# Uzac chien ind...
Follow
Find tag "asn"
26.1K views | +0 today
# Uzac chien  indigné
Uzac, lhassa apso, chien indigné et nomade...
Curated by UZAC
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Un accident nucléaire en France est "plausible"

Un accident nucléaire en France est "plausible" | # Uzac chien  indigné | Scoop.it
Le Monde 15.06.2013


L’accident
Par Hervé Kempf

 

La France présente une particularité qui devrait susciter une recherche scientifique approfondie de la part des spécialistes de l’anatomopathologie.
Ne rien entendre, ne rien voir , ne rien dire, le plus sur moyen de participer à la banalisation du mal et à l’accident!


Dans cette curieuse contrée, les responsables politiques ont développé, depuis une quarantaine d’années, une pathologie réellement intrigante. Dès qu’ils entendent le mot « nucléaire », leur appareil auditif se transforme. Couvrant les informations entendues, une petite musique envahit leur cerveau, modulant une rengaine : « sécurité, indépendance, bas coût« . Un sentiment de béatitude les envahit alors, et ils pensent à autre chose.
Avec Fukushima, en mars 2011, les cliniciens ont espéré une rémission. Mais, depuis, la population observée a rechuté.


Une série de déclarations impressionnantes pourrait-elle contribuer à la guérison ? On ne le sait. Mais cela inquiète fort, en revanche, ceux qui y ont prêté attention. En mars, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié une étude plaçant le coût d’un accident nucléaire entre 120 et 450 milliards d’euros (un scénario catastrophique conduit même à 5 800 milliards).


Puis le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, a répété qu’un accident en France était possible. Il en a ainsi parlé le 16 mai devant le Comité de pilotage du débat sur la transition énergétique, le 30 mai devant les députés, et le 12 juin, dans Le Soir, où il a déclaré : « S’il y a un accident en France ou dans un autre pays, plusieurs autres pays seront concernés, voire impactés. L’hypothèse n’est pas irréaliste. »


Bien que M. Chevet ne soit pas très précis sur les éléments qui le conduisent à cet alarmisme, l’ASN a publié le 16 mai un avis soulignant « le risque qu’un défaut grave affecte plusieurs réacteurs », ce qui pourrait conduire à « suspendre sans délai le fonctionnement de ces réacteurs ». Le risque, a dit M. Chevet, est « plausible ». Les motifs pourraient en être, semble-t-il, des problèmes de corrosion et de joints.


D’autres aspects expliquent l’inquiétude des responsables de la sûreté. D’une part, la situation économique d’EDF est de plus en plus mauvaise, comme l’a rappelé le rapport de la Commission de régulation de l’énergie le 5 juin.

Cela pourrait conduire l’entreprise à comprimer les dépenses de sûreté, augmentant le risque d’accident.
D’autre part, les compétences humaines, qui sont essentielles, sont en train de se perdre, du fait du départ à la retraite d’un grand nombre de travailleurs du nucléaire. Or, ce que l’on appelle « le facteur humain » est un élément crucial de la sécurité nucléaire. Enfin, le vieillissement du parc accroît logiquement les risques.


Entendre ce que répètent les responsables, pourtant pondérés, de la sûreté nucléaire, aurait des conséquences désagréables : augmenter le prix de l’électricité et se préparer à ne pas allonger la durée de fonctionnement des réacteurs.

Mais rester sourd risque de conduire à une situation non plus désagréable, mais insupportable : un accident nucléaire en France.

 

source

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/15/l-accident_3430811_3232.html?xtmc=kempf&xtcr=1

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by UZAC from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Le lobby politico industriel nucléaire bouge encore ses pions

Le lobby politico industriel nucléaire  bouge encore ses pions | # Uzac chien  indigné | Scoop.it

on continue le jeu des chaises musicales chez les nucléocrates

un ancien d'areva et une ancienne d'edf entre autre candidats à la reprise de la présidence de l'Autorité de sûreté nucléaire :

 

 

 

.../...Le président de la République doit nommer le successeur d'André-Claude Lacoste, dont le mandat de six ans non renouvelable arrive à échéance le 12 novembre. Les noms de Pierre-Franck Chevet et de Michèle Rousseau circulent avec le plus d'insistance..../...

 

.../...Tous deux ingénieurs des Mines, ces deux hauts fonctionnaires ont effectué l'essentiel de leur carrière dans les services des ministères de l'Industrie et de l'Environnement.

Agé de cinquante et un ans, Pierre-Franck Chevet a été l'adjoint d'André-Claude Lacoste à la Direction de la sûreté des installations nucléaires entre 1992 et 1995, et c'est... Michèle Rousseau qui lui a succédé.

Pierre-Franck Chevet a été membre du conseil de surveillance d'Areva entre 2007 et 2012. Michèle Rousseau, cinquante-cinq ans, a, elle, siégé comme commissaire du gouvernement auprès d'EDF en 2001.

D'autres noms ont toutefois circulé ces derniers mois, parmi lesquels ceux de Jacques Repussard, qui dirige l'IRSN (le bras technique de l'ASN), de Philippe Jamet, membre du collège de l'ASN, ou de Yannick d'Escatha, aujourd'hui patron du CNES."

 

Source :

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202335603800-autorite-de-surete-nucleaire-l-etat-prepare-le-passage-de-relais-501863.php

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.