Venezuela
Follow
Find
38.2K views | +15 today
Scooped by jlcrcfx
onto Venezuela
Scoop.it!

Le Venezuela face à l'absence prolongée d'Hugo Chavez

Le Venezuela face à l'absence prolongée d'Hugo Chavez | Venezuela | Scoop.it
L'hyperprésident vénézuélien Hugo Chavez est depuis cinq semaines hyperabsent. Opéré à Cuba le 11 décembre 2012, il n'a pas reparu en public. Son compte Twitter reste silencieux. "Il nous parlait tous les jours, alors on se sent comme abandonnés", confie Rosalba Benitez, retraitée. Elle prie tous les jours pour la santé de ce chef d'Etat tant aimé. L'avenir du Venezuela ne l'inquiète pas :"La révolution continuera, elle est imparable, Chavez nous l'a dit." Et elle fait confiance à Nicolas Maduro, vice-président de la République et successeur désigné de M. Chavez, si une nouvelle élection présidentielle devait avoir lieu.

A Caracas, la circulation est étonnamment fluide, comme si les vacances duraient encore. Ecoliers et étudiants ont repris leurs activités, mais le pays, suspendu à la santé du chef de l'Etat, fonctionne au ralenti. "Aucune décision importante ne peut être prise. L'administration expédie les affaires courantes", reconnaît un fonctionnaire de l'entreprise de pétrole PDVSA.

 

"Hugo Chavez est très tranquille et conscient", selon le ministre de la communication Ernesto Villegas. A Caracas, plus personne ne doute de la gravité de son cas. "Mais ses proches sont convaincus qu'il peut revenir, explique un diplomate de la région. C'est en tout cas la seule explication de leur comportement. Le pouvoir chaviste aurait tout intérêt à ce que des élections soient organisées immédiatement. Nicolas Maduro les remporterait sans problème. L'opposition, qui se relève de deux défaites électorales, n'a aucune chance."


Ce n'est pas l'avis de Mme Lopez Maya. "Les chavistes savent qu'Hugo Chavez ne reviendra pas et jouent la polarisation à outrance, considère-t-elle. Ils sont en train de déifier Chavez pour assurer l'élection de Nicolas Maduro et la continuité de leur projet politique. A les écouter, Chavez incarne à lui seul la souveraineté populaire et a donc le pouvoir quasi divin de désigner son successeur."

more...
No comment yet.
Venezuela
Le Venezuela dans la presse et les blogs francophones
Curated by jlcrcfx
Your new post is loading...
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Que trouverez-vous sur cette page?

Que trouverez-vous sur cette page? | Venezuela | Scoop.it

Cette page Scoop.it reprend les nouvelles du Venezuela publiées dans la presse et les blogs francophones.

 

Le travail de sélection, édition et "curation" est effectué par Jean-Luc Crucifix, redacteur du blog venezueLATINA (http://venezuelatina.com).

 

Le principal critère de sélection utilisé est la qualité et/ou l’originalité de l’information, indépendamment de sa tonalité ou couleur politique. Lorsqu’un même sujet est traité par une multiplicité de sources, c’est la version la plus complète qui est choisie. S’il s’agit d’un sujet controversé, les différents points de vue sont publiés.

 

Seul un extrait (jugé le plus significatif) de chaque information est publié ici. Pour accéder à l’article original et complet, cliquez sur le titre.

 

Une page Facebook (https://www.facebook.com/venezuelatina), un compte Twitter (https://twitter.com/venezuelatina) et un blog (http://venescope.wordpress.com/) sont associés à cette page et signalent les publications qui y sont faites.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

VENEZUELA. Le gouvernement rationne les achats en supermarché

VENEZUELA. Le gouvernement rationne les achats en supermarché | Venezuela | Scoop.it

Empêtré dans une crise économique sans précédent, le Venezuela vient de créer une "carte d'approvisionnement assuré" qui, avec une identification biométrique, limite le nombre d'achats par personne.

 

"La carte va m'assurer un minimum de produits quand je ferai mes courses, le but est d'empêcher les marchands ambulants de vider les rayons pour tout revendre plus cher dans la rue", explique José Aguero, un militant du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) venu chercher sa "carte d'approvisionnement assuré" dans un supermarché public de Caracas.


Le gouvernement vénézuélien a lancé le 1er avril une carte destinée à limiter le nombre d'achats par personne pour "lutter contre la contrebande et la spéculation." Depuis quelques semaines, parallèlement aux manifestations des classes moyennes, la grogne monte dans les quartiers populaires contre la pénurie et les immenses queues qu'elle engendre.


Mis en difficulté, le gouvernement socialiste assure depuis un an être victime d'une "guerre économique" orchestrée par "l'empire" américain, qui pousserait les grandes firmes vénézuéliennes à accaparer les produits pour déstabiliser l'Etat.


Le président Nicolas Maduro a dû augmenter de 51% les importations alimentaires du Venezuela en 2013. Le successeur d'Hugo Chavez, qui présente régulièrement les photos de grosses saisies dans des entreprises accusées de spéculation, s'attaque maintenant aux vendeurs ambulants en limitant le nombre d'achats par personne dans le réseau de distribution public.


more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela : rien compris, rien appris !

Venezuela : rien compris, rien appris ! | Venezuela | Scoop.it

Ce qui se passe au Venezuela, où l’économie est en pleine dérive, s’est déjà produit chaque fois que le socialisme marxiste a été mis en œuvre. Partout, la nationalisation des entreprises, la planification, le contrôle des prix, puis la prise en mains de toute l’économie par l’État, ont conduit à l’échec économique.

 

L’expérience désastreuse des pays communistes ayant servi d’exemple, on croyait en avoir fini avec ces régimes. Hélas tout prouve qu’au Venezuela, mais aussi dans d’autres pays, les dirigeants n’ont rien compris, ni rien appris de l’histoire du XX° siècle.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Poursuite encourageante du dialogue national au Venezuela

Poursuite encourageante du dialogue national au Venezuela | Venezuela | Scoop.it

Contrairement à la première session, diffusée par les médias publics, le deuxième rendez-vous s’est tenu mardi à huis clos et en l’absence duprésident Maduro et de son principal opposant, le gouverneur Henrique Capriles. Ce qui n’a pas empêché les discussions, menées par le vice-président, Jorge Arreaza, et le secrétaire exécutif de la coalition d’opposition de la Table de l’unité démocratique (MUD), Ramon Guillermo Aveledo, de progresser.

 

Un terrain d’accord a ainsi été trouvé sur deux points principaux : d’une part, un nouvel examen du dossier des prisonniers politiques sera effectué, notamment pour Ivan Simonovis, condamné à 30 ans de prison pour la mort de deux manifestants lors du coup d’État de 2002 contre Hugo Chavez ; d’autre part, l’opposition a accepté d’intégrer le plan « Patrie Sécurité » de lutte contre la délinquance, rejeté jusqu’à présent par les régions qu’elle gère.

 

Malgré ces premières avancées, les discussions butent néanmoins sur plusieurs points importants, à commencer par le refus du gouvernement de la loi d’amnistie réclamée par l’opposition. La MUD, qui regroupe des partis de la droite modérée, des conservateurs radicaux ou d’anciens « chavistes » exige toujours la libération des personnes arrêtéesdepuis le début des manifestations.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Le Vatican peut-il régler la crise au Venezuela?

Le Vatican peut-il régler la crise au Venezuela? | Venezuela | Scoop.it

Le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Vatican et ancien « ambassadeur » du Saint-Siège au Venezuela, a été invité par le président Nicolas Maduro à participer aux négociations entre le pouvoir et l’opposition, alors que la crise politique vénézuélienne n’est toujours pas réglée. Forte d’un réseau diplomatique étendu aux quatre coins du monde, l’Église catholique a-t-elle un rôle à jouer dans ce genre de processus de paix ? Éléments de réponse avec Manlio Graziano, spécialiste du Vatican et de la géopolitique des religions.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

FiveThirtyEight se trompe sur le Venezuela

FiveThirtyEight se trompe sur le Venezuela | Venezuela | Scoop.it

Je laisse le lecteur juger si cette image s’applique à l’article publié dans FiveThirtyEight le 17 mars par Dorothy Kronick sur le Venezuela. Bien qu’il soit devenu banal de publier à peu près n’importe quoi sur le Venezuela du moment que ce soit négatif pour le gouvernement, au CEPR nous appliquons les mêmes mesures aux mêmes produits.

 

La thèse de l’article de D. Kronick est étrange.

 

Tout en notant correctement que la polarisation politique au Venezuela épouse à l’extrême les coupures de classe, avec des groupes de haut revenu qui tendent à soutenir les protestations et les vénézuéliens de moindre revenu appuyant le gouvernement, l’auteur pose la question rhétorique : ¨pourquoi la division ?¨et répond :

 

Le désaccord sur la vision politique pour leur pays proviendrait en partie du fait qu’ils utilisent des références différentes pour mesurer le ¨chavisme¨ : alors que les chavistes comparent le Venezuela d’aujpurd’hui à celui d’avant la révolution, l’opposition compare la situation économique actuelle avec les récents développements dans le reste de l’Amérique Latine.

 

Je pense que l’auteure veut dire que le chavisme semble meilleur si on le compare à l’ère d’avant Chávez que si on le compare avec le reste de l’Amérique Latine. Il est très facile de répondre à la première partie : le PIB per capita a chuté de plus de 15 pour cent au cours des 20 années qui ont précédé Chávez (1978-1998). Cependant, il n’existe aucune preuve que les deux parties fassent ces comparaisons. Quels électeurs dans le monde jugent-ils leur gouvernement en se basant sur une comparaison avec ses voisins ? Si c’était le cas aux États-Unis par exemple, les taux d’approbation du président Obama seraient très élevés et les démocrates voleraient vers une victoire éclatante aux électiosn pour le Congrès en novembre grâce à la comparaison du niveau de revenu se ferait avec l’Europe, qui s’est comportée de manière bien pire dans sa récupération de la grande récession depuis 2009.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela : le pape François appelle à « l’héroïsme du pardon »

Venezuela : le pape François appelle à « l’héroïsme du pardon » | Venezuela | Scoop.it

Jeudi 10 avril s’est tenue une première réunion entre le gouvernement et l’opposition. Médiateur dans la crise, le Saint-Siège souhaite œuvrer pour la réconciliation.

 

Suite à la première réunion, Mgr Aldo Giordano a affirmé à Radio Vaticanque « cela a été avant tout une occasion de se parler avec beaucoup de sincérité, mais avec des moments aussi très critiques et difficiles. » Il a poursuivi en évoquant le rôle important de la religion au Venezuela, pays dont 85% de la population est catholique. « Ici, au Venezuela, l’Église est très considérée et tout le monde reconnait qu’elle joue un rôle fondamental, même dans le processus de paix. »

La religiosité et la foi étant des dimensions profondément ancrées dans le pays et sa population, « le Saint-Siège veut donc rappeler cette base commune pour pouvoir dépasser les graves tensions qui existent en ce moment. Le Saint-Siège rappelle qu’au fond, il y a une bonne volonté commune, il y a un amour de base pour le peuple, il y a une volonté de sauver la richesse et la beauté de ce pays. Et sur cette base commune, le Saint-Siège peut diriger le Venezuela vers des sentiers de réconciliation. »

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela : médias et terrorisme, par Luis Britto Garcia.

Venezuela : médias et terrorisme, par Luis Britto Garcia. | Venezuela | Scoop.it

On a rappellé récemment le rôle de médias locaux et de puissances occidentales dans le génocide du Rwanda. En abril 2002 les médias privés vénézuéliens ont co-organisé un coup d’État sanglant qui substitua brièvement le président élu Hugo Chavez par le chef du patronat. Les évènements récents montrent que ces médias, hégémoniques au Venezuela, et relayés par les médias internationaux, continuent à justifier la violence d’une opposition et à la conforter dans son refus d’accepter les résultats d’élections favorables à la révolution.

 

L’auteur de cette étude, Luis Britto García (Caracas, 9 octobre 1940) est un écrivain vénézuélien. Professeur universitaire, essayiste, dramaturge. Parmi une soixantaine de titres, on lui doit  “Rajatabla” (Prix "Casa de las Américas" 1970) et “Abrapalabra” (Prix "Casa de las Américas" 1969).

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Leopoldo Lopez et Maria Corina Machado, les trublions de l’opposition au Venezuela

Leopoldo Lopez et Maria Corina Machado, les trublions de l’opposition au Venezuela | Venezuela | Scoop.it

Partisans de regagner la rue, sans attendre les législatives de 2015, Leopoldo Lopez et Maria Corina Machado ont surfé sur la vague de manifestations déclenchée par le mouvement étudiant, en février. Leur idée ? Pousser dans les cordes le président Maduro, favoriser une « issue » pacifique et constitutionnelle. Le Venezuela est en proie à des pénuries et à une inflation record (56 %), qui suscitent un mécontentement populaire inédit depuis l'arrivée au pouvoir de Chavez.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

VENEZUELA • Mystérieuse séquestration d'une journaliste

VENEZUELA • Mystérieuse séquestration d'une journaliste | Venezuela | Scoop.it

Enlevée depuis le 6 avril, la journaliste vénézuélienne Nairobi Pinto, 32 ans, a été retrouvée saine et sauve le 14 avril par la police, aux abords d'un hôpital, indique le journal El Nacional. Chef du service de correspondants de la chaîne de télévision Globovisión, la jeune femme avait été capturée par deux hommes armés alors qu'elle rentrait à son domicile. Aucune revendication n'a été formulée, et aucune piste n'est privilégiée. Dans un contexte politique agité, "les interrogations persistent" quant à l'identité des coupables et aux motifs de l'enlèvement, note le quotidien.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Le Venezuela possède les plus grandes réserves de pétrole du monde

Le ministère vénézuélien du Pétrole et des Mines a annoncé lundi que les réserves de pétrole brut du pays s'élèvent à une quantité de 298,35 milliards de barils, ce qui signifie que le Venezuela possède les plus grandes réserves de pétrole du monde.

Le ministère a précisé que 1,673 milliards de barils, provenant de la ceinture de l'Orénoque et d'autres zones, ont été ajoutés à l'inventaire, selon le journal Gazette.

Les sites dans la région d'Orénoque englobent 467,246 millions de barils, tandis que la région de Junin en possède 1,206 milliards de barils.

A l'aide de progrès technologiques, la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, le cinquième plus grand producteur de pétrole au monde, a pu améliorer, au cours des dernières années, ses méthodes d'exploitation et d'extraction du pétrole brut lourd du pays.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela, comment renverser un gouvernement en cinq étapes

Venezuela, comment renverser un gouvernement en cinq étapes | Venezuela | Scoop.it
Les temps de la guerre "corps à corps" n'étant pas efficace, de nouvelles méthodes ont surgi pour prendre le pouvoir.

"La nature de la guerre au XXIe siècle a changé," nous révèle le politologue Gene Sharp, qui rappelle que "nous nous combattons avec des armes psychologiques, sociales, économiques et politiques".

 

Ce sont les armes qui sont utilisées actuellement pour renverser les gouvernements sans avoir recours aux armes conventionnelles. Sharp est l'auteur d'un essai polémique intitulé " De la dictature à la démocratie " qui décrit 198 méthodes pour destituer les gouvernements au moyen de ce qui est connu comme "un coups d'Etat doux ".

 

Ces coups d'Etat seraient réalisés au moyen d'une série de mesures qui vont de l'affaiblissement du gouvernement à la fracture institutionnelle. Ce serait le cas de ce qui arrive au Venezuela et selon certains experts, provoquée par l'opposition.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela: dialogue opposition/gouvernement

Venezuela: dialogue opposition/gouvernement | Venezuela | Scoop.it

Gouvernement et opposition au Venezuela ont franchi un pas significatif en se rencontrant pour la première fois après plus de deux mois de protestations antigouvernementales, mais la réconciliation semble loin d'être acquise tant les parties campent sur leurs positions. Après plusieurs tentatives infructueuses à l'initiative du président socialiste Nicolas Maduro, une délégation de ministres de l'Union des nations sud-américaines (Unasur) est parvenue à réunir ce soir autour de la même table un gouvernement en proie à une délicate situation économique et une partie de l'opposition qui accompagne une vague de manifestations au cours desquelles 41 personnes ont déjà été tuées.

Signe d'une volonté de faire avancer les choses, les principales figures de l'exécutif et de l'opposition, dont son chef de file Henrique Capriles, avaient fait le déplacement aux côtés des ministres des Affaires étrangères du Brésil, de Colombie et de l'Equateur et du nonce apostolique au Venezuela.


Mais cette première réunion de six heures, fruit d'interminables tractations, a rapidement donné lieu aux habituelles récriminations et invectives réciproques, illustrant l'opposition idéologique très marquée entre les tenants du "chavisme", qui prônent la continuité de modèle socialiste de Hugo Chavez (1999-2013), et ses contempteurs.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela : le dialogue est engagé mais les dissensions persistent

Venezuela : le dialogue est engagé mais les dissensions persistent | Venezuela | Scoop.it

Le gouvernement et l’opposition poursuivent leurs discussions au Venezuela, secoué depuis deux mois et demi par une vague de protestation, mais au delà des marques de respect et de bonne volonté mutuelles, ce dialogue n’augure pas vraiment d’une conciliation à brève échéance.

 

Si cette première prise de contact sous l’égide de l’Unasur s’est révélée peu fructueuse, les parties avaient décidé de se retrouver mardi par l’intermédiaire de leurs représentants, le vice-président du Venezuela, Jorge Arreaza, et le secrétaire exécutif de la coalition d’opposition de la Table de l’unité démocratique (MUD), Ramon Guillermo Aveledo.

 

Cette réunion a été l’occasion de quelques progrès, comme des déclarations de respect et de tolérance des deux camps et l’engagement pris par l’opposition de mettre fin aux manifestations violentes comme le demande le gouvernement.

 

Mais en dépit de ces déclarations d’intention visiblement encourageantes, le dialogue a une nouvelle fois achoppé sur le refus du gouvernement socialiste d’amnistier les opposants arrêtés en marge des manifestations.


Or cette requête a été plusieurs fois rejetée par le président Maduro qui a averti qu’il n’y aurait pas «d’impunité».

  

«Le dialogue n’est pas l’impunité. La justice doit agir avec toute la force prévue par la loi», abondait cette semaine le secrétaire général de Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV, au pouvoir) Oscar Figuera, illustrant l’inflexibilité de l’entourage du président.

 

En outre, celui-ci a d’ores et déjà prévenu qu’il n’y aurait «ni négociation ni accord» dans le cadre du dialogue.

 

Du côté de l’opposition, la position semble aussi figée car l’abandon de l’exigence liée aux amnisties constituerait un facteur supplémentaire de désunion entre la MUD et les partis radicaux qui rejettent ce dialogue et prônent la chute du gouvernement par la pression de la rue.


more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Le Venezuela de Nicolas Maduro est à la dérive

Le Venezuela de Nicolas Maduro est à la dérive | Venezuela | Scoop.it

Le Venezuela s’enfonce dans une crise politique, institutionnelle, économique et sociale depuis deux mois. Le 2 avril, la Conférence des évêques vénézuéliens a porté un diagnostic sévère : « La crise actuelle est due à la prétention du parti officiel et des autorités de la République d’implanter le dénommé “Plan de la patrie”, derrière lequel se cache la promotion d’un système de gouvernement de type totalitaire, qui remet en cause son profil démocratique. »


Depuis le début février, on compte une quarantaine de morts, presque six cents blessés et plus de deux mille arrestations, puis de poursuites. On peut discuter pour savoir si la démocratie plébiscitaire chère au Hugo  Chavez a déjà basculé dans la dictature. Ce qui est indéniable, c’est que l’Etat de droit et la République ont sombré.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Le Venezuela montre que les manifestations peuvent aussi être une défense des privilèges

Le Venezuela montre que les manifestations peuvent aussi être une défense des privilèges | Venezuela | Scoop.it

De l’Ukraine à la Thaïlande et de l’Egypte au Venezuela, des protestations à grande échelle visaient – et dans certains cas ont réussi – à renverser des gouvernements. Dans certains pays les protestations de masse étaient conduites par des organisations de travailleurs contestant l’austérité et le pouvoir des entreprises privées. Dans d’autres cas des troubles où prédominent la classe moyenne ont servi de levier pour restaurer des élites évincées.

 

Parfois, en l’absence d’organisation politique, les deux peuvent se chevaucher. Mais quel que soit le secteur qu’elles représentent, elles se ressemblent toutes… à la télévision. Et les manifestations de rue ont été tellement efficaces pour faire tomber des gouvernements ces 25 dernières années que les pouvoirs globaux se sont ruées en force sur le marché de la protestation.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela: le dialogue reprend mais la crise perdure

Venezuela: le dialogue reprend mais la crise perdure | Venezuela | Scoop.it

La reprise du dialogue dans la nuit de mardi à mercredi au Venezuela entre gouvernement et opposition a rapidement confirmé leurs profonds désaccords et les faibles chances d'aboutir alors que la population s'inquiète de la persistance d'une crise économique aiguë.

Après des semaines d'atermoiements et plus de deux mois de manifestations contre le gouvernement ayant fait 41 morts, le dialogue avait été ouvert jeudi dernier entre le président socialiste Nicolas Maduro et les chefs de file de l'opposition.

 

Toutefois, contrairement à la précédente session diffusée par les médias publics, la réunion de mardi s'est tenue à huis clos et en l'absence du président Maduro et de son principal opposant, le gouverneur Henrique Capriles. Les chefs de la diplomatie du Brésil, de Colombie et d'Equateur, ainsi que le nonce, ont participé à cette réunion de trois heures en tant que "témoins de bonne foi".

 

Les discussions butent sur le refus du gouvernement socialiste d'amnistier les opposants arrêtés en marge des manifestations, malgré la recherche de solutions acceptables par les deux parties.

L'opposition s'est quant à elle engagée à mettre fin aux manifestations violentes, répondant en partie aux attentes du gouvernement.

 

Selon un sondage de l'institut Hinterlaces 90% de la population soutient le dialogue, mais 54% des personnes interrogées estiment qu'il ne résoudra pas les problèmes du riche pays pétrolier.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

VENEZUELA : 19 AVRIL 2014, MASSACRE ANNONCE

VENEZUELA : 19 AVRIL 2014, MASSACRE ANNONCE | Venezuela | Scoop.it

Nous voulons informer tous ceux qui sont dans les rues dans cette lutte pour arracher à la racine les Castro-communistes du pays, que nous ne pouvons faiblir à présent. Des compatriotes sont morts, mais cette fois bien plus doivent mourir. Ce sacrifice est nécessaire si nous voulons la liberté.


Déjà à Zulia, Carabobo, Táchira, Mérida et dans d’autres états, nous recueillons les signatures pour solliciter la séparation de ces entités du Venezuela. C’est douloureux, mais le régime ne nous laisse pas d’autre sortie que de nous séparer de notre Venezuela bien aimé pour nous déclarer communauté d’états indépendants. Quand ce fait se produira, des figures internationales comme   Alvaro Uribe, Oscar Arias, Alán García, Sebastián Piñera, Vicente Fox, George W Bush, Mario Vargas Llosa, Guillermo Cóchez, et d’autres joint aux autorités panaméennes nous reconnaîtrons immédiatement, provoquant le chaos diplomatique et l’intervention assurée des États-Unis et du Canada, leurs ambassades seront disponibles pour toute information à ce sujet.

 

Il est important que tu repères les chavistes dans ton quartier, dans ta rue, ton urbanisation, ton travail, ta classe, ton usine, etc. il faut les marquer parce que malheureusement si nous voulons sauver le Venezuela, nous devons faire une purge immédiate, dès la prise du contrôle du pouvoir...

jlcrcfx's insight:

Un communiqué de l'opposition radicale. Plus facho que cela, tu meurs.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Au Venezuela, le pouvoir et l'opposition poursuivent le dialogue

Au Venezuela, le pouvoir et l'opposition poursuivent le dialogue | Venezuela | Scoop.it

Le gouvernement et des membres de l'opposition se retrouvent ce mardi 15 avril pour une deuxième réunion de dialogue. Jeudi dernier, une première réunion a eu lieu autour du président Nicolas Maduro. Pour cette deuxième rencontre, l’opposition a promis d'aborder les cas de violations des droits humains.

 

Résoudre la situation de tous les prisonniers politiques. Telle est l’une des priorités fixées par le secrétaire général de la MUD, la coalition d'opposition, pour la réunion de ce mardi. Un projet de loi d'amnistie avait été présenté lors du premier débat. Ce lundi, la direction de la MUD a réitéré sa volonté d'obtenir la libération de plusieurs opposants politiques. Un engagement qui a valeur de message de soutien à l'attention notamment de Leopoldo Lopez. Accusé d'avoir provoqué un incendie avec préméditation sur un édifice de l'État, le fondateur du parti Volonté populaire est en effet en prison depuis presque deux mois.

 

« Définir les termes de la Commission nationale de la Vérité » devrait être l'autre enjeu de la rencontre. L'opposition entend ainsi proposer un groupe de réflexion « plus indépendant », selon ses mots que la Commission parlementaire de la Vérité. L'enjeu : enquêter sur les cas de répression depuis le début du conflit il y a plus de deux mois. Des avocats pourraient être présents ce mardi pour dénoncer des cas de violations des droits humains. Près de 2 000 personnes, dont la moitié serait des étudiants, auraient été détenues à un moment donné depuis le mois de février.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Les négociations au Venezuela contribuent à la stabilité

Les négociations organisées la semaine dernière entre le gouvernement vénézuélien et l'opposition ont contribué à la stabilité dans ce pays d'Amérique latine, a estimé mardi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.


"Ces pourparlers constituent un pas important de la part du parti au pouvoir et de l'opposition pour la sauvegarde de la stabilité nationale", a déclaré Mme Hua lors d'une conférence de presse quotidienne.

 

La Chine espère que toutes les parties au Venezuela maintiendront le dialogue pour résoudre les conflits et est persuadée que le gouvernement et le peuple vénézuéliens sont capables de résoudre leurs affaires internes, a-t-elle indiqué.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela: nouvelles rencontre mardi entre opposition et gouvernement

Une nouvelle rencontre devait se tenir au Venezuela mardi entre l'opposition et le gouvernement, dans le cadre d'un dialogue entamé la semaine dernière pour mettre fin à une vague de protestation anti-gouvernementale qui a fait 41 morts en deux mois dans le pays pétrolier.

Le vice-président Jorge Arreaza a annoncé une nouvelle journée de discussions mardi, la troisième depuis le 7 avril, avec les dirigeants de la coalition d'opposition, la Table de l'unité démocratique (MUD), dont les modalités n'ont pas été rendues publiques.

La vice-présidence a seulement précisé qu'elle espérait la présence d'une délégation de ministres de l'Union des nations sud-américaines (Unasur) et de représentants de la nonciature apostolique à Caracas.


Lundi les responsables de la MUD ont annoncé qu'ils préparaient déjà la mise en place d'une équipe de suivi du dialogue constituée notamment de députés et dirigée par l'un des responsables de la coalition Ramon Jose Medina.

La MUD demande la mise en place d'un calendrier et un agenda négociations prévoyant une loi d'amnistie pour les prisonniers politiques, le désarmement des groupes civils liés au chavisme et une commission d'enquête indépendante chargée de faire la lumière sur les violences des deux derniers mois.

Ce dialogue amorcé sous l'égide de l'Unasur n'a toujours pas débouché sur des résultats concrets, mais a constitué une prise de contact sans précédent depuis l'élection de M. Maduro il y a un an. 

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Maria Corina Machado, pasionaria de la contestation au Venezuela

Maria Corina Machado, pasionaria de la contestation au Venezuela | Venezuela | Scoop.it

L'étoile montante de l'opposition veut reprendre la rue aux chavistes et surfe sur la vague des protestations étudiantes. 

 

Depuis deux mois, le Venezuela est ébranlé par des manifestations d'étudiants et d'opposants, durement réprimées. Les confrontations ont fait une quarantaine de morts. Une femme est au coeur de cette crise : Maria Corina Machado, l'étoile montante de l'opposition vénézuélienne, déchue de son mandat de députée pouravoir dénoncé les violations des droits de l'homme devant l'Organisation des Etats américains (OEA) à Washington.

 

Lundi 14 avril, au Parlement européen, à Strasbourg, elle a souligné « l'absence de séparation des pouvoirs et l'absence de liberté d'expression », comme elle l'avait fait à Lima – à l'invitation du Prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa – et à Brasilia, au Congrès.

 

Pour le président Nicolas Maduro, successeur de Hugo Chavez (1999-2013), la députée destituée fait partie des « fascistes », des « putschistes » qui veulentrenverser son gouvernement. Selon le général Miguel Rodriguez Torres, ministre de l'intérieur, elle « est une espèce d'ombre obscure. Partout où elle passe, elle sème la violence, la fumée, le feu, les morts et les blessés ».

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

La pénurie de paix du Venezuela

La pénurie de paix du Venezuela | Venezuela | Scoop.it

"Il y a pénurie de tout sauf de balles", clame une pancarte au milieu des manifestations venezueliennes qui secouent le pays depuis le 12 février dernier. Pénurie des produits de première nécessité et insécurité: voilà ce que dénonce l'opposition face au gouvernement de Nicolas Maduro, le successeur d'Hugo Chavez. Joshua, jeune Venezuelien de 20 ans et étudiant en France, nous raconte un pays où l'on semble vivre en pointillés, entre files d'attente interminables, violences quotidiennes et récents soulèvements contre le gouvernement.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Venezuela : l'autocrate et la pasionaria

Venezuela : l'autocrate et la pasionaria | Venezuela | Scoop.it

Après deux mois de manifestations souvent violentes, la répression se durcit. Face à Nicolas Maduro se dresse une très charismatique contestatrice. Son nom ? María Corina Machado.

 

Sept semaines après le début de manifestations antigouvernementales qui ont déjà provoqué la mort de trente-neuf personnes, une issue à la crise est-elle en train de se dessiner ? Rien n'est moins sûr. Le président Nicolas Maduro a certes accepté d'ouvrir le dialogue et de cesser ses attaques verbales et physiques contre les leaders de la contestation. "Je vais bien les traiter pour qu'ils viennent me voir au palais de Miraflores", dit-il. Il a aussi accepté que des observateurs de l'Union des nations sud-américaines (Unasur) se rendent au Venezuela pour superviser la médiation.

 

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

Le pape veut des pourparlers au Venezuela

Le pape veut des pourparlers au Venezuela | Venezuela | Scoop.it

Le pape François a demandé au gouvernement du Venezuela et à ses opposants d’oublier leurs divergences politiques et démontrer le courage nécessaire pour conclure une entente pour mettre fin à des semaines de violentes manifestations.

 

Le message écrit de François a été lu par Aldo Giordano, représentant du Saint-Siège au Venezuela, au début de la très attendue rencontre entre le président Nicolas Maduro et d’importants membres de l’opposition, jeudi soir.

 

Le Vatican parraine ces pourparlers, les premiers depuis le début des manifestations en février, dont l’objectif est de réconcilier les deux parties et relever le niveau de confiance entre les deux clans.

more...
No comment yet.
Scooped by jlcrcfx
Scoop.it!

A la Une : la première rencontre entre le gouvernement et l’opposition au Venezuela

A la Une : la première rencontre entre le gouvernement et l’opposition au Venezuela | Venezuela | Scoop.it

Au Venezuela, après deux mois de violences, la première réunion de dialogue s’est ouverte jeudi soir pendant six heures entre les autorités du pays et plusieurs personnalités de l'opposition. Une rencontre sous l'égide de l'Unasur, l'Union des nations sud-américaines et en présence d’un représentant du Vatican. Le chef de l'État Nicolas Maduro et son rival de l'opposition Henrique Capriles se sont donc retrouvés autour de la même table.

 

« Ceci est un débat, un dialogue, une rencontre, avec des positions claires sur le modèle de pays, le projet, le leadership, ici il n’y a pas de négociation, ni de pacte, ici tout ce que nous cherchons, c’est une volonté commune de paix, de démocratie, de respect, de reconnaissance, un modèle de coexistence pacifique. » a déclaré le président Nicolas Maduro.

 

Et telle fut la réponse d’Henrique Capriles, le chef de la coalition de l’opposition : « Soit nous cédons sur nos positions intransigeantes et nous cherchons véritablement à établir un dialogue, ce qui est en grande majorité de votre responsabilité, donc soit cela change vraiment, soit cela explose. Moi j’espère que cela changera. Car je ne veux pas de violence, et je la condamne ».

more...
No comment yet.