La mutation de la décision | Vos visiteurs B2B ont faim, (re)nourrissez les ! | Scoop.it

De la décision on a cet imaginaire d’un capitaine taciturne qui dans le sombre de la tempête lance un ordre incongru dont cependant l’autorité l’impose à un équipage médusé mais obéissant qui à la minute trouve sans effort les moyens de sa mise en œuvre.

Cette vision romantique de la décision c’est érodée avec des raisons limitées, des modèles de poubelle, et sa dissolution dans des mouvements émergeants. De l’acte décisif au processus sans-couture  de son exécution. La décision est moins un choix qu’un engagement, plus un destin qu’une option.