Veille prospectiv...
Follow
Find
542 views | +0 today
Scooped by Benjamin Taveau
onto Veille prospective: le monde de demain
Scoop.it!

Des rues appropriables pour des villes vivantes

Des rues appropriables pour des villes vivantes | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Des rues appropriables pour des villes vivantes
Benjamin Taveau's insight:

Pour la ville de demain, ne pourrait-on pas faire confiance aux habitants pour qu'ils puissent s'approprier une partie de la rue? Comment? Réponse dans l'article. 

more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

Du transport urbain au safari touristique : la double image du téléphérique urbain du Complexo do Alemão à Rio de Janeiro

Du transport urbain au safari touristique : la double image du téléphérique urbain du Complexo do Alemão à Rio de Janeiro | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Du transport urbain au safari touristique : la double image du téléphérique urbain du Complexo do Alemão à Rio de Janeiro
Benjamin Taveau's insight:

Caractéristiques d'un habitat plus ou moins informel et d'une communauté soudée, les favelas, dénomination spécifique au Brésil, ne finissent pas de marquer l'imaginaire collectif. Dans nos livres de géographie, on nous montre un habitat empilé, fait de matériaux de récupération s'étendant à perte de vue.


Dans les médias, on l'associe le plus souvent à la violence et à la domination des cartels de drogue. Vue de l'extérieur, difficile de comprendre véritablement le fonctionnement d'une favela si on n'y a jamais vécu. Pourtant,ces « villes dans la ville » subissent progressivement un processus de pacification, à coup d'interventions policières, démantelant les réseaux de crimes organisés qui y sévissent.


Au départ oubliée, évitée, dangereuse, la favela d'aujourd'hui est de plus en plus perméable, associée à des projets de réflexion urbains comme dans le cas du Complexo do Alemão.

more...
No comment yet.
Rescooped by Benjamin Taveau from Économie de proximité
Scoop.it!

Distribuer des marchandises par tramway : le rêve deviendra-t-il réalité ?

Distribuer des marchandises par tramway : le rêve deviendra-t-il réalité ? | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it

“ Porté par la ville de Paris et sur les rails depuis plusieurs années, le projet TramFret ambitionne de faire circuler par tramways des marchandises”


Via DB, Franck Dupessey Pro
Benjamin Taveau's insight:

Perspective intéressante ;-)

more...
No comment yet.
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

Pour une réappropriation de l’espace public: Amsterdam, ville modèle?

Pour une réappropriation de l’espace public: Amsterdam, ville modèle? | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Pour une réappropriation de l’espace public: Amsterdam, ville modèle?
more...
No comment yet.
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

Des rues appropriables pour des villes vivantes

Des rues appropriables pour des villes vivantes | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Des rues appropriables pour des villes vivantes
Benjamin Taveau's insight:

Pour la ville de demain, ne pourrait-on pas faire confiance aux habitants pour qu'ils puissent s'approprier une partie de la rue? Comment? Réponse dans l'article. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Benjamin Taveau from Mobilités
Scoop.it!

Transport gratuit: un modèle qui fait son chemin en France - France Info

Transport gratuit: un modèle qui fait son chemin en France - France Info | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Les bus, le métro et tramway totalement gratuits dans certaines villes d'Europe. Vous pensiez que ce n'est pas possible et pourtant l'Estonie l'a fait. Les habitants de Tallinn ne dépensent pas un centime en transport en commun.

Via Grd Lyon-millenaire3
more...
Sandrine's curator insight, October 11, 2013 12:30 PM

En France, cela existe depuis 10 ans dans certaines régions !

Rescooped by Benjamin Taveau from Bibliothèque de l'Ecole des Ponts ParisTech
Scoop.it!

Le projet urbain en temps de crise : l'exemple de Lisbonne / sous la direction d'Ariella Masboungi, Le Moniteur, 2013

Le projet urbain en temps de crise : l'exemple de Lisbonne / sous la direction d'Ariella Masboungi, Le Moniteur, 2013 | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Mise à sac, tremblement de terre, incendie ou révolutions : plus qu'ailleurs ce sont les moments de crise qui battent la mesure des évolutions urbaines à Lisbonne. De hauts faits qui contrastent

Via Bibliothèque de l'École des Ponts ParisTech
more...
Bibliothèque de l'École des Ponts ParisTech's curator insight, September 12, 2013 3:23 AM

Centre : Bibliothèque Lesage 
Localisation : 33 - Urbanisme (Aménagement du territoire) 
Cote : 38669 

Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

L’urbanisme face à la crise: une possible renaissance?

L’urbanisme face à la crise: une possible renaissance? | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
L’urbanisme face à la crise: une possible renaissance?
more...
No comment yet.
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

Écoulement et séparation des flux : spécificités et paradoxes de la mobilité au Japon

Écoulement et séparation des flux : spécificités et paradoxes de la mobilité au Japon | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Écoulement et séparation des flux : spécificités et paradoxes de la mobilité au Japon
Benjamin Taveau's insight:

Espace disproportionné pour la circulation automobile au regard de la part modale très faible de la voiture, mobilité cycliste en plein essor malgré de faibles aménagements pour les usagers du vélo, prédominance des transports en commun en dépit de financements publics peu élevés... L’étude des flux dans les villes japonaises dévoile de multiples spécificités qui peuvent sembler paradoxales au premier abord.

more...
No comment yet.
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

Densité réelle versus densité perçue: comment densifier en augmentant la qualité urbaine ?

Densité réelle versus densité perçue: comment densifier en augmentant la qualité urbaine ? | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
Densité réelle versus densité perçue: comment densifier en augmentant la qualité urbaine ?
Benjamin Taveau's insight:

Comment expliquer que la densité vécue soit si éloignée de la densité réelle? 
Une (ancienne) enquête de l'Atelier Parisien d'Urbanisme montre que la perception de la densité dépend de critères de qualité urbaine précis: hauteur du bâti, qualité et animation des espaces publics, diversité des fonctions proposées à proximité, présence d'espaces verts...

more...
No comment yet.
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

La prospective urbaine dans tous ces états

La prospective urbaine dans tous ces états | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
La prospective urbaine dans tous ces états
Benjamin Taveau's insight:

Entre les démarches réglementaires et les démarches participatives, la prospective urbaine est à l'honneur ces derniers temps. Ces deux approches "s'affrontent": d'un côté, les traditionnels outils de planification urbaine et de l'autre, des instruments innovants pour élargir la base de la consultation. 

Quatre exemples étonnants d'une nouvelle prospective urbaine participative.

more...
No comment yet.
Scooped by Benjamin Taveau
Scoop.it!

«On n’est plus chez nous, on est chez eux»

«On n’est plus chez nous, on est chez eux» | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
De Brignoles, où le FN est sorti en tête du premier tour de la cantonale dimanche, à Fréjus, balade le long de l’ex-nationale 7 où l’extrême droite s’est installée.
Benjamin Taveau's insight:

Ou comment la question urbaine et des transports peut expliquer le score du FN à Brignoles. Centre-villes dévitalisés, centres commerciaux périphériques, omniprésence de la voiture individuelle, perte de repères des habitants. Et si tout était lié?  

more...
No comment yet.
Rescooped by Benjamin Taveau from Les temps de la ville
Scoop.it!

Dominique Méda : « Il faut de nouveau réduire le temps de travail » - Rue89

Dominique Méda : « Il faut de nouveau réduire le temps de travail » - Rue89 | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
La croissance faible, une bonne nouvelle ? Pour Dominique Méda, sociologue, c'est le moment de s'en libérer pour bâtir une société plus respectueuse de l'humain.

Via Grd Lyon-millenaire3
Benjamin Taveau's insight:

Alors que tout le monde s'interroge sur la nécessité de travailler le dimanche, la seule solution pour atténuer le chômage serait de moins travailler. 
Entretien avec Dominique Méda, sociologue. Très intéressant pour comprendre le monde du travail d'aujourd'hui et de demain! 

more...
Thierry Curty's comment, October 13, 2013 3:21 AM
Ces positions, défendues par des Pierre Rabhi, Pierre Larrouturou, Dominique Méda, ne trouvent leur fondement que dans ce que Pierre Rabhi appelle fort pertinemment "la société pathologiquement malade du travail". Une expression schizophrène. Pierre Rabhi est tellement pathologiquement malade du travail qu'il est incapable d'envisager un monde sans travail et lui et ses confrères envisagent donc un système ultracomplexe, fastidieux et contraignant, une fuite en avant, dans un seul et unique but : TRAVAILLER!

C'est complètement absurde et c'est même le contraire de ce qu'il faut faire. Et ça à plus d'un titre.

Tout d'abord, de diminuer le temps de travail, c'est ajouter de la contrainte à la contrainte. Le fait même qu'on ne puisse déjà pas travailler comme on veut est anormal, c'est une contrainte qui pose problème à tout le monde. Celui qui voudrait travailler moins ne peut pas, parce qu'il n'en a pas les moyens, celui qui voudrait travailler plus ne peut pas parce que c'est interdit.

Non contents de cette vision absurde, il s'agirait d'ajouter encore de la contrainte? De faire que ceux qui voudraient travailler moins gagnent encore moins et donc que cela rende le travail encore plus indispensable et que ceux qui voudraient travailler plus ne puissent le faire qu'encore moins?

...On marche vraiment sur la tête.

D'autre part, de travailler moins fait que les institutions organisées autour du travail restent indispensables. On a alors toujours besoin d'un Pôle Emploi, de la caisse de retraite, de la CAF, etc...

Ces organismes ont un coût, le plus grand coût de notre société, qui empêche d'évoluer, ils sont le plus grand barrage à l'évolution vers l'abolition du travail par l'instauration d'un revenu universel. Parce que le rôle du revenu universel c'est de verser à chacun ce que coûtent ces organismes directement. On ne peut pas d'un côté avoir des organismes sociaux dont le rôle est de faire travailler les gens, alors que le travail est inutile depuis les années 70, et verser un revenu universel, c'est l'un ou l'autre.

Alors, de travailler moins, ça revient à quoi? Verser à tous une petite somme mensuelle? 200€...le reste étant consommé par d'épouvantables institutions ne visant qu'à faire travailler les gens pour les maintenir en esclavage?

...Alors qu'il suffirait de libéraliser complètement le travail en le rendant aussi obsolète que possible par un revenu universel individuel suffisamment conséquent pour que celui qui n'a pas besoin de plus ne travaille pas et que seuls ceux qui veulent plus ou ont momentanément besoin de plus travaillent?

De plus, des gens qui travaillent moins, ce sont des gens qui polluent par leur déplacement...mais pour produire moins. C'est la même pollution pour moins de production.

Donc, de partager le travail, c'est plus de stress, parce qu'encore moins de possibilités de bien vivre, encore plus de contraintes parce que moins de liberté, plus de pollution, parce que moins de production individuelle.

Que dire de la difficulté du recrutement des entreprises? Déjà aujourd'hui de recruter est une véritable gageure. Il faudrait que les entreprises jonglent avec plus de salariés? Donc plus de compétences à trouver? De remplacer un salarié est un souci majeur pour l'entreprise, qui doit remplacer ses compétences. Mais là, au lieu d'en embaucher un, elle devrait en embaucher deux?

Mais, PIRE QUE TOUT : en ne libérant pas l'individu, on limite l'intelligence collective, on restreint l'économie contributive, l'individu ne contribue toujours pas, il travaille!

Question absurdité, on fait difficilement mieux!

...Alors qu'il serait si logique de cesser de travailler, puisque ça ne sert de toute façon plus à rien depuis longtemps que l'Homme a appris à faire travailler des machines à sa place. Si logique que là l'homme pourrait alors devenir contributeur au développement sociétal.

http://sco.lt/7KxIuX
Rescooped by Benjamin Taveau from Prospective et urbanisme
Scoop.it!

Cinquante innovations pour bâtir les villes du futur

"Le site participatif Urban Omnibus permet à chacun de partager ses bonnes idées pour les villes de demain."


Via @Chuchoteuse d'Alternatives, Prachazal
more...
kitty de bruin's curator insight, September 13, 2013 3:03 AM

a suivre!

Sandrine's curator insight, October 11, 2013 12:32 PM

"Le corps humain est une véritable pile électrique. Des chercheurs étudient sérieusement la possibilité de réutiliser l'énergie que nous produisons."

Rescooped by Benjamin Taveau from La Revue de Technitoit
Scoop.it!

[Prospective] La fin des énergies fossiles attendue dans moins de... 50 ans

[Prospective] La fin des énergies fossiles attendue dans moins de... 50 ans | Veille prospective: le monde de demain | Scoop.it
L'enquête effectuée par TNS Sofres à la demande de Total auprès d'internautes chinois, allemands, français et américains, souligne des différences de perception sur l'avenir énergétique de la planète et de chacun de ces pays. Si tous prévoient la fin des énergies fossiles à un horizon de 50 ans au plus tard, les Etats-Unis et la Chine font plus confiance à l'innovation pour repousser cette échéance, et les pays européens pour améliorer l'efficacité des énergies renouvelables.      (...)
Via Technitoit
more...
No comment yet.