Naissances prématurées : la pollution de l’air pointée du doigt | Enviro2B | We are the 99% | Scoop.it

Une étude américaine publiée dans la revue Environnemental Health révèle que la pollution de l'air des grandes villes augmenterait considérablement les risques d'accouchements prématurés. Les maternités des grandes agglomérations enregistreraient des taux de naissances prématurées 30% supérieurs à la moyenne...


Via Alcofribas