# Uzac chien ind...
Follow
Find tag "edf"
25.8K views | +3 today
# Uzac chien  indigné
Uzac, lhassa apso, chien indigné et nomade...
Curated by UZAC
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Les Inrocks - Rapport sur le nucléaire : "Sa renaissance est un fantasme et une propagande"

Les Inrocks - Rapport sur le nucléaire : "Sa renaissance est un fantasme et une propagande" | # Uzac chien  indigné | Scoop.it
Le World Nuclear Industry Status Report 2013 a été présenté au Parlement européen jeudi 11 juillet. Ce rapport constate une industrie nucléaire en déclin au niveau mondial, pointe ses incohérences financières et revient sur la situation actuelle dans le Japon post Fukushima. Entretien avec Mycle Schneider, auteur principal du rapport et consultant indépendant en énergie et politiques nucléaires

 

article complet

http://www.lesinrocks.com/2013/07/16/actualite/rapport-nucleaire-sa-renaissance-est-un-fantasme-une-propagande-11409429/


Via Résistances & Alternatives
more...
Résistances & Alternatives 's curator insight, July 16, 2013 2:16 PM

excellent article , très complet

bien loin des dépêches AFP, pauvres copier coller des communiqués EDF

 

Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Nucléaire : près d'un réacteur EDF sur trois à l'arrêt

Nucléaire : près d'un réacteur EDF sur trois à l'arrêt | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

Si l'incendie qui s'est déclaré, lundi, à la centrale du Bugey (Ain) a rapidement été maîtrisé, l'indisponibilité du réacteur, comme celle à Cattenom, début juin, pour un autre incendie, a été soulignée par les antinucléaires. Au-delà de la question de la sécurité des centrales, ils ironisent sur le caractère « intermittent » du nucléaire, une critique toujours adressée aux énergies éolienne et solaire. Ces indisponibilités mettent en tout cas la lumière sur la faible disponibilité du parc. Hier, dix-huit réacteurs parmi les cinquante-huit du parc nucléaire d'EDF (dans dix-neuf centrales) étaient indisponibles à la production. Aux arrêts « fortuits » s'ajoutent en effet ceux liés à la maintenance et aux arrêts pour recharger le combustible.

 

La faible demande d'électricité pèse aussi sur la production. Après le dimanche 16 juin, où les prix de l'électricité négociés sur le marché ont été négatifs (« Les Echos » du 19 juin) , EDF a mis à l'arrêt cinq réacteurs le week-end dernier, à Gravelines, Nogent-sur-Seine ou Saint-Alban et a baissé la puissance de dix autres, pour éviter que les prix ne basculent encore dans le rouge. Au total, vingt-quatre réacteurs étaient arrêtés. Un chiffre qui n'est pas un record mais parmi les plus hauts, reconnaît EDF. Et en dépit de ces ajustements de production, les prix de marché sont tombés à 8 euros du mégawattheure (MWh) dimanche, un niveau très bas.

 

Cette baisse des prix de marché, liée pour partie à l'arrivée sur le réseau des énergies renouvelables, commence à susciter des réactions. « Au regard des surcapacités de production électrique [...], la réforme du dispositif de soutien à certaines filières (cogénération, éolien, solaire...) devient un enjeu majeur et urgent », a plaidé hier l'Afieg. L'association, qui regroupe des opérateurs alternatifs, propose notamment « de remplacer les contrats d'obligation d'achat par une prime fixe de capacité ».

Impact sur la consommation

Car cette déprime des prix sur le marché de l'électricité a aussi un impact sur les prix payés par le consommateur : La contribution au service public de l'électricité (CSPE), collectée sous forme de taxe sur la facture d'électricité, finance l'écart entre le tarif de rachat de l'électricité et les prix de marché. Plus ceux-ci sont bas, plus la CSPE sera élevée... Et si l'évolution de cette taxe est aujourd'hui plafonnée (à 3 euros par mégawattheure), le montant devra néanmoins être apuré.

 

Sur les cinq premiers mois de l'année, la production nucléaire d'EDF s'est inscrite en recul de 1,5 %, en dépit d'un mois de mai qui a battu les records de froid. Après un recul de la production nucléaire de 3,8 % l'an dernier, EDF table toujours sur une légère hausse cette année (entre + 1,2 % et + 2,5 %). Après avoir renoncé à atteindre un taux de disponibilité des centrales de 85 % (il est repassé sous la barre des 80 % l'an dernier), le PDG d'EDF, Henri Proglio, s'est fixé un objectif « à 82-83 % » sur les années 2013 et 2014, « en moyenne ».

Véronique Le Billon

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202851561408-nucleaire-pres-d-un-reacteur-edf-sur-trois-a-l-arret-579603.php

 

[Depuis le sccop-it du collectif des Irradiés]

 

 

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Un accident nucléaire en France est "plausible"

Un accident nucléaire en France est "plausible" | # Uzac chien  indigné | Scoop.it
Le Monde 15.06.2013


L’accident
Par Hervé Kempf

 

La France présente une particularité qui devrait susciter une recherche scientifique approfondie de la part des spécialistes de l’anatomopathologie.
Ne rien entendre, ne rien voir , ne rien dire, le plus sur moyen de participer à la banalisation du mal et à l’accident!


Dans cette curieuse contrée, les responsables politiques ont développé, depuis une quarantaine d’années, une pathologie réellement intrigante. Dès qu’ils entendent le mot « nucléaire », leur appareil auditif se transforme. Couvrant les informations entendues, une petite musique envahit leur cerveau, modulant une rengaine : « sécurité, indépendance, bas coût« . Un sentiment de béatitude les envahit alors, et ils pensent à autre chose.
Avec Fukushima, en mars 2011, les cliniciens ont espéré une rémission. Mais, depuis, la population observée a rechuté.


Une série de déclarations impressionnantes pourrait-elle contribuer à la guérison ? On ne le sait. Mais cela inquiète fort, en revanche, ceux qui y ont prêté attention. En mars, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié une étude plaçant le coût d’un accident nucléaire entre 120 et 450 milliards d’euros (un scénario catastrophique conduit même à 5 800 milliards).


Puis le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, a répété qu’un accident en France était possible. Il en a ainsi parlé le 16 mai devant le Comité de pilotage du débat sur la transition énergétique, le 30 mai devant les députés, et le 12 juin, dans Le Soir, où il a déclaré : « S’il y a un accident en France ou dans un autre pays, plusieurs autres pays seront concernés, voire impactés. L’hypothèse n’est pas irréaliste. »


Bien que M. Chevet ne soit pas très précis sur les éléments qui le conduisent à cet alarmisme, l’ASN a publié le 16 mai un avis soulignant « le risque qu’un défaut grave affecte plusieurs réacteurs », ce qui pourrait conduire à « suspendre sans délai le fonctionnement de ces réacteurs ». Le risque, a dit M. Chevet, est « plausible ». Les motifs pourraient en être, semble-t-il, des problèmes de corrosion et de joints.


D’autres aspects expliquent l’inquiétude des responsables de la sûreté. D’une part, la situation économique d’EDF est de plus en plus mauvaise, comme l’a rappelé le rapport de la Commission de régulation de l’énergie le 5 juin.

Cela pourrait conduire l’entreprise à comprimer les dépenses de sûreté, augmentant le risque d’accident.
D’autre part, les compétences humaines, qui sont essentielles, sont en train de se perdre, du fait du départ à la retraite d’un grand nombre de travailleurs du nucléaire. Or, ce que l’on appelle « le facteur humain » est un élément crucial de la sécurité nucléaire. Enfin, le vieillissement du parc accroît logiquement les risques.


Entendre ce que répètent les responsables, pourtant pondérés, de la sûreté nucléaire, aurait des conséquences désagréables : augmenter le prix de l’électricité et se préparer à ne pas allonger la durée de fonctionnement des réacteurs.

Mais rester sourd risque de conduire à une situation non plus désagréable, mais insupportable : un accident nucléaire en France.

 

source

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/15/l-accident_3430811_3232.html?xtmc=kempf&xtcr=1

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

La centrale nucléaire de Civaux placée sous surveillance

La centrale nucléaire de Civaux placée sous surveillance | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

L'Autorité de sûreté nucléaire dénonce "une tolérance trop grande pour les écarts constatés avec les normes en vigueur" à la centrale nucléaire de Civaux.

L'Autorité de sûreté nucléaire a annoncé ce matin au cours d'une conférence de presse organisée à Toulouse qu'elle surveillait avec une vigilance accrue la centrale nucléaire de Civaux où de nombreux incidents de sécurité ont été observées l'an dernier.

 

article complet par clic sur le titre du post


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

prout journalistique en chaine suite "au dégagement de vapeur" de Belleville

prout journalistique en chaine suite "au dégagement de vapeur" de Belleville | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

 

"Dégagement de vapeur sans conséquence" à la centrale nucléaire de Belleville

 

exemple avec 3 liens... copié-collé de la dépèche AFP /EDF

ça c'est de l'investigation !!!

 

et il y en a plein d'autres hein !!!

 

http://www.romandie.com/news/n/_Degagement_de_vapeur_sans_consequence_a_la_centrale_nucleaire_de_Belleville_15230320132311.asp?

 

http://www.leparisien.fr/rennes-35000/degagement-de-vapeur-sans-consequence-a-la-centrale-nucleaire-de-belleville-cher-23-03-2013-2665913.php

 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/23/degagement-de-vapeur-a-la-centrale-nucleaire-de-belleville_1853382_3244.html

 

 

vapeur ou écran de fumée ?

Dans les merdias, la radioactivité ça ne se voit pas et ça pue la mierda


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Je suis un nomade du nucléaire

Je suis un nomade du nucléaire | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

La rédaction du Mouv' a retrouvé un ancien sous-traitant du nucléaire. Eric, atteint d'une leucémie, témoigne au micro de Rosalie Lafarge

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

FUKUSHIMA : COMMUNIQUE DE PRESSE STOP BUGEY

FUKUSHIMA : COMMUNIQUE DE PRESSE  STOP BUGEY | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

 

11 mars 2011 / 11 mars 2013 :

2 ans déjà ...

 

et la catastrophe de Fukushima continue...dans une quasi indifférence générale.

 

Pour apporter son soutien au peuple japonais meurtri par cette catastrophe nucléaire,

SDN Bugey organisait ce samedi 9 mars une nouvelle action au rond point d'ambérieu en bugey.

 

Parce que voir ces enfants équipés de dosimètres, dont certains sont déjà touchés dans leur chair

(apparition de nodules à la gorge), parce que tout simplement, ces enfants pourraient être les nôtres,

SDN Bugey réaffirme sa volonté de sortir du nucléaire.

 

2 ans de souffrances pour ce peuple devraient montrer à tout  à chacun qu'il est urgent d'envisager une sortie programmée de cette énergie dangereuse et très coûteuse (en ne se limitant pas seulement à la fermeture de la centrale de Fessenheim).

 

Bugey est également une très vieille centrale, qui montre beaucoup de signes de défaillances (par ex cette fuite conséquente  de tritium) ; il est indispensable de reconsidérer la fin programmée de son activité.

 

On vient par ailleurs d'apprendre que la centrale de Saint-Alban  (située au sud de Vienne) a connu des incidents majeurs tout récemment , des dysfonctionnement importants qui auraient dû amener l'ASN           (autorité de sûreté nucléaire) à stopper l'activité de cette centrale.

 

Devrons-nous , nous aussi, connaître une véritable catastrophe pour enfin réagir ou ne pouvons-nous pas prendre en compte tous ces signaux très  forts pour enfin prendre la décision qui s'impose raisonnablement ?

 

Cette action locale du samedi 9 mars s'inscrivait dans le cadre d'une action d'envergure avec une grande chaîne humaine parisienne, rassemblant 20 000 personnes, chaîne qui a relié les différents lieux de pouvoir liés au nucléaire.

 

Les militants de SDN bugey restent très mobilisés et envisagent d'autres actions , notamment pour alerter la population sur la construction de la future poubelle nucléaire, nommée ICEDA (installation de conditionnement de déchets activés), installation qui devrait accueillir à terme les éléments de 9 réacteurs.


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Le lobby politico industriel nucléaire bouge encore ses pions

Le lobby politico industriel nucléaire  bouge encore ses pions | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

on continue le jeu des chaises musicales chez les nucléocrates

un ancien d'areva et une ancienne d'edf entre autre candidats à la reprise de la présidence de l'Autorité de sûreté nucléaire :

 

 

 

.../...Le président de la République doit nommer le successeur d'André-Claude Lacoste, dont le mandat de six ans non renouvelable arrive à échéance le 12 novembre. Les noms de Pierre-Franck Chevet et de Michèle Rousseau circulent avec le plus d'insistance..../...

 

.../...Tous deux ingénieurs des Mines, ces deux hauts fonctionnaires ont effectué l'essentiel de leur carrière dans les services des ministères de l'Industrie et de l'Environnement.

Agé de cinquante et un ans, Pierre-Franck Chevet a été l'adjoint d'André-Claude Lacoste à la Direction de la sûreté des installations nucléaires entre 1992 et 1995, et c'est... Michèle Rousseau qui lui a succédé.

Pierre-Franck Chevet a été membre du conseil de surveillance d'Areva entre 2007 et 2012. Michèle Rousseau, cinquante-cinq ans, a, elle, siégé comme commissaire du gouvernement auprès d'EDF en 2001.

D'autres noms ont toutefois circulé ces derniers mois, parmi lesquels ceux de Jacques Repussard, qui dirige l'IRSN (le bras technique de l'ASN), de Philippe Jamet, membre du collège de l'ASN, ou de Yannick d'Escatha, aujourd'hui patron du CNES."

 

Source :

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202335603800-autorite-de-surete-nucleaire-l-etat-prepare-le-passage-de-relais-501863.php

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

La production électronucléaire mondiale a reculé de 13 années - gen4 - les 4 vérités du nucléaire

La production électronucléaire mondiale a reculé de 13 années - gen4 - les 4 vérités du nucléaire | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

Selon World Nuclear News , la quantité d'électricité produite par l'industrie électronucléaire en 2012 est descendue à 2346 TWh, soit 7% de moins qu'au cours de l'année 2011 (2518 TWh) et 11% de moins que l'année 2010 (2630 TWh) [1] ; la production mondiale d'électricité d'origine nucléaire est ainsi revenue au niveau de l'année 1999 (2372 TWh) du fait de l'arrêt de la quasi-totalité des réacteurs Japonais et des quelques menus problèmes rencontrés en 2012 au niveau de centrales américaines (Fort Calhoun, San Onofre, Cristal River...) et Belges (Doel, Tihange).

 

Au niveau mondial, le nucléaire ne représente plus que 10.4% de l'énergie électrique et encore moins en énergie "finale"

 

article complet -->

http://gen4.fr/post/2013/06/La-production-%C3%A9lectronucl%C3%A9aire-mondiale-a-recul%C3%A9-de-13-ann%C3%A9es

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

vidéo du transformateur de cattenom (57) en feu ! [ 07/06/2013 ]

Résistances & Alternatives 's insight:

dans la partie non nucléaire d"un site nucléaire donc...

vous remarquerez,à gauche, à la 9eme seconde,ôôôôô surprise, un réacteur !

notez également que la partie " non nucléaire" se situe étrangement entre ce réacteur et les tours de refroidissement...

 

je vous laisse regarder le schema d'un réacteur de type REP comme celui de Cattenom ici

 http://www.actu-environnement.com/images/illustrations/dossiers/nucleaire/nucleaire-illustration-03.jpg

 


Via Résistances & Alternatives
more...
Résistances & Alternatives 's curator insight, June 23, 2013 11:04 AM

dans la partie non nucléaire d"un site nucléaire donc...

vous remarquerez,à gauche, à la 9eme seconde,ôôôôô surprise, un réacteur !

notez également que la partie " non nucléaire" se situe étrangement entre ce réacteur et les tours de refroidissement...

 

je vous laisse regarder le schema d'un réacteur de type REP comme celui de Cattenom ici

 http://www.actu-environnement.com/images/illustrations/dossiers/nucleaire/nucleaire-illustration-03.jpg

 

du même acabit que celui posté dans mon précédent scoop à propos de la fuite de vapeur à Flamanville ....

 

 

Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Nucléaire : "Dire qu’il n’y a pas de morts, c’est faux" réagissent les syndicats

Nucléaire : "Dire qu’il n’y a pas de morts, c’est faux" réagissent les syndicats | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

EXTRAITS CHOISIS ....

 

Dire que le nucléaire n’a tué personne dans l’OCDE, c’est de la malhonnêteté intellectuelle. Dire qu’il n’y a pas un mort dû à un cancer lié au nucléaire, c’est faux", lâche, furieux, Yannick Rouvière, secrétaire général de l’Union fédérale des syndicats du nucléaire CFDT représentant des salariés d’Areva, du CEA, de l’Andra et de l’IRSN

 

 

Au CEA, 3 à 5 cas de cancer par an

Il rappelle que le CEA publie chaque année les chiffres des maladies professionnelles reconnues comme étant liées à une exposition aux rayonnements ionisants : "Au CEA, on compte entre 3 et 5 cas par an sur une vingtaine de cas recensés à l’échelle nationale, il s’agit principalement des cancers bronchopulmonaires ou de leucémie"

 

Et ce n’est pas tout. "Ça, ce sont les cancers reconnus, mais nous, on voit aussi des cancers du cerveau, de la vessie. Il y a trois de nos adhérents à Marcoule qui sont morts de ça

 


On connaît les doses d’exposition létales. Mais quelqu’un peut être irradié et passer au travers, d’autres pas. Nous ne sommes pas tous égaux. On ne sait pas quelle dose peut provoquer un cancer", explique Yannick Rouvière, qui précise "qu’il n’y a jamais eu d’études sérieuses sur le nucléaire par les médecins et les pouvoirs publics".

 

article complet via clic sur le titre

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Enfouissement des déchets nucléaires : la folie des grandeurs

Enfouissement des déchets nucléaires : la folie des grandeurs | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

Enfouir à 490 mètres de profondeur 100.000 m⊃3; de déchets qui concentrent à eux seuls plus de 99 % de la radioactivité de nos déchets nucléaires, miser sur une couche d’argile pour les confiner pendant des millions d’années et espérer que pendant ce laps de temps, aucun homme ne pénétrera dans cet endroit : voilà le pari de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) dans la Meuse.

 

article complet par clic sur le titre


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

EDF augmentera ses tarifs d'au moins 30% d'ici à 2017

EDF augmentera ses tarifs d'au moins 30% d'ici à 2017 | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

La CRE (Commission de Régulation de l’Energie) a confirmé que l’électricité facturé au particulier (tarif bleu) devrait augmenter très prochainement, pour atteindre une augmentation totale d’au moins 30% d’ici à 2017.

Cette augmentation est principalement dû aux investissements nécessaires pour sécuriser les centrales nucléaires existantes, développer les nouvelles centrales nucléaires de type EPR (dont le coût est très supérieur aux estimations initiales) et prévoir le démontage, à terme, des centrales nucléaires vieillissantes. Cette information était déjà clairement exprimée en 2009 par le PDG d’EDF (Pierre Gadonneix, prédécesseur d’Henri Proglio). Une moindre part de cette augmentation servira au financement des énergies d’avenir dont les énergies renouvelables. Ces derniers sont souvent cyniquement présenté comme la principale, voir l’unique cause des augmentations à venir.


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

EPR, six ans de galère

EPR, six ans de galère | # Uzac chien  indigné | Scoop.it
La centrale de Flamanville aurait dû être la fierté de notre industrie nucléaire. Mais l’énorme chantier tourne à la catastrophe.

 

article édifiant à lire en cliquant sur le titre du post

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Deux Fusions partielles du coeur : Le jour où la France a frôlé le pire

Deux Fusions partielles du coeur : Le jour où la France a frôlé le pire | # Uzac chien  indigné | Scoop.it
Exclusif. C'est à Saint-Laurent- des-Eaux qu'a eu lieu le plus grave accident nucléaire français.

prends ta pelle et ton seau !!

Le 17 octobre 1969, une mauvaise manipulation lors du chargement du coeur sur le réacteur n°1 entraîne la fusion de 50 kilos d'uranium. C'est l'un des plus graves accidents nucléaires jamais survenus en France. Pourtant, quarante-deux ans plus tard, l'événement reste quasi inconnu du grand public.

Comme si le sort s'acharnait sur la centrale de Saint-Laurent, onze ans plus tard, le 13 mars 1980, à 17 h 40, les alarmes se déclenchent. Une nouvelle fusion se produit, cette fois sur le réacteur n°2. Un morceau de taule vient d'obstruer une partie du circuit de refroidissement. La température fait un bond, ce qui provoque la fusion de plus de 20 kilos d'uranium et entraîne l'arrêt d'urgence du réacteur.

Omerta. D'après la liste confidentielle établie à l'époque par EDF, ce sont plus de 500 personnes qui sont intervenues pour nettoyer et remettre en état de marche le réacteur. Des salariés de l'entreprise, mais aussi beaucoup de sous-traitants. Même si la quantité de combustible est moins importante qu'en 1969, l'accident est plus grave parce que l'uranium qui a séjourné dans le réacteur près de deux ans est beaucoup plus radioactif.

article complet ici -->

http://www.lepoint.fr/societe/le-jour-ou-la-france-a-frole-le-pire-22-03-2011-1316269_23.php

 

autre article, qui va avec, un florilège..

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/petit-breviaire-des-accidents-121628

 


Via Résistances & Alternatives
more...
tyffer's comment, March 16, 2013 7:26 AM
L’incident du 12 janvier 1987à St-Laurent : Incident nucléaire ou trop de consommation ?
Extrait page 50 http://www.nonalacentrale.fr/wp-content/uploads/2011/08/Dossier-saisine-CNDP-Gaspare_11-08-2011.pdf

L’enjeu national du projet de l’État en Bretagne en 2013, en ce sens qu’il pourrait permettre d’éviter le risque d’un écroulement de tension généralisé, implique de pouvoir appréhender correctement la nature du risque lui-même. Or le précédent historique sur lequel se fonde l’opportunité du projet a fait l’objet d’une information quasi nulle jusqu’ici à destination des acteurs et du public.

Seul le bon sens est à notre disposition pour prétendre que, si les délestages ciblés effectués le 12 janvier 1987 ont pu présenter un bilan humain et matériel négatif, il pourrait être surtout considéré comme très positif, au regard des conséquences qu’auraient eues des arrêts d’une ou plusieurs heures des dispositifs de secours de la centrale de Saint-Laurentdes- Eaux.

Partant de cette simple hypothèse, on doit constater la nécessité de mettre à disposition du public une information complète et transparente sur l’écroulement de tension du 12 janvier 1987, et sur la possibilité que les projets de sécurisation du réseau actuellement engagés en Bretagne ne soient de fait principalement motivés que par des questions de sécurité nucléaire.

Enfin, de tels éléments de contexte seraient surtout indispensables pour apprécier l’opportunité du projet de l’État, en ce sens que l’implantation d’une Centrale à Cycle Combiné Gaz dans l’aire de Brest pourrait ou non présenter une utilité lors d’un événement du type du 12 janvier 1987. Dans l’hypothèse positive, il resterait encore à apprécier si cette solution serait bien la plus performante, et la plus sûre, parmi les différentes solutions envisageables pour éviter le risque d’un écroulement de tension généralisé et/ou le risque d’un accident nucléaire.
tyffer's comment, March 16, 2013 7:30 AM
Extrait page 50 http://www.nonalacentrale.fr/wp-content/uploads/2011/08/Dossier-saisine-CNDP-Gaspare_11-08-2011.pdf
La cascade d’évènements peut être récapitulée comme suit :
 Au matin, la glace qui s’est accumulée au niveau de la station de pompage en Loire
de la tranche 1 nucléaire de Saint-Laurent affecte le débit du circuit principal de
refroidissement du réacteur. A 9h33, le réacteur s’arrête automatiquement (chute des
barres de contrôle) et la tranche 1 découple du réseau.
 Les tranches fioul auxiliaires de la centrale de Saint-Laurent, uniquement dédiées au
circuit de refroidissement de secours, sont inopérantes, leurs stations de pompage
étant également prises par la glace. Le refroidissement du réacteur à partir de 9h33
n’est alors que partiellement assuré par les turbo-soufflantes alimentées
électriquement par le réseau.
 Les tranches fioul de la centrale de Cordemais sont démarrées en urgence de façon
à parer à une baisse de la tension sur le réseau ouest suite à la perte de la tranche 1
de Saint-Laurent (1 000 MW), et garantir l’alimentation du dernier système de
refroidissement opérationnel.
 Deux autres solutions d’urgence sont décidées pour rétablir un refroidissement
suffisant : une dérivation de fortune depuis les circuits de refroidissement des autres
tranches non affectées, et une intervention militaire pour briser la glace au moyen
d’explosifs.
Résistances & Alternatives 's comment, March 16, 2013 2:15 PM
merci pour ces infos !!
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

EDF : La facture des Français va s'alourdir de 50% d'ici à 2020 : Il s'agit de couvrir 400 milliards d'euros d'investissements

EDF :  La facture des Français va s'alourdir de 50% d'ici à 2020 : Il s'agit de couvrir 400 milliards d'euros d'investissements | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

La filière nucléaire au coeur du sujet

 

Il ressort des évaluations des sénateurs que les coûts de l'électricité nucléaire française sont encore sous-évalués: en incluant les travaux de maintenance post-Fukushima, la commission les évalue à 54,2 euros par mégawattheure.

 

C'est plus que l'évalution du rapport de référence publié par la Cour des Comptes au début de l'année (49,5 euros) et plus que le prix de l'accès régulé à l'électricité nucléaire historique (ARENH), c'est à dire le prix officiel du courant nucléaire, qui est de 42 euros depuis le 1er janvier.

 

Le rapport, comme celui de la Cour des Comptes publié au printemps, relève aussi des «incertitudes» supplémentaires notamment sur le démantèlement, plus les coûts d'assurances pour un accident ou des frais de recherche publiques.

 

Des coûts qui porteraient le total à 75 euros du mégawattheure, même si la commission s'est refusée à effectuer officiellement cette addition «parce qu'on n'a pas voulu rajouter des incertitudes aux incertitudes», selon Jean Dessessard."

(source parmi d'autre :

 http://www.20minutes.fr/economie/973227-electricite-facture-francais-va-alourdir-50-2020 )

 

************************************

 

POUR INFO, un petite exemple avec l'arrêt actuel à la centrale de Nogent Sur Seine :

( http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/centrale-nucleaire-5-000-activites-prevues-sur-chaque-tranche )

Le coût de chaque arrêt représente « vingt-trois millions d'euros de petite maintenance. À cela s'ajoutent les dépenses d'investissement de plusieurs millions d'euros ».


et notons quand même ceci  qui est loin d'être un détail : les pièces changées sont désormais à compter dans les milliers de tonnes de déchets radioactifs existants  qu'il va falloir gérer ad vitam eternam....

 

 de là à pouvoir en évaluer le coût.....

exponentiel....

et toujours les mêmes qui mettrons la main à la poche, vous, nous toi, moi, nos enfants.....

on se paie notre propre mort.....

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.