Le Pays des Nestes et celui des Coteaux s'unissent pour candidater sur un programme Leader | Vallée d'Aure - Pyrénées | Scoop.it

Les élus du Pays des Nestes et de celui des Coteaux se sont réunis vendredi 18 juillet afin d’entériner leur partenariat dans la mise en place d’un programme Leader sur la période 2015-2020. En effet, la Région demande une déclaration d’intention pour un positionnement sur la candidature Leader avant le 31 juillet.

Les élus de ces 2 territoires, au regard des liens déjà existants depuis plusieurs années entre leurs collectivités, souhaitent mettre en œuvre un travail commun autour du développement économique, de la qualification des acteurs du tourisme, du développement des circuits courts, du renforcement d’un certain nombre de services indispensables aux populations locales, mais également pour attirer de nouvelles populations, des populations touristiques… L’environnement et la transition énergétique se retrouveront de façon transversale dans ces différentes pistes de travail. Pour finaliser la candidature et travailler sur la stratégie locale, des commissions de travail vont se mettre en place dès septembre avec un certain nombre d’acteurs locaux.

C’est donc en présence des membres des deux bureaux que Bernard Verdier et Henri Forgues, Présidents des 2 Pays, ont signé la lettre d’intention en insistant sur leur volonté d’être retenu sur la première vague de candidature. Le Pays des Nestes sera le chef de file de ce 1er Leader et une convention précisera les modalités de fonctionnement. Les animatrices des 2 Pays se tiennent à disposition pour plus de renseignements :

Lisa Sautarel au Pays des Nestes : 05 62 98 50 28 ou pays.des.nestes@orange.fr

Valérie Huyn au Pays des Coteaux : 05 62 40 10 67 ou coteaux-bigorre@wanadoo.fr

Qu’est-ce que le programme Leader ?

C’est un outil financier qui permet d’obtenir des fonds européens Feader. La Région est aujourd’hui gestionnaire de ce fond et a annoncé une enveloppe de 69 millions d’euros pour 6 ans. Elle sélectionnera 16 à 23 territoires à l’échelle régionale d’ici 2015.