Veille Open Data France
61.4K views | +59 today
Follow
 
Scooped by Open Data France
onto Veille Open Data France
Scoop.it!

Open data La Rochelle : Hackathon open data les 22 et 23 mars 2017

Open data La Rochelle : Hackathon open data les 22 et 23 mars 2017 | Veille Open Data France | Scoop.it
Dim, 19 Mar 2017 le flux ubacto : Le semaine sera placée à La Rochelle sous le signe de l'open data, c'est-à-dire de l'ouverture des données publiques. La ville qui avait lâché ses premiers jeux de données dès 2012 avait organisé le 19 janvier 2017, une conférence sur ce thème ( l
more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

L’acte Iii Du Service Public De La Data Met La République Numérique En Marche ! | Actualités Du Droit | Wolters Kluwer France

L’acte Iii Du Service Public De La Data Met La République Numérique En Marche ! | Actualités Du Droit | Wolters Kluwer France | Veille Open Data France | Scoop.it
Le service public de la donnée qui a vu le jour le 1er avril 2017 a désormais son modus operandi. De leurs caractéristiques à la fréquence de leur mise à jour, l’arrêté du 14 juin fixe les conditions de réutilisation de ces données de référence présentant un fort impact économique et social pour les entreprises et les administrations. Le texte pose ce faisant un nouveau du dispositif issu de la loi pour une République numérique.
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Eclosion de l’OpenData des commandes publiques

Eclosion de l’OpenData des commandes publiques | Veille Open Data France | Scoop.it
Par Stéphane Astier et Laetitia Levasseur Deux arrêtés majeurs viennent d’intervenir dans le cadre de la dématérialisation des commandes publiques et de l’ouverture des données (OpenData) Poursuivant l’objectif de transparence des marchés publics, l’arrêté du 14 avril 2017 relatif aux données essentielles dans la commande publique met en œuvre l’Open Data des commandes publiques. L’arrêté du 14 avril 2017 relatif aux fonctionnalités et exigences minimales des profils d’acheteurs, quant à lui, programme la dématérialisation des procédures de marchés publics. L’occasion d’un rappel des enjeux attachés à cette grande réforme.   1/ D’un enjeu sociétal à un enjeu économique L’Open Data des commandes publiques poursuit et met en œuvre plusieurs objectifs d’intérêt général : droit à l’information des citoyens sur les contrats des personnes publiques ou organismes chargés d’une mission de service public, renforcement de la confiance des citoyens envers ces instances, raffermissement de la probité des responsables publics. Mais l’enjeu n’est pas que social, il est aussi politique : l’Open Data permet de lutter contre la corruption, de promouvoir une bonne gestion des deniers publics, de mieux piloter les politiques d’achat et d’en mesurer l’impact, de suivre la bonne mise en œuvre des dispositions relatives à l’attribution de ces contrats. Mieux connaître et évaluer la dynamique des marchés publics et des pratiques contractuelles des autorités publiques permet en effet de recourir plus facilement aux marchés publics. Cette politique a aussi pour but le développement économique des entreprises. Informées de toutes ces données, celles-ci pourront mieux répondre aux besoins des acheteurs ou développer de nouveaux services. La dématérialisation, elle aussi, in fine, a un rôle économique, en impactant la concurrence, le traitement des offres électroniques et, leurs modalités de conservation.   2/ Open Data et dématérialisation, les deux faces d’une même pièce A l’origine, l’article 56 de l’ordonnance du 23 juillet 2015 impose aux acheteurs de rendre public le choix de l’offre retenue et de rendre accessibles sous un format ouvert et librement réutilisable les données essentielles du marché public (sous réserve de l’article 44 sur les informations confidentielles).   Open Data des commandes publiques Dans le cadre de l’arrêté du 14 avril 2017 relatif aux données essentielles dans la commande publique il convient de rappeler que les contrats concernés sont les contrats d’un montant supérieur à 25 000 euros HT et les contrats de concession. Cet arrêté précise les données à publier, où, quand et comment (format des données) ainsi que leurs durées de publication. A titre d’exemple, les données à caractère personnel ne doivent pas être publiées en application de la loi dite Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 et du Règlement général sur la protection des données, entré en vigueur le 26 mai 2018.   Dématérialisation des commandes publiques Les données doivent être publiées sur une plateforme en ligne appelée « Profil Acheteur », selon le second arrêté du 14 avril 2017 qui y est consacré. Sont ainsi listées les obligations règlementaires d’utilisation du Profil Acheteur, les fonctionnalités minimales obligatoires des Profils Acheteurs, comment se doter de ce profil et comment s’y former. Ce Profil Acheteur est le pivot de la dématérialisation des commandes publiques : il centralise les procédures de passation en mettant à la disposition de l’acheteur un espace où publier son appel d’offres et les documents de la consultation, et en mettant à la disposition de l’opérateur économique une interface lui permettant de consulter les offres, télécharger ses documents et déposer sa candidature et son offre. Ces plateformes doivent en outre permettre d’accéder à un service de courrier électronique et à un historique des évènements enregistrant et traçant les actions ayant eu lieu sur le Profil Acheteur. L’opérateur économique doit pouvoir accéder à un espace de simulation de dépôts de documents, solliciter une assistance technique, et pouvoir y déposer a minima un fichier signé électroniquement.   A titre d’exemple, l’on peut citer le Portail My Breizh Open Data, encore en développement, ou la plateforme de l’Etat. Chaque collectivité peut cependant créer sa propre plateforme (en externe ou en interne), plusieurs entités (notamment les plus petites collectivités) pouvant se joindre au sein d’une plateforme mutualisée pour économiser les coûts. En tout état de cause, la DAJ prend soin de rappeler que les données essentielles des commandes publiques doivent être accessibles librement, directement, gratuitement, en consultation et en téléchargement via les Profils Acheteurs. Des modules de formations sont proposés par des organismes privés ou publics.   ****** Expert depuis plus de vingt ans dans le domaine des NTIC, le Cabinet HAAS reste à votre disposition pour vous accompagner dans vos projets de transitions digitales : création de l’environnement juridique d’une plateforme web, accompagnement projet, mise en conformité juridique des traitements de données, préparation de l’entrée en vigueur du Règlement Européen pour la Protection des données, nos prestations couvrent l’ensemble des domaines et secteurs concernés par le digital. Pour plus d’informations, cliquez ici | Des compétences juridiques dédiées au e-commerce, a la protection des données personnelles et a la vie privée, aux objets connectés, au big Data et aux marques.
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Open Data in European cities - Portail européen de données - Portail européen de données

Open Data in European cities - Portail européen de données
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Satori : l’open data renforce l’effet "réseau" d’Internet - Paperblog

Satori : l’open data renforce l’effet "réseau" d’Internet - Paperblog | Veille Open Data France | Scoop.it
Forte de son expérience dans les jeux vidéo en ligne, l’entreprise MZ a construit une plate-forme centralisant différentes sources d’information sur l’Internet et permettant aux développeurs du monde entier de construire plus
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

panneaux-élection.fr - Nous utilisons l'Open Data pour créer des tournées d'affichage électoral optimisées et simplifier le travail des militants. Créé par Mapotempo & Quorum.

panneaux-élection.fr - Nous utilisons l'Open Data pour créer des tournées d'affichage électoral optimisées et simplifier le travail des militants. Créé par Mapotempo & Quorum. | Veille Open Data France | Scoop.it
Nous utilisons l'Open Data pour créer des tournées d'affichage électoral optimisées et simplifier le travail des militants. Créé par Mapotempo & Quorum.
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Open data quality – the next shift in open data?

Open data quality – the next shift in open data? | Veille Open Data France | Scoop.it
This blog post is part of our Global Open Data Index blog series. It is a call to recalibrate our attention to the many different elements contributing to the ‘good quality’ of open data, the trade…
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Publication des résultats des mesures de "DAS" sur 380 téléphones portables

Publication des résultats des mesures de "DAS" sur 38
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Bataille des données autour de la ville intelligente

Bataille des données autour de la ville intelligente | Veille Open Data France | Scoop.it
Stationnement, services publics aux habitants, gestion des immeubles : les champs de la ville intelligent
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Guillaume Durand : « Malgré leurs réticences, les transporteurs doivent ouvrir leurs données pour rester dans la course de la mobilité future »

Guillaume Durand : « Malgré leurs réticences, les transporteurs doivent ouvrir leurs données pour rester dans la course de la mobilité future » | Veille Open Data France | Scoop.it
Où en est-on dans l’ouverture des data sur les transport
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

France THD : l'ouverture des données promise dans quelques jours

France THD : l'ouverture des données promise dans quelques jours | Veille Open Data France | Scoop.it
Après des mois d'attente, l'Agence du numérique prévoit la publication des données des projets de réseaux publics à partir du 2 juin. En mars, l'institution nous promettait déjà l'open data détaillé pour la fin avril.
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Mounir Mahjoubi, un "chief digital officer" au cœur de l'Etat

Mounir Mahjoubi, un "chief digital officer" au cœur de l'Etat | Veille Open Data France | Scoop.it
Le décret précisant les attributions du nouveau secrétaire d'Etat a
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Open Data Barometer – Fourth Edition

Open Data Barometer – Fourth Edition | Veille Open Data France | Scoop.it
The Open Data Barometer aims to uncover the true prevalence and impact of open data initiatives around the world. It analyses global trends, and provides compar
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Déploiement de l’open data sur le territoire – Séminaire métropolitain 8 juin à Grenoble - La Coop

Déploiement de l’open data sur le territoire – Séminaire métropolitain 8 juin à Grenoble - La Coop | Veille Open Data France | Scoop.it
« Déploiement de l’open data sur le territoire » La Métro, le SMTC et la ville de Grenoble organise un séminaire métropolitain Jeudi 8 juin 2017 – 9h-16h30 – Musée de Grenoble Engagé dès 2016 dans le mouvement open data, Grenoble Alpes Métropole, la ville de Grenoble et le Syndicat Mixte des Transports en Commun lancen
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Participez aux Trophées de l'Opendata pour les territoires, deuxième édition !

Participez aux Trophées de l'Opendata pour les territoires, deuxième édition ! | Veille Open Data France | Scoop.it
La Gazette des communes et Opendata France lancent la deuxième édition des Trophées de l'Open data pour les territoires. Téléchargez le dossier de candidature, et participez !
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

L’openData Locale fait escale le 19 juin à Belfort avec Territoires Numériques BFC – Terres Numériques

more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

E-administration, open data, économie... la fiche de poste de Mounir Mahjoubi au numérique

E-administration, open data, économie... la fiche de poste de Mounir Mahjoubi au numérique | Veille Open Data France | Scoop.it
Source : usine-digitale.fr - 30/05/2017




Le décret relatif aux attributions du secrétaire d'Etat au numérique est sorti. La fiche de poste de Mounir Mahjoubi est bien plus fournie que celle de ses prédécesseurs.







Mounir Mahjoubi a du pain sur la planche. Le décret précisant ses attributions a été
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Les données numériques au service du quotidien des Parisiens

Les données numériques au service du quotidien des Parisiens | Veille Open Data France | Scoop.it
Regarder sur son smartphone l’heure de passage du bus, ou consulter un itinéraire : utiliser les données numériques fait déjà partie du quotidie
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Hélène Brisset : “Il n’y a plus de transformation de l’État sans numérique aujourd’hui”

Hélène Brisset : “Il n’y a plus de transformation de l’État sans numérique aujourd’hui” | Veille Open Data France | Scoop.it
Selon les décrets d’attribution, Mounir Mahjoubi a “autorité” sur la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (Dinsic), une des directions du secrétariat général à la modernisation de l’action publique (SGMAP), tandis que Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé de la Réforme de l’État, ne fait que “disposer” du SGMAP. Pourquoi cette distinction ? 

Ce sont deux volets distincts. La partie numérique implique une très grande transversalité de sujets tant liés à la transformation numérique de l’État qu’à l’économie numérique, qu’à l’inclusion, qui touche de nombreux ministères avec comme pilier le système d’information de l’État, la Dinsic et l’open data. Il est donc très logique que nous ayons un socle – la Dinsic – sur lequel le secrétariat d’État a autorité. Que le ministre de l’Action et des Comptes publics dispose de l’ensemble du SGMAP est logique également et nous serons amenés à travailler étroitement ensemble car il n’y a plus de transformation de l’État sans numérique aujourd’hui.

“Disposer” du SGMAP vous paraît-il donc suffisant pour le ministère de l’Action et des Comptes publics ? 

Cette tournure vient simplement du fait qu’un ministère de Bercy ne peut pas avoir autorité sur un service du Premier ministre.

N’est-ce pas la dernière étape avant la scission entre la Dinsic et le SGMAP ? 

Nous verrons quelles seront les options administratives qui seront retenues. Au sein du SGMAP, il y avait déjà deux volets complémentaires entre la Dinsic d’un côté et la direction interministérielle pour l’accompagnement des transformations publiques (Diat) de l’autre. Ce qui importe, c’est d’assurer la coordination continue entre les deux parties, qu’on ne fasse plus de numérique sans penser transformation de l’État et des politiques publiques. Et qu’on n’oublie plus la partie numérique et systèmes d’information, qui souvent est arrivée derrière, à la fin. Mais le fait qu’il y ait une structure unique ou distincte ne me paraît pas sensiblement différent sur le fond. Même si les structures ne sont pas dans la même entité, il y a toujours moyen de se parler.

Le gouvernement a-t-il cherché à éloigner la Dinsic de Bercy ? 

La volonté du secrétariat d’État au Numérique était de garder l’appui sur la partie numérique portée par la Dinsic et pour cela, il fallait que ce soit un service du Premier ministre. Par ailleurs, le système d’information de l’État, créé en 2014, est sous l’autorité du Premier ministre, autorité qui ne se délègue pas. Le portage auprès de Matignon induit une neutralité totale de la Dinsic envers les ministères, pour donner des avis, conformes ou pas, aux grands projets SI [systèmes d’information, ndlr] qui ne doivent être vus seulement comme des projets économiques mais qui relèvent réellement de la souveraineté de l’État.

Le directeur de la Dinsic, Henri Verdier, pourrait-il voir ses prérogatives élargies ? 

Tous les ministres disposeront de leur feuille de route avant l’été. Y figureront les objectifs qu’ils doivent atteindre et les champs d’action qu’il faudra renforcer. À coup sûr, la Dinsic devra poursuivre la transformation du SI de l’État, amplifier France Connect et le Réseau interministériel de l’État (RIE), renforcer l’open data, parvenir à davantage de mutualisations entre les ministères… 

Que reste-t-il du SGMAP dans ce contexte ? 

Depuis la création de l’Adae [agence du développement de l’administration électronique, ndlr] sous Lionel Jospin, l’histoire récente nous montre que de nombreuses étapes de rapprochement ou de séparation ont eu lieu entre les services de modernisation de l’État liés à Bercy et ceux liés à Matignon. Ce sont des mouvements cycliques. Il faut simplement veiller à ce que ces changements ne viennent pas empêcher la coordination d’ensemble afin que s’impose pour de bon la perception que le numérique est un levier de transformation de l’État.

Mounir Mahjoubi a indiqué qu’il préparait “une stratégie d’État plate-forme”. Quelle sera-t-elle ? 

L’État plate-forme, c’est l’idée d’avoir un socle réutilisable, ouvert et interfacé avec l’extérieur, installant la confiance auprès des usagers qui accèdent à des services modulaires et réutilisables au moyen d’une identité de confiance. On construit des services, tel France Connect, qui s’interfacent avec ce socle et permettent la réutilisation de données. Pour schématiser, l’État plate-forme se nourrit de briques qui sont réutilisables comme le sont des pièces de Lego. Objectif : ne pas refaire la même chose dans tous les ministères mais mutualiser les usages entre les administrations tout en simplifiant la relation avec les usagers sur le principe du “dites-le nous une fois”.

Comme c’est désormais de rigueur, votre cabinet n’est constitué que de 5 membres. Aurez-vous suffisamment de ressources ? 

Nous ne sommes que 5 en effet, ce qui implique de notre part une très grande agilité ! La conséquence, positive à mes yeux, est aussi que nous devrons nous tourner en permanence et complètement vers nos administrations support. C’est ce que j’ai réclamé pendant longtemps lorsque j’étais moi-même dans ces administrations. Aussi j’aurai à cœur de passer aux actes maintenant que je suis en cabinet.

Et pour ce qui est de la Dinsic ? Ses effectifs ne sont-ils pas insuffisants ? 

Qui dit effectifs complémentaires dit redéploiements, en cette période d’économies budgétaires. La Dinsic, de même que les DSI [directions des systèmes d’information, ndlr] ministérielles ont besoin de recruter des personnels de très haut niveau qui pourront montrer combien ils génèrent de gains et d’effets de levier, améliorant le fonctionnement des administrations. Le nouveau corps interministériel des ingénieurs SIC, une trentaine d’agents recrutés par an, permet une mobilité entre ministères, ce qui était jusqu’ici très compliqué. C’est un gros avantage car nous pouvons garder les bons profils au sein de l’État plutôt que de les voir partir définitivement vers le privé. Trop souvent par le passé, les systèmes d’information ont été perçus comme des métiers du fond de la soute. C’est dommage, car de nombreux bons profils s’étaient détournés de l’administration. Il faut désormais les voir comme des métiers nobles.

Propos recueillis par Soazig Le Nevé
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Open Data : Un réseau de leaders francophones verra bientôt le jour au Burkina

Open Data : Un réseau de leaders francophones verra bientôt le jour au Burkina | Veille Open Data France | Scoop.it
Ouagadougou accueille du 1er au 3 juin 2017 la première édition de la Conférence d’Afrique francophone sur les données ouvertes (CAFDO). Placée sous le thème général « Apport des données ouvertes pour l’atteinte des objectifs du
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Isabelle Falque-Pierrotin : « La période du chèque en blanc sur les données est terminée »

Isabelle Falque-Pierrotin : « La période du chèque en blanc sur les données est terminée » | Veille Open Data France | Scoop.it
Présidente de la CNIL et du G29, qui réunit toutes les autorités de régulation d’Europe, Isabelle Falque-Pierrotin explique les enjeux du nouveau cadre de protection des données européen qui entrera en vigueur en mai 2018.
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

La Banque Mondiale fait sortir un guide pratique sur les données ouvertes (Open Data) en français…

La Banque Mondiale fait sortir un guide pratique sur les données ouvertes (Open Data) en français… | Veille Open Data France | Scoop.it
S’il vous est déjà arrivé de consulter la météo en ligne, d’utiliser la fonction de navigation de votre smartphone pour trouver, par exemple, une pharmacie de garde, ou encore de calculer les dépenses
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Open data : l’enjeu clef des transports intelligents

Open data : l’enjeu clef des transports intelligents | Veille Open Data France | Scoop.it
Le traitement de millions d’informations est au cœur des services permettant d’améliorer la mobilité. Le
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

Introduction to the Principles of Linked Open Data | Programming Historian

more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

L’Open Data dans l’agriculture : une piste pour la transformation du secteur

Dans ce troisième article, Nicolas Terpollili, Chief Data Officer chez OpenDataSoft, évoque le rôle des données ouvertes dans le secteur de l’agriculture. Un secteur soumis à une forte pression des régulateurs et fragilisé par une paupérisation de ses acteurs. L’Open Data a-t-il la capacité de d’ouvrir cet écosystème et de le transformer ?
more...
No comment yet.
Scooped by Open Data France
Scoop.it!

« Lancer une plate-forme d’open data du foncier », Marc Kaszynski, président du Laboratoire d’initiatives foncières et territoriales innovantes (Lifti) - freemium - Immobilier

« Lancer une plate-forme d’open data du foncier », Marc Kaszynski, président du Laboratoire d’initiatives foncières et territoriales innovantes (Lifti) - freemium - Immobilier | Veille Open Data France | Scoop.it
Le Lifti, jeune centre de ressources, cherche à ouvrir les données sur les mutations foncières aux entreprises pour éclairer leurs investissements.
more...
No comment yet.