

1. Motives for Reading

2. Appropriation and Remixing

3. Negotiating Cultural Spaces

4. Continuities and Silences

 

C'est vertigineux d'intelligence! Du transmedia à la  translittératie, de la convergence des écrans aux nouvelles formes d'écriture qui émergent, tout y est, avec un objectif pédagogique : l'appropriation des connaissances par les élèves à partir de pratiques sous-culturelles, qui ne le sont pas autant que ça...

 

Il y a du de Certeau là-dedans, et du braconnage!

more...
Stalder Angèle's curator insight, February 24, 2013 5:10 AM

Une ressource infinie pour prendre en compte le phénomène de la lecture participative, nouveau modèle de lecture, à développer selon H. Jenkins.

 

Dans ce livre ouvert (on peut y participer aussi!) des pistes pédagogiques pour aborder ce nouveau mode de lecture avec les élèves, mais aussi des réflexions théoriques nécessaires sous forme de textes, cartes mentales, vidéos.

 

Rendre le lecteur auteur favorise son engagement dans la lecture et ouvre de nouveaux espaces culturels.

 

 

 

L'un des créateurs de ce livre n'est autre qu'Henry Jenkins, le théoricien du transmédia.

 

 

Scooped by Stalder Angèle
Scoop.it!

Bienfaits et méfaits des annotations partagées | SoBookOnline

Bienfaits et méfaits des annotations partagées | SoBookOnline | Web 2.0 : quels impacts sur la formation aux cultures de l'information ? | Scoop.it
Dans ma quête d'études sur l'annotation, je suis tombé sur un article dense et important de Joanna L. Wolfe and Christine M. Neuwirth rédigé en 2004.
Stalder Angèle's insight:

L'auteur de ce blog est Marc Jahjah,, doctorant à l'EHESS.

 

Dans ce compte rendu analytique de lecture, deux phrases retiennent mon intention

"Les bienfaits et les méfaits du partage des annotations est cependant tributaire du dispositif graphique et technique qui les rend possible (...). Le dispositif de visualisation, d’écriture et de proximité avec le texte influe aussi sur la production de réponses"

 

Le dispositif technique influence donc la participation/annotation du lecteur devenant scripteur et auteur par là-même.

 

Encore du grain à moudre et des recherches à prendre en considération pour apprendre à lire/écrire avec le numérique et être capable d'évoluer dans une technologie digitale, pour que cette phrase de conclusion ne soit pas définitive " l’annotation est avant tout une pratique de lettrés ou, du moins, le propre de la lecture étude" .

 

Cette conclusion va dans le même sens que le séminaire sur les Translittératies qui s'est déroulé à l'ENS Cachan en novembre 2012, où les chercheurs français et anglo-saxons ont mis en garde "les riches s'enrichissent".

 

Et nos élèves?

 

Il y a tant de notions à aborder avec eux dans ce cadre de l'écriture collaborative : qui est l'auteur en définitive? Pour mieux comprendre, voir la notion d'auctor du moyen-âge si bien décrite par A. Compagnon. Et qu'est-ce qui fait l'autorité d'un tel document annoté? Comment garder toutes les traces des ajouts et modifications successifs qui font le document?

Sans doute faut-il dresser son dossier codicologique (traces matérielles) et son dossier génétique (traces intellectuelles) pour mieux comprendre son élaboration...

more...
No comment yet.
Scooped by Stalder Angèle
Scoop.it!

Contextes et gestes de l’écriture littéraire numérique - écritures numériques et éditorialisation_

Contextes et gestes de l’écriture littéraire numérique - écritures numériques et éditorialisation_ | Web 2.0 : quels impacts sur la formation aux cultures de l'information ? | Scoop.it
Si l'écriture a partie liée avec la temporalité, il ne fait aucun doute qu'Internet en a profondément modifié le geste et le rythme : la publication (...)
Stalder Angèle's insight:

Voici la première séance du séminaire "écritures numériques et éditorialisation", les autres à venir seront aussi accessible sur le site Sens Pubic.

Dans cette première séance il s'git de voir ce qui se passe quand on publie sur le web, sur un blog par exemple :

"À qui et comment s’adresse alors le texte produit ? Comment l’auteur négocie-t-il son geste au clavier avec l’espace public de publication ? « L’œuvre » se trouve-t-elle affectée par son lieu de production, l’espace multiforme qu’est le web ?"

 

Les propos s'attachent à décrire ces bouleversements surtout pour l'écriture littéraire, mais il y a des éléments à transférer sur l'écriture documentaire avec les élèves quand on leur fait publier un commetaire sur scoopit par exemple, ou ajouter des éléments à un article de Wikipédia, ou participer à une écriture d'article sur un blog.

 

 

 

 

Ce qui m'intéresse notamment, c'est la question gestuelle de l'acte de publication  : la prendre en considération permettra peut-être d'aborder la dimension computationnelle de la publication. Qu'est-ce qui se passe quand je clique sur le bouton "publier" ou "valider" ou "mettre en ligne" ou "edit" ? Ce que j'écris sur mon écran grâce à mon clavier est alors visible de la toile entière. Le raport est-il différent selon le clavier physique ou le clavier virtuel tactile d'ailleurs? Faire le lien entre la réalité physique de la publication (clavier, frappe, souris, etc.) et la virtualité du document publié dans l'espace numérique...

 

 

A suivre, la séance 4 du 14 février 2013 qui aura pour thème "Lire : une manière d'écrire?"

 

 Le séminaire peut-être suivi en direct grâce à la technique du Polemic Tweet, indexation sociale des interventions :

http://seminaire.sens-public.org/spip.php?breve4

 

more...
No comment yet.