Voyages en Scandinavie
8 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Mélanie Reirgen from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

"Pardonne-nous nos dépenses, comme nous pardonnons..." - Arrêt sur images

"Pardonne-nous nos dépenses, comme nous pardonnons..." - Arrêt sur images | Voyages en Scandinavie | Scoop.it

Il est temps de prendre la défense d'un calomnié illustre. Plusieurs décennies durant, Dieu a été injustement diffamé. Et pas par n'importe qui : par l'Eglise catholique en personne qui, depuis 1966, avait imposé dans le Notre Père la phrase suivante : "ne nous soumets pas à la tentation". Traduction fautive de l'araméen. Une traduction plus exacte, nous apprend Le Figaro, serait : "ne nous laisse pas entrer en tentation". Comme si Dieu, en effet, pouvait vicieusement soumettre ses ouailles à la tentation. Plusieurs générations de catholiques ont donc injustement soupçonné Dieu de les manipuler. Qui dira de combien de péchés, véniels ou mortels, cette erreur de traduction, introduite comme un poison dans le secret des âmes, fut à l'origine ? Le Vatican vient donc d'agréer la nouvelle traduction (même si Wikipedia n'est pas encore au courant). Heureusement, Dieu n'est pas procédurier et, à l'heure où cette chronique est rédigée, n'envisage pas de porter plainte.

Rien n'est plus dans rien. Prenez le Nobel d'économie, celui-là même qui vient d'être attribué à trois économistes qui, si l'on comprend bien, professent des idées rigoureusement inverses, les uns croyant à l'efficience des marchés, et pas l'autre. Ce n'est pas un vrai Nobel. C'est un Nobel bidon. Il est, en fait, décerné par la Banque Centrale de Suède, et son nom officiel est "prix de la Banque Centrale de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". La mystification dure depuis 1969, avec la complicité des lauréats (ce que l'on comprend) et de la presse (ce que l'on comprend moins). Objectif de la mystification, tel qu'il est décrit par Alternatives Economiques : faire accroire au monde ébahi que l'économie est une science. Si en effet elle mérite un prix Nobel, comme la médecine et la physique, alors oui, c'est bel et bien une science, avec ses acquis indiscutables.

 


Via Charles Tiayon
more...
Charles Tiayon's curator insight, October 15, 2013 6:25 PM

Il est temps de prendre la défense d'un calomnié illustre. Plusieurs décennies durant, Dieu a été injustement diffamé. Et pas par n'importe qui : par l'Eglise catholique en personne qui, depuis 1966, avait imposé dans le Notre Père la phrase suivante : "ne nous soumets pas à la tentation". Traduction fautive de l'araméen. Une traduction plus exacte, nous apprend Le Figaro, serait : "ne nous laisse pas entrer en tentation". Comme si Dieu, en effet, pouvait vicieusement soumettre ses ouailles à la tentation. Plusieurs générations de catholiques ont donc injustement soupçonné Dieu de les manipuler. Qui dira de combien de péchés, véniels ou mortels, cette erreur de traduction, introduite comme un poison dans le secret des âmes, fut à l'origine ? Le Vatican vient donc d'agréer la nouvelle traduction (même si Wikipedia n'est pas encore au courant). Heureusement, Dieu n'est pas procédurier et, à l'heure où cette chronique est rédigée, n'envisage pas de porter plainte.

Rien n'est plus dans rien. Prenez le Nobel d'économie, celui-là même qui vient d'être attribué à trois économistes qui, si l'on comprend bien, professent des idées rigoureusement inverses, les uns croyant à l'efficience des marchés, et pas l'autre. Ce n'est pas un vrai Nobel. C'est un Nobel bidon. Il est, en fait, décerné par la Banque Centrale de Suède, et son nom officiel est "prix de la Banque Centrale de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". La mystification dure depuis 1969, avec la complicité des lauréats (ce que l'on comprend) et de la presse (ce que l'on comprend moins). Objectif de la mystification, tel qu'il est décrit par Alternatives Economiques : faire accroire au monde ébahi que l'économie est une science. Si en effet elle mérite un prix Nobel, comme la médecine et la physique, alors oui, c'est bel et bien une science, avec ses acquis indiscutables.

 
Rescooped by Mélanie Reirgen from Mais n'importe quoi !
Scoop.it!

L'hôtel de glace, un chantier insolite au nord du cercle polaire

L'hôtel de glace, un chantier insolite au nord du cercle polaire | Voyages en Scandinavie | Scoop.it

A Jukkasjärvi, un petit village de Laponie suédoise au nord du cercle polaire, une vingtaine d'ouvriers en épaisses parkas s'affairent autour d'un étrange chantier: un hôtel de glace qui disparaîtra au printemps, emporté par le dégel.

Armés d'épais gants, un casque vissé sur le bonnet bordé de fourrure, ces maçons de l'Arctique, ajustent et assemblent des centaines de blocs de glace aux reflets bleutés, comme dans un jeu de Lego géant.

En quelques semaines il leur faut bâtir la soixantaine de chambres et le bar de ce gigantesque igloo aux multiples dômes, arcades et salles voûtées auxquelles une chapelle, avec autel et fonts baptismaux de glace, viendra s'ajouter dans quelques semaines pour célébrer mariages et baptêmes.


Via Deloste
more...
No comment yet.
Scooped by Mélanie Reirgen
Scoop.it!

Top Blogs Retour du monde: "Le voyage, c'est le partage" - L'Express

Top Blogs Retour du monde: "Le voyage, c'est le partage" - L'Express | Voyages en Scandinavie | Scoop.it
L'Express
Top Blogs Retour du monde: "Le voyage, c'est le partage"
L'Express
Nous bloguons depuis… Un an! On a fêté le premier anniversaire du blog en mars dernier.
more...
No comment yet.
Scooped by Mélanie Reirgen
Scoop.it!

Bras de fer au pays du Père Noël - Le Monde

Bras de fer au pays du Père Noël - Le Monde | Voyages en Scandinavie | Scoop.it
Bras de fer au pays du Père Noël
Le Monde
Jokkmokk est, en Suède, la commune où la culture sami est la plus présente.
more...
No comment yet.
Scooped by Mélanie Reirgen
Scoop.it!

Voyage à bord du train légendaire de Kiruna, en Suède, à Narvik. (360° GÉO-ARTE)

Steingrimm Snäve est norvégien, Hjördis Matti est suédoise. Tous deux ont un point commun : une véritable passion pour leur métier. Lui est ingénieur, elle c...
Mélanie Reirgen's insight:

I did it! Just amazing! Have a look ;)

 

more...
No comment yet.